Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2019 6 28 /12 /décembre /2019 09:07

Bonjour à tous

La fin d'année est souvent une période chargée pour moi car j'aime finir mes dossiers ou encours quand je passe une "étape", et j'aime faire mes cadeaux en laineux, sans oublier que la période est souvent celle d'un suicide calorique imposé, dans une ambiance d'allers et venues qui me prend temps et énergie

Mais j'aime cette possibilité de se revoir les uns les autres, c'est une chance, alors j'en profite.

Mais je profite aussi des matins calmes, avant que le soleil ne se lève pour mettre au clair mes dossiers laineux.

Et je vous retrouve avec plaisir pour un pas si petit article.

Commençons par un ancien ouvrage.

Un très ancien ouvrage...

Avec un petit air de rétrospective...

Lorsque j'ai repris le tricot en 2011, et que j'ai découvert internet, je suis tombée par hasard sur un châle rouge, pris en photo dans la neige. Cela m'a fait un tel choc visuel que je m'en rappelle encore : C'était le châle Haruni, du blog Pomme Cannelle, qu'elle présentait en dansant dans la neige.

Neige, blanche et froide, évocatrice pour moi des plaisirs de l'hiver, extérieur et action

Pomme cannelle, qui évoque saveur, odeur et chaleur, dans un intérieur gourmand

Haruni, merveille de dentelle qui a lancé de ce jour ma fascination pour les châles dentelles

Restait ce rouge sang, vif, intense, vivant et vibrant dans cette immensité froide et ce mouvement que j'imaginais à travers l'écran.

Cela a été un tel déclic que je me suis lancée dans ce premier châle sans rien connaître au tricot dentelle et j'ai ouvert pour l'occasion mon blog avec un premier article, tout court mais déjà avec des envies d'y lâcher mes velléités de raconter en mot, en touches d'humour, de faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux, et j'ai pondu une Petite histoire d'été

Et j'ai tellement aimé faire les châles que cela m'a poussé à faire mon premier tuto

Mais au fond, j'avais beau tricoter quelques châles rouges, ici une Petite histoire d'automne, là un rêve ou un autre, ou encore un zeste de légèreté, me lançant dans des tests, je n'arrivais pas à retrouver ce choc visuel que je réalise avoir cherché sans le savoir

C'est avec un Alpenglow que j'ai approché cette notion de froideur chaleur, dentelle et ce rouge si particulier

Il ne ressemble guère au Haruni, mais je réalise, en écrivant cet article, que depuis, je n'ai plus continué ma quête du châle rouge

Bon, je sais que vous me voyez venir, et que vous vous dites, elle va nous parler d'une châle rouge

Gagné !!

Sauf que ce n'est pas cela que je voulais vous raconter

En fait, à mes débuts tricotesques, j'avais tellement d'envies et si peu de gens qui croyaient en mes capacités ("euh, tricoter ? un truc pour sortir les poubelles c'est cela ??") que je demandais comme une faveur qu'on accepte un de mes ouvrages

Ma secrétaire, adorable, a accepté. Serait-ce parce qu'elle avait quelques appréhensions quant à un rapport plus ou moins lointain sur ma capacité à lui signer le chèque de fin  de mois ou pas ? Nul sauf elle ne le saura jamais.

Mais nous avons fureté un petit temps sur internet, car elle ne voulait pas un truc mémère, elle préférait un truc bien moderne

Nous nous sommes mis d'accord sur un Summit

Nous étions, je le rappelle, fin 2011, il y a 8 ans

C'est que le Summit, c'est un modèle fort sympa, mais fort long à tricoter

J'ai commencé par prendre de la laine Gloss Lace, de Knit picks, une laine dentelle de 800m aux 100g

Tricoter une étole avec un fil dentelle, c'est un suicide laineux

Je n'avançais pas, c'était petit, c'était mou

Et les trous étaient plus gros que la laine

Alors, j'ai changé de laine, refait avec de la Mink, une fil arnaque qui a fait passer du mohair pour du vison soit disant éthique

Le vison, voilà ce qui aurait tenu chaud autour des trous, n'est ce pas ?

J'ai donc défait et refait.

Mais en 2016, j'ai de nouveau jeté l'éponge et tout défait.

Pourquoi ? parce que sa construction est particulière : 

Swiss cheese scarf

il se tricote non rang par rang, mais bordure de trou par bordure de trou : 

On tricote 5/ 6 mailles sur 5/6 rangs avant de passer au trou suivant

C'est très joli, mais c'est très long surtout sur des minis rangs

Je ne savais jamais où j'en étais dès que je m'arrêtais. Sans compter que du jersey, cela roulotte, donc les bordures des trous devenaient plus fins encore.

J'ai fini par défaire, surtout quand j'ai appris que cette laine était une arnaque et que j'ai réalisé qu'un élevage tout éthique qu'il soit n'était peut être pas dans mes valeurs

Et j'ai demandé à ma secrétaire si elle était d'accord pour qu'on change de modèle

Elle a accepté, ne croyant plus trop que j'allais le lui faire un jour, mais croyant encore à la possibilité d'une signature en bas d'un chèque en fin de mois

Janvier 2016, nouvelle année, je décide d'un renouveau

Je change de modèle et je change de laine

Je pars sur une Plucky Feet, un joli fil bien retordu de 389m aux 100g

Mais au bout d'une vingtaine de cm, je déclare de nouveau forfait.

La laine me semble froide, pour un ouvrage plein de trous, j'ai peur qu'il ne tienne pas chaud et reste dans un coin

Et surtout c'est un modèle plein de mousse ( oui des trous en mousse cela existe dans le merveilleux monde de la laine) 

Mais le calvaire continue : Je me trompe de face et parfois je fais un rang de trop et ne m'en rend compte que bien plus loin

Je décide de refaire une fois encore

Mais cette fois ci, ce sera un bête fil rouge avec plein d'acrylique dedans

Un bon classique de Chez Bergère de France, de la Quatrain, 70% Acrylique, 24% laine et 6% autre, sans doute du nylon pour la solidité

Elle fait du 144m aux 50g, soit du 288m aux 100g, soit une laine sport, que je vais tricoter en 3,5

Cela le rend plus épais et puis, tout le monde le sait, l'acrylique c'est à base de pétrole, et le pétrole cela sert à se chauffer.

Mais au tricothé, ma tricorne m'apprendra comment reconnaitre ma face endroit de ma face envers

Voici la face endroit

Swiss cheese scarf

Si vous regardez bien, en bas du rond, en face endroit, on distingue un mini chainette de rabattage

Le haut du trou est monté sur l'autre face et j'en distingue donc la face envers

Avec cette base, je sais me repérer et cela monte vite, je m'y attèle tout l'été et il me faudra moins d'un mois pour finir la bête

Swiss cheese scarf

C'est qu'elle est longue, je n'ai pas mesuré mais plus de 2,5m

Parlons du modèle : 

Il s'appelle swiss chasse scarf : écharpe fromage suisse

autrement dit, une écharpe Emmental

Sa construction est très simple : on monte des mailles et on tricote des rangs mousse, 3 barres suffiront

Puis sur un rang on rabat 10 mailles, on tricote 10 mailles, on rabat 10 mailles etc jusqu'à la fin du rang

Au rang suivant, on tricote et lorsqu'on arrive au dessus des mailles rabattues, on monte 10 mailles

En fin de rang, on retrouve donc le nombre initial de mailles

On tricote 3 autres barres mousse avant de refaire le meêm rabattage mais cette fois ci en décalé : sur les 10 mailles qu'on avait tricoté plus bas

On fait les trous en quinconce 

En plus clair, on fait une écharpe en mousse, où tous les 6 rangs on mets des boutonnières horizontales

Et 6 rangs plus haut, on refait les boutonnières mais en quinconce, en chevauchant sur une maille ( la dernière maille qui est rabattue )

Le poids de la laine va ouvrir la boutonnière et donner un rond

Swiss cheese scarf

On peut noter que les trous en bas de l'écharpe sont moins ronds car il y a moins de poids qui tire

Je ne peux donc que me réjouir d'avoir pris une laine plus épaisse et plus lourde

Il m'en a fallu 300g, soir 6 pelotes de laine vintage, soit 867m

Swiss cheese scarf

Les coloris des laines anciennes en acrylique piquent souvent la pupille d'une manière défavorable

Mais ce modèle, par sa simplicité et son graphisme, apporte la touche de modernité et le coloris en est magnifié

Swiss cheese scarf

C'est un beau rouge intense, noté 23722, mais très rouge père Noël

Swiss cheese scarf

Il ne paye pas de mine au touché en pelote, mais le porté et le tombé dans ce motif me ravit : il est doux, et étonnamment chaud

A offrir à ceux qui ne sont pas lainocompatibles

Swiss cheese scarf
Il a été offert à ma secrétaire qui l'adore et qui n'y croyait plus, accompagné bien sur de ma signature au bas d'un chèque
Ce modèle s'adapte donc à toute laine, toute taille d'aiguilles, et on peut faire le nombres de mailles qu'on veut si on respecte le quinconce
Pour celles qui auraient besoin malgré mes explications, voici le modèle, en anglais et gratuit.

Il est proposé en laine Lace, aiguille 3,25mm plus fin et plus court, 732m et se prête à toute fantaisie de coloris

Et moi, j'ai des envies de m'en refait un pour moi !!

Et pour les curieuses, voici le Summit, modèle en anglais, gratuit

Swiss cheese scarf
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Je me décide à écrire enfin car j'adore tout ce que vous partagez et j'ai beaucoup aimé la rétrospective qui me permet de vous cerner mieux avec votre façon d'aborder les choses et votre vision du tricot et de la vie votre humour et votre regard très lucide sur ce qui nous entoure et j'ai mal de voir comme c'est difficile d'avancer sur certaines choses qui me semblent si évidentes mais....
J'écris aussi pour que vous sachiez qu'il y en a qui vous attendent et si rien n'est diton pourrait croire qu'on écrit dans le vide même si onpeut aussi écrire pour soi même sans rien attendre
Une bonne nouvelle année de perspectives,de projets en tous genres et de quiétude pour aller à l'essentiel Aline
Répondre
M
Je ne connaissais pas la dentelle à si gros "trous" , c'est surprenant et très réussi !
C'est vrai qu'il y a parfois du temps entre une envie et sa réalisation, mais quelle satisfaction quand on y arrive enfin...
Je vous souhaite plein de bonheurs laineux comme celui-là .
Répondre

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens