Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 10:43

Avec mes copines de tricot, Michèle et Chantal, nous sommes allées à Marseille à la rencontre d'Anna/ Délitmaille pour faire Woolstock et préparer la Wool War 1.

Je vous l'ai longuement décrit au post précédent.

Mais avant de faire la guerre, nous sommes allées faire un tour à la boutique de la Droguerie que je ne connaissais pas.

Ici c'est comme à l'habitude le domaine des belles couleurs et des jolies matières.

La boutique n'est pas très grande mais on y retrouve tous les produits vendus à Paris.

Il me semble que les prix ne sont pas tout à fait les mêmes, ou alors ils ont monté récemment.

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Après le fameux comptoir en bois, on passe dans l'arrière salle avec toutes les perles et les boutons.

On accède ensuite à la mezzanine où sont rangés les laines de l'autre saison

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Nous arrivons ensuite, très raisonnablement chargées de laine, vers le point de rdv, un café où nous allons occuper longuement et joyeusement l'immense arrière salle.

Anna est déjà là, à côté de Fannie

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Nous sommes une douzaine et faisons les présentations. Il y a des Marseillaises, de Toulonnaises, des Hyèroises, des Cannoises. Des jeunes, des moins jeunes, certaines sont venus avec leur mari, d'autres avec leur enfant.

La Wool War 1 c'est d'abord une histoire de rencontres :

Il y a Christiane, qui est allemande et qui est entrée dans l'aventure en demandant, non si elle pouvait participer mais si elle avait le droit de participer.

Il y a Maman Canard, qui est venue avec la photo et la plume de son canard, embarqué symboliquement dans l'aventure.

Il y a Anne, venue de Dakar et qui a amené son jeune fils qui a participé avec nous

Il y a aussi Fannie qui nous a montré la photo de son arrière grand père, Clément, rentré dans les Zouaves

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Céline, nous a parlé de son arrirèe grand père, Henri qui a épousé son arière grand mère Pauline durant la guerre .

Elle a retrouvé les cartes postales que cette dernière lui a écrites et en a fait un joli livre qu'elle a ensuite distribué aux membres de sa famille.

J'ai lui les différentes lettres et j'ai soudain réalisé qu'elles étaient toutes écrites par Pauline et donc que c'étaient celles qu'Henry avait avec lui au Front. Elles étaient toutes avec lui, contre lui, nécessaire réconfort. Elles étaient allées au Front, et elles en étaient revenues, intactes et elles avaient été gardées dans la famille 100 ans !

J'ai été fort émue de les lire, témoignage d'amour, d'un particulier, mais témoignage de l'histoire d'une famille et témoignage du temps qui passe et de l'Histoire et de la Mémoire.

Céline, qu'on voit sur la photo, a fait là un hommage vibrant à la mémoire de ses aïeux.

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

La Wool War 1 c'est aussi et surtout Anna, à l'origine du projet.

Elle nous a raconté son parcours depuis le blog et l'affaire DSK.

Elle nous a parlé de ce projet, des attentes du musée et de la manière dont elle a appréhendé le sujet, sa visite des cimetières de la Somme, le choc en réalisant le nombre de croix blanches et en apprenant que sous chaque tombe, il n'y a avait pas un mais deux soldats !

Elle nous a appris qu'elle prévoyait de faire 1000 petits soldats, en n'oubliant aucune des armées qui ont fait cette guerre.

1000 soldats en laine, sans aucune arme, pour montrer non les batailles, les victoires, mais ces millions d'hommes, humains dans la masse, fragiles comme peut l'être la laine, les mains dans le dos, courbés vers l'avant, pliant sous le poids de cette guerre sans raison, ni ennemi.

Cette guerre mondiale, on la retrouve aussi à travers les stèles aux morts même à Terre Neuve, de l'autre côté de l'Atlantique.

Elle nous a dit que nous étions un peu plus de 500 tricoteuses et 1 seul tricoteur, Brestois. Nous venions de partout du monde, France, Europe, Monde. Notre armée de tricot est à l'image de l'armée de ces soldats de chair.

Certains étaient tricoteurs réguliers, d'autres se sont lancés dans l'aventure et ont appris pour l'occasion. Tous avaient leur raison de la faire cette guerre.

Alors parlons de cette guerre en laine.

Anna a sorti sa valise magique et nous a montré le Poilu ou le Tirailleur Sénégalais en entier.

Pour nous qui tricotions à la chaine des pantalons, des vareuses, des casques, des bretelles, des chaussures, des sac à dos, des besaces, tout cela est devenu réalité, d'un seul coup

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Elle nous a passé en revue les diverses troupes

Ici le tirailleur Sénagalais, qui sera dans la version finale, vraiment sénégalais

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Le soldat anglais

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Le Soldat Belge

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Le Soldat Allemand, avec son casque à pointe !!

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Ah, nous sommes toutes terriblement enthousiastes d'un coup ! Les appareils photos se déchainent

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Mais le meilleur est à venir !!!

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Dans sa valise, Anna a des tas de petits soldats tout nus qu'il faut maintenant habiller !

Moi qui ai toujours cru que l'opération inverse était plus excitante, me voilà toute émoustillée !!

Je crois bien qu'il y a une part du plaisir enfantin de jouer à la poupée qui revient !

Voici le poupon tout nu

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Il faut maintenant lui ajouter un pantalon.

Ce sera l'un de ceux que j'ai tricoté et que Chantal a ramené pour l'occasion

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Attention, c'est un peu vaudou cette histoire, il faut piquer dans le soldat, le pauvre !!

On ajoute ensuite les vareuses.

C'est amusant parce que chacune tricotant différemment, les vareuses ont des tailles variées, tandis que c'est Anna qui tricote seule les 1000 soldats et les habille.

Elle en est à 500 déjà !!

Donc voici mon soldat avec ce qui s'apparente à une robe de chambre qui faut maintenant fermer en cousant

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Ah c'est qu'on est studieuses

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Moi même qui déteste coudre, je m'y mets sans rien dire

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Mais attention, on rit aussi beaucoup

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

On lui coud la ceinture, puis les bretelles et on ajoute ensuite les chaussures.

C'est magique de transformer un rectangle en chaussure

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

On accroche ensuite le sac à dos puis la besace

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Ah ! mais c'est qu'il lui en faut des accessoires à ce petit Poilu !

Mais comme cela devait être terrible pour le grand Poilu de porter tout cela sur son dos ! Mon coeur se serre un siècle après.

Nous faisons les guêtres

Puis nous attaquons la touche finale : le casque

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Ah, il est fini mon petit Poilu, fin prêt à rejoindre les autres.

Il a fière allure debout car les bouts de laine se sont miraculeusement transformés en uniforme.

La lumière a baissé, il en a fallu du temps pour l'habiller.

Et dire qu'Anna en habille 15 par jour !!

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Allez, vite, vite il faut rejoindre les autres qui sont déjà en route

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Un dernier regard en arrière avant de n'être plus mon soldat à moi, mais un parmi d'autres

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Il rejoint maintenant les autres pour la photo de groupe

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Il y a aussi une toute nouvelle infirmière, non prévue au départ

Elle est magnifique

Bravo pour cette riche idée !

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock
Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Ah mon petit Poilu, je te repère encore dans la troupe, tu es tout derrière, un peu timide encore.

Je te donne rdv en janvier prochain pour l'expo à Roubaix. Je dois maintenant tricoter d'autres ceintures, bretelles, chaussures mais aussi sac à dos.

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

La guerre continue et les Woolstock aussi. Les autres dates sont à la fin de mon post précédent.

Ah, décidément j'aime la guerre en laine des femmes, elle est si douce et elle unit les hommes

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Céline a fait poser également une Canne-Bière et le fameux Porc de Marseille, mascotte des tricoteuses dissidentes du groupe de tricote Marseille, avec les Soldats d'Anna, pour qu'ils puissent garder un souvenir de cette après midi sur la Cannebière près du Port

Wool War 1, Délitmaille, Woolstock

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dorémi 12/09/2014 10:12

Je découvre bien tardivement le compte-rendu de votre rencontre marseillaise. Merci pour toutes ces informations, complémentaires à ce que j'ai pu entendre et voir là-bas…

Petits coeurs de beurre 28/05/2014 23:08

Beau reportage photos, c'est comme si on y était. Et c'est chouette de voir des visages connus.
Vos petits soldats sont magnifiques, beau travail.

systemeb 06/06/2014 08:32

si tu passes cela nous fera plaisir
par contre je ne serais là qu'une heure aussi, de 14 à 15h, raison familiale aussi

Petits coeurs de beurre 05/06/2014 19:59

Je viens souvent mais n'écris pas beaucoup.
Je ne sais pas encore, je passerai peut être faire un coucou. C'est la kermesse de l'école d'un de mes fils, donc ça dépendra surtout de ça.

systemeb 05/06/2014 19:52

merci

c'est sympa aussi de te lire par ici
tu viens samedi à la journée mondiale du tricot ?

Maman des poissons 28/05/2014 09:34

Magnifique, ton reportage ! Chez nous, le rendez-vous c'est samedi, et j'ai hâte, même si j'ai déjà participé à celui de Rennes. On ne se lasse pas de jouer à la poupée avec ces petits tout-nus.

systemeb 05/06/2014 19:51

alors, alors ?? ce woolstock nantais ??

bricolosdu lundi 22/05/2014 23:59

et dire que j'ai habité Marseille pendant 4 ans et n'ai pas rencontré une tricoteuse là-bas !
enfin, maintenant à Paris, j'attend le RV de Septembre .. pour habiller mon poilu aussi, et pour l'instant je tricote des vareuses ..
à bientôt, à roubais peut être ?
claire

systemeb 05/06/2014 19:51

ben ce n'est pas de chance de n'avoir pas rencontré de tricoteuses marseillaises, en plus elles sont extra et sympas

on se verra peut être au musée à Roubaix

millierei 22/05/2014 18:18

Superbe reportage d'une après midi trop courte à mon gré !

systemeb 22/05/2014 20:02

oh, oui, c'est passé comme un lapin d'Alice
et j'ai vraiment envie d'aller à Roubaix , si possible avec toi et Chantal
et peut être à où tu sais

Abracadacraft 22/05/2014 14:50

C'est chouette de voir l'avancement du projet. De mon côté j'ai été chargé des vareuses et j'admire encore plus Anna depuis que je m'y suis mise. J'ai partagé ton article sur twitter.

systemeb 22/05/2014 20:01

oh, c'est super de voir que toi aussi tu participes au projet
les vareuses ne sont pas les plus simples à faire, bravo
je te conseille vivement si tu le peux d'aller à un Woolstock, c'est vraiment une ambiance unique
merci de partager, je ne vais pas sur Facebook ou Twitter, je suis restée un peu siècle dernier, voire siècle avant-dernier

By Gab's 22/05/2014 14:14

Superbe aventure!!! Je n'aurai pas eu le courage de laisser mon soldat!!!

systemeb 22/05/2014 19:59

ah, mais je n'ai pas eu le courage, c'était devenu MON soldat
et je regrette de ne pas lui avoir fait un signe distinctif pour le reconnaitre plus tard
un truc à la Stephen West par exemple
mais bon la mission qu'il doit mener est plus grande que notre amour mutuel, alors je l'ai laissé partir, mon Légionnai-re-ee (pardon , mon Poi---oii-lu---u )

chantal 21/05/2014 14:32

Super reportage, tes photos sont top!

systemeb 22/05/2014 19:57

merci Chantal
et moi j'ai oublié de dire que tu avais rapporté à la maison les pantalons qu'on a tricoté et qui devaient repartir avec Anna !!
bises

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens