Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 07:00

Depuis quelques temps, j'ai envie de tricoter mes laines en stock et aussi de tricoter des modèles en stock afin de dépoussiérer mes armoires réelles et virtuelles.

Je suppose que comme moi vous avez des modèles coup de coeur, que vous achetez d'un clic, avant de les oublier car vous n'avez pas la laine sous la main, ou que vous avez changé d'avis à la sortie d'un autre joli modèle.

Et le premier attend en vain.

Je voulais le faire pour mon fils, qui aime le vert vif.

Dans mon stock, les verts vifs ne correspondaient pas : soit pas le bonne taille de fil, soit pas la bonne composition, trop fragile pour les enfants remuants.

Alors je me suis décidée à lui acheter la laine adéquate pour le mettre sur mes aiguilles.

La mettre DE SUITE sur mes aiguilles

Ce sera de la Malabrigo Rios, un laine 100% Mérinos superwash, en Wosted, 192m pour 100g, à tricoter avec des aiguilles entre 4 et 5.

Ce modèle, Abate de Alicia Plummer, paru il y a quelques années,  m'a plu pour son apparente simplicité, avec des petits détails intéressants, qu'on va détailler ensemble.

Abate

C'est un pull top down, qui se tricote normalement en aiguille 6, mais je trouvais cela gros pour des enfants.

Alors j'ai sorti mes aiguilles 4,5.

J'ai monté le nombre de mailles requis en 10 ans, vu qu'en top down on peut ajuster et que souvent le col baille avec le poids. Et j'ai tricoté jusqu'à avoir les mesures en taille 10 ans.

Abate

Les augmentations se font de chaque côté de 2 mailles raglan, avec des M1L et M1R

Le col démarre comme un col en V

On augmente peu à peu jusqu'à avoir assez de mailles pour fermer le V, en ajoutant quelques malles quand même devant pour ne pas avoir un V trop pointu.

Abate

Ce col est l'un des points fort de ce modèle : 

On tricote le pull et on reprend les mailles du col pour le tricoter vers le menton, et on finit par un rang envers pour marquer le pli.

Abate

On fait de chaque côté du centre un jeté et 2 mailles ensemble ( K2tog ou ssk) pour délimiter 2 trous qui serviront à passer une cordelette faite avec la même laine

Cela donnera un col de sweat shirt

Abate

Et on tricote 5 rangs pour fini l'ourlet et le coudre

On peut ne pas coudre mais rabattre les mailles, ce que je n'ai pas fait car c'est visible et trop épais.

Je n'ai pas cousu non plus, j'ai juste passé mon fil dans le haut d'une maille envers et dans la maille de l'ourlet.

Cela donne une couture moins visible et qui coulisse, qui est souple, ne se voit pas et ne fait pas de sur-épaisseur

Abate

Le bas du pull est un classique tube, mais son autre point notable est qu'on va sur les derniers centimètres passer à des aiguilles plus fines avant les rangs de côtes 1/1

Le modèle demande de passer des aiguilles 6 à des aiguilles 4 pour le bas jersey et les côtes

Moi, je passe des aiguilles 4,5 à 4 pour le jersey et 3,75 pour les côtes car je ce changement me semble plus doux visuellement pour des enfants déjà grands et longilignes alors que j'aurais maintenant une grosse différence pour des enfants plus petits au joli ventre rebondi.

Et à vrai dire on ne voit guère la différence de changement d'aiguilles.

Abate

Cela va donc donner un effet resserré au bas du corps qui imite bien les sweat-shirts shirts

Abate

J'aime bien la Malabrigo Ríos pour sa douceur et j'adore son choix de couleurs, souvent très intenses et vibrants

Ici, c'est une nouvelle couleur dite Appel Green, Pomme Verte, qui à mon sens tire un peu vers l'anis

Mais ce que je reproche, c'est que les bains sont parfois très très variés.

Et bien que mes écheveaux soient du même bain, on note une différence de couleur, atténuée car j'alterne vers les derniers rangs.

Mais je reste fascinée par la couleur et le prix est raisonnable : il m'a fallu 3,4 écheveaux en taille 10 ans, soit 653m

Abate

J'adore cet empiècement et toujours zéro couture

Abate

Pour que cela soit joli, il faut faire attention à bien relever les mailles du col, et je conseillerai au niveau col d'inverser les consignes des M1L et M1R ( n'inversez pas au niveau raglan, c'est moins beau )

Ainsi, le relevage peut être plus aléatoire si vous débutez, sans que cela soit miné de trous ou de barres et reste joli

Abate

Je craque vraiment pour ce grand col terminé par sa cordelette, qui change un pull tout simple

Ne soyez pas surpris avant de le tricoter, l'encolure est trèèèès large

Abate

Cette encolure, elle est très pratique pour les enfants : elle évite de se poser la question le matin de ce qu'on met en dessous

Elle monte assez haut pour qu'ils n'aient pas froid mais sans que cela leur colle et nous évite les " ça me gratte, maman !", les "j'ai trop chaud avec" et donc les "j'enlève le tout" et au final qu'ils prennent froids de partout

Cela va aux gros costauds mais aussi aux petites crevettes ou aux demoiselles aux cous graciles.

La cordelette, faite avec le fil du tricoté, et torsadé comme un écheveau, permet de resserrer plus ou moins le col

Le voici fini et porté 

( version non bloqué car fini avant l'accident )

Abate

Je n'ai fait des côtes de la même hauteur que le col, plus passe-partout, car mes enfants sont grands, mais j'aime beaucoup la version petits bouts, avec un plus gros ventre, des manches longues qu'on retourne pour le porter plus longtemps

Abate

Le modèle est en anglais, et payant,

Je n'ai pas noté d'erreur dans ce modèle, comme on reproche parfois aux modèles de cette créatrice.

Il est facile à comprendre même pour des tricoteuses non habituées à l'anglais car sa construction est basique

Il taille de 2 ans à 10 ans.

Et il se tricote en 6 mm, donc ça va très vite pour habiller des enfants qui grandissent vite

D'ailleurs, pour mon petit, le pull commence déjà à être court depuis.

Heureusement, il me reste de quoi le rallonger pour l'hiver prochain !

J'aurais peut être du faire les manches plus longues finalement.

Et je suis ravie d'avoir tricoté un modèle en stock sans augmenter le stock laineux.

Abate, de Alicia Plummer

Repost 0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 11:59

Je vous ai abandonné quelques temps, la faute au manque de réseau, la faute à mon téléphone qui n'aime pas internet, la faute à l'application Over blog qui coince et m'efface tous mes articles après des heures de frappe sur le mini clavier.

Et l'envie aussi de faire une pause

Mais la sortie se profile, au fil des permissions de week end

Me revoici pour quelques heures devant mon ordinateur et j'en profite pour vous faire un coucou

Je réalise que ce jour est celui de l'armistice et qu'il y a là un beau symbole qui marque la fin des hostilités d'un pays qui durant quelques mois a vu ses citoyens se diviser sur des opinions très variées.

Il est venu le temps de l'armistice 

L'armistice, c'est le temps de la paix, de la concorde et de la reconstruction.

Mais peut on parler de victoire là où il y a eu des guerres ?

Alors quand on me parle de victoire, j'ai envie de citer Mandela :

"Je ne perds jamais, disait il,

Soit je gagne, 

Soit j'apprends..."

Et moi, j'ai appris la vraie patience, celle qui se nourrit de la certitude que la sortie viendra quoi qu'il arrive, guérison ou consolidation; récupération totale ou séquelle.

Cette patience là, elle est faite d'optimisme de la Vie elle même, d'un demain qui adviendra malgré moi et qui nous soulage de la nécessité de toujours vouloir, de toujours devoir faire.

Mais j'ai aussi appris le combat dans un centre de rééducation, celui fait de petites victoires répétées, sur soi même, sans complaisance puisque chaque muscle ou chaque degré acquis a été mérité

Ces victoires sont porteuses

Il me reste maintenant à revenir au quotidien et poursuivre le chemin au dehors, sans avoir tout à fait fini la rééducation, persévérer dans l'effort et seule, sans ce cocon, en affrontant soit commisération, soit indifférence. Je préfère l'indifférence 

Il me reste à revenir dans ma vie d'avant en sortant de ce temps suspendu, en douceur si possible

Et l'un des moyens, c'est de vous reparler de laine.

La suite laineuse au prochain post et en attendant, cultivons et savourons la paix au fond de nous mêmes car ce n'est qu'en la connaissant intimement que nous pouvons la faire exister autour de nous.

Repost 0
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 18:19

J'entends souvent dire que je suis courageuse..,

Et je me pose la question qui de l'œuf ou de la poule est â l'origine de l'autre ?

Est ce que, comme le disait Nietzsche, ce qui ne me tue pas, me rend forte ? Comme si l'épreuve trempait notre âme comme l'eau trempe le fer ?

Ou bien, est ce que l'épreuve ne fait que dépouiller les couches de soi pour révéler ce qui dormait déjà ?

Ou encore, comme le disait Guy Corneau, la vie vous sert le même plat, jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous mangez, et que moi, ben pour ce qui est de pouvoir manger ...

Il me semble que je n'ai guère plus de qualités que la plus humble des tricoteuses

En effet, ne faut il pas patience et persévérance pour tricoter autant que pour guérir ?

Ne faut il pas faire preuve de courage pour monter une à une toutes ces mailles tout comme il en faut pour se relever de son lit ou de son fauteuil roulant ?

De courage et d'une forme d'inconscience à ne pas s'arrêter aux seules difficultés :

non, je n'ai pas compté combien de maille cela fera au total

D'optimisme ( j'y arriverai quoiqu'il se passe ) et d'enthousiasme ( demain, je finirai le corps et ensuite j'attaque les manches, demain, chouette je vais avoir l'appui du pied !)

De persévérance ( 3 mois d'arrêt ? Vous plaisantez docteur ?)

Et encore de persévérance car nul ne fait venir plus vite le printemps, ni consolider les fractures plus vite

( roh, j'ai fait une erreur 10 rangs plus bas, faut défaire)

Mais il va aussi falloir user d'inventivité face à ce qui manque ou ne marche plus et faire preuve d'adaptabilité :

( bon, j'ai pas pris l'aiguille à torsades / va falloir se débrouiller pour enfiler la chausette )

Et surtout faire preuve d'acceptation de ce qui est, pour aller plus loin ( j'ai pas le choix, faut suivre la grille du motif)

Et de ce courage qui pousse à aller plus loin, à refuser de rester dans la situation actuelle ( non, je ne peux laisser cet encours tel quel, faut finir, je ne vais pas rester tout ma vie la jambe tendue, faut la plier)

Et avoir cette petite chose qui vous pousse encore et toujours plus loin, à faire le pas suivant qui vous mènera vers la guérison ( attends, je finis le rang)

Bref, je suis une simple tricoteuse

Et je vais en profiter pour vous montrer le dernier cadeau laineux de ma hotte de Noël dernier

(Oui ça date mais j'ai une excuse en béton ... euh, non, c'est solide le béton)

Ce pull a été commencé pour mon petit neveu de 1 an sur une base d'une taille de 18 mois

Ma sœur m'avait, je vous le rappelle, commandé 1 pull et un bonnet 3 semaines avant Noël

J'ai donc tricoté un petit pull en urgence et utilisé de grosses aiguilles pour aller plus vite et prendre une laine contenant de l'acrylique pour l'entretien

J'ai fouillé mon stock vintage, j'avais 425 m de Pingouin Star +

Je l'ai mêlée à de la Plumette coloris Loch Ness

Tricoteuse

Le mélange devient une fois de plus plus mousseux au regard et la couleur moins "acrylique", moins unie

La vraie couleur est celle de la première photo

Je n'avais pas de modèle mais en aiguilles 4,5 je pouvais ressortir le bon vieux modèle Flax, unisexe, intemporel, top down

J'y ajoute des rangs raccourcis à la nuque

Car de plus en plus de mal avec les encolures basiques de top down

Mais pour animer un peu le pull, j'ai utilisé le motif de Fleck stitch

Tricoteuse

Le motif se fait sur 4 rangs :

Rang 1, 2 et 4 : jersey endroit

Rang 3 : 1 m end, 1 m env

Si on tricote en rond, les rangs 1,2,4 sont en mailles endroit

Si on tricote en aller retour le rang 1 est mailles endroit

Et les rangs 2 et 4 en mailles envers

Ce point dont je ne sais le nom en français est en fait un rang de côtes 1/1 sur 4 rangs de jersey endroit

Il a le mérite d'être facile à mémoriser et à adapter sur n'importe quel ouvrage

Je trouve qu'il anime bien les laines unies industrielles

Arrivée à la séparation corps manches, je suis prise d'un doute, cela me semble très très grand pour du 18 mois

Je l'essaye sur un de mes petits qui taille en 10 ans

...effectivement c'est du au moins 6 ans

Je laisse tomber et je pars sur un autre modèle et une autre laine

Mais plus tard, je le reprends pour un autre neveu plus grand

Mais du coup, je n'ai plus assez de laine et j'ai du bidouiller des manches colorées pour avoir allonger le tout

Tricoteuse

Comme il y avait des rayures sur des manches étroites, j'ai voulu les tricoter en aller retour avec couture à la fin

Tricoteuse

Ben, non seulement je déteste vraiment coudre, mais en plus je ne trouve pas cela beau, cela fait un pli visible et palpable surtout sur des laines épaisses

Tricoteuse

Bon, c'est un pull vintage avec une laine qui doit bien avoir mon âge au moins et qui a été tricoté en catastrophe mais qui semble ne pas trop subir l'aspect outrage du temps qui passe

Tricoteuse

C'est parti sur l'autre neveu

Tricoteuse

Hum, les coutures des manches, cela ressere et fait perdre de l'élasticité, je ne ferai plus

En général quand je n'ai pas l'enfant sous la main, je fais la longueur des manches comme celle du corps, mais apparemment ici, la formule n'est pas adaptée

Et en plus il taille grand ce petit neveu et le pull ne fera pas long feu

Sans doute autant de temps qu'il m'aura fallu pour le tricoter, 3/4 jours

Mais lui, il est ravi, sourire à l'appui, et c'est l'essentiel

Tricoteuse

Ce pull est un bidouillage mais si vous tenez à un joli ouvrage, vous pouvez suivre les explications du pull Flax, déjà montré là sur le blog en version femme

Il est en anglais et gratuit, multi taille et unisexe

Et pour l'idée d'un pull avec le motif de Fleck stitch, voici le joli Limepop, top down, en anglais et payant

Repost 0
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 18:23

Je retrouve ma connection internet et j'en profite pour vous montrer la fin du châle.

Pour cette dernière partie, on peut choisir de faire une Icord sur le tour du châle pour en faire un châle de taille médium, ou de continuer avec une partie 7 et 8 pour avoir un châle taille Large ou un plaid.

Le soucis est que ces parties 7 et 8 sont des triangles qui étirent vers l'extérieur sans augmenter le châle de hauteur

​​​​​​​Par ailleurs le châle est excentré.

J'ai voulu remettre une pointe plus centrale

Pour cela j'ai fait une partie appelée 6 bis, triangulaire mais qui augmente la hauteur du châle

Marled Magic Shawl : suite et fin

J'ai donc bidouillé un triangle avec des jetés et des rangs raccourcis dans l'idée de l'Enchanted Mesa ou du Dotted Rays, mais en inversant les 2 rangs des explications.

J'ai pris mon fil de la section 1 ( celui mangé par les chats ) et tricoté en double

L'idée est de faire un rappel de la couleur initiale tout en ajoutant de la couleur.

Et des trous trous

Marled Magic Shawl : suite et fin

Pour L'Icord, j'ai pris mes restes de fils bleus, là aussi pour une cohérence dans les couleurs.

Mais comme j'aimais ma pointe de la section 3 en brioche, je n'ai pas voulu faire l'Icord sur cette partie

J'ai donc bidouillé un départ arrondi.

Marled Magic Shawl : suite et fin

Et j'ai faire des kbf en début de rangs, pour faire une petite pointe, à la rhinocéros, pour la fantaisie, et j'ai bordé le tout de l'Icord.

Marled Magic Shawl : suite et fin

Pour éviter que l'Icord resserre, j'ai pris des aiguilles 6

Marled Magic Shawl : suite et fin

Mais, cela resserre quand même et ma pointe est toute frippée.

Le changement de bleu lui, passe comme une lettre à la poste.

Marled Magic Shawl : suite et fin

Au niveau du segment 4, cela resserre aussi.

Le résultat ne me satisfait pas

Marled Magic Shawl : suite et fin

Alors, je défais toute l'Icord sur la partie  haute

Je relève les mailles mais ajoute 1 maille toutes les 3 mailles pour donner plus de jeu que mes aiguilles 6

Marled Magic Shawl : suite et fin

La pointe est tout de suite moins froissée

Et le bleu devient harmonieux entre le point et bordure.

Je décide de border d'Icrod tout le châle et aussi ma section 3.

Et je rajoute là aussi 1 maille pour 3 mailles relevées sur la parie en diagonale.

Et au final, cela met en valeur ce segment et la rend plus finie.

Marled Magic Shawl : suite et fin

Je suis aussi obligée de bidouiller pour coller mon Icord avec mon début.

Marled Magic Shawl : suite et fin

Voici le châle dans sa totalité

Marled Magic Shawl : suite et fin

Il a un air de raie manta qui nage ou d'oiseau dans le ciel.

J'aime sa bordure bleu et sa pointe bleue

J'aime ces tonalité d'orange qui rappellent la pointe de rhinocéros.

Les trous trous se répondent.

Les dégradés et les clairs obscurs jouent entre eux.

Oui, fallait bien mettre l'oreiller quelque part ....

Et faire les photos avant que ma journée super remplie ne commence, donc avant que ne passe ramasser le plateau du petit déjeuner ....

Marled Magic Shawl : suite et fin

Ce n'est clairement pas le plus beau de mes châles.

Mais c'est un châle faits de restes

Un peu comme si vous arriviez à faire un plat correct et mangeable juste avec des restes 

Marled Magic Shawl : suite et fin

J'aime bien cette idée de n'avoir utilisé que mes restes et sans ce modèle, je serais partie sur quelque chose de plus sécurisé style granny au crochet

... qui resterait dans un coin en attendant que je l'assemble

... ou que je décide l'ordre des couleurs

....ou qui serait plus probablement resté dans mes tiroirs.

Grâce à ce châle, j'ai fini 16 petits restes et fait un ouvrage qui semblait réfléchi au départ

... alors quelle me suis contentée de bidouiller en tricotant, en me faisant porter par les couleurs.

Marled Magic Shawl : suite et fin

Et porté, me direz vous ?

Marled Magic Shawl : suite et fin

De face

Marled Magic Shawl : suite et fin

Alors pour ceux qui auraient des restes à cuisiner ...

Marled Magic Shawl de Stephen West

En anglais et payant, mais j'ai décrit les principes de chaque sections en français

Et moi, je suis partie pour cuisiner mes autres restes

Repost 0
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 18:33

Lors du post précédent, je vous avais laissé sur une note sombre et je vous ai annoncé de la couleur

J'avais 3 petits restes de bleu

Marled Magic section 5 et 6

La grosse pelote c'est de la Madeline Tosh Merino Light , coloris Hosta Blue, reste de mitaines que je n'ai pas encore montrées, brouillon de celles que j'ai offert a ChristalLittle K

(Désolée, difficile de faire un lien sur le téléphone mais je rectifierai cela ultérieurement)

En haut à gauche, c'est de la Pimprenelle coloris Pied dans l'eau, pour le gilet de mon petit neveu

En bas, un reste de l'écheveau de Squirrel's Yarn, un joli gradient que Zazilou avait transformé en châle et en string rien que pour moi, reste qu'elle avait joint au colis

Pour cette section 5, la plus petite, le modèle demande un Marled uni

Donc je me suis dit que les 2 petites suffiraient mais qu'au cas où, et j'ai quand même peur que cela soit juste, la grosse pourrait prendre le relais

Et effectivement j'ai du faire un dégradé

Marled Magic section 5 et 6

Dans cette section on fait un triangle en faisant des rangs raccourcis en laissant 3 mailles d'un côté et 5 mailles de l'autre

Et on augmente à la pointe en faisant un double jeté, tricoté avec une maille endroit et une envers

Cela va créer une ligne de trou trou

Marled Magic section 5 et 6

Grâce aux rangs raccourcis, mon bleu plus clair va s'étaler sur la pointe en V et non pas comme si on avait coupé le triangle horizontalement

Alors non seulement j'aime cet effet de fondu, mais je trouve qu'il donne du pep's au châle sombre, tout en restant dans l'idée de dégradé du reste du châle

Toujours cette idée d'unir les restes en un truc cohérent...

Et puis j'aime cette idée de n'en faire qu'à ma tête, de bidouiller un modèle d'un créateur déjà hors des lignes, faire comme lui, mais sans faire comme lui quoi

Marled Magic section 5 et 6

Regardons un peu ce que cela donne en fin de section 5

Marled Magic section 5 et 6

Par la magie de la couleur, ce qui paraissait au départ si fade, puis si sombre, laissé éclater la couleur, juste par une simple petite touche de couleur

Oser la couleur, même en petite touche, change les choses, change le regard qu'on porte, change la vie

Revenons sur terre pour la section 6, qui est en pointe de triangle et en point de riz

A ce stade j'avais prévu mes restes de pales

Des gris

Marled Magic section 5 et 6

En bas, de la Plucky Feet, coloris Heartstring pour les mitaines offertes à Fraisouille, 2 pelotons de Alice Juno coloris Etheral qui avaient servi pour le châle circulaire tricoté pour moi par Ucayali, au dessus à droite, un reste de Laine du Scarabée coloris Platine pour un châle en test

Il y a un mini écheveau dont j'ai oublié l'origine puis le reste de Alice Oyster que je ne finis toujours pas de finir

Et pour être sûre de ne pas manquer, une pelote de Walk Collection merino single couleur Fe

Et c'est parti pour un point de riz en Marled Fading comme pour la section 2 rouge orangée

Marled Magic section 5 et 6

Cette section fait faire des diminutions pour obtenir une pointe

Marled Magic section 5 et 6

Cette section est douce car c'est un peu de mérinos mais pas mal de restes en Alpaga et soie

J'aime bien cette section, on dirait des petits galets, au bord d'une plage

Marled Magic section 5 et 6

Et au bout, on aurait un coucher de soleil, juste avant le crépuscule

Marled Magic section 5 et 6

Et voilà ce que donne la bête sur mon lit.

Je pensais que cela serait un plaid, il a l'envergure d'un châle

Marled Magic section 5 et 6

Je me tâte de faire une section 7 et 8 ou de rester à cette version dite Medium

Mais à ce stade, petite comparaison

Voici le châle

Marled Magic section 5 et 6

Le voici entouré des autres pelotons non utilisés

J'ai fait une photo avant

Marled Magic section 5 et 6

Et après, en essayant de remettre au même endroit

Marled Magic section 5 et 6

Je suis contente à ce stade de mon ouvrage mais quand même, j'espérais manger plus de restes ( seulement 15 totalement finis à ce stade )

Et en volume, je réalise avec ce qu'il me reste de restes non utilisés, l'ampleur de mon stock...

Presque déprimant

Mais bon, ce soir, c'est moral déprimé : malgré mes progrès énormes ( je plie la jambe, je monte les escaliers, je gambade en béquilles avoir avoir laissé fauteuil roulant et déambulateur en 15 jours), l'appui ne se fera qu'à partir de la 8eme semaine

Je ne suis qu'à 5,5 semaines

Et même si j'ai le droit à l'appui contact, c'est 5kg sur la jambe et on augmente de 10kg par semaines à partir de la 8 ème semaine

D'ici que je reprenne de quoi porter tout mon poids, ça va faire loin

Demain je vois le chirurgien, les consignes seront peut être différentes, mais même si je peux reprendre l'appui plus tôt, je n'augmenterai que de 7 ou 7 kg par semaines

Cela revient au même

Je me sens en prison ....

Bon, la suite du châle et de moi demain

Repost 0
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 13:11

Pfff, on apprend paraît il de ses erreurs : je recommence l'article MAIS je crois que j'ai trouvé comme le sauvegarder pour éviter la perte lors des soucis d'envoi Allez, c'est reparti Pour vous faire un peu comprendre le processus de réflexion, voici ce que j'avais comme restes pour cette partie gauche de ma section 1, le beige rose

Marled Magic section 3 et 4

Voici mon hésitation en section 2 : sombre ou sombre ?

Marled Magic section 3 et 4

Au final, ma section 2 en point de riz ne m'aura demandé que jusqu'aux petits pelotons au dessus du rouge

Donc lorsqu'il a fallu choisir pour la section 3, c'est évident : on continue avec les sombres du dessusPour cette partie, il est demandé de faire un Marled standart donc uni, et avec du mohair.

Ce sera de l'alpaga La Droguerie, couleur À travers champs, que je mêle avec une Plumette La Droguerie assortie et en quantité suffisante.

Ce sera de la couleur Bébé Phoque, un beige doré

Et je me demande intérieurement comment je peux avoir tant de restes marron, moi qui suis censée ne pas aimer cela

Mais une fois de plus la magie des couleurs mélées opère ( il s'appelle Magic Marled, ce n'est pas pour rien)

Marled Magic section 3 et 4

Il me restait un peu de fil Hosltgarn vert forcé de la section 2, alors je l'ai mise à la base et je réalise qu'il est nécessaire que les couleurs se fassent écho, pour que cela soit cohérent, fasse une unité et pas juste une juxtaposition de coloris

Marled Magic section 3 et 4

Cette section nécessite du mohair et consiste en brioche ou maille anglaise.

Le soucis est qu'en faisant ce genre de maille avec 2 fils, on a tendance à n'en piquer qu'un et ne s'en apercevoir que quelques rangs plus tard

Il faut donc défaire Sauf que je préfère défaire comme sur du jersey, en colonne seulement

Et refaire Oui, c'est un truc à risquer sa santé mentale

Mais sur un fil doublé mohair, c'est juste un truc à risquer sa vie si on est proche d'une fenêtre ouverte

Mais c'est douxxx et mousseux à souhait et me rappelle tous les ouvrages en Alpaga Plumette de mes débuts

Marled Magic section 3 et 4

Cette section 3 demande une double diminution tous les 4 rangs et donne une pointe de châle

Marled Magic section 3 et 4

On attaque ensuite la section 4

Elle est petite, en Marled standart ou Marled dégradé

Elle est censée avoir de la section 1 et 3...

Sauf que mon 1 est uni et poilu, et clair

Et que mon 3 est uni, poilu et sombre

La seule façon d'unir cela serait de passer du clair au sombre

Ainsi, je vais aussi reprendre l'idée de dégradé de ma section 2

Voici les candidats au dégradé

Marled Magic section 3 et 4

Il y a là de l'alpaga de la Droguerie, le Falaise de la section 1, un Lichen plus sombre, de la Plumette Bébé Phoque de la section 3 et surtout un tout petit bout d'alpaga et soie de Juno coloris Oyster

Avec celui là, j'ai fait 2 châles mystères d'Ysolda Teague, 2 châles de Stephen West dont 1 mystère, encore un châle de ChristalLittleK

C'est un écheveau que je ne finis pas de tenter de finir et qui déroule ses souvenirs

Les restes laineux ne sont décidément pas des restes anodins, ils ont une histoire, ils sont notre mémoire émotionnelle

J'en profite pour finir sur le Lichen, un petit mètre de Plumette Frog sur la Tamise et c'est parti pour dégrader

Marled Magic section 3 et 4

Sur cette section 4, on fait des rangs raccourcis à gauche et on va à droite tricoter ensemble une maille du rang avec une maille de la section 1 qui étaient mises en attente

Cela va "coudre" l'ensemble

Marled Magic section 3 et 4

Et on commence à deviner une forme triangulaire au châle

Marled Magic section 3 et 4

Je suis d'accord avec vous : ma photo est moche et le résultat tout autant

Mais le soir dans ma chambre d'hôpital ( j'ai encore plus de 2 mois ici) , à la lumière du néon, y a pas grand chose qui paraît glamour

Mais tout ce sombre va appeler bientôt de la lumière, de la couleur, de la vie

La suite au prochain post !!

Repost 0
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 12:13

Oui, je sais, c'est un titre bizarre

Mais bon, c'est le nom du modèle actuellement sur mes aiguilles

Marled veut dire marbré

Magic, veut dire magique ( trop forte ! )

Mystery, je ne vous ferai pas l'injure de traduire

Et KAL, c'est Knit Along, tricoter ensemble

Stephen West a sorti il y a 4 semaines de cela un modèle de châle, mais un modèle mystère

Chaque semaine, il n'y avait qu'une partie des explications et au bout des 4 semaines, on a un châle

L'idée de ce modèle est de mêler les restes de laines, les couleurs afin d'obtenir un châle ou même un plaid pour celles qui faisaient la version Large

Parce que c'est un mystère, il faut accepter de se laisser guider

Parfois il y a 2 variantes possible

La base du modèle est de tricoter du point de riz, et de mêler les fils

Soit juste 2 fils ensemble, pour obtenir un Marbré standard donc un Standard Marled

Soit mêler un fil de base et le second change régulièrement pour créer un effet de rayures lissé, autrement appelé Marbré Stable ou Steady Marled

On peut enfin mêler les 2 fils pour obtenir un dégradé progressif appelé Fading Marled

Pour cela, on mélange le fil A et B, puis B et C, puis C et D, puis D et E etc ...

Le modèle se tricote en 5 mm et c'est l'occasion de sortir tous les bouts de restes de tous mes ouvrages

Je les utilise peu car j'ai toujours peur de manquer, donc ils finissent par s'entasser

Pas envie d'un plaid en crochet classique qui buterait sur la diversité des laines et des couleurs

Suivre un modèle de créateur me rassurait sur la pertinence du rendu final, un peu comme en cuisine lorsque vous maîtrisez assez votre plat pour bidouiller

Je vais donc bidouiller uniquement mes restes.

Aucun écheveau neuf sauf éventuellement quelques mohair car il faut un peu de mohair

Voici donc mon lot de restes

Marled Magic Mystery KAL : section 1 et 2

Il y a là bien quelques pelotes entières mais rien de suffisant pour un ouvrage en lui même

J'avais dans l'idée d'utiliser mes restes d'alpaga et Plumette de la Droguerie, de mes débuts

Les couleurs sont globalement assez neutres et j'y ai mis des restes de Hosltgarn de mon Enchanted Mesa et de ma robe en crochet, histoire de mettre un peu de couleur

Ce sont les petits pelotons colorés au dessus de mon écheveau mangé par les chats

Et je me suis dit que peut être j'allais caser mes petits restes de bleu vert en haut à gauche

Donc visuellement cela donnerait un châle aux tons neutres avec une tâche rose pêche centrale et des touches bleutées ou violettes

Alors comme montré la fois précédente, j'ai mêlé mon rose avec de l'alpaga beige

Marled Magic Mystery KAL : section 1 et 2

Le motif est simple, un jeté en début de rang et 2 mailles ensemble

Cela donne un losange à trous trous

Sauf que la couleur va dicter sa loi

De mon écheveau multicolore, il ne reste que des petites taches de couleurs, surtout les plus sombres

Le beige affadit le tout

Marled Magic Mystery KAL : section 1 et 2

Comme j'ai fait un Marled Standart juste avec les 2 mêmes fils, c'est pire

Alors pour la section 2, il me faut changer cela

La section 2, c'est du point de riz et il est conseillé de faire un Marled dégradé

On va aussi tricoter un losange en faisant un Kfb en début de rang et 2 m ensemble à l'autre bout

Ce dégradé est l'occasion de passer les restes d'Holstgarn

Ce sont des petits bouts, une dizaine de grammes de chaque

Comme mon premier losange contient du orange, je vais commencer par le orange, en double.

Mais c'est trop tranché, je défais

J'ai des bouts de jaune, orange, rouge, ocre, marron et vert foncé que je pensais mettre dans cet ordre

Mais mon bout 1 fade appelle la couleur

L'ordre sera : rouge orange jaune ocre marron et vert

C'est parti pour le rouge et orange ensemble

Marled Magic Mystery KAL : section 1 et 2

Ah ! Ça me plait !

La couleur réveille le tout

On passe au rouge et jaune, cela tombe bien, le mélange reste orange

Marled Magic Mystery KAL : section 1 et 2

Et après le jaune et ocre, on va passer au ocre et marron ( c'est là que je me dis que normalement ne n'aime ni l'ocre, ni le marron, qu'est ce qui m'avait pris !?!)

Marled Magic Mystery KAL : section 1 et 2

Pour le marron, en fait, j'y intercale une toute petite pelote de 3cm du reste de mon premier tissage, du Scarabée, couleur Irisation, qui décline des variations d'argent et de cuivre sur un fond, un peu comme du pétrole sur la mer

Cela va animer un peu ce marron

Puis on attaque marron et vert foncé

Marled Magic Mystery KAL : section 1 et 2

Je pensais avoir besoin de plus de laine, mais c'était oublier que les Hosltgarn sont des laines fines et que 10 g font déjà bien du métrage

Avec ces petits pelotons de rien du tout, j'ai déjà fini la section 2

Section 1 et 2 vont composer l'épisode 1 du châle mystère que voici

Marled Magic Mystery KAL : section 1 et 2

Voilà un châle plus coloré que je pensais

Au prochain post, l'épisode mystère 2

Repost 0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 15:56

Samedi, cela a fait 4 semaines que j'ai eu l'accident et j'ai eu la permission de rentrer chez moi pour une journée.

Quel plaisir de rouler assise et non couchéé dos à la route ou sur son fauteuil roulant sanglé !

J'ai vaincu la descente des marches et j'ai même tenté la visite du jardin en béquilles

Mais le retour sur mes pas fut autrement plus difficile : la fatigue rend instable et remonter des marches, c'est plus compliqué que de les descendre, même pour 10 mètres

L'autre difficulté est de s'apercevoir que les enfants ont pris un rythme de vie où on n'existe plus forcément

Tout en réalisant qu'en notre absence, des choses ne sont pas faites et qu'elles doivent quand même être faites.

En fait, c'est bien parce que je passe l'étape de la réalité

On vit dans une bulle hors du temps, et si le monde tourne aussi sans nous, nous avons aussi notre place, et c'est rassurant

Et motivant aussi

J'en ai profité pour faire le plein de laine maintenant que l'envie de tricoter et la capacité de tricoter est revenue

Voici mon butin, pour un châle plaid, le Marled, de Stephen West

Histoire d'utiliser tous les restes

Une histoire de patience

J'avais une jolie pelote de merino Single La Bien Aimée

Une histoire de patience

Mais elle a semble t il servie de défouloir à chat

Une histoire de patience

J'ai donc patiemment défait l'écheveau en pensant que j'aurais seulement quelques brins de cassé

Au final, cela m'a pris 2h pour tout défaire

Tout était emmêlé dans l'écheveau !

Et voici le résultat

Une histoire de patience

C'est un total massacre de l'écheveau par le ou les chats

(Je n'ai rien coupé moi même)

J'obtiens 17 peletons tricotables et autant de brins de juste quelques cm

Heureusement, je vais l'utiliser en double avec de l'alpaga qui va masquer les noeuds successifs

Une histoire de patience

Au prochain post, on reparle ouvrages de tricot !!

La vie du blog reprend son rythme plus habituel, yes !

Repost 0
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 20:59

"Je marcherai avant toi Tata"

Voilà le message que j'ai reçu sur mon téléphone après mon accident

Et je vous avoue que cela m'a bien fait rire

D'abord parce que l'humour noir, ça me fait rire

On peut rire de tout

Sans doute pas avec tout le monde, mais on le peut

Et ensuite parce que celui qui osé me dire cela est l'heureux propriétaire du gilet Shiryu,

Si, le petit gilet, celui avec les devants boutonnés et amovibles

Si, si, celui tricoté en taille 3 mois

Mais ce qui m'a fait rire, c'est que Petit Galopin, il ne risque pas de marcher avant moi vu les chaussons que je lui ai faits

Prisca's baby booties

Ils ont été faits en un rien de temps avec un petit reste qui traînait chez ma mère

Environ une taille de morceau d'échantillon laineux

Prisca's baby booties

J'ai pris des aiguilles 2,75 et 3,25 mm

Et le modèle est "chaussette intégrée"

Prisca's baby booties

Le modèle se tricote depuis la partie bleue

On tricote en aller retour une bande mousse qui correspond à la semelle et qui part d'un demi talon, une demi semelle qui passe par les orteils, la demi semelle de l'autre côté puis l'autre demi talon

Ensuite on met en attente les mailles et on ne tricote que les mailles du devant du pied, et on va faire du jersey endroit en "cousant" les mailles en fin de rang à la semelle

 

Prisca's baby booties

Une fois qu'on a fini le haut du pied, on va tricoter en rond pour faire la chaussette en côtes 1/1 dans une laine d'une autre couleur

En la tricotant d'une même couleur, on transforme cela en bottines

L'avantage de la chaussette en côtes 1/1 c'est que cela va tenir les pieds sans avoir besoin de fils à nouer

C'est autant moins de choses à faire et défaire quand on change bébé

Et cela donne un aspect plus moderne

Après il faut coudre la semelle, du talon aux orteils

C'est le chausson du haut

Prisca's baby booties

Et c'est là, Petit Galopin, que ta Tata, elle se dit que tu vas avoir un peu de mal à marcher

(Rire machiavélique)

Marcher sur une couture n'est jamais agréable, surtout si tu fais tes premiers pas

Bon, sauf que n'aimant pas les coutures, pour le second chausson, j'ai fait un montage comme pour les pointes des chaussettes ( tricotées depuis la pointe) et j'ai ensuite tricoté la 2eme semelle en circulaire

En clair, je monte les mailles sur ce qui equivaût à la couture finale

Je tricote en rond la semelle jusqu'à avoir ce que j'aurais dû avoir pour commencer le haut du pied

Et là, je bidouille le modèle pour obtenir la même chose que l'autre chausson

(Désolée, mes notes ne sont pas disponibles, mais c'est assez intuitif)

Et ensuite, il ne me reste plus qu'à finir en rond la chaussette blanche

Et bien sûr rabattre souplement

Prisca's baby booties

La différence est notable et le gain de temps est réel

Donc Petit Galopin, tu es comme Tata sur la ligne de départ, une jambe nickel et l'autre moins

On va lancer le top du départ et on va voir qui va marcher avant qui !!!

(Ce n'est pas à mon âge que je vais me faire doubler par un petit gars de 3 mois, m'enfin !!)

Prisca's baby booties

Le modèle est Prisca's baby Booties

Les bottes de bébé de Prisca

Le modèle est un modèle en anglais et gratuit

Il se tricote en un rien de temps

Aiguilles 3,25 et 2,75

Il m'a fallu 26 mètres pour les 2

Je remercie aussi CarineLM qui m'a parlé suite au post sur le centre de rééducation du film Patients de Grand Corps Malade

Je n'ai pas eu l'occasion de voir le film, mais à la bibliothèque d'ici, j'ai trouvé son livre

Prisca's baby booties

Je l'ai dévoré

Et je n'ai pas entendu les mots de la même manière, ni sa chanson de la même manière

Extrait du Sixième Sens

Prisca's baby booties

Sa plume est forte, mais il y a des choses qu'on ne peut vivre que de l'intérieur

Il raconte bien les étapes par lesquels on passe, de la descente et parfois à la renaissance

Renaissance personnelle mais aussi sociale

Les hauts, les bas, ceux qui ne renaîtront pas forcément

Le fait que oui, on d'habitue à tout aussi, c'est dit il dans la nature humaine

Je le cite aussi : "je les verrais toujours comme des icônes de courage, mais pas un courage de héros, non, un courage subi, forcé, imposé par l'envie de vivre"

Pour ma part, je ne prends plus d'antalgiques même après la rééducation

Les agrafes ont été retirés et j'attends la cicatrisation complète pour aller jouer les sirènes claudiquantes

Et aujourd'hui, j'ai poussé mon fauteuil jusqu'à la boutique du bâtiment voisin et j'ai voluptueusement savouré un cône de glace en regardant le parc ensoleillé et échangé des politesses

Au delà de la glace, j'ai savouré le printemps et une tranche de Normal

Hummm, un délice !

Repost 0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 11:22

Merci pour vos gentils mots du post précédent

Ce qu'il y a de bien ( et de moins bien ) dans la vie, c'est que rien ne dure, ni la peine, ni la joie.

Ils ne durent pas mais leur impression peut rester en nous durablement

Nous sommes libres de choisir ce que nous gardons dans les souvenirs, pour peu que nous acceptions d'y faire du tri et de ne pas tout garder,

Alors je garde l'émotion partagée et le sentiment profond que l'homme peut le meilleur

Et je continue la route

Cela n'a pas été super facile car le même soir, j'ai appris que mon petit avait eu un accident à la maison, en étant imprudent

Nul n'est indispensable, nul n'est à l'abri d'un accident domestique.

Mais on se sent plus facilement coupable quand on a l'impression qu'on aurait pu ou du être là.

Ah, cet orgueil des mères omnipotentes !

Note à moi même : répète après moi 20 fois " tu n'es pas une mère omnipotente, tu es une mère actuellement impotente"

Il me faut diminuer mon niveau "d'exigence" et me contenter de ce que je peux faire : me rétablir et faire des progrès

Mon petit Yamakazi va mieux, j'ose espérer qu'il va pour un temps préférer la terre ferme.

Et moi, je me ressource

Le matin, avant que ne commence le défilé des soignants et l'épreuve physique, je plonge dans le Beau

J'ai une belle vue sur la Canopée des pins

 

Canopée avec vue

En me contorsionnant dans le lit, je m'installe tête bêche et je regarde le soleil se lever sur la mer, dans un instant suspendu

Canopée avec vue

Et le midi, je discute avec ma voisine, Jeannette la Mouette

Canopée avec vue

Et je reçois des petits mots qui me font rire et qui me font réaliser que si chacun doit mener son combat seul, que si nul ne peut porter pour autrui sa croix, c'est malgré tout l'union qui fait la force

Ce sont ces mains tendues, ces regards bienveillants, cette gentillesse, cette écoute et cette confiance qui nous donne la force intime de vivre ce qu'il y a à vivre

Nous sommes comme des piles, rechargeables avec de l'amour, de l'humour et de l'attention

Nous donnons et recevons tour à tour

Goethe disait qu'on avançait dans la vie avec un sac pour donner et pour prendre

Je crois qu'on avance dans la vie avec des pinces crocodiles dans chaque main, pour se recharger de l'énergie des unes et des autres

Certes, cela rend le tricotage fort difficile...

J'ai repris le chemin des aiguilles, j'ai défait 30 cm faits par flemme de défaire 4 rangs

J'ai parlé aiguilles circulaires avec 2 infirmières qui tricotaient aussi

Bref, la vie tricotesque continue

Des bises à toutes

Canopée avec vue
Repost 0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens