Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 13:13

Me voici en route pour Roubaix.

Le plus simple est de prendre le metro ligne 2 et de descendre a Roubaix Centre. Il faut compter 13 stations depuis la gare Lille Europe, environ 30 minutes. Une fois descendu, il faut encore marcher 10 minutes.

La facade a gardé son allure industrielle

La Piscine de Roubaix

Le musee de la Piscine est née de la volonté de renover ce vieux batiment - initialement une vraie piscine municipale - en un lieu de culture avec des expositions permanentes et des expositions temporaires.

La Piscine de Roubaix

Ce qui me frappe d'emblée, c'est le monde : Les gens viennent en nombre et en famille, avec parfois des enfants en bas âge et visiblement certains viennent de loin, si j'en juge par le regard perdu ou l'accent.

Tant pis pour l'exposition de Camille Claudel bondé, je cherche MON expo à moi

La Piscine de Roubaix

La structure du musée s'articule autour d'un bassin central, avec des coursives au premier étage, sans doute d'anciens vestiaires, et des cabines de douches au rdv, autour du bassin

Cela contribue à rendre une athmosphere très particulière, le regard ne se porte pas comme dans un musée habituel

Pour vir l'as^pect plus classique du musée, il faut aller dans la parite annexe, grande et lumineuse, où je suis eblouie par la lumiere qui illumine les oeuvres peintes

Je m'attendais à un petit musée, vide de monde, je découvre avec émerveillement un magnifique lieu de culture, visilbement connu et bien implanté

Ma déception viendra d'avoir oublié mon appareil photo et de mon téléphone, pas mal déchargé en prenant les photos précédentes

J'espère en avoir assez pour les petits poilus

Allons donc voir se lever le soleil sur le bassin

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

Le bassin d'orgine est bien plus vaste mais l'idee est restee et on deabule a proximite des oeuvres de marbre.

J'adore la sculpture car l'artiste a bataille contre la pierre pour rendre un ouevre de delicatesse et de douceur, autour de laquelle on peut tourner et qui ainsi revele d'autres facettes.

La sculture au contraire du dessin, de la peinture ou des photos ce n'est pas seulement ce qu'on nous donne a voir

et cela suscite souvent en moi l'envie de toucher...un peu comme les pelotes

La Piscine de Roubaix

En bout de bassin une oeuvre qui m'evoque la dentelle de mes châles

( désolée, on est sur un blog de tricot et pas de critique d'art, je reste dans mon domaine )

La Piscine de Roubaix

Je grimpe à l'étage pour chercher les petits bonhommes de laine

La Piscine de Roubaix

Il y a là 15 ou 16 m de petits soldats, mais si petits dans l'immense coursive que je les ai même cru presque cachés

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

Regardons les de plus près

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

IIs sont 780

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

Une oeuvres à 1000 mains

Voici 2 des 1000 mains, celles de MissOrangina, adorable tricoteuse que j'ai pu croiser en vrai.

C'est son compagnon qui a fait les photos qui ont été montrées sur Facebook le jour de l'inauguration.

La Piscine de Roubaix

Et encore 2 autres sur les mille.

Non pardon, il en manque une qui sert à tenir l'appareil photo

La Piscine de Roubaix

Petit zoom sur les différentes armées

La Piscine de Roubaix

L'Afrique, je crois

La Piscine de Roubaix

L'armée belge avec ses pompons rouges

La Piscine de Roubaix

Les casques à pointe marron de l'armée allemande

La Piscine de Roubaix

Les Poilus français

Je suis émerveillée de voir comment chaque soldat est différent, chacun avec son casque pourtant identique au départ.

Cette multitude de différences se transforme par la magie du nombre en une Mulititude, entité cohérente, mais entité par elle même.

La Piscine de Roubaix

Vue depuis la cabine de douche, où on peut voir comment les gens réagissent face à cette armée au ras du sol

La Piscine de Roubaix

Dans les cabines de l'autres côtés sont exposés d'autres petits soldats, cette fois ci dans des vitrines.

Le seul petit soldat à avoir des yeux

je crois même s'il y a comme une larme au coin de l'oeil.

Il regarde la phrase de Rudyard Kipling, que Délitmaille nous explique ici "Si quelqu'un veut savoir pourquoi nous sommes morts, dites-leur : parce que nos pères ont menti"

La Piscine de Roubaix

Le soldat Mondrian

La Piscine de Roubaix

Soldats en tenue de camouflage

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

Et mon soldat préféré, celui qui malgré lui parle de Nature, de fleurs, de renaissance et du cycle des saisons et de la vie.

La Piscine de Roubaix

Cette exposition a beaucoup plus aux enfants présents, personne n'a touché les petits soldats

La Piscine de Roubaix

Mon impression sur cette exposition ?

Tout d'abord j'ai été surprise de la place laissée à ces petits soldats

Tout nombreux qu'ils soient, malgré la longue gestation nécessaire, malgré le travail nécessaire, l'impression de les voir au ras de terre, dans un coin beaucoup moins passant du musée m'a donné l'impression que la laine avait encore une place dérisoire.

J'aurais aimé que les gens prennent conscience d'avantage de ce que cela a nécessité

Ces longs mètres de soldats semblent si courts rapportés à la taille de la coursive.

Puis petit à petit j'ai donné mon interprétation.

Quelle place a aujourd'hui l'armée dans nos sociétés pacifiées et en temps de paix ?

Que reste t il des soldats morts pour la Patrie ?

Comment vit on le passé dans un monde qui vit à 100 à l'heure et pour qui le temps a valeur d'urgence ?

N'est ce pas une nécessité que d'oublier la guerre pour avancer ? N'est ce pas une constance de l'Histoire de se répéter parce que les hommes n'ont pas de mémoire ? Parce que les sacrifices sont rarement utiles pour les générations à venir.

Ces petits soldats pour les enfants du musée ne sont pas une œuvre mais des jouets potentiels

Ces morts, même par millions, ne sont que des morts et plus des êtres vivants, avec une vie, une histoire, une famille, des espoirs ou des projets. Par leur mort, ils sont devenus dérisoires, même par millions.

C'est un choix que de porter la mémoire des gens et des évènements.

Ces petits hommes à ras du sol, sans armes, laminés par une guerre longue, humbles, nécessitaient donc qu'on aille et qu'on se penche sur eux.

Je vous recommande donc d'aller dans ce musée et de vous repaître aussi de la beauté de l'art et de l'horreur de la guerre.

Le meilleur et le pire des hommes en quelque sorte.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

serrurerie paris 15/02/2015 20:25

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

cemavi 19/01/2015 13:41

merci pour ce magnifique reportage photo ! ça m'a fait plaisir !

systemeb 29/01/2015 23:39

merci de me l'avoir dit, cela fait plaisir quand on a un retour sur les articles

joelle 04/01/2015 00:06

c'est émouvant ..... merci pour ce partage .....
si l'expo reste longtemps j'ai envie de prévoir un temps pour aller la voir !!!!
bises

systemeb 29/01/2015 23:02

bonsoir Joelle,
l'expo reste jusqu'au 12 avril, vas y si tu peux ! je recommande

marrybea 03/01/2015 23:44

Merci pour ton reportage Tu en avais parle sur le forum mais sans photo je n avais pas réalisé le realisme de ces petites poupées de laine Les tricoteuses ont fait un magnifique travail
Dommage qu elles n aient pas eu la place qu elles meritaient meme si ton analyse tient la route

systemeb 29/01/2015 22:51

oh, on peut l'analyser autrement aussi
je crois que c'est toute l'idée de l'art, que chacun donne sa propre version de ce qui es vu, ressenti

Madynla 03/01/2015 23:22

Je n'irais certainement pas à la piscine de Roubaix voir ces petits soldats car bien trop loin mais grâce à toi, je l'ai vue un peu et je trouve ces petits personnages très expressifs! Merci pour ce magnifique reportage.
Bises

systemeb 29/01/2015 22:51

merci de me le dire, je suis contente mon but de partage est atteint

millierei 03/01/2015 17:13

Chanceuse tu as pu voir nos petits soldats en vrai !

systemeb 29/01/2015 22:50

bonsoir Helyette
oui tu es gentille de me dire
j'ai voulu partager la visites avec toutes celles qui n'auraient pas pu faire le déplacement
bisous

systemeb 29/01/2015 22:45

oh oui
si tu monts à l'AEF, je te conseille de prolonger ton billet pour Lille
bisous

helyette 03/01/2015 20:31

merci pour ton magnifique reportage: on est a tes cotes tout le long de ta découverte bisous

mimitis 03/01/2015 16:58

super reportage et félicitations aux petits mains !!
bises!

francoise 03/01/2015 16:22

félicitations pour ce reportage et aux mille petites mains

systemeb 29/01/2015 22:43

merci, de la part de 2 mains

Sabine P. 03/01/2015 15:52

Incroyable travail que la réalisation de tous ces petits soldats ! quelle belle expo !

chantal73 03/01/2015 15:26

Oups envoyé trop vite. Bonne année 2015 à toi et ta famille. Bises

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens