Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 00:00

Quand j'étais plus jeune, je n'aimais pas l'hiver. Il y faisait sombre, il y faisait froid. Brrrr

Mais lorsqu'on apprend à faire contre mauvaise fortune bon coeur, un vrai bon coeur, on trouve toujours dans l'adversité de quoi s'apaiser et se réjouir malgré tout. Tel un condamné des Dieux poussant son rocher, songeant à Camus, on imagine alors Sisyphe heureux et on trouve le chemin du bonheur et de la joie.

Ainsi en est il de mes hivers.

S'il y fait sombre, j'allume la lumière en songeant à ma chance d'être dans un pays et une époque où il me suffit de tourner l'interrupteur.

S'il fait froid, j'allume le chauffage, mais surtout surtout, je me tricote des pulls bien chauds et enveloppants et je me réjouis de les porter en me disant que j'ai bien de la chance d'avoir le temps de tricoter et bien de la chance de ne pas habiter un pays trop chaud.

En hiver, la Nature s'endort aussi, en ayant soin de laisser pousser les mauvaises herbes au jardin, maigres, brins qui s'élèvent dans un ciel bas, pour couvrir avec peine un sol dénudé.

Katya Grobacheva est une Russe, vivant dans les grandes Steppes du Khakassia en Sibérie et j'aime comme elle lie tricot et nature et je perçois qu'elle aussi trouve de la poésie dans ces mauvaises herbes d'hiver.

Hiver se dit Winter en anglais

Mauvaises herbes se dit Weeds

Le tout donne Winter Weeds. Et ce Winter Weeds est un ouvrage qui traduit ce que Katya veut mettre dans son tricot.

Regardez donc sa bannière, j'adore, elle évoque la Russie, le passé parfois chargé d'épreuves de l'histoire mais aussi le rapport à la terre, la place de l'humain dans cet espace, ainsi que le travail comme vecteur d'élévation

Winter Weeds

Mais cette bannière, je ne l'ai découverte qu'une fois que je suis tombée en arrêt devant son ouvrage qui mettait en scène ces fameux Winter Weeds

Winter Weeds

C'est donc un gilet qui se tricote de bas en haut, avec le dos qui se tricote en même temps que les devants. On tricote les manches en rond et on joint le tout sur une seule aiguille à l'emmanchure pour faire ensuite le raglan vers le col.

Il se tricote en aiguilles 5 après un montage de mini côtes qui roulottent en bas exprès en aiguilles 4,5

Comme je ne suis pas une fille de la campagne mais une fille de la ville, comme je ne vis pas au milieu des grandes plaines mais près de la mer et comme surtout je ne suis pas fan des couleurs neutres et surtout que dans mon stock de grosse laine j'avais surtout une Plucky Aran Rustic couleur Technicolor Teal, un beau bleu vert inrendable sur les photos, ben j'ai tricoté coloré

Winter Weeds

Le motif se fait avec des croisements de 2 mailles, à faire sans aiguille auxiliaires et les ronds sont des noppes, très rigolo à faire : on tricote sur quelques mailles des augmentations puis des diminutions et on se retrouve sur le rang de départ. Comme il y a pleins de rangs et pleins de mailles, cela fait une boule.

Ma laine et l'échantillon s'accommodaient mieux d'aiguilles 4,5 ( et montage en 4) et cela monte très très vite.

Le modèle est en anglais et assez facile. Le motif est commun pour toutes les tailles, ce qui change c'est le nombre de mailles entre la fin du motif et les aisselles et le nombre de mailles entre les cotés du motif et la bordure de jersey.

Le motif dépasse la partie dos, donc on met des marqueurs pour le repérer pour la suite.

Par contre, ce qui est perturbant c'est que la grille du motif ne s'arrête pas à la bordure de jersey, on a donc 2 jeux de marqueurs

L'autre soucis, c'est que ma laine est une Aran et faire des noppes avec une Aran vous donne des boules d'environ 1,5 cm de large mais aussi en diamètre, le tout dans le dos.

Et comme je bouloche beaucoup mes ouvrages, cela donnerait des frottements de petites boules sur des grosses boules dans le dos. Bof...

Donc j'ai décidé de fermer ce gilet comme je le fais souvent, par exemple le Juno, le Margaux, le Hela.

J'ai gardé exactement les spécificités du modèle à savoir le fond du motif en jersey envers qui contrastaient avec les grandes bandes de jersey endroit.

Sauf que j'ai transformé mon dos en devant et réuni mes 2 bandes de jersey endroit, juste en tricotant en rond.

Puis j'ai tricoté les manches en mesurant la longueur de mon bras. Et j'ai réuni les 3.

Voici le devant transformé en dos

 

Winter Weeds

Et voici le devant

Winter Weeds

Comme on peut le voir, cela passe bien mais c'est du coup assez chargé et dans une laine aran épaisse, je me suis dit qu'il fallait alléger le col.

J'ai donc repris l'idée du jersey endroit qui roulotte : au milieu du devant j'ai simplement tricoté en aller retour et suivi les diminutions des raglans

Et sur le dernier rang, j'ai replié la moitié des mailles du col et avec une 3ème aiguille j'ai tricoté ensemble la première et la dernière maille du col, puis la seconde avec l'avant dernière, puis la 3ème avec l'avant avant dernière etc

Winter Weeds

Et j'ai ensuite tricoté la bordure dans le dos en tricotant ensemble ma dernière maille du col en faisant un ssk avec une maille du dos comme dans le modèle.

Comme je voulais que cela resserre, j'ai tricoté uniquement avec 1 maille sur 2 du dos, d'où un côté un peu plissé

Il fallait que cela ait de la tenue car cela pèse lourd et va tirer sur l'encolure.

On voit ce que j'ai fait en transparence au col

Winter Weeds

Et hop !

Winter Weeds

Hum, comme je le prévoyais le poids de la laine, 500g, 755m utilisés, cela étire.

J'ai anticipé pour le col en V mais là où je n'ai pas su anticiper, c'est que cela allait faire un peu tomber mon emmanchure de l'aisselle, donc que mes manches allaient rallonger d'autant.

Ce n'est pas ultra dramatique, on va juste attendre que mes bras s'allongent un peu mais cela me convainc une fois encore que le bottom up ( tricot de bas en haut) ce n'est pas ma tasse de thé.

Allez je vous montre porté.

Voici la partie que je préfère : le contraste jersey endroit jersey envers

Winter Weeds
Winter Weeds

Voici le col

Winter Weeds

Et le tout porté

Winter Weeds

Hum, elles sont ien longues ces manches, va falloir que je roulotte les manches

Et en attendant que mes bras poussent, j'ai trouvé un autre truc pour masquer la longueur.

Et hop, rien dans les mains, tout dans les poches

Winter Weeds

La laine est de la Rustic, de The Plucky Knitter que j'ai réussi à acheter en déstash, 100% Laine, 151m pour 100g, couleur Technicolor Teal

Cette couleur est magnifique mais impossible à rendre en vrai, car il n'est pas bleu mais bleu vert, avec des reflets changeant comme l'eau d'une piscine

Winter Weeds
Winter Weeds

Voici le modèle Winter Weeds pour celles qui veulent le faire en gilet. Le modèle est en anglais et payant, le motif est une grille

Winter Weeds
Winter Weeds

Par contre pour moi c'est clair, la Aran, c'est trop épais

Si je devais refaire ce serait avec un mélange équivalent alpaga plumée pour la légèreté tout en ayant le bon échantillon

Et vous, aimez vous les mauvaises herbes d'hiver ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

itinerance7 05/03/2016 16:31

Qu'il est beau !

Mme PiNat 28/01/2016 16:20

Ce pull est absolument magnifique !!! Des teintes que j'adore qui iraient bien avec ma crinière rousse (oui bon j'avoue je craque total là) et quel magnifique travail !! Je suis sans voix et j'adore j'adore ! Quel talent ;-)

Missfroufrou 27/01/2016 10:31

Bravo, il est magnifique ce pull, toutes mes félicitations.
Bises du Marais Poitevin

mary 17/01/2016 10:43

superbe!!!
j'aime votre façon de changer les modèles. :)) l'encolure est finement trouvée, le rendu de l'ensemble est magnifique!
Je n'ai pas assez confiance en moi pour çà! pourtant il y a des gilets que j'aimerai moi aussi changer en pull!
Et la laine Plucky Knitter je craque devant tellement elle semble magnifique!
D'ailleurs, je cherche désespérément où en acheter. Pouvez vous me renseigner?? A moins que ce soit des ventes ponctuelles??
bel ouvrage
mary

Camouk 10/01/2016 01:34

J'adore.
Tant l'ouvrage que le texte qui l'accompagne. Un vrai poème, qui de suite me touche.
J'ai eu la chance de faire un choix différent, il y a presque 20 ans. Je suis partie de Normandie vers un pays tropical chaud. Les pulls ici, c'est en coton et deux mois dans l'année !
Seule frustration : j'adore tricoter et c'est impossible en saison chaude, et j'en tricoteé plus que je ne peux en porter!
Tout ça pour dire que votre vision m'a touché et que je comprends parfaitement.
Bonne continuation à vous.
Camouk.

micheleD 04/01/2016 09:16

Sincèrement très beaux, version gilet et version pull, mais inimaginable pour moi de tricoter un tel ouvrage. Pas assez experte pour une telle réalisation. Grand bravo.

Tout chocolat 03/01/2016 22:05

Bel ouvrage douillet et végétal.Quand on a l'habitude de tricoter fin et léger, c'est difficile de revenir aux fils plus épais, dense et lourd.Pour moi c'est aussi difficile de les porter surtout quand il fait peu froid comme cette année.

Catherine 03/01/2016 13:52

joli-joli.... Très tentant !

Christine 03/01/2016 13:29

Cette veste est une vraie merveille ...

francoise 03/01/2016 10:27

merveilleux pull,j'aimerais faire le même;comment avoir les explications.Bonne année 2016

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens