Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 00:13

Que j'ai lâché ta main pour toujours

C'était à peine hier

C'était il y a déjà très loin, il y a déjà 365 fois 24h de ma vie qui a continué loin de toi.

Je t'ai revu hier.

Tu avais toujours ce même regard et ce même sourire.

Mais tu étais juste une photo sur une plaque et derrière, ce n'était que ce qui restait de toi.

Il y a 365 jours

Aujourd'hui que reste-t-il vraiment de toi ?

Certainement un peu de poussière, les larmes de l'absence lorsque je songe à toi, la souffrance des derniers instants mais aussi finalement le soulagement à se dire que cela pu être autrement, plus long, plus difficile, ou plus court encore.

Oui, malgré tout, cela a été parfait.

On ne lutte contre le cours des choses lorsqu'elles ne dépendent pas de nous. On s'épuise à nier ce qui est, à refuser ce qui doit être. Mieux vaut se laisser porter par le courant, surnager et nager jusqu'à trouver le moment de reprendre pied.

Ce qui reste de toi, ce n'est pas toi, ce n'est pas une image, juste une illusion de toi.

Toi, tu es entier, identique et vivant dans mon coeur.

Un an après, je suis dans l'apaisement. Non dans l'oubli mais dans le souvenir.

Si je pense au vide que tu as laissé, je suis pétrifiée par le chagrin, je ne peux que repartir en arrière.

Si je pense à tout ce tu as été, ce que tu m'as apporté, je suis pleine de toi, de nous, d'espoir et je me tourne vers demain

C'est ainsi que va la vie et va la mort, ensemble. Tout n'est que passage, pour un jour, un an, une vie. A nous de rendre notre vie intense et celle des autres inoubliée.

Un homme ne meurt pas tant que son nom est sur les lèvres

« Tant que tu ne sais pas mourir et renaître, tu n’es qu’un passant affligé sur la terre obscure. »
Goethe

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nicole 09/05/2014 22:20

très émue par ce que je viens de lire ..je salue ton courage et te souhaite de continuer ta route avec sérenité !

Tata tricot 05/05/2014 14:24

Un joli texte pour de douces pensées à ceux qu'on aime! Moi si nostalgique en ce jour, il me touche! <3

systemeb 09/05/2014 17:48

alors je t'embrasse très fort pour chasser ta nostalgie

Sonja 29/04/2014 20:32

Quel billet émouvant...
Je te souhaite beaucoup de force pour continuer ta destinée... Comme tu l'expliques si bien, "mieux vaut se laisser porter par le courant, surnager et nager jusqu'à trouver le moment de reprendre pied" mais, bon dieu, on sait comme ce n'est pas facile!!!
Alors surtout-surtout bonne continuation!

systemeb 03/05/2014 22:38

merci pour tes souhaits
ce n'est jamais facile, mais cela ouvre des portes alors que s'arcbouter en ferme beaucoup

Marie-Catherine 28/04/2014 01:54

Merci pour ce texte qui fait du bien à tout le monde: ton courage et ta façon de ne pas penser au vide laissé, à tous les "plus jamais..", cette volonté de continuer, de ne pas tout arrêter sur cette absence, c'est tellement courageux et optimiste que ça soulage le cœur de tous. Einstein disait que "le temps est élastique", il nous parait si long et si court, suivant les moments, comme s'il n'existait pas vraiment.. Léo Ferré aussi chantait "avec le temps, va, tout s'en va"... Ce temps, qu'il existe ou non, c'est de lui que viendra l'apaisement. Pour le moment l'apaisement est certainement le résultat d'une volonté de fer, et c'est merveilleux d'y arriver. Mes pensées t'accompagnent.

systemeb 29/04/2014 15:37

je ne sais pas si on peux décider de brider nos émotions mais peut être peut on décider de les faire sortir, c'est mon choix
j'ai lu il a quelques années un très joli livre, les Renoncements Nécessaires, de Judith Viorst, qui permet justement de ne plus penser en terme de "plus jamais" parce que toute notre vie est jonchés de renoncements et quand on le réalise, on lâche prise et on avance
un peu comme vers d'autres " aujourd'hui pour la première fois, je …" ou les "une fois de plus, je …"
merci de mon amitié

maria 26/04/2014 12:46

Ce sentiment que tu éprouves c'est bien ce qu'on apelle "saudade" en portugais, une sensation bien difficile à definir mais qu'on ressent profondément... Je pense à toi et je te souhaite du courage. Le temps va adoucir ta douleur...

systemeb 29/04/2014 15:34

merci Maria
Saudade, je retiens

Mme PiNat 26/04/2014 12:25

Toutes mes pensées pour toi et tes proches. Je te souhaite de continuer à vivre comme tu le fais car cela ne signifie pas que l'on oublie mais que l'on vit en intégrant cette perte et que l'on avance avec. Amitié.

systemeb 29/04/2014 15:34

merci pour tes pensées amicales

Deydey 26/04/2014 10:09

Un message plein de sagesse et tout autant d'amour, nos pensées accompagnent toute votre famille

systemeb 29/04/2014 15:33

merci
c'est la famille qui permet de réaliser que la vie est ainsi faite, de bon et de moins bons moments

mimitis 26/04/2014 10:04

pense bien à toi , mais on ne les oublies jamais .
bises

systemeb 29/04/2014 15:33

je crois qu'on en peut oublier les gens qu'on aime

lutin 26/04/2014 09:57

en pensées à toi et tes proches, du temps pour de l'apaisement , mais jamais l'oubli! bisous

systemeb 29/04/2014 15:33

merci
bisous

Tout chocolat 26/04/2014 09:50

Un an pour faire son deuil, parfois plus.
J ai perdu 10 kg et il m a fallu 7 ans pour les retrouver.L apaisement est venu sans que j ai l impression que le temps passe.

systemeb 29/04/2014 15:32

merci pour ton expérience
je pense qu'il faut du temps pour tout, potr tricoter, pour dire au revoir

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens