Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 00:00

J'ai eu un peu plus d'énergie, assez pour vous écrire un article et vous faire voyager.

J'ai eu envie de vous faire partir au soleil mais aussi dans le temps.

Je suis allée à la fête de l'olivier dans la ville voisine.

J'ai la chance d'habiter dans une région qui est la 2ème région oléicole de France et qui possède 41 moulins à huile.

Malgré les rivages et la mer toute proche, on y fait quand même pousser 700 000 oliviers.

L'olivier est un arbre qui symbolise la paix mais aussi la sagesse, la tempérance et la patience.

Ses branchages servent à couronner. Ses fruits servent à table, mais aussi à la fabrication de l'huile.

Celle ci reste une fabrication artisanale et identique à celle d'antan.

Seuls ont changés les matériaux et la motorisation des meules et des presses.

Après la cueillette, les olives sont broyés dans une meule en pierre ou en inox, avec leur noyau.

L'ensemble forme une pâte marron qui est ensuite déposée sur des galettes de fibres qui sont empliées les unes sur les autres.

L'ensemble est ensuite pressé pour en extraire l'huile, dite première pression à froid. 

Le reste de la pâte va au compost.

Ce jus, à la coloration verte, est mis en bassin de décantation pour séparer l'huile des déchets qui persisteraient.

Le lendemain, l'huile est séparée des déchets en versant de l'eau.

L'eau tout naturellement va soulever l'huile qui sort du bassin de décantation et va couler dans des bouteilles ou des futs.

Les déchets sont mis à bouillir pour en extraire l'huile qui va servir comme huile de moteur.

L’huile de moindre qualité était employée dans les lampes à huile.

Le reste de l’huile servait à faire du savon.

Le Sieur Pierre Rigat s’est vu délivrer une patente royale par Louis XIV pour installer la première savonnerie en France, à base d’huile d’olive.

Hélas, il fit faillite au bout de 2 ans et la patente fut reprise par la ville de Marseille qui développa par la suite le fameux Savon de Marseille, avec le succès qu’on lui connaît.

Le savon a donc failli s'appeler le Savon de Toulon.

Plus tard, la culture de l'olivier connu un terrible hiver. En effet, en 1709 les chataigniers et même les oliviers de Provence gelèrent.

Les paysans se tournèrent vers la sérisiculture ou culture du Ver à soie.

En effet, les nobles prisaient la soie, mais son importation d'Asie la rendait fort couteuse.

Henri IV par le biais de son agronome, Olivier de Serres, implanta en France la culture de l'animal, dont l'aliment était la feuille de murier ( d'où le nom Mulberry silk ou soie mulbère ) 

Lyon était réputée pour ses métiers à tisser et à proximité l'Ardèche a vu s'implanter des plantations de murier et on peut encore visiter aujourd'hui des magnaneries. J'ai visité celle de Lagorce qui depuis a fait peau neuve. 

Si vous y allez, faite aussi un crochet pour visiter Ardelaine ( article sans photo, j'ai tout perdu) mais voici le site

La chaleur de la région méditerranéenne était un atout et les arbres se sont dévelloppé ainsi que la production de soie dans la région.

Hélas, le murier est un arbre caduque qui perd ses feuilles en hiver, il n'y donc plus de nourriture pour les vers, au contraire de l’Asie où le feuillage pousse durablement.

L’activité a donc décliné.

Aujourd'hui, l'activité tourne autour de la vigne, le rosé, les fleurs et la mer.

Cette fête de l'olivier est donc une fête qui celèbre un patrimoine, culturel, gastronomique mais aussi un héritage de labeur où l'homme a su vivre de ce que lui apportait la nature et faire fructifier une terre souvent aride l'été.

Elle est l'occasion de réunir des gens de diverses générations sur un week end entier, autour d'activités, d'expositions et de stands, de nourriture et pas que de l'olive, beaucoup de jeux pour les enfants et d'une reconstitution d'un village provençal d'antan.

Fête de l'olive

La reconstitution d'une petite maison, avec ses habitantes en tenue traditionnelle

Avec le sourire en prime

Fête de l'olive

Mais moi, j'ai vu ce que tenait la petite dame dans sa main et ce qu'elle faisait lorsqu'il lui semblait ne plus voir personne autour d'elle.

Comme elle est belle et sereine et comme je nous imagine ainsi sur nos aiguilles !!

Fête de l'olive

Alors je n'ai pas résisté.

Je suis allée causer avec elles toutes. J'ai regardé, j'ai écouté, j'ai posé des questions.

J'ai appris ce que je vous ai raconté plus haut sur l'implantation des vers à soie dans la région, moi qui ai toujours cru que l'abondance des muriers platanes étaient uniquement due à l'abondant feuillage bien pratique pour faire ombrage l'été.

J'ai vu des carreaux de dentelle au fuseau.

j'ai vu du crochet et de la broderie.

J'ai appris le boutis 

Mais ma passion reste le tricot.

Voici donc un bas, tricoté pour être porté sous les robes traditionnelles, avec une jolie mitaine.

Fête de l'olive

Le pied est petit et léger, le haut est plus cuissu.

Mais ne nous attardons pas à ce détail, pensons au travail fourni.

L'aiguille circulaire est un anachronisme, mais là aussi, chut.

Il y a des fêtes de l'olivier un peu partout mais si vous passez par le Var le premier week end d'octobre, réservez le entièrement pour la fête de l'olivier d'Olliloules la bien nommée qui a lieu chaque année

 

Fête de l'olive
Fête de l'olive

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascale 15/10/2016 20:07

oublié de te dire que j'ai déjà reporté ma petite écharpe tour de cou / doudou que j'adore toujours autant. Il y a eu quelques jours de frimas par chez nous!
Bisous Bao

Pascale 15/10/2016 20:04

Quel régal de te lire Bao. J'adore cette transmission si sensible
Je t'embrasse
Pascale

systemeb 20/10/2016 09:26

bonjour Pascale !
Quel plaisir de te lire aussi !
Si mon shawlette te tient chaud au cou, tes mots me tiennent chaud au coeur !
et pas que and il fait froid autour ..
bisous

brigitte 14/10/2016 13:02

merci pour cette belle histoire - très intéressante bonne fin de semaine

systemeb 15/10/2016 12:31

merci Brigitte
J'avais envie de vous raconter cela car pour qui veut regarder le monde est une source infinie d'émerveillement et d'apprentissage, même dans l'olive...
bonne journée à vous

ze knitting bird 13/10/2016 11:09

merci de ton article très intéressant. Je fonds pour ces jolies mitaines, et comme je suis fan de mitaines ;-) où crois-tu que je pourrais trouver le modèle ?

systemeb 15/10/2016 12:30

hélas, je n'en sais rien, je n'ai pas demandé
mais je pense que ce sont des motifs qui se transmettent de bouche à oreilles
le motif dentelle semble simple
tu pourras l'adapter sur des modèles jersey

Ada 13/10/2016 07:28

Super article ! On apprend plein de choses.. Merci à toi de nous les transmettre et reposes-toi bien !

systemeb 15/10/2016 12:29

merci Ada
tu as bien compris, je voulais transmettre, pas juste faire du bavardage sur mon nombril ( pas toujours bien lavé au demeurant )
bonne journée

Christine 13/10/2016 07:17

Ravie de te lire, signe que tu vas mieux. C'est un magnifique reportage que tu nous proposes, qui m'a fait rêver et voyager. Merci.

systemeb 15/10/2016 12:28

ah, ton commentaire me fait plaisir, le but est atteint
merci à toi

jacqueline de toulon 13/10/2016 07:13

Bonjour merci pour ce joli commentaire, cela fait plaisir . Ici sur Toulon il pleut .Bises

systemeb 15/10/2016 12:28

Oui, quel paradoxe de sortir un article plein de soleil un jour d'alerte orange
mais ouf, cela n'a pas duré
bises

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens