Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 09:11

En attendant que la norme et la pleine forme reviennent tout à fait par chez moi, je vous propose un petit tuto car cela faisait longtemps.

Un petit sujet d'actualité car je pense que certaines sont en vacances ou vont prendre le chemin du retour.

Vous n'avez peut être donc pas sous la main l'ensemble de vos outils habituels pour tricoter.

Peut être tricotez vous actuellement dans le train, la voiture, l'avion, le Deltaplane ?

Ah non , pas le deltaplane, ce n'est pas pratique pour tricoter, faut quand mêmr se cramponner.  

J'avais parlé dans une article précédent de tricoter ensemble ses 2 manches sur une même circulaire en top down un peu ainsi.

Dans mon tuto, je vous conseillais d'utiliser un marqueur pour signaler quand finissait un rang pour chacune des 2 manches.

Mon marqueur était un compte rangs, ce qui permettait aussi de calculer le nombre de rangs avant chaque diminution.

Mais un marqueur basique suffirait tout autant : bout de fil, élastique, thrombone, épingle à nourrice, marqueurs habituels ....

 

Tuto : tricoter 2 manches ensemble version nomade

Voici la version nomade de ce tuto : en voyage on fait avec ce qu'on a et on n'a pas forcément de marqueur.

On est mobile et parfois on peut être obligée de poser son ouvrage avant la fin du rang.

On risque donc de perdre le marqueur entre les 2 manches.

Pour éviter cela, il faut mettre le marqueur sur la manche et le côté sur lequel on commence le grand tour des 2 manches 

Tuto : tricoter 2 manches ensemble version nomade

En voyage, on a aussi parfois le mal des transports. 

Donc lire le nombre de mailles  sur le marqueur ou compter le nombre de rangs entre 2 diminutions peut occasionner un vomissement inapproprié.

Comme il serait impossible de demander au conducteur de toujours s'arrêter pour qu'on compte vu que déjà en mode sédentaire la phrase " attends, je compte" déclenche déjà une hystérie réactionnelle, en vacances, on va devoir s'adapter.

Voici mon truc :

Lorsqu'on a fini son premier tour et que on arrive au marqueur, qui était donc juste après la première maille pour ne pas tomber, on va la déplacer à la maille suivante

Tuto : tricoter 2 manches ensemble version nomade

On déplace ainsi de rang en rang notre marqueur et arrivée au bon nombre de rangs, on fait sa diminution

Pour ne pas souffrir du mal des transports, en fait on ne regarde pas le nombre de mailles mais on va les compter, avec les doigts :

Le nombre de mailles entre le marqueur et le début du rang dit automatiquement le nombre de rang tricoté.

Ci dessous, j'ai 6 rangs

Tuto : tricoter 2 manches ensemble version nomade

Là je vais vous montrer en détails comment déplacer le marqueur.

Sur la photo ci dessous, j'ai fini le rang 8 et je débute le rang 9.

Le marqueur l'indique que je suis sur la première manche du rang 9.

Comme l'autre manche n'a aucun marqueur, je saurai que je suis toujous rang 8 ( sur cette autre manche )

Tuto : tricoter 2 manches ensemble version nomade

Arrivée à la maille 8 ( donc du rang 9 maintenant que je vais changer de rang ) je vais enlever mon marqueur

Tuto : tricoter 2 manches ensemble version nomade

Pour ne pas le perdre en voyage, je le garde entre les lèvres ( sans bailler, sans baver, cela va de soi ) juste le temps de tricoter ma maille 9 et je vais repositionner le marqueur

Tuto : tricoter 2 manches ensemble version nomade

Et hop, le voici juste après la maille 9.

Si j'avais eu un doute sur le rang, un ptit décompte de mailles avant le marqueur suffit à me renseigner, plus besoin de papier, de stylos

Tuto : tricoter 2 manches ensemble version nomade

Ce petit truc peut aussi se faire à la maison, confortablement installée dans son fauteuil.

Le seul soucis de ce truc est qu'arrivée au rang où je repars à 1, je vais devoir transférer le marqueur au début :

je vais donc passer mes mailles sans les tricoter de mon aiguille gauche vers mon aiguille droite, enlever mon marqueur, repasser mes mailles sur mon aiguille gauche toujours sans les tricoter, poser mon marqueur juste après la premirèe maille du rang et remettre la maille avant de tricoter.

Un peu gênant, mais en pratique, il y a rarement plus d'une dizaine de rangs entre chaque diminution.

L'uilisation d'une épingle à nourrice ans ce cas règle le soucis : ou l'ouvre et le replace de suite.

J'espère que ce petit truc vous semblera utile.

J'espère qu'il vous incitera aussi à développer le tricot nomade !

25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 15:06

Le plateau repas de ce midi était délicieux.

Lourd mais délicieux.

Il est plus ou moins passé.

Le chirurgien est lui est passé, tardivement mais complètement.

Et le second passant constatant le passage du premier, j'ai été autorisée à rentrer.

Cela n'a pas traîné par contre !!

Je suis chez moi !!

Un peu lourde mais libre.

 bientot pour de nouvelles aventures tricotesques.

Merci pour votre soutien et amitié virtuelle

So Sweet home
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 16:56

Un message pour vous rassurer.

Je vais mieux, c'est une encore occlusion du grêle mais cela devrait passer avec juste un traitement médical.

Les douleurs et les vomissements ont disparus sous traitement, je suis autorisée à boire depuis cet après midi.

Cela peut récidiver tant que je ne serais pas totalement opérée dans tous les coins, et si pour cela il faut y passer 4h, il le faudra mais plus tard.

Pour l'instant personne ne me le conseille, aucun des chirurgiens ne le souhaite. 

Cela tombe bien, je n'y tenais pas non plus.

Va falloir continuer à vivre avec Damoclès comme voisin et me faire à l'idée qu'un jour je devrais y repasser, mais hors contexte d'urgence.

M'en vais me reposer un peu et quand mon téléphone sera bien rechargé, je m'en vais revenir à des aiguilles plus catholiques, celles qui aiment la laine.

Merci pour votre soutien et non, y a pas de fatalité, pas d'engrenage, pas de malchance, juste une histoire qui n'a pas fini d'être tournée.

Prenez soin de vous

23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 21:53

J'étais partie en vacances, volontairmeent loin d'Internet pour me remettre de tous les événements du début de cette année et je suis revenue boostée, avec pleins de brouillon d'articles et de photos, des tas de tests qui ne demandaient qu'à voir la lumière des projecteurs.

Mais la vie est ainsi faite qu'une fois de plus en urgence, il m'a fallu avoir dans la main un autre type d'aiguilles et de câbles.

Mais cela ne devrait pas se finir par une intervention cette fois ci.

On croise les doigts et on reste ultra positive.

Par contre, pardon si je prends du retard sur les tests

Bisous à toutes

Flûte alors
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 18:40

Des petits trous, des petits trous, des petits trous....

Ainsi chantait Gainsbourg

Ainsi aussi tricotais-je ces derniers temps.

En effet j'avais sur mes aiguilles, en test, un ouvrage pour Al-Fa une créatrice belge, qui propose des modèles en angalis et aussi en français.

J'aime beaucoup ce qu'elle fait ( Stripes gone crazy par exemple ) mais je n'avais jamais eu l'occasion de tricoter un de ses modèles.

Mais lorsque j'ai vu son dernier, j'ai craqué.

D'abord parce qu'il s'appelle P'tits trous

Ensuite parce qu'effectivement il a des petits trous, pleins

Que sa construction est très originale

Et enfin que cela me donnait l'impression de porter un châle, et vous connaissez mes amours des châles.

Sauf, que cette merveille se mérite.

Elle se tricote en 3mm. Pour avoir un même échantillon, j'ai du tricoter en 2,75...

Oui, un gilet entier en 2,75

Mais contrairement à mon précédent ouvrage en 2,75, celui ci a des manches 3/4.

Et que vu le métrage estimé, 1300 m en taille XS, je n'avais pas grand choix dans mon stock :

Ce sera de la Alice, de Juno, un plaisir laineux que je garde précieusement et qui m'avait servi , , et et en finitions , un 70% alpaca, 20% soie et 10% cachemire.

Or mettre de l'alpaca en manches 3/4 pour moi n'a pas trop de sens :

L'alpaca c'est chaud, ce sera un pull d'hiver.

J'ai donc tricoté des manches longues.

Parlons de sa construction originale :

On commence par faire une partie du dos en aller retour puis on finit en rond pour faire les manches.

Bien sur il y a des petits trous.

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

On recommence l'autre partie du dos et l'autre manche

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Mais attention, ce n'est pas un banal rectangle, c'est très travaillé.

Après le montage provisoire du départ on fait des rangs raccourcis qui vont permettre de délimiter un gros Petit trou central

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

L'encolure est creusée pour que la pente des épaules soit jolie

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Normalement le modèle prévoit de faire une manche après l'autre, mais j'ai tricoté les 2 manches ensembles, en tricotant la partie dos à plat et les tubes des manches en rond sur une même circulaire, selon mon tuto ici.

Pour éviter une démarcation de couleur comme cela peut se voir sur des laines teintes à la main, j'ai bobiné mon écheveau en 2 pelotes, en partant du milieu

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Il faudra quand même couper le fil pour débuter dans l'autre sens du rang, mais la démarcation est quasi invisible, si ce n'est le léger décalage de 1/2 maille compte tenu du montrage provisoire.

On reprend ensuite les mailles pour faire des rangs raccourcis au niveau de l'aisselle et ajouter de l'aisance

On n'est clairement plus dans le rectangle simple.

Le modèle prévoit de finir à ce stade par des côtes et de le laisser en boléro ou srug, ou d'aller plus loin et de faire le bas.

Pour moi ce sera gilet, je trouve que les boléros ne couvrent rien de mon petit corps frileux et en revanche montrent si joliment mes petits plis que les petits trous auraient du mal à les couvrir.

On relève donc des mailles dans le bas des rangs raccourcis de l'aisselle et dans le dos.

Cette partie apportera de l'aisance sur l'ouvrage pour ne pas que cela tire à l'aiselle quand on bouge les bras

 

 

 

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

On va ensuite tricoter le bas en jersey avec des augmentations par section et cela tous les 8 rangs....

Ces augmentations sont des jetés, qui vont faire des trous.

Comme ils sont alignés, cela va faire des lignes droites 

Comme au fur et à mesure, les augmentations augmentent le nombre de mailles entre ces lignes, le gilet va s'élargir en corolle. 

Ces 8 rangs permettent de rythemer l'ouvrage et de ne pas se décourager en route, l'objectif étant le prochain rang de jetés, donc atteignable.

Car les rangs sont longs, plus de 300m à 400m sur les aiguilles.

Et en 2,75, toujours

Oui, Maître Tortue, votre voix en moi encore résonne et raisonne encore.

Et on va finir sur une dentelle de 12 rangs. 

Pour ma taille, on flirte déjà avec les 500 mailles sur un rang mais étonnamment, j'ai trouvé cela beaucoup moins long que le même rang en jersey 

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Pour les manches, j'ai rallongé en continuant les diminutions sur le même rythme pour tomber sur un nombre adapté au motif, j'ai fait 4 répétitions de petites trous au lieu de 3 et j'ai fini la manche en Icord.

Ah, oui, l'Icord ..

Le gilet nécessite qu'on reprenne toute la bordure des devants et de l'encolure par une Icord de 4 mailles.

Je vous avoue que arrivée là, j'ai eu un petit découragement.

Aussi je vous conseille d'intégrer l'Icord directement au tricot : vous ajoutez  3 mailles en début et fin d'explication ( donc 6 mailles de plus que les explications ) et vous supprimez 1 maille du début et fin des explications

Vous tricotez les 4 mailles d'Icord en début de rang, puis suivez les explications et finissez en glissant les 4 dernières mailles, comme pour les tricoter envers, fil à l'avant.

Je dis de supprimer 1 maille aux explications car il n'y a pas lieu d'attacher l'Icord à l'ouvrage sur cette maille.

En clair si on vous demande de faire 4 m end et un jeté, vous faites 4 m d'Icord, 3 m end, jeté.

On finit ensuite par une Icord autour du rond central

( oui, j'ai un cintre pourri mais je suis d'avantage une adepte du pli )

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Le gros P'tit Trou du dos bordé de son Icord est devenu plus fin et apporte tout son caractère au gilet et le bas du gilet ressemble à un chale semi circulaire

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Il a donc une belle ampleur et pour peu que la matière contienne de la soie, le tomber est parfait

On dirait que je me drape d'un châle 

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

On voit l'aisance apporté par les rangs raccourcis

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Mais c'est porté qu'il prend toute sa beauté

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

J'adore les devants

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Les ajouts des rangs raccourcis vont lui donner un col qui sera d'avantage évasé en V.

 

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Les rangs raccourcis sont haut placés, ce qui fait que le reste du gilet a la même longueur partout, donc il ne découvre pas le ventre, tout en donnant du drapé. 

Cet aspect m'avait freiné pour le VitaminD

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

Si on résume cet ouvrage, on pourrait se dire que c'est un rectangle pour les manches qui surmonte un châle semi circulaire.

Simple, non ?

Mais vous, vous saurez qu'il n'en est rien.

J'ai utilisé pour ma version manches longues 1071m de laine fingering, en 2,75 ( le modèle se tricote en 3, échantillon 27m x 41 rangs ) d'Alice de Juno Fibers Arts, couleur Luna

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous

La sortie du modele aura lieu vers le 21 aout mais peut être plus tôt si toutes les testeuses ont fini avant

Merki beaukoup Al-Fa de m'avoir fait confiance sur le test, autorisé les modifications et surtout permis de poster cet article en primeur 

Je vous invite à découvrir ses modèles si vous ne les connaissez pas déjà

Atelier d'Al-Fa

Ils sont en anglais et en français, payant

Et les modèles sont ingénieux et très très bien construits et surtout très bien claires dans les explications.

Voici la version d'Al-fa en manches 3/4

J'fais des trous, des P'tits Trous, encore des P'tits Trous
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 13:16

En anglais cela veut dire éclosion, épanouissement, ce qui semble être de saison.

Mon Blossom est de saison, mais il n'est pas de l'année.

A vrai dire cela a même été un boulet que j'ai trainé durant presque 4 ans.

En effet, lorsque j'ai repris le tricot, j'ai découvert internet, les forums et de fil en aiguille, les ventes en ligne et le tricot avec des aiguilles circulaires.

Il y a pas 5 ans, mais cela me semble déjà une éternité, un virage important dans ma vie.

Durant mon voyage au Pays du Laineux, j'ai découvert Kim Hargreaves, une créatrice anglaise qui travaillait pour le site et les laines Rowan et qui a fini par ouvrir son site pour vendre ses propres modèles.

En les feuilletant en ligne, mon coeur a fait bing car les modèles étaient intemporels et féminissimes.

J'avais alors acheté ses catalogues, bien beaux, sur papier glacé.

Les explications sont en anglais fournis avec une traduction en français sur des feuillets à part, mais on peut acheter les originaux pour un prix bien moindre

Je me suis dit que comme je me débrouillais bien en anglais, je tricoterais directement en anglais, c'est pareil, n'est ce pas ?

Et puis j'ai pas envie de mettre des sous dans le tricot, nan mais ho, ça va pas la tête ? déjà que ces catalogues ils sont vachement plus chers que les autres ....!!!!

Ah, présomtueuse novice, que sais tu des embuches qui croiseront ton chemin !?! Que sais tu des transformations qui vont advenir en toi au fil de ton parcours ?

Que ton inconscience soit aussi ta force, et puisse la patience croiser ton chemin pour que tu arrives à bon port !

A l'époque, je ne savais pas trop lire un modèle, je n'avais pas souvent pratiqué le Phidar ou le Bergère en Maternelle Tricot et si je ne comprenais pas, je zappais et je finissais à la sauce, selon les images.

Bien sur, les résultats étaient à la hauteur, ce qui a contribué à ce que je finisse par me détourner d'une activité aussi longue que peu satisfaisante ....

Revenons à Kim Hargreaves.

Elle fait des explications pour un tricot en morceaux à coudre, comme pour Phildar et Bergère de France, je suis donc en terrain sinon connu, au moins familier car le top down, je ne connaissais pas encore.

Forte de mon impatient orgueil, j'ai longuement scruté les images et j'ai fini par me lancer en me disant qu'il me suffisait de retirer les mailles des coutures pour convertir des explications en aller retour en un tricot circulaire.

Kim Hargreaves aime les petites petites aiguilles pour ses ouvrages et pour changer elle fait des modèles avec des grosses, grosses aiguilles. Le grand écart ne lui fait pas peur.

Alors Novice Première (moi donc) s'est dit qu'en bonne novice, elle saurait être prudente

J'ai donc tricoté le Calm, en aiguillles de 8.

Et je l'ai bidouillé pour le tricoter en circulaire.

Pas de grosses difficulté pour la conversion, grosse satisfaction. Jubilation à tricoter une laine plus luxueuse que ce que j'avais l'habitude.

Mais le modèle était facile à adapter, juste 3 tubes et un col un peu travaillé

Pour le second, j'ai tenté le Blossom. En 2,75...

A l'époque, tout ce qui était en dessous de 4mm me semblait microscopique.

Ah ! Novice Première, que ne réalises tu pas que ta victoire sur ta colline ne te permet pas encore de grimper le Killimanjaro ?

Mais ce gilet d'été me tentait bien et j'ai voulu tricoter le devant et le dos ensemble pour éviter les coutures. J'ai donc fait les calculs pour supprimer mes mailles lisières et je suis partie.

Ce modèle commence par le bas, par une bordure à picot ( déjà mon amour du picot ), mais qui se constitue d'une bande de mousse

Blossom

Rien d'insurmontable et la laine conseillée, la Fine Milk Cotton de Rowan, m'émerveillait sous les doigts, c'était du coton, mais adouci, ramolli par de la protéine de lait.

Ah, cela change de l'acrylique !

Novice Première, si tu savais que tu n'es qu'alors au débuts de tes découvertes et que tu entrouves à peine les portes d'un monde de merveilles, que le silence s'imposait

Je termine ma bordure et je relève les mailles pour faire le corps.

Notez la finesse des aiguilles. 2,75, quand même

Novice Première, silence tu dois faire,

vanité, point ne te sied

Blossom

C'est super joli, le motif fait de jetés et de 2 mailles ensemble semble assez facile.

Sauf que cela se complique super vite, parce qu'il faut y ajouter des boutonnières, des diminutions en début et fin de rang et surtout, le motif dentelle se fait sur une douzaine de rangs qui composent des rangs de dentelle séparés de rangs de jersey, et que si les premiers rangs de dentelle débute face endroit, les autres débutent face envers, et que on commence par 1 maille endroit.

Or si je fais une diminution en début de rang, je perds ma première maille endroit et je décale mon motif

Et si je fais cela en plus en face envers, mon motif finit vite par être décalé

Donc au bout d'un certain nombre de diminutions à la taille, je suis noyée, je compte et je recompte les mailles, mais c'est ardu car il n'y a pas toujours le décompte des mailles à avoir, des fois c'est indiqué en début, parfois en cours de travail et des fois à la fin d'une section.

Sans compter que les explications de la ligne X disent de faire comme les explications de la ligne  Y, qui parfois renvoient à la ligne A.

Ce n'est point donné à tous de parler le Kim Hargreaves couramment.

Des fois je n'ai pas assez de mailles alors j'en ajoute en fin de rang ou carrément à la taille, ce qui me fait parfois un gros trou

Des fois j'en noie 2 ensemble

Comme je jongle à assembler les 2 devants avec le dos, je commence à perdre pied, et lorsqu'elle dit qu'il faut continuer le rythme, je ne saisi plus s'il faut le faire 5 fois en plus ou 5 fois en tout.

J'appelle à l'aide et Toutchocolat, qui tricote du Kim sans difficulté me vient en aide car elle l'a en français.

Mais je devrais dire qu'elle l'a en Français tricotesque et ce n'est pas du français.

Je ne savais pas parler cette langue car j'ai très peu tricoté de patrons, et le tricot en reste là.

Et en plus je ne vois plus que ce gros trou qui n'a pas à y être

Novice Première, pour toi le temps de l'épreuve vient seulement de débuter.....

Les ressources intérieures tu dois trouver.

Blossom

Comme je n'aime pas rester sur un échec, dans l'automne qui a suivi, j'ai repris un modèle de Kim en grosses aiguilles, 8 et 15mm, avec les devants et le dos identique pour le faire sans couture.

(Oui, entre temps, je l'ai appelée par son prénom, elle m'est devenue familier, j'en devient même familière)

J'ai donc tricoté le Brad

Et c'est là que j'ai compris que Kim faisait exprès de compliquer : le motif du Brad est une sorte de point godron, 2 rangs endroit, 2 rangs envers

Et Kim nous demande de tricoter envers en face endroit et endroit en face envers

C'est également difficile avec ses modèles d'avoir une vue d'ensemble pour modifier vu que les explications sont presque ligne par ligne.

Il faut faire pour comprendre où elle nous mène.

Impossible de modifier facilement 

Dégoutée, je délaisse l'ouvrage, et je ne veux plus causer à Kim

Novice Première, tu découvres que rien n'est ce qu'il parait vriament, les choses autant les les hommes .....

2 ans plus tard, comme je n'aime pas les encours qui trainent mais que j'estime que j'ai trop tricoté en 2,75 pour défaire, j'ai repris l'ouvrage, j'ai photocopié les explications, les ai découpées et assemblées ligne par ligne pour ne pas jongler visuellement d'une partie à l'autre

J'ai voulu profiter des vacances pour l'avancer enfin.

Notez qu'à l'époque je pouvais encore passer des petits ciseaux et du métal dans la salle d'embarquement

Blossom

Mais je n'ai guère avancé que l'autre pull, trop occupée à regarder les gens dans ces trains de 3ème classe au milieu du Sri Lanka

Finalement a fallu un KAL ce printemps 2016 sur Ravelry, merci Minh, pour m'encourager à le finir enfin, soit 4 ans après.

Novice Première, tu prends enfin la mesure que si la quête est une lutte intime, le chemin de la quête se fait avec les autres

Voici donc où j'en étais arrivée

 

Blossom

Pour me refamiliariser avec le motif, j'ai tricoté les manches ( les 2 en même temps quand même, n'abdiquons pas si vite la difficulté ), puis j'ai attaqué les devants à pente qui m'avait tant bloquée autre fois, et j'ai fait un petit grafing du col au lieu de coudre classiquement 

Blossom

Je n'ai pas eu de difficulté particulière à faire les emmanchures et cela me ravit car cela me permet de mesure mes progrès depuis le début.

Novice Première, là est la source de la sagesse,

patience, pratique et humilité sont tes alliés

Ensuite, il a fallu coudre les manches

Cela m'a pris une soirée entière, pff, là aussi apprentissage de la patience

Continues Novice, tu deviens déjà moins Novice !

Blossom

Les tricoteuses qui l'ont fait disent que le modèle taille un peu court et petit et effectivement si l'empiècement est bien, je le préfère porté sans bouton, ouvert

Blossom

Ce n'est pas choquant mais je trouve les épaules peu ajustées 

Blossom

Je ne suis pas mécontente de mes coutures

Blossom

Et j'ai réussi à coudre pour masquer le trou à la taille, vers le pli du coude, là où j'avais créé des mailles manquantes

( ne riez pas, on l'a toute fait de créer des mailles sans chercher où on l'a perdue, persuadée que non, non cela ne se verra pas)

Blossom

Au final, c'est un joli gilet d'été, à porter fermé sur une robe ou ouvert sur robe ou pantalon.

Je ne regrette pas de l'avoir fini car il m'a appris la persévérance et la progression par l'expérience.

Je suis contente d'avoir vaincu l'obstacle qui était autant en moi que sur les aiguilles

Toutefois, je ne suis pas convaincue d'avoir la carrure pour lesmodèles de Kim

Ceux-ci restent bien jolis

Vous pouvez donc aller les voir sur son site KIM HARGREAVES ou sur Ravelry : Kim  Hargreaves

( Oh, elle a créé 1575 modèles !!)

Blossom tiré du livre Misty

Misty n'est plus en vente 

Cet article a été écrit par moi mais relu et commenté in petto par Maître Tortue que je remercie vivement, il est la voix de la sagesse en moi 

ou la voix de ta schizophrénie, Novice Première, y as tu songé ???

23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 07:29

Je fais l'état des lieux.

Y a pas à dire, je fais mieux l'état des lieux à tête reposée.

Merci de me l'avoir rappelée, j'ai tendance à tirer sur la corde en ce moment.

Donc hier, je vous préparais tranquillement un article, et comme d'habitude j'y glisse des liens, et là, en le vérifiant, surprise, je ne le trouve plus alors que je sais l'avoir publié, j'ai même mis le lien sur Ravelry, mais en cliquant, le lien est vide ...

Je vais donc voir dans mes articles publiés, ......rien ...

Mon oeil glisse sur le haut de la page, où s'affichent les articles esquissés et j'en vois 16

Et je commence mon ménage.

Sauf que je ne le fais pas au bon endroit.

Or avec Over blog, les boutons "editer l'article" et "supprimer l'article" sont voisins, et si vous cliquez sur supprimer, c'est irrémédiable

J'ai donc perdu 3 articles.

Tant pis pour Les résultats du tirage au sort, la gagnante ayant gagné et reçu son cadeau.

Je regrette l'article sur le beau châle High Desert de Fraisouille, donc je vais le refaire, ainsi que sur celui des moufles / mitaines car cela fait partie d'un ensemble

Il se plus succinct ou pourquoi pas totalement différent, je me laisse la fantaisie de choisir.

Mais ce matin, j'ai retrouvé l'article initial : je n'avais pas fini la mise en page et j'avais mis en lien l'aperçu !

Je viens de finir de l'éditer et je vous le mets en ligne.

Et pour vous remercier d'avoir pris la peine de me répondre même sur sur truc aussi dérisoire que l'article précédent, je mettrais en ligne le second article en fin de matinée.

Bonne vacances pour celles qui y sont.

Bon repos ou bonne convalescence pour les autres

22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 22:36

Je ne devrais pas publier d'articles le soir quand je suis fatiguée

Je viens de réaliser que j'ai supprimé des articles en voulant faire le ménage dans le brouillon des articles !!!!

J'ai ainsi supprimé l'article sur le joli châle semi circulaire de Fraisouille, les mitaines que je lui ai faites en échange, le tirage au sort  pour les 5 ans du blog et l'article sur le Blossom, gilet d'été

A votre avis, je refais ? Si oui, je tente de retrouver mes mots d'alors et mes photos ? ou je fais au plus bref ???

Si non, je laisse tout tomber ?

Merci de me donner votre avis.

M'en vais faire pénitence.

Du coup, par sécurité, l'article de ce soir, sera publié demain

19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 07:13

Je vous avais parlé de poster un tuto sur le montage tubulaire mais la triste actualité de ces derniers jours m'a fait changé d'avis.

Je trouvais indécent de parler d'insouciance quand à peu de km de chez moi tant de gens avaient souffert, quand les conséquences d'un putsch avorté va ébranler un pays traditionnellement laïc à la porte de notre Europe et qui semble vouloir en retour renforcer ses liens avec une autre sorte de tradition.

Qui donc peut bien se préoccuper de monter des mailles en tubulaire ??

Surement pas moi.

J'avais envie de silence, et pas d'une simple minute.

Silence pour ne pas entendre encore ces cris, ces larmes, ce chagrin, ces peurs.

Silence pour ne pas entendre les Jetel'avaisbiendit et les Yakafokon qui ne feront revenir personne

Silence pour ne plus entendre les dépeceurs de cadavres d'une actualité toujours plus avide de violence en direct

Silence aussi pour ne pas entendre les coeurs qui se ferment

Silence pour ces appels au canon

Silence aussi pour ne pas entendre cette indifférence qui s'installe

J'avais besoin de silence pour partager la peine et la mort, de silence pour réfléchir à ce qui en moi est fragilisé et ce qui en moi grandit.

Je me sens consternée, mais aussi concernée et je me demande comment faire pour agir et lutter contre ce sentiment d'inutile inactivité.

Quelle est ma place ? que puis je faire ?

Je ne peux même pas donner mon sang, j'en ai trop reçu pour qu'on ne me considère pas à risque

Dans quel sens va le monde ? Il n'y a plus de bons ou de méchants, de race ou de couleurs, il n'y a plus une mais des religions et surtout il n'y a plus que des gens qui vivent et agissent en fonction de leur croyance.

En quoi je crois donc ?

En des valeurs de Liberté, Egalité et Fraternité.

Suis je alors française ? républicaine ? démocratique ? patriote ? chauvine ? isolationniste dans un monde où les frontières n'existent plus comme barrière physique ?

Jusqu'où donc suis je ainsi ? irais je jusqu'aux armes et au sacrifice des miens puisque je ne peux les prendre moi même ? Dans le confort de mon salon, mon tricot à la main, suis je capable de sereinement crier à la lutte ? Pour quelle lutte ?

Comment identifier ce que l'on combat ? et comment lutter ?

Si nous sommes actuellement en guerre, dans cette guerre que je ne vois pas dans la rue que je parcours, qu'est ce donc que la paix ?

Un autre quotidien se dessine au fil des attentats. Comment guider mes enfants dans celui là ?

Je pense à mon grand bientôt majeur. Ira t il sous le drapeau ? aura t il le choix ?

Quelle liberté ai je donc si je veux être consciente et confiante ?

J'ai beaucoup de questions, mais une conviction qui plus que jamais s'ancre en moi : je pourrais me lever pour la liberté, défendre ce que je pense être un mode de vie spécifique et je ne suis pas seule.

Je suis plus que jamais convaincue que face à la haine, il ne peut y avoir que l'amour qui vaille la peine et qui permettra à la haine de faner

L'amour de l'autre, la tolérance et le respect mais également l'affirmation claire et intelligible des limites.

On peut dire non à la haine sans avoir soi même la haine dans son coeur.

Ce sera long et il y aura encore des larmes et du sang, il y a aura encore des minutes de silence, mais je suis optimiste car le silence vient de me rappeler que si chacun cultive en son coeur l'espérance de la paix sur la terre, si on sait préparer le terrain et le replanter quand on pourra, cette paix ne pourra que s'épanouir.

En attendant, je reste vigilante et je cultlve en mon sein cette bulle de paix.

Et ce sera volontairement que je continuerai à parler de tricot, pour vivre cette paix et pour que quiconque souhaite entrer dans ma bulle y soit en paix aussi

J'ai une pensée pour tout ceux qui oeuvrent pour cette paix et qui se dévouent parfois au risque de leur propre vie pour que je vive la mienne

Sounds of silence
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 10:47

Depuis hier, ce blog a 5 ans.

Alors j'ai voulu ouvrir un peu mon petit domaine personnel à mes petits garçons qui, tels des journalistes d'investigation, m'ont posé les questions qui vont suivre.

Je vous invite donc à lire l'interview pour découvrir un peu les coulisses

- Est ce que ton blog est joli ?

Je le trouve joli car il a plein de violet autour des mots et que j'aime le violet

Celles qui me lisent me disent parfois que c'est joli et qu'elles aiment bien

La vérité, c'est que j'essaye de faire de mon mieux et que ma présentation et mes photos sont devenus plus harmonieux avec le temps mais que je continue à faire des photos avec mon petit téléphone et que je n'égalerais jamais des championnes de la photo et que je ne le souhaite pas

Je veux que cela donne une impression que chacune peut le faire pour que cela donne à chacune l'envie de le faire

 

- Est ce qu'il peut contenir beaucoup de choses ? 

Sur le plan informatique, je ne sais pas, mais il contient déjà 374 articles dont 37 tutos pour montrer mes petits trucs ou mes découvertes, 27 invitations au voyage dans mes boutiques de laine à travers la France ou le monde.

En 5 ans, j'ai tricoté 229 ouvrages, j'en ai défait 10.

Il y a 54 châles et 89 pulls mais je tricote de plus en plus d'accessoires. Je n'ai pas tout montré, j'en ai 13 en attente de publication (photos, article ou sortie officielle du modèle)

J'ai fait 49 test knits dont certaines demandent un peu de secret.

Je finis par être d'accord avec le Cher et Tendre qui me dit que je tricote beaucoup ( 5 ans qu'il me le dit )

...Ce n'est pas beaucoup me dit mon petit, tu peux faire mieux, même si je ne t'oblige pas.

C'est vrai! dit l'autre, tu pouvais en faire 300

- Le blog a t il beaucoup de succès ?

Il a à ce jour 384 605 visites uniques et 616 980 pages vues.

Moi, je trouve cela beaucoup, parce que je ne prévoyais pas du tout dépaser le millier de visites.

Cela m'impressionne et me ravit et me touche car cette fidélité se maintient au cours du temps

- Le blog est t il cool ? Est il bien, y trouve t on pleins de choses ?

Oui, parce que j'estime qu'on peut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux et que l'humour rend la vie plus pétillante, tout comme la laine rend le monde plus doux.

On y trouve donc des ouvrages que j'ai pu tricoter, des remarques sur les points forts de ces ouvrages ou sur une diffficulté.

On y trouve aussi des réflexions sur les choses de la vie, comme on peut en avoir en tricotant.

On y trouve du vécu et du partage

- Y a t il beaucoup de choses à vendre ?

Non, mon blog n'est pas là pour que je vende mes ouvrages.

J'ai fait une fois une annonce pour vendre mes laines, mais c'est chronophage et, soyons lucide, je les aime tellement que j'ai du mal à les imaginer loin de moi, j'ai toujours des idées de projets possibles, je pense toujours que je peux les tricoter un jour.

Ce n'est que lorsque vraiment la laine ne me convient pas ( je bouloche beaucoup ) ou qu'il y a une erreur de couleur que je songe à les laisser partir.

Mes laines à vendre peuvent être trouvées dans mon stash à vendre de Ravelry

- Y a t il des souvenirs sur le blog ?

Je mets peu de choses de ma vie sur le blog, j'y mets des ressentis et des réflexions personnelles, des expériences que je pense être communes.

Mais je vois comment mes ouvrages retracent visuellement mon empreinte, ma trace.

Tel pull a été porté par tel enfant, à tel âge, et les images resurgissent et les émotons avec.

- Quel est le nom de ton blog ?

Il s'appelle Le blog de Systemeb parce que je voulais un truc facile à retenir et que j'avais choisi Systèmeb comme pseudo.

Systemeb comme une parodie du système D, parce qe j'aime bidouiller pour retomber sur mes pattes

- Quel est le prénom de ton blog ?

Il n'y en a pas, mais le B de Systemeb est l'initial de mon prénom qui est Bao

- Quel âge avais tu à sa création ?

Ben 5 ans de moins qu'aujourd'hui

- On peut se connecter à des choses sur ton blog ? A Facebook ?

Dans mes textes, il y a des liens en plus gros et souignés et il faut cliquer dessus, cela vous mène à d'autres pages.

Mais je ne vais pas sur Facebook, Instagram, Twitter, je ne sais pas faire et c'est trop chronophage pour moi.

Je tiens à ce temps de lenteur et de profondeur, cet espace de longues paroles du blog, à cette trace qui reste.

J'aime ce côté fil du temps qui vous invite à le remonter, comme le saumon remonte la rivière

- Est ce qu'on peut envoyer des choses sur ton blog ?

Oui cela a déjà été fait, d'où les colis reçus et que vous avez dévorés.

Mais j'aime aussi envoyer des choses depuis mon blog.

Et je prévoyais d'envoyer une pelote de laine à offrir à une gagnante tirée au sort.

Il y a une pelote de Primo Fingering de The Plucky Knitter. 

Au choix : Gris

5 ans

Violet : Decorum Dictates

5 ans

Orange : Wattapunk

5 ans

Pour participer, rien de plus simple, mettez un petit commentaire ci dessous avec le choix de l'écheveau que vous préférez.

Mettez ce que vous appréciez dans ce blog, quel ouvrage, quelle astuce, quel article vous particulièrement plu ou aidé, ce qu'il vous apporté personnellement et pourquoi vous le suivez.

Fin des inscriptions lundi soir 23h59.

Et pour finir en beauté, une petite vidéo, à voir en grand écran car c'est plus impressionnant, de la technique de Ebru, une technique de peinture turque, inscrite au patrimoine de l'humanité, je ne me lasse pas de le voir

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens