Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 12:42

Lorsqu'on s'engage dans une guerre, on ne sait jamais ce qui va venir.

On se lève, porté par une idée ou un idéal et on se met en action.

Ces jeunes hommes il y a 100 ans, allaient gaiement faire la Der des Der.

Ces autres hommes, il y a 70 ans, ont débarqués sur une plage d'un bout de la France pour que celle ci continue à porter le nom qu'elle porte aujourd'hui.

Sans eux, je ne serais pas là comme je suis aujourd'hui.

Merci.

Mais je voudrais dire une autre chose : la guerre c'est bien de la faire, mais c'est encore mieux quand on l'arrête.

Oui, parce que la guerre en laine, elle se fait avec des aiguilles de 2mm, avec des pelotes de 215m, à tricoter des petits objets de même pas 1g et qu'il va falloir coudre ensuite.

Et que dans ce cas j'ai brusquement l'impression d'avoir des grosses mains et des yeux tout petits.

J'ai commencé par faire la Bataille du Pantalon, avec ma collègue Chantal, à partager sa pelote

Puis j'ai été mandatée pour la Bataille du Sac-Besace, accompagnée toujours de Chantal mais aussi de Michèle, Ancienne du bataillon des Vareuses

Ah, j'ai bien aimé ce combat là

Journal de guerre

J'ai trouvé la laine très agréable et cela monte aisément.

Après l'épreuve de la couture, il y a eu l'épreuve de la broderie, avec le fil marron

Journal de guerre

Et j'ai réussi à en faire 8 de chaque et il me manque 20 cm pour finir encore 1 sac à dos

Chantal elle a trouvé le moyen de les faire sans coutures, mais trop tard, j'avais fini

Journal de guerre

Du coup lors de la WoolStock, j'avais poussée Chantal faire aussi la Bataille de la Bretelle, au prétexte qu'une tricoteuse aguerrie comme elle pouvait aisément vaincre cet ennemi, qui plus est désarmé puisque sans couture

Du coup, changement de plan de bataille au QG, les bretelles et les ceintures seront tricotées à l'identiques et les chaussures aussi

Journal de guerre

Voilà ce que cela donne

Journal de guerre

Oui, les petits vers de terre sont les bretelles et ceinture et les gros sont des chaussures

Journal de guerre

Entre temps, il y a eu l'arrivée d'une nouvelle recrue, Lafée, complice de tricot avec la layette de Mamy Agnès, qui souhaitait participer aussi à cette action et avec qui j'ai partagé ma pelote, la marron bien sûr

Elle raconte actuellement sur son blog l'histoire de son arrière grand père qui a fait cette Der des Der, Mais aussi elle a remonté l'histoire familial. C'est très émouvant.

Nous avons réussi chacune à habiller complètement 7 Poilus.

Merci Camarade Lafée pour ton aide, sans toi je n'aurais pas trouvé la motivation pour en venir à bout

J'enverrais cela en fin de semaine lorsque je rejoindrais le reste de ma troupe lors de notre Journée mondiale du Tricot

Et maintenant, je suis de permission, et peut être d'armistice.

Je vais donc reprendre mes habitudes tricotesques en attendant en fin d'année monter à Roubaix pour l'expo.

Oui, parce que la seule chose de bon quand on fait la guerre, c'est quand on l'arrête

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marzi 12/06/2014 16:47

Comme tu dis, un thème bien d'actualité !
C'est toujours bien d'y penser, à tous ces gens.
J'ai hâte de voir le résultat fini, ça m'intrigue !

systemeb 18/06/2014 08:44

bonjour Marzi

si tu es intriguée tu peux avoir un indice en allant voir mon article sur la woolstock
si tu veux voir en totalité, il faut attendre l'exposition au musée en fin d'année
bises

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens