Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 07:13

Je vous avais parlé de poster un tuto sur le montage tubulaire mais la triste actualité de ces derniers jours m'a fait changé d'avis.

Je trouvais indécent de parler d'insouciance quand à peu de km de chez moi tant de gens avaient souffert, quand les conséquences d'un putsch avorté va ébranler un pays traditionnellement laïc à la porte de notre Europe et qui semble vouloir en retour renforcer ses liens avec une autre sorte de tradition.

Qui donc peut bien se préoccuper de monter des mailles en tubulaire ??

Surement pas moi.

J'avais envie de silence, et pas d'une simple minute.

Silence pour ne pas entendre encore ces cris, ces larmes, ce chagrin, ces peurs.

Silence pour ne pas entendre les Jetel'avaisbiendit et les Yakafokon qui ne feront revenir personne

Silence pour ne plus entendre les dépeceurs de cadavres d'une actualité toujours plus avide de violence en direct

Silence aussi pour ne pas entendre les coeurs qui se ferment

Silence pour ces appels au canon

Silence aussi pour ne pas entendre cette indifférence qui s'installe

J'avais besoin de silence pour partager la peine et la mort, de silence pour réfléchir à ce qui en moi est fragilisé et ce qui en moi grandit.

Je me sens consternée, mais aussi concernée et je me demande comment faire pour agir et lutter contre ce sentiment d'inutile inactivité.

Quelle est ma place ? que puis je faire ?

Je ne peux même pas donner mon sang, j'en ai trop reçu pour qu'on ne me considère pas à risque

Dans quel sens va le monde ? Il n'y a plus de bons ou de méchants, de race ou de couleurs, il n'y a plus une mais des religions et surtout il n'y a plus que des gens qui vivent et agissent en fonction de leur croyance.

En quoi je crois donc ?

En des valeurs de Liberté, Egalité et Fraternité.

Suis je alors française ? républicaine ? démocratique ? patriote ? chauvine ? isolationniste dans un monde où les frontières n'existent plus comme barrière physique ?

Jusqu'où donc suis je ainsi ? irais je jusqu'aux armes et au sacrifice des miens puisque je ne peux les prendre moi même ? Dans le confort de mon salon, mon tricot à la main, suis je capable de sereinement crier à la lutte ? Pour quelle lutte ?

Comment identifier ce que l'on combat ? et comment lutter ?

Si nous sommes actuellement en guerre, dans cette guerre que je ne vois pas dans la rue que je parcours, qu'est ce donc que la paix ?

Un autre quotidien se dessine au fil des attentats. Comment guider mes enfants dans celui là ?

Je pense à mon grand bientôt majeur. Ira t il sous le drapeau ? aura t il le choix ?

Quelle liberté ai je donc si je veux être consciente et confiante ?

J'ai beaucoup de questions, mais une conviction qui plus que jamais s'ancre en moi : je pourrais me lever pour la liberté, défendre ce que je pense être un mode de vie spécifique et je ne suis pas seule.

Je suis plus que jamais convaincue que face à la haine, il ne peut y avoir que l'amour qui vaille la peine et qui permettra à la haine de faner

L'amour de l'autre, la tolérance et le respect mais également l'affirmation claire et intelligible des limites.

On peut dire non à la haine sans avoir soi même la haine dans son coeur.

Ce sera long et il y aura encore des larmes et du sang, il y a aura encore des minutes de silence, mais je suis optimiste car le silence vient de me rappeler que si chacun cultive en son coeur l'espérance de la paix sur la terre, si on sait préparer le terrain et le replanter quand on pourra, cette paix ne pourra que s'épanouir.

En attendant, je reste vigilante et je cultlve en mon sein cette bulle de paix.

Et ce sera volontairement que je continuerai à parler de tricot, pour vivre cette paix et pour que quiconque souhaite entrer dans ma bulle y soit en paix aussi

J'ai une pensée pour tout ceux qui oeuvrent pour cette paix et qui se dévouent parfois au risque de leur propre vie pour que je vive la mienne

Sounds of silence

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chantal 24/07/2016 11:42

Merci pour ces belles paroles !

mimitis 22/07/2016 19:19

Merci pour tes mots ,je me fais du soucis pour mes deux enfants et petits enfants car je ne pense pas que cela ira en s'arrangeant !!
Bises et bon week end

laurence 19/07/2016 20:52

merci

meliluc 19/07/2016 11:21

merci Bao, en ces tristes temps, chaque parole de paix et de tolérance compte. C'est toujours plus facile de détruire que de construire, les tricoteuses le savent bien. Mais on peut le faire, une maille à la fois, un échange, un mot, un geste à la fois.

arlette91 19/07/2016 10:50

Merci.

armelle 19/07/2016 10:12

Merci de ces paroles qui rejoignent celles de beaucoup de Français ; j'ai également une crainte pour l'avenir de mes enfants dont l'âge s'étale de 40 ans pour l'ainé à 32 ans pour la 4ème , en plus des soucis de travail ils ont également ce ciel sombre au dessus de leurs têtes et celles de leurs enfants , ils doivent déjà supporter le racisme du à la couleur ( 2 sont métis dont 1 musulman ) alors à chaque fois que le terrorisme secoue le monde ils se sentent concernés autant voir plus que moi
je vous remercie d'avoir su exprimer la douleur et la crainte de beaucoup d'entre nous

josianelle 19/07/2016 09:39

Merci et bravo de si bien savoir exprimer ce que nous ressentons.

Fabienne 19/07/2016 08:05

Merci d'exprimer aussi bien les mêmes pensées que les miennes et apprécions ce silence bienfaiteur et significatif!

Regine 19/07/2016 07:54

Je ne peux dire qu'un mot.....merci .

Madynla 19/07/2016 07:29

Merci pour ces lignes, merci pour tes paroles qui traduisent si bien ma pensée. Comme toi j(ai des enfants (plus grands: les 2 aines ont passé la trentaine) et commle toi je suis inquiète et triste de leur laisser le monde tel qu'il est. Mais comme toi, je veux être optimiste et je veux croire que l'intelligence et l'amour triompheront.
Biosus.

systemeb 19/07/2016 07:51

Je pense à toi et à te enfants et j'ai juste envie dans le silence de vous serrer sur mon coeur
vous et toutes les mères du monde
bisous

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens