Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 12:29

Suite de fin de mes photos de New York

Je vous avais annoncé du laineux, alors attention, inondation de photos de cette célèbre boutique de laine de Manhattan

J'avais déjà fat un article sur cette boutique en 2012, lors de mon précédent passage à New York, mais les photos ont disparu de mon blog parce que disparues de mon hébergeur et naufragées à jamais dans la perte des photos de l'ordinateur.

Je n'ai pas eu ni le temps, ni l'envie d'aller refaire les photos des autres boutiques, notammant Loopy Mango, pourtant à côté de Purl Soho. Tant pis, il faut accepter que des choses partent à jamais 

Ce que je regretterai sans doute le plus, c'est non seulement la perte de celles de ma visite de Habu mais aussi le fermeture de la boutique de New York, tout comme la perte des photos de la boutique de Kyoto

On se console en se disant qu'il reste les laines reportées et la possibilité, qui sait un jour, peut être d'y retourner

On se console aussi, en regardant les nombreuses photos qu'on m'a laissé faire

J'avais gardé le souvenir émerveillée d'une boutique immense avec peu de monde

Je me suis retrouvée devant une boutique fort garnie, tant de laines que de personnes, tout en longueur et fort peu large

Je confesse que ce qui comptait alors, était la laine, tandis qu'aujourd'hui j'ai regardé autant la boutique que les laines

C'est parti pour une longue visite guidée

Pour commencer, la vitrine, vue de l'intérieur

 

Purl Soho 2017

Je suis toujours bon public face à un panier rempli de beaux écheveaux colorés et dodus

Purl Soho 2017

Près de la porte d'entrée, un mur pour rappeler qu'il y a aussi du tissu dans la boutique

Purl Soho 2017

Ce qui frappe d'emblée en rentrant, c'est le mur de laine, sur la gauche, qui court tout le long, jusqu'aux 2/3 de la longueur de la boutique

Ce sont principalement de la Koigu

Purl Soho 2017

Ci dessous, tout un pan de mur, avec les laines de la boutique, en différentes tailles de fils

A l'époque à cet endroit s'étalait de la Madeline Tosh et de la Brooklyn Tweed

Sous les étagères, les tiroirs cachent tout autant de laine

Purl Soho 2017

Sur le premier meuble près de l'entrée, devant la caisse, de quoi faire un ouvrage avec de grosses aiguilles

Purl Soho 2017

Lorsqu'on s'avance un peu plus et qu'on dépasse la caisse, il y a un renfoncement sur la droite où sont exposés maintenant les laines de Brooklyn

On y trouve toujours de la Loft et de la Shelter mais aussi de la Quarry, une Bulky et de la Arbor, une DK retordue

il n'y avait plus de Plaint, une Lace ( laine dentelle ) 

Purl Soho 2017

Devant ces laines, un meubles avec des cônes de "laine" Habu et des livres de Cocoknits, alias Julie Weisenber, une créatrice qui aime Habu et qui a récemment écrit un livre et donne des cours sur une nouvelle construction de pull

J'avais tricoté le Belle, que je porte souvent

Purl Soho 2017

Devant ce renfoncement, des laines et des ouvrages à foison 

Purl Soho 2017

Petit regard en arrière, où l'une des vendeuses bobine non stop

Oui, à Purl Soho, il y a des cours de tricot

Et ils mettent en ligne des modèles et des tutos, souvent gratuits. 

Purl Soho 2017

Au dessus de la caisse, des écharpes et surtout des couleurs, des tas de couleurs 

Purl Soho 2017

En allant plus au fond du magasin, encore des pelotes de la marque Purl Soho

Purl Soho 2017

Et devant, un petit mouton, sur un petit meuble

Purl Soho 2017

Il y a tant à voir, je suis éblouie par toute ces laines et je remarque que je n'ai pas vu de près les petites boites posées sur le meuble

Il me semble que ce sont des kits pour bracelets en tissu

Purl Soho 2017

En face de ce meuble, tous les accessoires pour tricot

Principalement des Addi, circulaires fixes ou interchangeables 

J'ai hésité, mais finalement, je préfère mes pointes Sharp Hiya Hiya, bien plus pointues

Purl Soho 2017

On s'approche du fond du magasin, vers les tissus

Purl Soho 2017

Du fil et des kits

J'avoue que je suis incapable de me rappeler de quoi, de la broderie, je crois

C'est incroyable parce que je regarde, sans voir : Toutes ces couleurs, cette abondance me laissent plus d'impressions que de visions et de détails précis

Purl Soho 2017

Du fil, de la broderie et encore un régal visuel

Purl Soho 2017

Et dans un petit coin, je repère ce que je n'avais pas vu auparavant : du tissage !

Purl Soho 2017

C'est beau, c'est régulier, cela donne envie

Purl Soho 2017

Du tissu au fond, du matériel pour tissage en premier plan et entre, là où se donnent les cours

Et je réalise qu'on peut tricoter dans une boutique de laine

Purl Soho 2017

Du tissu, mais du classique, souvent uni

Purl Soho 2017

Je reviens vers le devant, en passent devant la table où est assise la tricoteuse et je repère de pelotons de fibres

Purl Soho 2017

Du lin, dont j'ai oublié le nom de la marque

Purl Soho 2017

Tout est beauté, même les coupons de tissus 

Purl Soho 2017

Sur une guéridon, naguère placé à l'entrée, des échantillons de laine : Malabrigo sock en jaune, Loft en beige et le reste s'emmêle dans ma tête

 

Purl Soho 2017

Oh, finalement je réalise qu'il y a aussi du crochet

Purl Soho 2017

Je regarde les boites, les jolies boites... mais je ne lis pas ce qu'elles contiennent 

Shame on me !

Purl Soho 2017

Des livres de couture

Purl Soho 2017

Le rayon Madelinetosh bien plus modeste qu'auparavant

Tant pis, je ne ferais pas de razzia finalement

Purl Soho 2017

Je me rapproche de l'entrée de la boutique

Purl Soho 2017

Et toujours le mur de laine qui me dit "achète moi" ( des Purl Soho )

Purl Soho 2017

Des Artyarns... un délice

Mais je songe à celui que j'ai encore de ma dernière visite ici et qui m'attend à la maison

Purl Soho 2017

Des livres aussi

Purl Soho 2017

Dont celui de Stephen West

Je réalise qu'en 5 ans, ma relation à la laine et à internet à changé, ma relation à des boutiques en dur aussi hélas 

Auparavant, j'aurais tout touché, des heures durant, humé, respiré, imaginé les modèles, feuilleté les magazines, j'aurais laissé mon imagination et ma créativité guider mon achat

Maintenant, je songe achat en ligne, je songe Ravelry, à mon stock, à raisonner selon le couple ( modèle - métrage disponible )

C'est sans doute plus rationnel et raisonnable, mais fini le plaisir déambuler et flâner, place à l'efficacité laineuse

J'en serais presque effrayée

 

Purl Soho 2017

La laine-Addict que je suis a modifié son comportement de consommation et je me questionne sur ma relation au commerce et au e-commerce

 

 

Purl Soho 2017

Petit retour dans le recoin laineux car j'ai été chargée de faire la mule

Missionnée j'ai été pour rapporter à CristalLittleK quelques pelotes de Brooklyn Tweed

Ils sont sur les 2 colonnes de droite

Ciel, que lui choisir .....?

Purl Soho 2017

Bon ce sera la blanche au dessus des 4 bordeaux et la gris violet à droite des 4 bordeaux

Petit tout vers les vitrines près de la caisse

Tiens, des anneaux marqueurs

Ceux que j'utilise le plus sont des petits ronds tout simple

Je réserve les beaux qui sont décorés pour des ouvrages plus épais sans dentelle

J'ai beau faire attention, je les sème quand même, donc j'en rachète régulièrement 

Purl Soho 2017

Les miens seront ceux de la petite boite en carton marron ci dessus

Voici mon butin

Désespérément raisonnable

2 écheveaux de lin, à teindre ou utiliser tel quel, en doublant le fil

Habu bien sur, car cette marque reste dans mon classement de tête parmi tout ce que j'ai pu tricoter

Purl Soho 2017

Et de la soie, Habu encore

Purl Soho 2017

Et pour ChristalLittleK, qui les transformera en bonnets pour ses filles

Purl Soho 2017

Et mon livre, le fameux Sweater Workshop de Julie Weisenberger

Purl Soho 2017

Le livre est beau, clair et alléchant

Mais ce qui me plait est la possibilité de faire des ouvrages différents à partir d'un seul modèle

Celui en dessous annonce la couleur, une construction d'épaule originale et soignée

Purl Soho 2017

La suite au prochain numéro

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Quelle chance de mettre les pieds dans un tel paradis ! J'aurais été submergée par tant de beauté et été incapable de faire une razzia...
Répondre
S
cela aurait été dommage de ne pas en prendre
mieux vaut avoir des remords que des regrets, si si , surtout s'ils sont laineux !
J
Bonjour, bel article qui donne a refléchir sur notre rapport a la laine, a l'achat et a une certaine peur du vide finalement.... car malgré ton stock tu as quand même acheté, pour un souvenir de ton passage sans doute mais aussi parce que tu ne te voyais pas partir les mains vides.....
Répondre
S
Je pense avoir dépassé ce stade de partir les mains vides
Je sais très bien sortir sans rien acheter d'une boutique même si elle est à l'étranger et je voyage souvent très léger et je sais jeter et donner facilement
Cet achat n'est pas un souvenir, mais la volonté d'acheter une laine que je ne trouve pas autrement, pas facilement
Par contre, oui, si je n'ai pas pas peur du vide, ou plus peur du vide, reste à dompter la notion d'abondance et de suffisance
et aussi de gourmandise face à ces merveilles !!
bien des questionnements encore
merci de cette réflexion
T
O cette over dose de rayon de laine va m'empécher de dormir !!! je serais incapable de résister à tant de tentation!!!
BisouxDoux
Répondre
S
J'espère n'avoir pas été cause de trop d'insomnie ou du moins cause de beaux songes
bisousdouxaussi
A
Une vraie caverne d'Ali baba, merci de ce partage...Une boutique comme celle-ci, on reste des heures à contempler !
Répondre
S
oui surtout s'ils sont aussi gentils
mais j'étais accompagnée des enfants et je suis restée très peu de temps, un sentiment d'urgence et d'images volées
2h dans une boutique peut me paraitre une minute pourtant
M
merci pour ces photos !!! je suis leurs publications, c'est tellement beau !!!!
Répondre
S
merci pour ces mots, pleins de joie et d'enthousiasme
c'est pour vous aussi que je publiées articles
bonne soirée
C
Que de belles images pour nous faire voyager :) ... et je me prends à trouver que finalemet dans nos magasins et sur le net nous avons accès à tout ... et retrouve dans les tiennes mes propres réflexions lorsque je me souviens de mon vyage émerveillé en suede en 2012 et de mes réactions beaucoup plus raisonnables (avec un stock bien plus conséquent de fils, de toisons, de filés main etc ... ) aujourd'hui... l'âge ? Oui et non ! Non parce que nous avons bien 20 ans d'écart (ou pas loin) et oui parce que l'âge de notre passion, qui le temps passant nous rend plus raisonnables et modérées à mesure que nous exerçons notre créativité et que nous explorons ces domaines. Un genre de "moins mais mieux " peut-être ?
Répondre
S
Oui, tu as raison, nous changeons, souvent en bien avec l'âge
plus de raison, de modération, plus de recul mais aussi parce que nous avons déjà plus, que nous avons eu et que nous nous approches d'avantage vers ce que nous sommes vraiment
Je suis persuadée que vieille c'est aussi une sacrée belle expérience
Je ne crois par contre pas que nous avions 20 ans d'écart
bises
M
Une vraie caverne d'Ali Baba, que de trésors, c'est magnifique une telle abondance de produits autours des laines et des arts du fil. Merci pour ce beau voyage, biz
Répondre
S
ah, cela fait du bien d'avoir pu retrouver le chemin du voyage et du partage avec vous
bises
M
Merci pour ces très jolies photos et ce beau reportage. Cela doit être un bonheur devant toute ces laines et beaucoup de mal pour choisir.
Bises et bonne aprés-midi
Répondre
S
oui, du coup, je me suis centrée sur ce que je trouvais plus difficilement en France
bises

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens