Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 00:09

Allez, c'est parti, j'ouvre la hotte aux cadeaux laineux.

Pour ce premier ouvrage, ma sœur m'a demandé un pull pour son petit, coloré, chaud, en grosse laine.

Sauf que la bulky, je n'en tricoterai pas pour un bébé

En coloré, j'ai mais c'est souvent du fil assez fin.

Et mon impératif est de prendre un fil qui lui simplifie la vie et passe en machine.

J'ai remué mon stock et surtout cherché des modèles.

Je n'ai pas les mesures du petit donc j'ai sorti un petit fil bleu, dont le caractère petit s'exprime d'avantage par rapport au métrage que j'en possède que par rapport à son wpi

J'avais de la Star + de chez Pingouin, 5 pelotes de 85 m donc Aran, soit 425 m pour 1/4 de kilo

Ca, c'est du gros !

Je me suis dit que pour du 2 ans, 425 m devrait suffire.

La laine est 50% laine et 50% Acrylique, d'un joli bleu, mais uni.  

Je n'aime plus l'uni, mais tout le monde n'a pas les même gouts que moi

 

Peekaboo

J'ai ressorti l'incontournable Flax, que j'ai bidouillé avec des aiguilles 4,5 en me basant sur une taille 18 mois et mon échantillon pour tomber sur ce qu'énonce la grille à 2 ans

Sauf qu'arrivée à la séparation corps manche, il devenait évident que cela aurait été un pull pour enfant de 2 ans ayant mangé beaucoup de soupe.

Il devenait urgent de changer modèle, j'avais déjà perdu 3 jours sur les 20 octroyés.

Vu que pour l'empiècement de géant je n'avais consommé que 1 pelote sur les 5, je me suis dit que je pouvais viser un métrage inférieur pour une taille inférieure.

J'ai donc sorti ma Malabrigo Rios, une laine Worsted, 100% Mérinos Superwash, 192m aux 100g, soit 96 m aux 50g, donc un poil plus fil que la précédente (85m aux 50 g)

Parlons de la Malabrigo

C'est une de mes premières laines coup de coeur depuis que j'ai découvert autre chose que Phildar

Elle a de superbes coloris, parfois semi uni, parfois totalement imprévisible.

J'ai un peu de mal à anticiper ce que cela donne dans ce cas

J'ai donc testé par petits bouts sur des coloris peu variés : un châle qui a une place particulière dans ma vie : L'envolée

des bonnets et

En petites touches sur des coloris plus variés ici et ici

J'ai aussi stocké, vu que j'aimais cela, sans vraiment d'idée de savoir quoi en faire et entre temps j'ai découvert d'autres laines.

J'avais donc cette Malabrigo coloris Jupiter, un mélange de rouge et de vert

Trop féminin pour mes gars et trop rouge et vert pour moi

Mais je me suis dit que peut être que pour un bébé, cela serait sympa

Peekaboo

Le jersey limite l'aspect constrasté alors que le mousse l'accentue (en haut de l'image )

Finalement j'aime bien cet aspect contrasté.

Le soucis de la Malabrigo c'est que ce sont des laines teintes à la main, mais dont les coloris sont reproductibles, ...sans l'être vraiment

Et qu'il y a parfois de grosses disparités entre 2 écheveaux

Il est donc impératif d'alterner

Ici, j'ai alterné depuis le premier tiers de la manche et on voit bien que vers le poignet, la teinte est plus sombre

Ce n'est pas choquant si on alterne mais clairement c'est visible si on regarde et cela aurait fait une démarcation franche si on n'alterne pas

Peekaboo

J'ai fini par me décidé pour faire le Peekaboo de Frogginette, qui créée de jolis petites merveilles pour enfants ou bébé à tricoter en 5

Ce qui va vite et ce qui est donc un avantage pour un cadeau 

J'avais testé ici

Depuis elle propose la version adulte des modèles enfants, pour un joli duo mère/ enfant

Ses ouvrages sont tous sans couture et top down

Il y a aussi des rangs raccourcis pour la nuque

Je ne fais plus que cela, c'est non seulement plus joli mais évite qu'inévitablement l'ouvrage bascule quand il est porté

Peekaboo

Après une mini bordure de côtes, on augmente aux raglans sur des rangs mousse.

Il vaut mieux prévoir de faire un montage souple pour débuter l'encolure, sous peine d'avoir du mal à passer la tête du bébé.

Je fais une montage avec des boucles en forme de petit e, appelé backward loop cast on

Je ne sais pas si cela porte un nom en français. 

Si  vous le savez, merci de me renseigner

Puis on passe à du jersey endroit pour le corps avant de faire des poches intégrées

Peekaboo

J'ai décidé de faire des poches contrastées.

J'ai fait des rayures vertes.

Car d'abord parce que j'avais ce fil en stock mais aussi parce qu'il y a du vert dans ce coloris.

Le vert c'est complémentaire du rouge et que cela le rend plus "pull de petit garçon".

Peekaboo

Zéro couture car j'ai "cousu"  le fond de poche au devant de poche en tricotant.

Je réalise qu'il y a des ouvrages que je ne vous ai pas encore montré et dont les photos sont restés dans mon téléphone cassé

Il y a dans le lot un ouvrage avec ce genre de poche et dont  j'avais fait un tuto en images

Cela va donc suivre.

Voilà donc ce que cela donne

Peekaboo

J'ai utilisé 257m soit 134g de rouge et 3,9 g de vert (soit 1,4g par fond de poche ) le tout faisant 8m de fil vert pour une taille 2 ans.

Aiguille 5 pour le corps et les côtes ( sauf en 4 pour les côtes du col )

Comme il m'en restait en vert, j'ai montré des mailles pour faire des côtes en vert, à coudre par la suite lorsque bébé aura grandi, ce qui va allonger le pull de 3 cm sur le corps et les manches.

Cela mettra encore plus en évidence le fond de poche vert.

Cela sera d'autant plus faisable que le mousse de l'empiècement permet une belle aisance

Comme je n'ai pas pensé à faire de photo, de la version allongé, il vous faudra imaginer le pull avec double rangée de côtes bicolore

J'ai fait ainsi une modification du modèle d'origine

Celui ci prévoit un empiècement en mousse, un corps de jersey et des poches en mousse et une rallonge rayée en mousse

Peekaboo

Le mien a des poches en mousse, des fonds de poche en jersey rayé et la doublure qui dépasse sera des côtes 1/1 vertes

Il peut aussi être fait en unicolore ou uni avec un arc en ciel qui en déborde.

Je ne mets pas les photos, ce ne sont pas les miennes et on y voit la tête des bébés.

Je vous invite donc à aller voir sur la page du projet Peekaboo (cliquez sur le lien ).

Dans la version originale, il y a aussi des boutons sur les poches que je n'ai pas mis vu l'âge du petit qui va commencer à tout mettre en bouche

Peekaboo

On va poursuivre le déballage dans les posts suivants.

Merci de votre patience et votre fidélité sur le blog.

Repost 0
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 21:41

Je ne vous oublie pas mais en ce moment j'ai pas mal de travail au point de presque oublier une soirée qui me tenait à cœur. Heureusement, j'ai pu arriver avant la fin et me régaler le neurone et les oreilles ( le neurone est en modèle unique chez moi) et je suis repartie avec ceci

Du bonheur

Un autre indice ?

Du bonheur

Oui, c'est Frédéric Lenoir, philosophe, chercheur et sociologue, producteur de l'émission " les racines du ciel" sur France Culture.

Ce fut un régal de l'entendre parler Amour, Méditation, Joie, religion non dans le sens du dogme ou des institutions mais du sacré et du transcendant

De l'entendre parler du Bonheur, du Mental, de l'Esprit, de l'Ego, du Devoir.

De Spinoza, de l'abbé Pierre, du Dalaï-lama et de Laurent Ruquier.

Le tout avec des mots de tous les jours, fluides et sincères.

C'est mon second livre dédicacé rien que pour môà par un auteur

...vais finir par y prendre goût.

Je reprends mon souffle et on commencera le déballage de la hotte de Noël 

Repost 0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 17:50

Il est de tradition à cette période de l'année de formuler des vœux.

Ces vœux sont souvent dit avec légèreté, avec habitude, comme on dirait bonjour, avec cette insouciance des fêtes passés.

Or, les vœux, dit le Larousse, c'est un souhait particulier, un vif souhait ou un vif désir de voir se réaliser une chose

Qu'est ce donc que je pourrais vous souhaiter du fond du cœur ?

Rien de matériel, car le matériel peut s'acquérir ou on peut apprendre à s'en détacher. Il n'est donc pas besoin de vœux.

Rien de futile, vous valez mieux que cela

J'aimerais sincèrement que chacune puisse trouver la clé du sens de sa vie, que chacune trouve en elle et autour d'elle l'amour et le soutien pour traverser ce magnifique voyage mais parfois difficile qu'est la vie humaine, qu'elle puisse en partager les joies et les plaisirs et qu'elle puisse trouver aide et réconfort dans les moments de peine

Je souhaite la paix dans tous les cœurs.

Et surtout, surtout que la santé vous accompagne tout au long de ce chemin.

Je tourne avec plaisir la page de 2016 mais je suis consciente que 2017 n'est que la continuité de 2016.

Je suis tel Sisyphe, face un mon rocher et ma colline à gravir.

Sitôt arrivée en haut, mon rocher dévale la pente et je dois recommencer

Ma santé reste aléatoire et le chirurgien parle de réopération après 2 alertes en décembre.

Un second avis me laisse du répit si la radio est normale. Mais rassurez vous, rien de mortel.

Alors je pense à Kipling et je pense à Camus.

Il faut le voir heureux

Il faut me voir heureuse. Je saisis au vol tout moment de plaisir, de bien être de partage, de repos. Le travail est source de joie. La vie de tous les jours aussi. Chaque maille est savourée.

Mais ma disponibilité est différente alors je prends du recul. Tout devient précieux, tout devient réfléchi, je me connecte autrement, j'apprends la patience.

Une photo illustre mon état d'esprit actuel

 

2017

Alors à bientôt pour la suite de mes aventures tricotesques

Happy 2017 !

Repost 0
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 23:07

Ce mot japonais désignerait un personnage de manga, ces BD japonais, qui se lisent de droite à gauche

Il désigne aussi le dernier test knit pour Mamancrotte, que je montre maintenant que j'ai récupéré de quoi photographier

Mais je le montre surtout maintenant que son futur propriétaire est né.

Me voici une fois encore tata d'un petit bout d'homme, arrivé un peu en avance mais dans une taille tout à fait honorable.

La maman n'est pas encore fan de tricoté main mais elle m'a quand même demandé un ouvrage

Je me fais fort de la convertir avec un petit ouvrage en laine 75% Mérinos et 25% soie, lavable en machine, de la Badiane de Graine de Laine

Il s'agit d'un reste de mon Hekla : il m'en restait 60 g soit 241m

Il se tricote en 3 pour le corps 

Je suis donc partie pour une taille 3 mois

Shiryu

Il s'agit d'un ouvrage en top down, avec des côtes torses et un corps en jersey, des augmentations aux raglans

Et voici le dos

Shiryu

Non, vous n'avez pas la berlue, il en manque un bout.

Et ce n'est pas parce que j'étais en manque de laine avec mon "reste"

Shiryu

En fait le modèle prévoit des plastrons / panneaux amovibles, sur le devant là où bébé salit le plus ( en clair : il rote, il bave, il vomit )

En ne changeant que le panneau, on évite de laver trop souvent le gilet

Idéal pour limiter les lessives, ou éviter de multiplier les vêtements qui doivent évoluer rapidement à ces âges là

Le modèle est prévu pour 7 panneaux différents mais il était demandé d'en tester au moins 2.

Shiryu

Voilà ce que cela donne avec les rayures

Shiryu

C'est aussi pour moi l'occasion de passer tous les restes :

J'ai fait les rayures blanches avec le peloton de 16 g soit 64m de mon Atlas des Laines du Scarabées, 50% Mérinos, 50% soie.

La couleur est Platine et m'avait servi pour faire le châle Weetwood

Shiryu

Pour le second panneau, j'ai utilisé quasi tout le reste de mon fil blanc

Comme j'allais en manquer au niveau des torsades, au lieu de faire un dernier rang en blanc, j'ai superposé un rang bleu, fait mon rang blanc et rabattu en bleu

 

Shiryu

Notez que l'alternance du dernier rang bleu/ rang blanc/ rabattage bleu permet une transition plus douce entre les 2 couleurs

Shiryu

La difficulté majeur de ce modèle est justement la spécificité du modèle : 

Les panneaux sont interchangeables et reversibles

Il importe donc que toutes les boutonnières soient bien au même endroit et de manière symétrique en haut et en bas

Pour me simplifier la vie, j'ai décidé de relever le même nombre de mailles sur le corps du gilet et sur les bords des panneaux

Et aussi de manière à avoir un nombre qui me permettait des panneaux reversibles

Cela permet que la maman ne s'embête pas à réfléchir sur le sens du panneau en habillant bébé

En me basant sur un nombre identique de mailles, comme j'en relève 2 par 3 rangs, il n'y a pas de grosses marges entre les mailles, surtout sur un ouvrage tricoté en 3.

Shiryu

Il y a 5 autres panneaux : 

- 1 panneau uni

- 1 panneau rayé dans le sens vertical

- 1 panneau rayé en biais

- 1 panneau brodé

- 1 panneau texturé

Je n'ai pas testé car j'étais arrivée au bout du bout de mon fil ( il m'en restait moins de 30 cm de chaque fil )

Le voici dans la version de Mamancrotte

Shiryu

Version rayée verticale

Shiryu

Je lui pique les photos

Shiryu

J'aime bien la manière dont le pull change de caractère selon les panneaux

Shiryu

C'est une manière d'avoir 7 pulls en 1, en ne tricotant que les panneaux, qui vont plus vite à tricoter.

Je vous recommande ce modèle dont les bénéfices seront intégralement reversés à la recherche contre le cancer.

Une manière d'aider en faisant plaisir

Le modèle Shiryu sortira en janvier, la phase de test se termine. $Merci Mamancrotte pour ce test et ta confiance.

Repost 0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 14:31

Mes cadeaux par milliers, tu n'as pas oublié mes petits souliers....

Oui, je chante faux, autant pour la mélodie que pour les paroles, mais je chante de tout mon coeur

J'ai été très sage cette année

J'ai écrit une lettre très très claire avec les références très précises

Avec une jolie écriture bien lisible pour qu'il sache quoi me prendre, tout en lui laissant la liberté de prendre ou pas ou moins cher

J'ai un Père Noël fort généreux après des années à faire admettre qu'il fallait piocher dans le domaine laineux pour me faire plaisir quoi qu'on m'offre

J'ai reçu un métier à tisser, de Ashford, pliant, avec son sac de voyage.

C'est celui que j'ai choisi, malgré les charnières en plastique, tout simplement parce que c'était le seul à mesurer 50cm

Cette taille me convenait pour la polyvalence des ouvrages que je pourrais faire avec, tout en étant assez étroite pour poser des choses sur les tables lors que je tisse et assez étroite pour ne pas travailler les bras trop étendus à l'horizontale, source de fatigue future.

J'ai regardé la vidéo de démonstration et je me suis lancée

J'aime tester sur le tas, faire des erreurs, c'est comme ça que je comprends comment fonctionne le mécanisme et que je trouve mes parades, mes petits trucs à moi

J'ai pris une laine aux reflets changeants

Petit papa Noël, tu es descendu du ciel, avec ....

C'est de la Cigale, 70% Mérinos et 30% soie, en fingering single c'est à dire non retordue

C'est pas forcément une bonne idée qu'une laine non retordue lorsqu'on passe et repasse le peigne dessus, mais j'aime tester (j'ai dit, je radote)

J'ai monté de quoi faire 50cm, sur 2m de long

Au final, j'ai une écharpe de 45cm sur 1,20m hors franges

J'ai lu après coup qu'on doit prendre la longue voulue + 50cm environ. Pour moi ce sera donc d'avantage.

Arès le montage de la chaine ( les fils verticaux ), il m'est resté un peu plus que la moitié de mon écheveau de 400m 100g

J'ai donc commencé à tissé avec une autre laine en single fingering, que je trouvais assortie, de la (vi)laines, en coloris, Oublier l'ardoise à la maison

Petit papa Noël, tu es descendu du ciel, avec ....

Elle est noire mais avec des reflets un peu bleu et des zones plus blanches

J'ai tissé avec jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de fil

Avec 100m soit 25g, j'ai pu faire environ 30cm

Petit papa Noël, tu es descendu du ciel, avec ....

J'ai fini avec le même fil changeant à la fois comme fil de chaine ( fil vertical) et fil de trame ( fil horizontal )

Petit papa Noël, tu es descendu du ciel, avec ....

La différence fait juste apparaitre plus ou moins le doré

J'ai fait une autre erreur : j'ai omis de passer un fil de chaine dans le petit trou rond du peigne

J'ai donc eu un fil plus épais composé de 3 brins

Le temps de m'en rendre compte, j'avais tissé 22cm

J'a terminé le tissage en soulevant ou baissant le fil de chaine à chaque passage de la navette ( comme si le peigne l'avait fait )

Petit papa Noël, tu es descendu du ciel, avec ....

Et en finissant l'ouvrage, j'ai défait le fil erroné et je l'ai retissé correctement avec une aiguille à coudre

Mes bordures donc classiquement celles des débutantes : laides

Mais une fois l'écharpe pliée sur elle même, cela ne se voit pas

Et j'aime le léger contraste que le mélange des fils donne

Petit papa Noël, tu es descendu du ciel, avec ....

Voici ce que cela donne après blocage

Petit papa Noël, tu es descendu du ciel, avec ....

On note aussi que le tissage se régularise au cours du travail : la partie bleutée du début est moins nette que la partie plus dorée.

Le tissage m'a pris une après midi et une soirée.

La courbe d'apprentissage est donc assez rapide

On pourrait croire que le montage de la chaine est le plus long et le plus pénible, j'avoue que j'aime bien cela, cela fat partie intégrale du tissage, un peu comme de bobiner un écheveau sans qu'il s'emmêle ou ne casse

Du coup, j'ai tenté de tisser du coton, en testant divers écartements de fils

Petit papa Noël, tu es descendu du ciel, avec ....

Je suis en phase d'apprentissage de la gestuelle et je ne suis pas mécontente de moi

Finalement, l'apprentissage en autodidacte est possible, c'est relativement intuitif

Lorsque viendra le moment de l'apprentissage du bien tisser, des jolis finitions, cela va être une autre histoire.

Mais c'est en forgeant, qu'on forgeronne, n'est ce pas ?

Pour l'instant, je teste divers fils pour la chaine et la trame. J'évalue ce que je préfère, leur rendus, les évaluations des métrages nécessaires.

Plus tard je vous montrerai les cadeaux laineux que j'ai pu faire, mais chut, les destinataires ne les ont pas encore reçus.

Et vous, avez vous vos jolis souliers de Noël bien remplis ?

Repost 0
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 16:18

Chaque année, à cette période, c'est la même histoire qui se répète : Celle des cadeaux laineux à glisser sur le sapin.

Je tricote tranquillement toute l'année mais à Noël, c'est magique : mes proches m'attribuent soudain des capacités sur humaine, lutinesques, Père Noëlesque

Ils me croient capables et passent commande 3 semaines avant la date fatidique, je cite :

Un bonnet sombre pour adulte, un Col pour la petite ( celle qui n'a jamais porté la jolie robe en Physalis dont j'avais cassé la SQ), un gros pull chaud pour le petit, coloré stp

Et moi, comme d'habitude, je sombre  :

- entre désespoir ( "j'ai pas le temps, j'ai rien dans mon stock qui va bien", "j'ai que des SQ"),

- interrogations métaphysiques ( "une laine pour bébé qui passe en machine, qui ne pique pas ???),

- tentative de résolution de la quadrature du cercle ( laine qui soit chaude ET superwash, gros pull ET bébé),

- réveil de l'égoïsme intrinsèque ("ah ben, j'ai une laine qui pourrait convenir mais c'est une SQ en Plucky arrachée à des heures indues lors d'une vente que je me réservais - pour quand j'aurais trouvé le modèle idéal bien sur - )

- l'envie de faire plaisir

- l'envie d'y arriver ( pfff, un bonnet ? compter un soir, un col enfant, prévoir 1 à 2 soirs, un pull en 18 mois, à peine plus, facileeeee )

- l'envie de propager l'envie de porter du laineux et du fait main.

Comme je suis une fille logique et cohérente, j'ai donc dit oui....

Il semblerait aussi que de manière tout aussi logique et cohérente, je semble être une fille qui ne sait pas dire non

J'ai donc cherché, tricoté des horreurs, défait, refait

Pendant 3 jours, j'ai cherché tout en entendant le tic tac de la montre, qui me disait " le temps imparti se raccourcit, dépêches toi"

J'ai râlé aussi, en disant que ce serait la derrière fois.

Que la prochaine fois, je dirais qu'il faudra passer commande plus tôt

Que je vais carrément dire non.

Et puis, la Magie de Noël opère :

Au détour d'un clic, on tombe sur LE modèle qui nous touche, qui nous plait à nous

On oublie la pression, on pense plaisir de faire, plaisir de recevoir.

On met la laine sur les aiguilles, c'est doux, c'est beau, les mailles montent toutes seules

On se moque du délai, on tricote

On se fait plaisir, on sort du temps imparti pour investir le temps qui passe

Et on se rend compte que l'on arrive au bout du pull.

Et on se prend à rêver que la même magie opère pour les autres ouvrages.

Et on se moque de savoir si on aura le temps pour eux, on est dans le faire, dans le plaisir d'offrir, offrir de soi, de son temps, de son possible.

Nul question de sacrifice, de finances.

Nul notion de devoir donner pour donner

On sait que ce qui sera donné sera apprécié et porté

C'est là, pour moi le secret de cette magie de Noël.

On ne donne que si cela vient du cœur.

Pour ma part, je ne peux tricoter que si j'aime ce que je fais.

Je n'aime ce que je fais que si c'est MON désir, mes conditions, mes délais.

L'an prochain, je pense que je serais plus sereine encore.

A vous êtes encore dans les préparatifs du laineux de Noël, je vous souhaite sérénité et aussi un petit vent de Magie de Noël avant le futur déballage

 

Repost 0
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 23:07

Faire un jeté en début de rang permet de faire une augmentation sur la bordure

Si on tricote serré, faire une augmentation double permet d'avoir assez de fil pour que cela ne tire pas ensuite

Cette augmentation de début de rang peut se faire :

sur un rang endroit en jeté simple

sur un rang endroit en jeté double

sur un rang envers en jeté simple

ou sur un rang envers en jeté double.

Voici le tuto pour ce dernier cas

Qui dit double, dit double boucle autour de l'aiguille.

Je vais donc enrouler 2 fois mon fil autour de mon aiguille

Tuto : faire un double jeté en debut de rang envers

Toujours avec le fil enroulé autour de l'aiguille droite, je vais piquer la maille comme pour la tricoter en maille envers

Tuto : faire un double jeté en debut de rang envers

Je vais prendre mon fil pour le ramener devant l'ouvrage, comme pour tricoter envers

Tuto : faire un double jeté en debut de rang envers

Avec le fil, je vais former la maille, ce qui va donner des boucles sur mon aiguille.

Je forme la maille envers normalement, sans m'occuper de ces fils

Tuto : faire un double jeté en debut de rang envers

Je finis de former ma maille envers

Tuto : faire un double jeté en debut de rang envers

J'ai ma maille envers et une boucle devant, qui ressemble à un jeté simple mais qui fait plus de longueur.

Au rang suivant, cette boucle se tricote comme une maille normale et la vrille se défait automatiquement

Tuto : faire un double jeté en debut de rang envers

Regardez la photo ci dessus, les jetés des rangs précédents sont des jetés simple

Sur la photo ci dessous, ce sont des jetés doubles

Tuto : faire un double jeté en debut de rang envers

Elles sont donc plus larges

Si vous voulez encore plus de largeur, sortez l'aiguille de droite au dessus de la partie orangée du fil et ensuite seulement piquez la maille envers

Tuto : faire un double jeté en debut de rang envers

Le modèle du châle en Test de Pessinette va bientôt sortir

Il sera gratuit et en français

cela vous donnera l'occasion de pratiquer vos jetés en début de rang.

Bon tricot !

Repost 0
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 23:01

Dans mon dernier post, je vous parlais de faire des jetés en début de rang pour un châle.

Lorsque le reste du rang est en rang endroit des 2 faces, on utilisera cette méthode ci : Tuto en début de rang ( sous entendu rang endroit et sous entendu, jeté simple)

Mais lorsque le rang est un rang envers, il faut changer de méthode

Voici donc le tuto pour faire des jeté simple en début de rang envers

Il sera suivi d'un tuto pour faire des jetés double en début de rang envers

Je vous rappelle aussi l'existence du tuto : faire un jeté double en début de rang ( donc rang endroit )

Tuto : faire un jeté au début d'un rang envers

Sur la photo ci dessus voici comment se présente le rang envers

Sur la photo ci dessous, pour tricoter normalement le rang envers, le fil est devant l'ouvrage

Tuto : faire un jeté au début d'un rang envers

Pour faire le jeté simple en début de rang envers, on va placer le fil DERRIERE l'ouvrage.

Mais en le passant SOUS l'aiguille

Tuto : faire un jeté au début d'un rang envers

Pour tricoter le rang envers, on devra donc en toute logique passer le fil devant l'ouvrage

Cela va avoir pour conséquence de former une boucle sur notre aiguille droite.

Tuto : faire un jeté au début d'un rang envers

Lorsqu'on finit de former sa maille envers, on a la maille qui est du coup précédée d'une boucle.

Cette boucle est le fameux "jeté en début de rang"

Tuto : faire un jeté au début d'un rang envers

il ne reste plus qu'à tricoter le reste du rang envers

Et au rang suivant on tricotera la petite boucle comme une maille normale

Cela va créer donc une augmentation

 

En faisant un jeté en début de rang envers, on créée une augmentation - boucle en début de rang

En faisant une augmentation en début de rang envers ( en supposant qu'on fasse du jersey ) on va créer une augmentation - boucle en fin de rang

En faisant alternativement une augmentation en début et fin de rang, on va avoir une forme de triangle bordée de boucles

Comme ceci

Tuto : faire un jeté au début d'un rang envers

Ici mon ouvrage roulotte, donc on doit avoir ce genre de bordure à boucles

Tuto : faire un jeté au début d'un rang envers

Et pour de vrai, ce sont des jetés doubles, plus larges

Visuellement jetés doubles et jetés simples sont identiques, ce qui change ce sont la taille des boucles.

Ce qui m'amène à vous expliquer le jeté double au début de rang envers.

La suite au post suivant

Repost 0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 22:36

Lorsque j'ai commencé à acheter de la laine, le seul critère de mon choix était la couleur et éventuellement sa douceur si je la tenais en main.

J'ai fini par réaliser qu'il me fallait faire attention au métrage si je voulais voir assez pour finir.

Qu'il me fallait faire attention aux divers bains pour ne pas avoir d'effet de pooling ou d'aspect de contraste.

Et également tenir compte de la composition, pour le plaisir lors du tricotage mais surtout pour que le temps passé dessus ne soit pas effacé par un lavage qui transforme l'ouvrage en serpillière

De ces réflexions, j'en ai fait un article : comment acheter une pelote. (sgreugneugneu, encore un article dont je dois refaire les photos, ça va venir)

Puis j'ai commencé à acheter de la laine en quantité SQ ou Sweater Quantity, soit la quantité suffisante pour faire un pull ou gilet

Mais comme je teste pas mal et que les métrages sont des estimations que je dois vérifier, j'hésite parfois à utiliser certains lots par peur de manquer de laine.

Et j'hésite tout autant à casser une SQ pour faire un ouvrage au métrage inférieur.

De ces craintes, est né peu à peu un stock d'intouchables.

Et permis ces intouchables, des lots d'écheveaux qui attendaient LE projet qui les sublimeraient 

Pour ces Précieux, le temps était un peu suspendu, et les Beautés s'endormaient au fond de mes tiroirs. 

Depuis quelques mois, c'est la révolutions dans la maison, je vide, je trie, et je touche.

Cela m'a permis d'oser tricoter mes Précieux, car la vie peut être courte et autant en profiter tant qu'on a le mojo du tricot.

J'ai pensé qu'entre les mites et moi, je préférais que les Précieux soient pour moi.

Mais j'ai aussi osé dépareiller mes lots de SQ car après tout, si je manquais de SQ, j'aurais tôt faire de me faire plaisir avec un autre lot de SQ, différent certes, mais qui me procurerait autant de plaisir.

Car le maître mot est Plaisir.

Au plaisir de détenir, je veux substituer le plaisir de faire et le plaisir d'être, le plaisir de donner.

J'ai donc décidé d'utiliser mes écheveaux de Flying Colors, en Falkland et Soie DK, soit 2 écheveaux de 250 m de 50% Laine et 50% soie.

Dans une couleur mythique : Piqué par la rouille

Oser tricoter ses précieux

Il s'agit d'un test dont le modèle sortira prochainement, en français

On débute par la pointe du triangle, en faisant des jetés en début de rang

Le modèle propose un triangle en mousse ou en jersey

J'ai décidé de faire en jersey et de faire des double jetés en début de rang, pour avoir plus de laine aux jetés et que cela ne tire pas lors du blocage.

J'ai donc réactualisé le tuto sur les jetés en début de rang, en simple et en double (lui aussi avait perdu ses photos)

Je réalise qu'il faut aussi des jetés en début de rang envers

J'ai donc fait un tuto, qui va suivre après cet article.

Voilà ce que cela donne en lumière du soir

Oser tricoter ses précieux

Je suis le modèle en rabattant en Icord sur la face endroit

Je décide de prendre un laine contrastée, rouge orangée pour faire ressortir l'aspect rouille.

Je commence, mais lorsqu'on fait un Icord contrasté, pour que cela soir invisible, il faut d'abord faire un rang de la couleur de l'Icord

Le soucis, c'est que cela roulotte, révélant le changement de fil

Oser tricoter ses précieux

Je débute ensuite la bordure : pour cela, on relève les mailles dans les jetés des débuts de rang

Je prend là aussi un autre Précieux, en cassant là encore une SQ de Physalis.

Mais je ne suis pas convaincue

Oser tricoter ses précieux

Le contraste est intéressant, mais gris et brique, ce n'est pas moi.

Et les couleurs inter agissant entre elle fait paraître ce gris plutôt marron

Je ne le porterai pas

Mon tri m'a appris à ne garder que ce qui me plait et me va

Je ne vais donc pas tricoter des choses que je ne porterai pas, histoire de cohérence, de place et de temps.

Je défais.

Et je défais aussi l'Icord et je décide de tricoter au bout de ma pelote et de rabattre normalement en rang envers.

Oser tricoter ses précieux

Dans mon triangle, il y a du gris clair.

Alors je vais dans ce sens, finalement je préfère un châle "uni" dans la bordure contrastée

Ce sera une autre Physalis, couleur Les Galets d'Etretat

J'en ai 3 écheveaux, 2 gris foncé et 1 gris clair

Le modèle se tricote en laine fingering, la bordure demande 165m et moi, je passe en DK

Le gris clair était réservé pour un autre projet mais 250m, cela devrait aller ...

Et puis au pire, j'aurais les 2 autres gris foncé, pas besoin de casser mon lot de 2 gris foncé n'est ce pas ? ( c'est là que les vieux réflexes réapparaissent malgré soi) 

Oser tricoter ses précieux

Finalement, 1 seul écheveau ne suffira pas, il me reste de quoi faire 2 rangs sur les 15 restants.

Alors pour atténue le contraste, au rang 25 je prends mon nouveau coloris et je tricote aussi le rang 26 avec

Au rang 27 et 28 je finis mon gris clair

Et je termine avec le gris foncé.

Comme la Physalis est une DK mais fine, je lui donne du corps avec un fil de Plumette, couleur Gris Tourterelle, un gris légèrement violet, histoire de rappeler la teinte métallique du crops du châle et aussi uni les 2 écheveaux gris de la bordure 

Oser tricoter ses précieux

Comme je fais et qu'il m'arrive de défaire, je ne coupe pas mon fil d'avoir d'avoir fini l'ouvrage

Donc quand il me reste du fil, pour ne pas qu'il me gêne, j'en fais des pelotons

C'est pratique, il ne s'enroule pas partout quand je tourne mon ouvrage

Et quand j'ai fini, il me suffit de couper le fil qui le relie à l'ouvrage

Je le pèse et je le stocke

Si j'ai un jour besoin de savoir le métrage, je défais un peu l'écheveau, mesure une longue et le multiple par le nombre de fois où je l'ai replié sur lui même 

Oser tricoter ses précieux

J'ai un peu modifié la bordure

Pour le rang 25 j'ai fait une double diminution centrée et non un surjet double

Pour le rang 37, j'ai fait une double diminution centrée sur les pointes des feuilles et une double diminution non centrée entre les feuilles.

J'ai également fait des picots en rabattant

Oser tricoter ses précieux

Je ne regrette pas d'avoir fait des jetés doubles, cela ne tire pas sur la bordure

Oser tricoter ses précieux

J'adore cette bordure.

Vous aurez donc quelques photos en plus

Oser tricoter ses précieux
Oser tricoter ses précieux

Le voici dans son intégralité

Oser tricoter ses précieux
Oser tricoter ses précieux

Et les traditionnelles photos sur le miroir

Oser tricoter ses précieux

J'adore la rouille et ces variations de gris

Oser tricoter ses précieux
Oser tricoter ses précieux
Oser tricoter ses précieux

Et les tout aussi traditionnelles photos portées

Oser tricoter ses précieux
Oser tricoter ses précieux

Le modèle est encore en test.

Je viendrais vous annoncer sa sortie, qui est prévue pour janvier.

C'est un châle qui sera en français et gratuit

Il a été créé par Pessinette, la talentueuse teinturière des Laines du Scarabée

Un kit de laine sera proposé bientôt à la vente, je viendrais vous le dire

Voici la version bicolore de Pessinette, en fingering, en Grilon 100% mérinos pour le corps, couleur Bois brulé

Oser tricoter ses précieux

Et en Noctuelle 60% Mérinos et 40% Soie, couleur Charmille pour la bordure

Oser tricoter ses précieux
Repost 0
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 12:54

En français : le châle aux nombreuses formes

Dans mon dernier post Circle Dance et Ballerina, je vous montrais le cadeau offert à ChristallLittleK

Mais le lendemain, c'était à mon tour de recevoir un colis rempli de douceurs et de laineux dans une jolie danse de partage.

Ma swappeuse, comprenez celle qui m'a fait le cadeau, est une adepte du bio , ce qui me réjouit et elle m'a donc offert des douceurs en rapport

A ce jour, tout étant dévoré, je vous montre la photo de fantômes 

Shawl of many shapes

Ma swappée Zalilou est aussi une personne au grand coeur et au grand talent

Elle tricote et elle file

Mais elle teint également, avec des teintures biologiques, respectueuses de l'environnement donc des êtres qui la peuplent, et comme elle est douée, je lui avais commandé un merveille qui m'a permis de faire une merveille, le Sparkling Rain

Elle teint diverses qualités de laine mais sa grande spécialité est la laine en gradient, qui passe donc d'un coloris à un autre.

Je trouve cela fascinant même si je suis toujours impressionnée, sans doute à l'idée de mettre bien en valeur toute la laine et les changements de couleurs.

Pour cet échange, elle a teint pour moi une laine de sa boutique Squirrel's yarn

Squirrel voulant dire écureuil, les laines ont de jolis noms de fruits à coques

Elle a utilisé de la Tourbillon Noix fingering, 80% Mérinos, 10% Nylon, 10% Cachemire, 365 m pour 100g, teinte Cépuscule et allant vers Caraïbes

Shawl of many shapes

Cette laine est une merveille, au toucher et pour les yeux. 

Elle est comme légèrement chinée.

Et le gradient de couleur met en valeur le motif

 

Shawl of many shapes

Elle en a fait un châle crescent, qui se tient bien sur les épaules.

Shawl of many shapes

Mais la coquine n'a pas oublié que l'an dernier j'avais fait ma coquine, en envoyant à Hel et Zel, un string dentelle.

Elle a donc tricoté un string pour moi

Shawl of many shapes

C'est du travail de grande qualité, un chouette modèle qui taille bien.

Et elle a poussé le sens du détail jusqu'à le doubler au fond.

C'est donc parfaitement portable. 

Alors pour faire honneur, il fallait des photos portées

Shawl of many shapes

Bon, j'ai triché, c'est porté ... par mon miroir

Parce que des fois ma mère passe sur mon blog avec mes tantes

Comme je ne souhaite pas la perdre et devoir expliquer à ma famille le pourquoi de son décès brutal devant son écran qui montre mon postérieur, vous vous contenterez de ces photos officielles ci

Cette laine est une merveille, au toucher et pour les yeux. 

Elle est comme légèrement chinée.

Zalilou a choisi un modèle que j'avais repéré et que je n'avais pourtant pas reconnu.

En effet, le châle s'appelle Châle aux multiples formes

Et sa caractéristique est donc d'avoir de multiples formes, mais une bordure dentelle identique, déclinable selon la forme.

Je vous avoue que j'avais dans l'idée d'écrire un modèle modulable dans le même ton. Du coup, c'est déjà fait, parfait, j'aurais juste à suivre.

Il s'agit d'un patron en anglais qui contient 4 modèles

Shawl of many shapes

J'ai donc reçu le modèle numéro 2.

Le modèle numéro 1, triangulaire, peut se décliner en tout dentelle ou juste en bordure dentelle

Shawl of many shapes

Le modèle 3, comprend 3 pans, avec la dentelle sur le pan du milieu et en bordure du bas

Shawl of many shapes

Le modèle 4 contient 3 pans mais dessine une forme différente, plus proche d'un carré à qui on enlèverait une partie

Shawl of many shapes

C'est donc un chouette modèle qui permet des déclinaisons à l'infini.

Le voici : Shawl of many shapes de Nim Teasdale

Zalilou l'a sublimé avec cette laine.

J'ai dans mon stock une de ses merveilles, un gris tirant sur le jaune, délicieusement appelé, les galets de Bao.

Je cogite depuis que je l'ai à ce que je vais pourvoir faire pour en tirer le meilleur

Je vous invite à aller faire un tour dans sa boutique, qui fait des merveilles, pour que je ne sois pas seul à vivre un tel dilemne.

Zalilou, un grand merci pour ton cadeau qui ne récolte que des compliments extatiques.

Un double merci de la part et tu sais pourquoi.

Bisous

 

Repost 0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens