Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 16:18

Chaque année, à cette période, c'est la même histoire qui se répète : Celle des cadeaux laineux à glisser sur le sapin.

Je tricote tranquillement toute l'année mais à Noël, c'est magique : mes proches m'attribuent soudain des capacités sur humaine, lutinesques, Père Noëlesque

Ils me croient capables et passent commande 3 semaines avant la date fatidique, je cite :

Un bonnet sombre pour adulte, un Col pour la petite ( celle qui n'a jamais porté la jolie robe en Physalis dont j'avais cassé la SQ), un gros pull chaud pour le petit, coloré stp

Et moi, comme d'habitude, je sombre  :

- entre désespoir ( "j'ai pas le temps, j'ai rien dans mon stock qui va bien", "j'ai que des SQ"),

- interrogations métaphysiques ( "une laine pour bébé qui passe en machine, qui ne pique pas ???),

- tentative de résolution de la quadrature du cercle ( laine qui soit chaude ET superwash, gros pull ET bébé),

- réveil de l'égoïsme intrinsèque ("ah ben, j'ai une laine qui pourrait convenir mais c'est une SQ en Plucky arrachée à des heures indues lors d'une vente que je me réservais - pour quand j'aurais trouvé le modèle idéal bien sur - )

- l'envie de faire plaisir

- l'envie d'y arriver ( pfff, un bonnet ? compter un soir, un col enfant, prévoir 1 à 2 soirs, un pull en 18 mois, à peine plus, facileeeee )

- l'envie de propager l'envie de porter du laineux et du fait main.

Comme je suis une fille logique et cohérente, j'ai donc dit oui....

Il semblerait aussi que de manière tout aussi logique et cohérente, je semble être une fille qui ne sait pas dire non

J'ai donc cherché, tricoté des horreurs, défait, refait

Pendant 3 jours, j'ai cherché tout en entendant le tic tac de la montre, qui me disait " le temps imparti se raccourcit, dépêches toi"

J'ai râlé aussi, en disant que ce serait la derrière fois.

Que la prochaine fois, je dirais qu'il faudra passer commande plus tôt

Que je vais carrément dire non.

Et puis, la Magie de Noël opère :

Au détour d'un clic, on tombe sur LE modèle qui nous touche, qui nous plait à nous

On oublie la pression, on pense plaisir de faire, plaisir de recevoir.

On met la laine sur les aiguilles, c'est doux, c'est beau, les mailles montent toutes seules

On se moque du délai, on tricote

On se fait plaisir, on sort du temps imparti pour investir le temps qui passe

Et on se rend compte que l'on arrive au bout du pull.

Et on se prend à rêver que la même magie opère pour les autres ouvrages.

Et on se moque de savoir si on aura le temps pour eux, on est dans le faire, dans le plaisir d'offrir, offrir de soi, de son temps, de son possible.

Nul question de sacrifice, de finances.

Nul notion de devoir donner pour donner

On sait que ce qui sera donné sera apprécié et porté

C'est là, pour moi le secret de cette magie de Noël.

On ne donne que si cela vient du cœur.

Pour ma part, je ne peux tricoter que si j'aime ce que je fais.

Je n'aime ce que je fais que si c'est MON désir, mes conditions, mes délais.

L'an prochain, je pense que je serais plus sereine encore.

A vous êtes encore dans les préparatifs du laineux de Noël, je vous souhaite sérénité et aussi un petit vent de Magie de Noël avant le futur déballage

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

meliluc 17/12/2016 09:18

j'admire ta zenitude, et je l'envie même un peu. Si jamais tu croises les lutins magiques qui tricotent pendant la nuit, tu leur donneras mon adresse ?

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens