Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2019 7 16 /06 /juin /2019 13:41

Chers vous tous,

Vous qui me lisez de temps à autre et vous surtout qui passez tous les jours voir si j'ai quelque chose à dire ou si je suis encore en vie

Vous donc, me voici de nouveau en ligne

Il est d'usage quand on ne s'est pas vu depuis un moment de demander comment cela va ?

Ah, quelles péripéties ces derniers temps : de passage à Paris, je me suis fait voler mon sac.

Plus de sous, de chèque ou de carte bleue

Plus les clés de chez moi, plus les clés de la voiture, plus la carte pour sortir du parking 

Plus les clés de chez mes parents

Plus ma carte vitale

Plus mon bullet journal où je notais tout. Ma mémoire de mes multiples vies est devenue vierge d'un coup ...

Plus mon téléphone avec tous mes contacts

Plus mes modes d'accès à tous mes sites web en mémoire

Avec des conséquences kafakaïens : Madame, on est fermé, allez à l'autre poste de police. Madame, revenez demain on est en opération. Madame vous avez de la chance, on allait fermer car les manifestants vont passer

Vous voulez refaire votre téléphone ? ok, vous avez une pièce d'identité ? Vous prêter mon téléphone pour que vous alliez sur vos mails. Si je peux imprimer la pièce d'identité ? 

Madame, c'est la sécurité, vous avez une copie de votre pièce d'identité ? si cela suffit ? vous verrez à là-haut

Non madame, vous n'embarquez pas, ce n'est pas une pièce d'identité. Vous avec été volée ? Vous avez une déclaration de vol ? Mais ce n'est pas une raison : ce n'est pas une pièce d'identité, vous n'embarquez pas. Prenez le train. Vous avez été volée, vous n'avez pas les sous ? Mais quand même, ce n'est pas une pièce d'identité, nous n'embarquez pas

Pas de clés de voiture, pas de voiture pour emmener les enfants à l'école le matin

Allo, mon Kiné, je vais devoir annuler nos rdv cette semaine, je n'ai pas de voiture

Ah, le garage, vous devez commander la clé ? ah, cela ne suffit pas, il faut amener la voiture au garage ? ah, Mr le remorqueur, vous ne remorquez pas une voiture dans une pente ? Ah, mon Cher et Tendre, tu tombes bien toi qui est fort. Ah, vous ne pouvez pas coder la clé, il faut un transpondeur ? Ah, et combien de temps pour le commander ?

Allo, mon Kiné, je vais devoir encore annuler nos rdv, je n'ai toujours pas de voiture cette semaine

Mais au bout de 3 semaines, à part le passeport, le sac à dos et la carte vitale, j'ai retrouvé tout mon Moi

Pour la fête des mères, j'ai reçu des enfants un nouveau bullet journal

 Et en prime, je me sens plus légère et tonique en allant au travail à pied

C'est que peu à peu, je m'étais laissée allée.

J'ai glissé sur la pente douce de l'inertie et du confort quotidien 

Tout en étant très mobile, j'étais, derrière mon volant, une grande sédentaire

Les soucis de santé et la convalescence qui a suivi, la mobilité progressive qu'elle a impliquée a limité encore plus mes capacités physiques. J'ai lutté pour retrouver une genu flexion, mais j'ai laissé s'encrasser le reste. J'ai pris pour habitude ma nouvelle silhouette, ces bras ronds et ces petits plis : hum, yaka tricoter des modèles qui sont plus larges et hop, plus de bras ronds, plus de plis. Et qui donc me dit que j'ai des plis ? Allons tu n'as que 2kg de trop. Haussement d'épaule.

Mon état s'améliore, donc je retravaille d'avantage, mes responsabilités associatives augmentent au fur et à mesure, la maison, le jardin, les enfants, prendre en charge ma mère qui vieillit, tout cela me fait disparaitre sous la charge mentale 

Alors je lutte : je garde un peu de temps libre, je fais des pauses, j'essaye de déléguer, j'abandonne les tests knits, je passe en coup de vent sur le blog et les forums

Mais, ne nous mentons pas, qui trop embrasse, étreint mal

Et dans mes vies que je gère, c'est moi que je néglige : je mange mal, je dors moins, pas de sport, je grignote, je me fais du bien, je le vaux bien, n'est ce pas ?

J'avais beau mettre en chantier de nouveaux projets motivants, ce que je négligeais vivait sa propre vie avant de me revenir par la grande porte

C'est par un banal bilan de santé fait pour un prêt que je réalise l'ampleur des dégâts 

Je n'ai pas un demi siècle et déjà je m'encrasse, je m'use, je m'effrite et dieu sait ce que je peux couver encore

Tout en croyant mener une vie plutôt saine

Tout en ayant des alertes diverses les années antérieures

Je croyais y avoir remédié

J'ai pas bon

Je n'ai pas un demi siècle et peu à peu mes organes jettent l'éponge 

Malgré ma bonne mine, je vis à crédit sur mon corps.

Mes os sont peu solides, la fracture était spontanée et a entrainé une luxation du fémur, qui éclaté le reste, je n'en finis pas pas de remettre en état 2,5 ans après

Mon ovaire rescapé a fait ce qu'il a pu mais m'a lâchée il y a plus de 3 ans, cela ne va pas améliorer mes os

Parfois, je mange comme je peux quand mon passif se réveille, ce qui alimente les carences

Mon rein décide de franchir les limites alors que je l'arrose

Mon cholestérol vole assez haut, ce qui me vexe et fait secourir de rire le ventre de Cher et Tendre que je surveillais activement

Mon stock de Fer est aussi haut que lorsque j'ai été ultra transfusée

Et mon test hémocult dit que je perd du sang quelque part dans mon tube digestif, mais pas de panique, j'ai un peu de Fer d'avance

Je n'ai pas eu encore le loisir de me pencher sur mes seins et ma densité osseuse, mais je ne suis pas à l'abri d'une surprise

Si je veux viser le siècle et être auditionnée pour remplacer Jeanne Calm., je vais devoir repenser tout mon fonctionnement

Je vais donc prendre un abonnement médical pour explorer tout cela mais je vais mettre le turbo car je trouve cela affolant d'en être là, à mon âge, en menant une vie soit disant saine

J'ai souhaiter vous en parler non pas pour me plaindre mais pour vous dire de ne pas hésiter à prendre soin de vous, vous qui prenez soin des autres, vos enfants, vos conjoints, vos parents, vos proches, vos animaux, à vous qui donnez le meilleur autour de vous, qui travaillez à fond sans doute

On n'a qu'un seul corps pour vivre nos vies

Et que nous pour en prendre soin.

Ce blog fêtera dans 2 jours ses 8 ans. Il continuera à vivre. Je vais continuer à l'alimenter, à partager avec vous majoritairement mes tricots, mes trucs et astuces mais aussi de temps en temps une réflexion, une confidence. Et aussi, il retrace mon parcours, ma vie et j'ai envie qu'il puisse retracer mon évolution.

Et vous, vous qui me lisez, comment allez vous ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Oh je n'avais pas suivi tout ça et j'en suis bien désolée.
Et moi qui n'ai pas encore 40 bougies mais un corps plus qu abîmé, j'ai décidé en septembre de ne pas reprendre le boulot pour enfin prendre le temps de me soigner ou au moins essayer...
Courage à toi ????
Répondre
E
Que de péripéties et de contrariétés ! Je vous lis souvent et vous vois avancer malgré tous les barrages qui s'imposent à vous. Je vous souhaite plein de belles et bonnes choses et de bons médecins pour remettre votre corps en état ainsi qu'une longue vie.
Répondre
M
Bonjour, c'est gentil de nous demander comment on va !
Tout ce que vous racontez fait nettement écho en moi ...
Alors comment je vais ? Je vais avec un corps réparé, qui ne veut pas toujours faire ce que je voudrais, moi.
Donc il faut négocier ... OK je me repose, et après on y va . D'accord je renonce à --- et en échange tu me fais réussir mon examen médical.
Et se dorloter aussi, un plaisir égoïste par jour : un café, seule en silence. Un tour de jardin quand la lumière est belle même s'il y a à faire dans la maison. Une chanson à écouter jusqu'à la dernière note.
Et je me dis que dans d'autres pays je serais morte de "vieillesse" depuis longtemps, que le monde médical est plus accessible qu'en bien des endroits et que respirer à son rythme est indispensable.

Je vous souhaite de franchir les difficultés le mieux possible.
Répondre
S
Comme tout ce que vous dites, est vrai ! Courage !
Répondre
A
Je me prends conscience que je ne suis pas assez vigilante envers moi sauf que la limite est bien dépassée....je dois faire attention après un cancer je me suis dit que je devais profiter mais je constate que je le fait mal .....je vais donc y remédier et cela commence par prendre du temps pour moi et venir te lire aussi souvent que possible. Bon courage à toi
Répondre
K
Oui parfois on est obligé de se prendre en charge sinon on finit comme mon amie????
Long message qui montre ton état...et en lisant on s'identifie
J'ai passé le demi siècle depuis plus d'une dizaine d'années et le corps ne suit pas toujours l'esprit... il faut savoir se ménager tôt dans la vie et prendre conscience qu'on peut déléguer ou procrastiner certaines tâches pour se libérer l'esprit et faire ce qui nous plait sans culpabiliser .
Parcours de combattant pour la perte de ton sacré des papiers etc. Désolée.
Allez on positive toutes et tous , on verra demain pour se pencher sur tous nos bobos.
Bonne journée
Répondre
J
et bien! que dire !aussi mes soucis de santé? je ne vais pas les énumérer! allez courage!et demain sera un autre jour!
Répondre
N
j'aime beaucoup le ton de votre message. Oui il faut aussi prendre soin de soi, c'est même par cela qu'il faudrait commencer si on veut pouvoir aider les autres. Mais que l'apprentissage est long!
tous mes vœux de bonne santé, de patience pour garder le sourire dans le quotidien et vive votre blog!
Répondre
E
Youpi, te revoilà,et blablabla,sourire et salutations ...joyeuses,bises.
Répondre
I
Bonjour ,

C'est écrit d' un ton léger mais cela reflète bien notre quotidien : veiller sur les autres avant nous-même ( comme un grande majorité de femmes ) . Il arrive un moment où devenir égoïste s' avère indispensable .....notre corps n'a qu' une vie ....
Bon anniblog !

Amitiés.

Isabelle
Répondre

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens