Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 11:59

Je vous ai abandonné quelques temps, la faute au manque de réseau, la faute à mon téléphone qui n'aime pas internet, la faute à l'application Over blog qui coince et m'efface tous mes articles après des heures de frappe sur le mini clavier.

Et l'envie aussi de faire une pause

Mais la sortie se profile, au fil des permissions de week end

Me revoici pour quelques heures devant mon ordinateur et j'en profite pour vous faire un coucou

Je réalise que ce jour est celui de l'armistice et qu'il y a là un beau symbole qui marque la fin des hostilités d'un pays qui durant quelques mois a vu ses citoyens se diviser sur des opinions très variées.

Il est venu le temps de l'armistice 

L'armistice, c'est le temps de la paix, de la concorde et de la reconstruction.

Mais peut on parler de victoire là où il y a eu des guerres ?

Alors quand on me parle de victoire, j'ai envie de citer Mandela :

"Je ne perds jamais, disait il,

Soit je gagne, 

Soit j'apprends..."

Et moi, j'ai appris la vraie patience, celle qui se nourrit de la certitude que la sortie viendra quoi qu'il arrive, guérison ou consolidation; récupération totale ou séquelle.

Cette patience là, elle est faite d'optimisme de la Vie elle même, d'un demain qui adviendra malgré moi et qui nous soulage de la nécessité de toujours vouloir, de toujours devoir faire.

Mais j'ai aussi appris le combat dans un centre de rééducation, celui fait de petites victoires répétées, sur soi même, sans complaisance puisque chaque muscle ou chaque degré acquis a été mérité

Ces victoires sont porteuses

Il me reste maintenant à revenir au quotidien et poursuivre le chemin au dehors, sans avoir tout à fait fini la rééducation, persévérer dans l'effort et seule, sans ce cocon, en affrontant soit commisération, soit indifférence. Je préfère l'indifférence 

Il me reste à revenir dans ma vie d'avant en sortant de ce temps suspendu, en douceur si possible

Et l'un des moyens, c'est de vous reparler de laine.

La suite laineuse au prochain post et en attendant, cultivons et savourons la paix au fond de nous mêmes car ce n'est qu'en la connaissant intimement que nous pouvons la faire exister autour de nous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cloc 11/05/2017 08:25

Merci de faire résonner la gratitude en moi. Bonne journée!

Spiroubobine 09/05/2017 08:47

Comme ton article reveille en moi les souvenirs d'une période identique et des sentiments qu'elle avait et fait encore naître en moi. C'est douloureux de te lire mais je sais que notre présence à tes côtés ne peut que t'aider à aller mieux. Je t'envoie toutes mes plus douces pensées. Prends bien soin de toi,
Evelyne

micheleD 08/05/2017 18:09

Billet plein d'optimisme et tres apaisant.
Bonne fin d'AM

Christine 08/05/2017 15:31

Je suis ravie, comme toujours, de te lire. Et rassurée.

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens