Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 13:58

Non, je n'ai pas fait de faute de frappe, il y a bien des espaces entre les lettres

N e o n , est le nouveau modèle de Julie de Lilicommetout, que j'ai eu le grand plaisir de tester. 

Le modèle est sorti aujourd'hui, alors j'ai le droit de vous montrer ma version, en taille 2 ans

C'est un pull en manches 3/4 avec un col en rangs raccourcis

il se monte vite et les déclinaisons peuvent être multiples. Il se tricote en 2 morceaux, à coudre à la fin et l'assemblage se fait avec une couleur contrastée.

Les boutons vont aussi faire la différence.

J'ai choisi un bleu discret car il est destiné au petit fils d'une connaissance, que j'estime beaucoup, mais je ne connais pas les goûts de la maman

Il fallait du bleu, je voulais une laine qui puisse passer en machine et résiste aux bavouillis.

Je savais aussi que parmis les testeuses, certaines teintent avec succès leur propre laine, alors j'ai voulu voir ce que donnait ce modèle avec une laine plus standart. 

Au hasard, Phildar....

 J'ai donc utilisé mes pelotes de Phildar en stock et ma foi je ne suis pas mécontente du résultat, 3 pelotes en tout.

La laine est du Phildar Brisants, qui ne se fait plus depuis longtemps, avec un bout de laine grise, là aussi de marque inconnue.

C'est un ouvrage simple et classique mais avec juste ce qu'il faut de modernité


 





 

Comme c'est du point mousse, c'est élastique et mon fils de 6 ans a pu se glisser dedans, certes c'était un peu court, mais cela montre aussi que c'est un ouvrage que l'on peut garder longtemps. 

Un grand merci à toi, Julie pour ta confiance.

J'espère que vous allez être nombreuses à l'acheter. C'est un modèle écrit en français.

le lien est là 

N e o n ( séparez les lettres )

ou sur son blog : Lilicommetout

 

 Et pour voir les autres versions c'est par là : Ravelry

Repost 0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 12:00

Moi, je l'appelle "le noeud salive"

Un peu dégoutant, mais tellement utile.

Son gros avantage, comme je le vous montrais au post précédent, c'est qu'il permet de joindre 2 pelotes de manière totalement invisible.

Contrairement au noeud, pas besoin de rentrer les fils à la fin

Contrairement au joint russe, pas besoin d'aiguille et pas de sur-épaisseur, faisable aussi sur fils très fins.

Sa seule limite est qu'il faut pouvoir feutrer le fil, il faut donc un fil feutrable, donc contenant une majorité de laine. J'éviterais aussi sur des fils mono brins ( 1 plu, cobweb ) mais c'est faisable avec du fil dentelle 2 ply.

Je commence donc à mettre bout à bout 2 fils, en faisant attention au sens où celui ci tourne.

Normal, un brin qu'on tricote est composé de plusieurs fils qu'on a moulinés ensemble, donc vrillés dans un sens précis, pour y ajouter de la solidité.

http://img96.imageshack.us/img96/5223/sam7815.jpg

Je vais alors ouvrir mon fil.

http://img43.imageshack.us/img43/6567/sam7816.jpg

Ici j'ai 4 brins donc 2 et 2

Si j'avais 3 brins, j'aurais séparé 2 brins sur un bout et 1 brin de l'autre.

Et je vais les couper en les cassant.

http://img836.imageshack.us/img836/9355/sam7817.jpg

C'est important de ne pas le faire au ciseau mais d'en laisser un bout effiloché

Je vais les mettre en face.

http://img23.imageshack.us/img23/3172/sam7818.jpg

Si j'avais 3 brins, j'en aurait ôté 2 d'un bout et 1 de l'autre pour en ravoir 3 en tout.

Là je vais les revriller ensembles, en respectant le sens de la vrille

Il vaut mieux chevaucher légèrement.

http://img202.imageshack.us/img202/5391/sam7819.jpg

Il faut biensur vriller d'avantage que sur ma photo

J'enroule autour de mon doigt pour garder la torsion et je tricote

http://img824.imageshack.us/img824/4134/sam7820k.jpg

Pour que cela tienne il faut enserrer le brin effiloché entre les brins d'en face


Donc on écarte les brins avant de vriller

http://img824.imageshack.us/img824/3434/sam7825q.jpg

Le vrillage va tout bloquer

http://img703.imageshack.us/img703/9602/sam7826.jpg

http://img33.imageshack.us/img33/4117/sam7827f.jpg

Le fait de metre de la salive ou de l'eau chaude va feutrer le joint et le rendre solide.

Mais surtout le nouveau brin va avoir la même épaisseur que le fil d'origine et sera invisible

http://img831.imageshack.us/img831/2144/sam7821.jpg

Mon brin jointé est déjà sur l'aiguille, là où il ya des lettres sur l'aiguille

Et après avoir tricoté un rang de plus ( brins jointés toujours sous les lettres) :

http://img835.imageshack.us/img835/6909/sam7822.jpg

Et en face envers avec un rang de plus

http://img687.imageshack.us/img687/6437/sam7823.jpg

On ne voit rien, juste mes Signature Needle, Stiletto aig 4 et la laine, Wool Cotton couleur Grand

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 23:30

Vous me l'aviez demandé, voici quelques photos de mon Gingko Cardigan

http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/156395070/SAM_7829_medium2.JPG

Jersey endroit

http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/156395074/SAM_7830_medium2.JPG

Jersey envers

http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/153478769/SAM_7645_medium2.JPG

Et c'était l'occasion pour moi d'utiliser une méthde pour joindre 2 pelotes de manière invisible

En vidéo en anglais : le Split Join ou le Felted Join

 

Et tuto en photos au prochain post.

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 19:07

Parce que parfois on a besoin de douceurs et d'espérance.

                                      http://img19.imageshack.us/img19/8819/sam7806h.jpg

    http://img822.imageshack.us/img822/8084/sam7800.jpg

    http://img202.imageshack.us/img202/8720/sam7801.jpg

                          http://img836.imageshack.us/img836/7499/sam7808.jpg

Bises à tous

Merci à ma belle soeur pour ce régal

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 11:02

Il y a quelques temps j'avais découvert la laine Istex, une laine islandaise, bien rustique et bien chaude. Qui pique aussi. Des 3 critères, seul le "bien chaud" m'avait attirée. Mais je ne nie pas que son prix était aussi attractif ainsi que sa gamme de couleurs. Et en plus elle ne prend pas facilement l'eau.

Après avoir steeké, j'ai souhaité utiliser mes restes et refaire un Lopi mais version pull. J'ai donc repris les explications et sauté les 3 mailles pour le steek... mais juste oublié qu'il ne me fallait pas atteindre le nombre de mailles préconisé mais plutôt un multiple du motif. J'ai donc défait et bidouillé. 

Autre leçon de ce pull : selon la manière dont on choisit les couleurs, elles ne se fondent pas de la même manière et se révèlent ou s'éteignent mutuellement. J'avais beau choisir 3 couleurs en harmonie, placer la plus sombre là où j'avais mis la plus sombre et la plus claire là où il y avait la plus claire, disons le franchement, c'était laid et terne.

Avouons aussi que pour une fois je m'étais laissée allée à choisir des teintes d'automne.

Oui, moi, j'ai pris un marron, ou plutôt une espèce d'acajou avec des petits reflets de rouille. Donc plus foncé que marron, si vous suivez ma mauvaise foi.

Du coup, je me suis amusée à refaire le motif au fur et à mesure, en toute liberté, selon l'harmonie que je voyais ou pas. Je me suis quand même basée sur la grille pour le nombre de diminutions.

La vie étant ce qu'elle est, ce tricot m'a suivi dans mon périple, a pris l'avion, a été fini dans l'avion. Normal, on annonçait 3°C à l'arrivée. Je crois que le monsieur en costume cravate à côté de moi n'en revenait pas de voir qu'on pouvait tricoter encore en 2013, porter ce qu'on tricote, sur le mode d'une utilisation immédiate.

C'était un homme poli, il n'a rien osé dire.

J'a voulu en faire un pull chaud, un pull qui évoquerait le feu et sa chaleur, le bois qui flambe dans la cheminée, un moment où on pense à ses proches, où on est présent avec eux et on évoque les jours heureux. Où, en regardant la flamme qui s'élève, on laisse s'envoler espoirs et regrets et on habite l'instant présent. Pleinement.

Voici mon Tricot Nain, celui qui voyage un peu partout, qui cherche parfois à s'élever au dessus des choses

http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/155183680/SAM_7699_medium2.JPG

Un auto portrait dans l'avion, avant de rabattre, histoire de voir s'il m'allait.

http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/155183679/SAM_7702_medium2.JPG

Avez vous remarqué l'arrête maille ?

http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/155183688/SAM_7717_medium2.JPG

Je ne suis pas trop mécontente de ma création de motif

http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/155183682/SAM_7715_medium2.JPG

http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/155183683/SAM_7710_medium2.JPG

J'ai testé aussi la méthode anti roulottage de Yellowcosmo en l'améliorant et cela semble marcher : cela ne roulotte plus quand on passe au jersey mais cela roulotte encore un peu sur le rang de montage.

Du coup j'ai fait pour les manches un premier rang envers avant de faire la méthode, cela semble encore mieux. 

Cela finira par un tuto, c'est sûr.

Et porté

http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/155183681/SAM_7707_medium2.JPG

Et parce que ce pull est hors-saison, j'ai envie de vous montrer la chanson-humeur de ce pull

Repost 0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 11:34

Ce que j'aime dans Ravelry, c'est qu'il nous met en contact avec des tricoteuses du monde entier qui partagent la même passion que moi et notamment avec des tricoteuses qui se lancent dans la créations de modèles.

Avant de mettre en vente leur modèles, elles testent la validité ou la clarté de leurs explications et font des test knit.

J'aime bien faire des test knits.

Parce que cela me permet de tester des modèles avant leur sorties, parce que les modèles sont offerts mais j'aime surtout l'excitation de faire partie d'un processus de création, j'aime pouvoir aider en relevant d'éventuelles erreurs, pointer une incompréhension, permettre à ce que les explications soient claires pour celles qui achètent ensuite les modèles.

J'aime aussi le challenge de travailler de mon mieux dans un temps limité qui me pousse à donner le meilleur, à essayer des combinaisons de laine, de couleur, aussi de faire des jolies photos pour donner le meilleur aspect du modèle.

La plupart des créatrices sont des passionnées et sont très accessibles. Mais la rencontre de Yellowcosmo est un émerveillement.

D'abord parce qu'elle est d'une vraie gentillesse et parce que dans la vraie vie, je n'aurais jamais pu la rencontrer. Elle vit aux USA, dans les bois du Nevada, au bord du lac Tahoe, à proximité de Zephyr Cove avec son mari bucheron.

Elle a lancé récemment une série de créations sur le thême du Gingko, l'un de plus vieux arbres sur Terre. Il se murmure même que cet arbre aurait parlé aux dinosaures.

    http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/152128965/SAM_7562_medium2.JPG

Sur ce thême donc, elle a décliné un col, une écharpe dentelle, une étole et un pullover et maintenant un gilet. Je suis tombée amoureuse du pull mais le délai était trop juste pour moi, j'avais encore trop d'encours.

Alors j'ai choisi le gilet et je rends ce jour ma copie.

Je vous présente en avant première GINGKO CARDIGAN, de YELLOWCOSMO.

     http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/153478769/SAM_7645_medium2.JPG

                          http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/153478762/SAM_7654_medium2.JPG

                                http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/153478773/SAM_7663_medium2.JPG

                           http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/153478765/SAM_7651_medium2.JPG

                       http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/153478774/SAM_7658_medium2.JPG

        http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/153478770/SAM_7673_medium2.JPG

 

Comme vous pouvez le constater la grande spécificité de ce gilet est son col et ces 2 feuilles de Gingko, dont un dans une couleur contrastée et qui pousse littéralement librement à partir du pan de devant. Les manières de le porter sont multiples. 

Mais ce que je n'ai pas montré c'est que ce gilet est entièrement réversible.

Tricoté en 4,5 avec de la Silky Tweed de ROWAN couleur Spinach (épinard), et un peu de Malabrigo Socks couleur Turner.

J'espère que vous aimez mon interpréation et ce jeu de feuilles, en épinard et Gingko

 

Le modèle sortira ce printemps ou si retard imprévu cet automne. 

En attendant, pour me remercier de ma rapidité et de notre fructueuse collaboration, Connie m'a gentiment offert un autre de ses modèles, alors j'ai choisi ce joli modèle qu'elle vient de sortir : 

Wednesday Morning

http://farm9.static.flickr.com/8514/8555080838_17831567f8_z.jpg

 

Nous avons pris grand plaisir à travailler en ensemble et allons surement recommencer.

Elle édite de jolis modèles, tricote avec succès mais teint et file elle même la laine de certains de ses modèles comme la photo en dessous . Connie est un génie !

    http://farm9.static.flickr.com/8453/8037786509_79de9f78ec_z.jpg

Je vous laisse découvrir ce qu'elle fait.

Son blog ( en anglais) avec des tutos gratuits pour certains modèles

Sa page ravelry

Ses modèles payants ( la série des Gingko n'y est pas encore )

Repost 0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 11:52

Voici un tuto pour faire des pulls ou des gilets en bottum up.

En terme clair, c'est tricoter un pull en rond, sans couture, de bas en haut en y ajoutant les manches, pour finir vers le col.

Il existe des modèles qui se tricotent directement comme cela mais vous pouvez tout aussi créer un modèle personnel ou adapter un modèle existant

Voici donc le principe :

On tricote d'abord le devant et le dos ensembles et arrivé à l'emmanchure, on met en attente et on va prendre une nouvelle pelote, remonter des mailles et tricoter les manches en partant là aussi du bas. Arrivé à l'emmanchure, on remet en attente et on retricote la dernière manche et on remet en attente au niveau des emmanchures

Ceci revient à avoir 3 tubes avec les mailles du haut en attente.

http://img820.imageshack.us/img820/9936/sam5974.jpg

Il faut donc pour cela avoir plusieurs paires d'aiguilles circulaires, soit des knit pro dont on peut dévisser les aiguilles pour garder les mailles sur le cable, soit mettre les mailles en attente sur un fil auxillaire ( un but de fil coloré suffit )

Il faut ensuite remettre les 3 tubes sur une seule aiguille circulaire avant de tricoter le haut

Il faut donc commencer par répartir le même nombre de mailles de chaque tube d'un côté et de l'autre de la circulaire ( ou du fil accessoire ). 

On prend la circulaire la plus longue que l'on ait et on passe l'aiguille sur la moitié des mailles de devant de la manche gauche, la moitié devant du corps , la moitié devant de la manche droite

http://img802.imageshack.us/img802/242/sam5975q.jpg

On met en général un marqueur pour séparer/repérer les mailles du devant/des manches/ du dos

http://img17.imageshack.us/img17/4844/sam5976.jpg

Pour apporter de l'aisance, on met en attente 4 à 6 m à chaque aisselle pour chaque manche et de chaque côté du corps, on va les mettre sur un bout de fil contrasté, cela tire moins qu'avec des arrête mailles. 

Ici, il y a déjà en attente 1 maille du corps et 1 maille de la manche et on voit que j'ai tricoté sur le cable rouge directement les mailles des manches à la suite des mailles du corps

http://img16.imageshack.us/img16/4971/sam5977.jpg

Il faudra ensuite que je rajoute sur mon fil bleu clair la dernière maille de ma manche et la première du dos avant de tricoter l'avant dernière maille de la manche puis la 2ème maille du dos. Et je pense à mettre un marqueur entre ces 2 mailles.

Voilà ce que cela donne

http://img812.imageshack.us/img812/7098/sam5979.jpg

On poursuit l'ouvrage avec une seule circulaire et en diminuant le nombre de mailles au fur et à mesure que l'on monte. 

En général, on diminue de 1 maille de chaque coté du marqueur tous les 2 rangs, soit - 8 mailles par 2 rangs.

Cela va donner un empiècement ( Yoke en anglais ) de type raglan

Ici j'ai diminué directement de chaque côté du marqueur

http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/140694337/SAM_6227_medium2.JPG

.

Ici c'est à 1 maille du marqueur, avec maille qui est glissée

http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/138963140/SAM_6323_medium2.JPG

Mais ce n'est pas une obligation de diminuer tous les 2 rangs.

Ici j'ai diminué 2x2 rangs et 2x4 rangs et le col est plus ovale

http://img46.imageshack.us/img46/5094/sam3057.jpg

Ici c'est réparti sur l'empiècement et pas à tous les rangs

Cela donne un col rond

http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/149480540/SAM_7464_medium2.JPG

On peut aussi faire les manches en marteau, en contiguous inversé, bref tout est possible.


Une fois fini on va coudre les mailles laissées en attente à l'aisselle

On va coudre ces mailles par une couture invisible dite grafting

Pour cela, on remet sur 2 aiguilles les mailles qui étaient en attente 

http://img706.imageshack.us/img706/6397/sam6299.jpg

On prend une aiguille à coudre et on passe l'aiguille comme si on voulait tricoter la première maille à l'endoit et on la laisse tomber de l'aiguille

http://img856.imageshack.us/img856/4338/sam6300j.jpg

On passe ensuite l'aiguille dans la seconde maille de devant comme si on la tricotait à l'envers, mais on la laisse sur l'aiguille

http://img600.imageshack.us/img600/53/sam6301p.jpg

On passe ensuite l'aiguille à l'envers dans la première maille de l'aiguille de derrière et on la laisse tomber.

Puis on pique à l'endroit la 2ème maille de l'aiguille arrière et on la laise sur l'aiguille.

http://img59.imageshack.us/img59/5195/sam6302.jpg

On recommence ensuite en piquant à l'avant la maille avant etc...

Donc en clair, le mantra est :

"endroit devant, laisse tomber, envers devant

envers derrière, laisse tomber, endroit derrière"

Pour simplifier le tuto, je n'ai pas expliquer le début du grafting pour ne pas tout compliquer, mais vous le voyez sur la vidéo suivante

grafting ( cliquez )

Et voilà le résultat

http://img834.imageshack.us/img834/8634/sam7632r.jpg

Je vous conseille d'attendre la fin de l'ouvrage pour coudre car sinon cela va tirer et faire des trous

Cela va tirer pas mal lors des 6/10 premiers rangs et en plus vous aurez pleins de mailles sur l'aiguille, c'est assez inconfortable, mais rapidement on diminuera les mailles, et la forme de votre circulaire ne sera plus un ovale très aplati mais un joli cercle et il sera plus facile de faire bouger les mailles sur l'aiguille.


Je vois maintenant des modèles où on demande plutôt de rabattre des mailles aux aisellles pour les relever et rapidement les faire disparaitre dans des diminutions, c'est pas mal, cela évite les grafting à la fin et c'est tout aussi esthétique.

Biensur si vous faites un gilet votre tube pour le corps sera ouvert mais le principe reste le même

 

Repost 0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 09:50

Rabattre permet de finir un ouvrage : c'est l'opération qui consiste à faire tomber les mailles hors de l'aiguille sans que tout ne se défasse.

Il ne faut pas le confondre avec Diminuer qui consiste à diminuer ( comme son nom l'indique) le nombre de mailles sur une aiguille mais en les laissant sur l'aiguille.

En couture, Rabattre c'est couper, Diminuer, c'est froncer ( je cite Mamytartine).

Pour rabattre, on tricote 2 mailles normalement et on passe l'une sur l'autre, comme si elles jouaient à saute mouton.

Pour diminuer d'une maille, on tricote 2 mailles ensemble.

Dans les 2 cas il n'en reste qu'une sur l'aiguille de droite.

Voici comme rabattre classiquement.

 

 

Vous pouvez voir que lorsqu'on a fini on obtient une ligne horizontale qui sera formée d'une chainette de V qui regarde vers nous. Elle servira de déco ou pour la couture des pièces entre elles.

Ici on a rabattu sur la face endroit et cela va roulotter vers l'endroit.

image web

Lorsqu'on ne coud pas, l'aspect visuel de cette chainette compte et on peut parfaitement la transformer en chainette qui nous tourne le dos, cela fera une ligne horizontale de vague. C'est utile par exemple pour du point mousse. Ici Batilou a fait une barre mousse avant de rabattre sur le rang envers.



Mais dans tous les cas cela doit donner une ligne qui sera large comme le nombre de mailles qui est déjà sur notre aiguille.

Il faut donc faire attention de ne pas trop serrer  ( cela resserre et ce n'est pas élastique  ) ou ne ne pas faire trop large ( cela baille ) sauf si on veut que cela soit fait exprès. Dans ce cas on peut aussi choisir une aiguille plus large pour rabattre.

 

Mais si on travaille sur un ouvrage en côtes, celui ci, qui est élastique, va être plus serré que son nombre total de mailles. et si on rabat classiquement cela donner cela


Non seulement ce n'est pas très beau mais cela manquera totalement d'élasticité. Si on cherche à faire plus large on va rester avec un ouvrage qui baillera en permanence.

Donc il faut une alternative.

1/ Il y a la méthode à l'aiguille ( à coudre) d'Elisabeth Zimmermann , pratique pour les chaussettes par exemple

 

.

2/ Il y a la méthode de rabattre comme on aurait tricoté : si on fait des côtes 1/1 on rabat une fois à l'endroit, une fois à l'envers ; en côtes 2/2 on tricote 2 mailles endroit qu'on rabat endroit et tricote 2 mailles envers qu'on rabat envers

si on fait des côtes 3/2, on rabat 3 fois à l'endroit et 2 fois à l'envers

 

 

3/ Il y a aussi la technique pour rabattre souplement pour les rebords des châles qui nécessitent un gros étirement lors du blocage. Elle s'utilse par exemple dans le châle Henslowe

Le suspended bind off :

J'aime beaucoup cette méthode

4/ Et comme je vous le disais dans un post précédent, il y a aussi la méthode que je viens de découvrir de Jeny Staiman (Jenyc sur Ravelry) , que je trouve très souple et plus rapide

Voici comme demandé, la traduction en français, avec ses photos à elle

L'idée est de faire un jeté entre 2 mailles, et on rabat le jeté et c'est pour des côtes 1/1

Enrouler le fil en sens inverse de d'habitude ( on fait donc un jeté en début de rang ) :

 

Tricoter 1 maille : ( regardez la photo qui est sous le texte )

 

Avec l'aiguille gauche, passer le jeté par dessus la maille qu'on vient de faire

 

Puis on refait pareil pour la maille envers : faire un jeté mais en tournant dans le sens habituel


On fait une maille envers et on passe le jeté sur la nouvelle maille envers

 

On a donc 2 mailles sur l'aiguille, chacune ayant déjà été rabattue par un jeté 

et là on rabat l'une sur l'autre comme on le fait classiquement


 

Voilà ce que cela donne à la fin :

Et je confirme, c'est très esthétique et très élastique.

Je m'en étais servie pour le col du Lancelot.

 

Et voici une autre vidéo du Suspended bind off, proposée par Thaddeus, plus claire semblerait il

Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 14:36

Finis ton assiette, tricotes toute ta pelote. Accommode les restes, associes les orphelines.

Voilà ce qui pourrait résumer le leçon de ce post.

Il me restait environ 20g de mon écheveau de Pashima de mon Snow Bird précédent (environ 80m).

Hors de question de gâcher une si belle laine, aussi vibrante de couleur.

Pas assez pour un accessoire quelconque mais je voulais la mettre en valeur.

Le châle Pop Spots m'avait tapé dans l'oeil avec son graphisme visuel et son mannequin à la Amélie Poulain.

C'était un peu voyant pour moi, mais l'idée était restée.

Un KAL était en cours, j'avais cette laine. L'occasion était trop belle de me détendre les aiguilles avant de repartir sur un test knit un peu long.

 

Mais 20g cela ne va pas loin. Donc j'ai bidouillé .

Alors pour qu'il monte un peu plus vite ( plus il y a de rangs, plus il y a de mailles sur le-dit rang ), j'ai choisi des aiguilles de 5 au lieu de 3,75.

J'ai choisi volontairement une laine de fond plus fine que ma laine de spots pour mieux les faire ressortir.

J'ai suivi le modèle jusqu'à ce que je n'ai plus assez de fil de couleur pour faire un rang de spots.

J'ai fait une bande supplémentaire en couleur de fond et j'ai divisé mon reste de laine en 6 pour faire une mini bande de spots que je n'ai débuté qu'au 2ème quart du châle pour le centrer d'avantage.

Heureux hasard, il s'est fini pile à la moité du châle.

J'ai ensuite fini mon châle en couleur de fond en terminant par un rang de jours en allant au bout du bout de ma pelote.

J'ai ensuite fait la bordure en dentelle non en couleur contrastée mais en couleur du fond en repenant une laine de la même couleur que le fond mais de l'épaisseur de ma laine colorée.

J'ai obtenu l'équivalent de 16 bandes, soit 193m, soit de quoi faire 16 répétitions du motif dentelle de la bordure + 1 ligne que je saurais cacher au début.

La seconde pelote de 100m a été finie jusqu'au bout ( il m'en est resté 7 cm !)

Avant blocage :

  Après blocage : 

 

 

 

 

Et toujours aussi aérien si on le bloque, mais il peut aussi se porter non bloqué

 

 

 

J'adore le contraste entre le noir et la couleur, et entre les différents volumes.

J'en attendais une shawlette, j'ai fini au blocage avec un châle de bonne taille, presque rond donc qui ne tombe pas facilement des épaules, même s'il est un peu court.

Il a tout de même des dimensions respectables : 95cm de circonférence et 42cm du centre au bas de la bordure.

Et gros avantage inespéré : la laine de la dentelle étant épaisse, les trous restent ouverts, pas besoin de blocage, le poids de la bordure va étirer tout seul le châle et les spots restent délicieusement en volume.

Donc c'est un châle qu'on peut offrir à ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas bloquer les châles.

 

Le patron en anglais payant est sur Ravelry : Pop Spots Shawl ou sur Loop mais il est hyper facile et il y a un KAL en français en cours et des photos de comment faire les spots.

Et voici une vidéo de comment faire le pop spot : Pop Spot

 

Repost 0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 19:10

Auto proclamée Pipibird, Heidi Kirrmaier fait de jolis modèles, assez appréciés sur la Tricosphère.

Si je vous dis Vitamin D ? ....

Ce sont le plus souvent des pulls top down, en apparence assez simples , cozy mais extrêment bien construits.

A l'occasion d'un KAL, j'ai voulu me lancer.

La plupart de ces modèles étant en aiguilles 3,5, j'ai jeté mon dévolu sur un modèle qui se tricote en 4. Finalement ce sera en 4,5 vu mon échantillon.

Ce sera un modèle avec des poches parce que j'aime ranger mes mains lorsque je ne m'en sers pas.

La construction est intéressante : on part sur du jersey envers, mais avec une bordure en jersey endroit qui va roulotter, et qui sera fini par une bande de jersey endroit et des poches en jersey endroit.

C'est un top down sans couture, mais auquel on ajoute des fausses coutures en jersey endroit.

Contrairement aux top down habituels où on augmente tous les 2 rangs ou le Contiguous où on augmente tous les rangs, ici, on va augmenter un coup le devant et un coup à tous les marqueurs. Il faut suivre... mais le modèle est assez clair  (mais en anglais).

Du coup on a un dos en A et des pans de devant qui s'élargissent plus vite et rendent la coupe de ce pull faussement simple.

On tricote aussi les manches avant le corps et on relève ensuite les mailles, cela évite donc de faire du grafting à la fin, j'aime bien cette idée. 

Pour faire les poches on met les mailles en attente et on monte des mailles devant, ensuite on tricote le fond des poches,  pour coudre l'ensemble à la fin.

J'ai choisi de tout faire sans couture : j'ai tricoté d'abord le fond de poche et ensuite toute le devant et, rang par rang, j'ai rattaché le devant et de fond en tricotant 2 mailles ensemble.

On termine par la bande de jersey endroit qui va forcement roulotter vers le haut et rebiquer, donc j'ai anticipé et j'ai rajouté 4 rangs de jersey envers sur le jersey endroit pour imiter le roulottage mais éviter le rebiquage. 

La laine est de la Pashmina de chez Madeline Tosh, à tricoter en 3,25 / 3,75mm mais qui est épaisse et supporte très bien d'être tricoté en 4,5.

Si si.

Et c'est tant mieux parce que à 75% de Merinos 15% de soie et 10% de Cachemire, ce n'est pas donné. Donc autant payer un écheveau de Pashmina au métrage d'un Sport (329m aiguille 3,25/ 3,75 ) qu'au métrage d'un Pashmina Worsted ( 192m aiguille 4/4,5).

Je l'ai eu d'une tricoteuse qui s'en défaisait, sans doute que la couleur Magenta, trop vive, ne devait pas lui convenir. Or moi, c'est précisément cet ultraviolet qui m'a tapé dans l'oeil.

Elle avait 3 écheveaux et j'ai pris la précaution d'en racheter un 4ème, mais pas du même bain, un peu plus clair; du coup j'ai tenu compte de cela : j'ai fait le fond de poche en plus clair et le bas avec le dernier écheveaux, en alternant les rangs un peu avant la fin de ma 3ème pelote.

Je savais que le modèle était long, les manches aussi, c'est d'ailleurs son charme, mais avec le tomber de cette laine j'obtiens carrément une petite veste après repassage. Et les manches sont longues mais on peut le retourner, c'est parfois plus pratique.

Bon et les photos avec tout cela ?? Les voili voilà.

                  http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/150213632/SAM_7535_medium2.JPG

Zéro couture des poches malgré les apparences

                http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/150213608/SAM_7532_medium2.JPG

En version manches retournées

                        http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/150213618/SAM_7549_medium2.JPG

                http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/150213619/SAM_7538_medium2.JPG

On voit le changement de couleur de bain, notez que c'est plus discret en jersey envers bien que le rang soit le même et on voit bien mon faux roulottage

               http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/150213625/SAM_7543_medium2.JPG

J'adore sa longueur. Normal, il m'a pris 3 semaines ( je confesse un steek entretemps)

               http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/150215919/SAM_7542_medium2.JPG

Comme j'avais froid pour la simple raison que ce modèle est un gilet sans bouton, je l'ai porté avec  mon châle Rock Island qui a été tricoté il y a un bout de temps et que je porte souvent.

M'en vais me faire un chale assorti au Snow Bird, tiens.

....Parce que j'ai besoin de mes mains pour les ranger dans les poches.

             http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/150213606/SAM_7545_medium2.JPG

 

Si vous avez succombé, voici le modèle (payant) sur Ravelry : Snowbird  

Et voilà où on peut trouver de la Madeline Tosh moins cher à l'étranger :

Aux USA:  Jimmy Beans Wool ou Eat Sleep Knit. Les frais d'envois sont raisonnables et le change nous est favorable. J'ai déjà acheté là bas et cela revient à acheter en fdp inclus au prix hors fdp en France, le choix en plus.

En Angleterre : Loop. Le change n'est pas en notre faveur, mais les frais d'envois sont souvent plus abordables et les délais sont plus courts.

Sinon en France vous pouvez en trouver chez Laine et Tricot et L'Oisivethé.

Mais prévenez votre banquier car cette laine mérite son prix. 

J'adore et je récidiverais ...

Repost 0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens