Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 09:22

Comme j'ai un peu plus d'énergie, je vous finalise l'article que je préparais pour le shawl club de ChristalLittleK.

Il s'agit d'un achat qui donne droit à 7 modéles de châles differents et qui sortent au 20 de chaque mois.

Les modèles sont exclusifs durant 6 mois puis seront à la vente individuellement ou en e-book sur Ravelry.

Voici le premier nommé Ruby on Rails.

Il se tricote depuis le bas, la pointe de la partie en jersey avec un jeté au de début de chaque rang.

Puis on reprend ces jetés pour tricoter en jersey envers chacun des triangles des côtés avec des rangs raccourcis.

On reprend ensuite toutes les mailles pour faire la partie dentelle avant d'enchaîner sur 15 barres mousse et faire une bordure en Icord sur la partie haute du châle.

J'ai utilisé de la Posh Fingering couleur Rooftop qui signifie toit, à l'image des toits de tuiles romanes du sud Méditerranéen, 400m pour 100g.

Il s'agit d'une laine 70% alpaga, 20% soie et 10% Cachemire, les 2 derniers composants étant là autant pour le plaisir que pour la portabilité car l'alpaga peut parfois gratter autour du cou.

Ruby on Rails

La construction en plusieurs parties de ce châle autorise donc sans soucis l'utilisation de plusieufrs laines ou plusieurs couleurs.

Il se tricote en 3,75mm et normalement avec un écheveau de 400m, on arrive au début de la partie dentelle.

J'ai donc décidé de changer la couleur de la dentelle et j'ai utilisé du pur alpaga. 

Je ne pas en état de peser mais il faut moins de 50g soit moins de 173mm de fil.

Pas de peur de gratter puisqu'on est loin du cou. 

Ruby on Rails

Comme mon coloris rose contenait du marron cela reste cohérent 

Ruby on Rails

Mais comme il me restait du rose, j'ai voulu le finir et relever ce mélange rose beige un peu terne, j'ai alterné avec un reste de Alice couleur Oyster, de chez Juno Fibres Arts histoire d'utiliser mes restes.

J'ai donc fait moins de barres mousse : j'ai tricoté 5 barres, inversé les couleurs sur 2 barres avant de finir sur la seconde couleur.

Celle ci étant moins épaisse que l'alpaga de la Droguerie, j'ai fait une barre mousse de plus avant de rabattre face envers

Sa composition étant celle de la Posh Fingering rose, au toucher du chale, je me pâme.

Pour le métrage, j'ai utilisé moins que 40g / 147m. Je dirais 30g...

Cette alternance des couleurs permet un effet fondu.

Autre modification : je n'ai pas fait des jetés pour les augmentations de la pointe en mousse mais des M1L et des M1R pour être invisible et rester 100% mousse

Ruby on Rails
Ruby on Rails
Ruby on Rails

Et voici l'Icord que j'ai choisi de faire en couleur la plus pâle, celle du bas du châle.

Comme je trouvais que la partie triangle s'évasait pas mal et que j'avais peur de resserrer trop la partie dentelle, mon Icord n'a pas la même tension partout : très lâche au niveau dentelle, comme si j'avais utilisé des aiguilles de 4,5 et très serrée en haut en 3,5. 

Si vous ne savez pas gerer la tension, changez pour les aiguilles correspondantes.

Cela aidera à se rapprocher de la forme triangulaire 

Ruby on Rails
Ruby on Rails
Ruby on Rails
Ruby on Rails

Le châle est immense, mais pas eu le temps de le mesurer.

Le voici en mode Moi Verticale

Ruby on Rails
Ruby on Rails
Ruby on Rails
Ruby on Rails

Voici le lien vers le modèle Ruby on Rails

Voici les explications pour le shawl club

Une fois sur le site, si vous souhaitez adhérer au club, cliquez sur "Subcription 22,50€", vous serez rediigés sur Paypal

Il faut donc avoir un compte paypal. Sinon vous pouvez contacter directement ChristalLittleK pour trouver ensemble une solution.

Il s'agit de modèles en français.

Bon tricot !!

Repost 0
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 13:31

Sous antalgiques bien sur.

J'ai repris une petite alimentation sans appétit mais sans dégoût ni vomissements. Je dors moins et me lève un peu.

La guérison est en route !!

Voici mon quotidien dorénavant : boisson en bouteille et ciel plus bleu

 

Même pas mal !!

Le blog va maintenant reprendre son contenu laineux habituel même si je poursuis mes réflexions intimes.

Un grand merci à toutes pour votre sollicitude et votre affection qui m'ont touchée.

Je vais continuer à aller mieux mais je vais le faire à mon rythme et pour cela il me faudra du repos.

Je vais donc limiter mes interventions sur internet mais je continue à être là et je rêve du moment où je pourrais remordre la vie à pleines dents tant au sens propre que figuré ( ah, du bon vrai saucisson, des tranches d'andouille de Gueméné, du pain d'épices ahhh).

D'ici là, mangez et buvez pour moi, riez et aimez pour moi.

Bisous et à très bientôt 

Repost 0
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 15:32

J5 et encore 48h sans boire ni manger.

Il est donc temps de me questionner.

Qu'allais je faire de ce corps qui m'était étranger ?

Ou bien la vraie question n'est elle pas :

n'est pas moi qui suis devenue étrangère à ce corps ?

À mon corps ?

Donc étrangère à moi même ?

Qui suis je donc au fond ? Corps, coeur, esprit ? 

Mon corps vient de me le rappeler.

Je sais lire et écrire, je sais même compter et parler des langues étrangères, je sais faire mon travail et je sais même tricoter des points compliqués, je sais surfer sur internet et mon esprit peut voler loin.

Mais ce n'est que peu de choses, car mon corps, lui, sait bien plus de choses encore

Il sait faire un bébé, il sait fabriquer du lait, il sait faire battre mon coeur, il sait aimer et détester, il sait transformer l'air, l'eau, la nourriture extérieure et donc le monde, pour le faire devenir moi.

Ce que je sais, j'ai du l'apprendre.

Ce que mon corps sait, il l'a toujours su, depuis le premier jour : comment grandir, comment se renouveler.

De nous deux, c'est mon corps qui est le sage.

On dit qu'une femme intelligente est celle qui sait faire croire à son mari qu'il est plus intelligent qu'elle

Je viens de réaliser que mon corps m'a fait le même coup.

Alors j'ai abdiqué.

J'ai abdiqué ma vie professionnelle, j'ai abdiqué ma vie sociale et familiale, j'ai abdiqué ma vie tricotesque.

J'ai abdiqué ma pudeur et mon orgueil.

Mais j'ai surtout accepté d'abdiquer la notion de temps, de maîtrise, de puissance.

Et cette abdication a été le début de la guérison et de la paix intérieure.

La douleur est là, je fatigue encore beaucoup mais je ne suis plus épuisée.

Mais j'ai retrouvé la notion de justesse.

J'ai retrouvé la juste mesure, nous ne sommes que les fruits de la Nature, il faut obéir à sa loi.

Aussi pressés serions nous, il faudra toujours 9 mois pour faire un bébé 

Je sais que j'ai de la chance, je sens mon corps qui prend son temps mais va dans le bon sens.

Tout reprend peu à peu sa place, la joie habituelle et le sourire

Merci à toutes pour vos petits mots.  

Vous vous doutez bien que je ne peux répondre à chacune personnellement, mais l'envie est là.

Et j'ai envie de partager avec vous ce bouquet offert, autre preuve d'amour, d'estime ou d'amitié qu'on me porte.

J'ai beau fantasmer sur la nourriture et être aussi sèche qu'un pruneau au fond de mon lit, je me sens grande de vous.

Merci

 

Mon corps et moi
Repost 0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 06:47

Tout d'abord un merci à toutes pour votre soutien.

Je viens vous donner de mes nouvelles.

J'ai été opérée en urgence il y a 4 jours d'une occlusion du grêle sur bride. Un truc aussi brutal que douloureux.

Le chirurgien a opéré 1h30 pour enlever le maximum d'adhérences et de brides mais il en a laissé et on y retournera l'année prochaine, non pas parce qu'il fait les choses à moitié mais à cause des risques de plaies du grele, avec poche et hospitalisation de 3 mois. J'ai vu les photos ( la beauté intérieure je peux maintenant dire que c'est une vue de l'esprit, cela ressemble plutôt à un immense chantier)

Depuis je ne mange, ni ne bois.

On a bien tenté mais ce n'est pas passé du tout. Donc la sortie prévue rapidement se déplace à une date indéfinie, l'unité de temps étant la semaine.

Et c'est là que je déroule le processus inverse de ce qui fait de nous des êtres debouts et pensants.

La douleur gomme tout. Les calmants me font sombrer ou à avoir des nausées.

Je préfère les nausées, au moins mon esprit est là.

Il est là, ne sachant que faire, comment faire avec ce corps qui dicte sa loi. Je n'ai pas d'énergie, pas d'autonomie.

C'est un vrai travail que d'accepter la maladie, d'être malade, d'accepter la douleur et de garder patience, confiance et courage.

Tricoter etait impossible jusqu'à hier soir.

Mais grace aux petits mots de Gaidjin, je suis restée aussi un etre pensant, un etre voulant et j'ai saisi mes aiguilles.

J'ai beau ne tricoter que 10 mailles et dormir ensuite, le temps redevient mon allié.

De 10 mailles en 10 mailles, je monte des rangs, bras tendus à cause de la perfusion et je recrée mon monde à moi, je retrouve un peu qui je suis dans ce maestrom.

J'entrevois la prochaine maille, je pense au prochain pas que je ferais, c'est une perspective qui s'ouvre là où je n'en vois pas encore.

Je suis bien entourée, tout le monde est au petits soins pour moi, mais le monde debout et le monde couché n'est pas le même et je me sens coupable de donner tant de soucis et de n'aller pas mieux alors que j'ai tant à faire.

Je suppose que c'est la leçon que je dois tirer et que cela durera tant que je lutterai.

Allez, je m'en vais dormir ou vomir un peu et après la radio je ferais des rangs.

Et pour les curieuses, voici mon dernier test knit.

Flo, je vais être obligée de te demande un petit délai, mais j'ai une bonne excuse, si, si.

Merci et bisous à toutes de votre amicale sollicitude

Nouvelles
Repost 0
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 12:30

Où la vie vous prend de cours.

J'avais tout organisé, fait un bel article sur le dernier test Knit de ChristalLittleK, un joli planning sur mes tricots que je voulais vous montrer.

Et poufff... 

Me voici avec une perfusion et un plafond comme horizon.

J'ai été opérée en urgence et me remets doucement 

Y a des fois où on n'a pas le choix

Je vais devoir prendre du temps pour moi

Je vous embrasse toutes et reviendrais quand mon état le permettra

Merci

 

 

Y a des fois
Repost 0
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 13:01

Le mauvais goût, c'est un truc qu'on se transmet de mère en fils et dont je suis très fière.

L'un de mes fils est d'ailleurs parfaitement doué à ce sujet, tellement même, que je n'ai pas osé vous montrer l'ouvrage que je lui ai fait, que j'ai du rallonger et qu'il porte jusqu'à l'usure.

Et quand je dis usure, je le dis au sens propre. Je vous le montrerais, car au final, c'est instructif.

Mais je finis d'abord mes déballages de Noël

Le mauvais goût, disais je, était assuré par chez moi.

Mais imaginez donc ma joie quand j'ai découvert que mon neveu, le fils de ma soeur qui aime tant les couleurs discrètes et sombres, avait aussi mauvais goût.

Joie, jubilation, dans mes bras !!

Ce petit bonhomme avait déjà annoncé la couleur il y a quelques années de cela en arborant ma paire de chaussettes serpentée. Mais par respect pour sa maman, j'avais fait un autre ouvrage bien plus classique.

Ce petit bonhomme en prime adore mes ouvrages et ni ne les perd, ni ne les abime.

Par chance, il grandit. Je lui ai donc proposé de venir choisir la laine de son prochain ouvrage.

Et pour l'entretien, j'ai choisi une laine qui passe sans crainte en machine. Ce sera de la Physalis, de Graine de Laine.

Et ce petit bonhomme mal goûté est tombé en arrêt devant un lot de Crazy Orange.

Je rappelle que Orange même en français cela reste orange et que Crazy veut dire fou. L'ensemble accolé suggère donc un haut potentiel de brûlure oculaire.

Cela n'a pas échappé à sa maman que je vu pincer les lèvres, au sens propre, le pincage de lèvres, pour respecter le libre choix de son fils. Elle est admirable d'abnégation.

J'ai bien tenté de lui montrer les rouges, les bleus, les autres Physalis. Nada, C'est Orange et Crazy Orange. Na !

Mes fils se sont extasiés devant la couleur aussi et m'ont dit pourquoi :

"Ben si, c'est une jolie couleur, elle se voit bien"

Hum, oui, certes, je l'ai vu aussi, mais bon, j'avais sous estimé la portée du Crazy et sa portabilité

Sans compter que ma belle moman avait catalogué cette couleur comme fille, voire fillette, en plissant au sens propre, les paupières.

Restait à relever le challenge de rendre cet orange ultra masculin.

J'ai donc choisi en contraste un joli modèle plus classique, avec des torsades pour dévier le regard de la couleur.

Comme ce petit bonhomme taille fin et long, et que la Physalis est une DK fine, je suis partie sur sa taille mais en aiguille 3,75 au lieu de 4 et j'ai tricoté un Broadford, le modèle de ChristalLittleK, validé par mon fils vu qu'il est porté quasi en permanence.

Allez, je vous montre le joli panneau de torsades

Crazy Broadford

A cet orange j'ai ajouté une bordure en Physalis Ciel d'orage, un gris bleu, parfait en contraste.

Si si.

Ne soyez pas mécréantes si vous voulez avoir un jour la Mauvais Goûtitude, ayez foi en moi

Crazy Broadford

Le col sera contrasté également, et relevé par dedans pour jouer sur les épaisseurs.

La photo sort rouge, mais cela reste orange

Crazy Broadford

C'est choutte, non ?

Comment ça, non ?

Mais si, mais si, c'est déjà vachement plus masculin et moins orangé, non ?

Crazy Broadford

Et je vais faire des manches avec une barre contrastée

Pour ce faire, je vais être obligée de tricoter mes manches en aller retour, la bande de 8 mailles devra se finir au milieu de la manche pour être bien visible

Crazy Broadford

Et enfin, je vais avec une aiguille passer mon fil entre les fils des rangs pour bien isoler le panneau du reste du pull

Crazy Broadford

Si vous n'avez pas les yeux qui piquent trop, vous pourrez noter que dans cet orange, il y a du rose pale, du jaune. J'adore !

 

Crazy Broadford

Au lavage, la couleur orange s'est très légèrement estompée pour révéler encore plus les nuances.

Allez, je vous montre l'ensemble. Tadam !

 

Crazy Broadford

Cet orange à priori si féminin, je le trouve finalement vif, tonique, masculin. J'aime changer les codes.

Le pull a eu un énorme succès tant auprès de mon petit neveu qui ne l'a plus quitté depuis, qu'auprès de mon beau frère chez qui je découvre un gros potentiel de Mauvais Goûtitude.

J'ai utilisé 596 mètres de Physalis de Graine de Laine, 526 m en Crazy Orange et 70m en Ciel D'orage pour une taille 8 ans minoré, aiguilles 3,75 au lieu de 4. 

Le voici porté, avec le petit neveu qui prend la pose.

Crazy Broadford

Voici la version portée par mon fils.

Crazy Broadford

Et voici la version originale.

Ben maintenant que j'y pense, y avait déjà un peu de orange quand même...

Crazy Broadford

Mille pardon ChristalLitttleK pour un tel sacrilège.

Saches cependant que seuls les plus grands peuvent être sans soucis réinterprétés.

Voici de nouveau le lien vers le modèle Broadford, de 4 à 14 ans.

Et vous, oseriez vous être un peu Crazy Orange maintenant ?

Repost 0
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 00:00

Quand j'étais plus jeune, je n'aimais pas l'hiver. Il y faisait sombre, il y faisait froid. Brrrr

Mais lorsqu'on apprend à faire contre mauvaise fortune bon coeur, un vrai bon coeur, on trouve toujours dans l'adversité de quoi s'apaiser et se réjouir malgré tout. Tel un condamné des Dieux poussant son rocher, songeant à Camus, on imagine alors Sisyphe heureux et on trouve le chemin du bonheur et de la joie.

Ainsi en est il de mes hivers.

S'il y fait sombre, j'allume la lumière en songeant à ma chance d'être dans un pays et une époque où il me suffit de tourner l'interrupteur.

S'il fait froid, j'allume le chauffage, mais surtout surtout, je me tricote des pulls bien chauds et enveloppants et je me réjouis de les porter en me disant que j'ai bien de la chance d'avoir le temps de tricoter et bien de la chance de ne pas habiter un pays trop chaud.

En hiver, la Nature s'endort aussi, en ayant soin de laisser pousser les mauvaises herbes au jardin, maigres, brins qui s'élèvent dans un ciel bas, pour couvrir avec peine un sol dénudé.

Katya Grobacheva est une Russe, vivant dans les grandes Steppes du Khakassia en Sibérie et j'aime comme elle lie tricot et nature et je perçois qu'elle aussi trouve de la poésie dans ces mauvaises herbes d'hiver.

Hiver se dit Winter en anglais

Mauvaises herbes se dit Weeds

Le tout donne Winter Weeds. Et ce Winter Weeds est un ouvrage qui traduit ce que Katya veut mettre dans son tricot.

Regardez donc sa bannière, j'adore, elle évoque la Russie, le passé parfois chargé d'épreuves de l'histoire mais aussi le rapport à la terre, la place de l'humain dans cet espace, ainsi que le travail comme vecteur d'élévation

Winter Weeds

Mais cette bannière, je ne l'ai découverte qu'une fois que je suis tombée en arrêt devant son ouvrage qui mettait en scène ces fameux Winter Weeds

Winter Weeds

C'est donc un gilet qui se tricote de bas en haut, avec le dos qui se tricote en même temps que les devants. On tricote les manches en rond et on joint le tout sur une seule aiguille à l'emmanchure pour faire ensuite le raglan vers le col.

Il se tricote en aiguilles 5 après un montage de mini côtes qui roulottent en bas exprès en aiguilles 4,5

Comme je ne suis pas une fille de la campagne mais une fille de la ville, comme je ne vis pas au milieu des grandes plaines mais près de la mer et comme surtout je ne suis pas fan des couleurs neutres et surtout que dans mon stock de grosse laine j'avais surtout une Plucky Aran Rustic couleur Technicolor Teal, un beau bleu vert inrendable sur les photos, ben j'ai tricoté coloré

Winter Weeds

Le motif se fait avec des croisements de 2 mailles, à faire sans aiguille auxiliaires et les ronds sont des noppes, très rigolo à faire : on tricote sur quelques mailles des augmentations puis des diminutions et on se retrouve sur le rang de départ. Comme il y a pleins de rangs et pleins de mailles, cela fait une boule.

Ma laine et l'échantillon s'accommodaient mieux d'aiguilles 4,5 ( et montage en 4) et cela monte très très vite.

Le modèle est en anglais et assez facile. Le motif est commun pour toutes les tailles, ce qui change c'est le nombre de mailles entre la fin du motif et les aisselles et le nombre de mailles entre les cotés du motif et la bordure de jersey.

Le motif dépasse la partie dos, donc on met des marqueurs pour le repérer pour la suite.

Par contre, ce qui est perturbant c'est que la grille du motif ne s'arrête pas à la bordure de jersey, on a donc 2 jeux de marqueurs

L'autre soucis, c'est que ma laine est une Aran et faire des noppes avec une Aran vous donne des boules d'environ 1,5 cm de large mais aussi en diamètre, le tout dans le dos.

Et comme je bouloche beaucoup mes ouvrages, cela donnerait des frottements de petites boules sur des grosses boules dans le dos. Bof...

Donc j'ai décidé de fermer ce gilet comme je le fais souvent, par exemple le Juno, le Margaux, le Hela.

J'ai gardé exactement les spécificités du modèle à savoir le fond du motif en jersey envers qui contrastaient avec les grandes bandes de jersey endroit.

Sauf que j'ai transformé mon dos en devant et réuni mes 2 bandes de jersey endroit, juste en tricotant en rond.

Puis j'ai tricoté les manches en mesurant la longueur de mon bras. Et j'ai réuni les 3.

Voici le devant transformé en dos

 

Winter Weeds

Et voici le devant

Winter Weeds

Comme on peut le voir, cela passe bien mais c'est du coup assez chargé et dans une laine aran épaisse, je me suis dit qu'il fallait alléger le col.

J'ai donc repris l'idée du jersey endroit qui roulotte : au milieu du devant j'ai simplement tricoté en aller retour et suivi les diminutions des raglans

Et sur le dernier rang, j'ai replié la moitié des mailles du col et avec une 3ème aiguille j'ai tricoté ensemble la première et la dernière maille du col, puis la seconde avec l'avant dernière, puis la 3ème avec l'avant avant dernière etc

Winter Weeds

Et j'ai ensuite tricoté la bordure dans le dos en tricotant ensemble ma dernière maille du col en faisant un ssk avec une maille du dos comme dans le modèle.

Comme je voulais que cela resserre, j'ai tricoté uniquement avec 1 maille sur 2 du dos, d'où un côté un peu plissé

Il fallait que cela ait de la tenue car cela pèse lourd et va tirer sur l'encolure.

On voit ce que j'ai fait en transparence au col

Winter Weeds

Et hop !

Winter Weeds

Hum, comme je le prévoyais le poids de la laine, 500g, 755m utilisés, cela étire.

J'ai anticipé pour le col en V mais là où je n'ai pas su anticiper, c'est que cela allait faire un peu tomber mon emmanchure de l'aisselle, donc que mes manches allaient rallonger d'autant.

Ce n'est pas ultra dramatique, on va juste attendre que mes bras s'allongent un peu mais cela me convainc une fois encore que le bottom up ( tricot de bas en haut) ce n'est pas ma tasse de thé.

Allez je vous montre porté.

Voici la partie que je préfère : le contraste jersey endroit jersey envers

Winter Weeds
Winter Weeds

Voici le col

Winter Weeds

Et le tout porté

Winter Weeds

Hum, elles sont ien longues ces manches, va falloir que je roulotte les manches

Et en attendant que mes bras poussent, j'ai trouvé un autre truc pour masquer la longueur.

Et hop, rien dans les mains, tout dans les poches

Winter Weeds

La laine est de la Rustic, de The Plucky Knitter que j'ai réussi à acheter en déstash, 100% Laine, 151m pour 100g, couleur Technicolor Teal

Cette couleur est magnifique mais impossible à rendre en vrai, car il n'est pas bleu mais bleu vert, avec des reflets changeant comme l'eau d'une piscine

Winter Weeds
Winter Weeds

Voici le modèle Winter Weeds pour celles qui veulent le faire en gilet. Le modèle est en anglais et payant, le motif est une grille

Winter Weeds
Winter Weeds

Par contre pour moi c'est clair, la Aran, c'est trop épais

Si je devais refaire ce serait avec un mélange équivalent alpaga plumée pour la légèreté tout en ayant le bon échantillon

Et vous, aimez vous les mauvaises herbes d'hiver ?

Repost 0
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 21:42

Je vous souhaite une bonne année à venir, dans la douceur et l'amitié, dans la laine et le partage

Que cette année soit à nouveau remplie pour vous de légèreté et d'insouciance et d'envies tout en étant pleine de beauté et de liens

Cette année pour moi se débute dans la tristesse puisque ma tante n'aura pas vu le bout de l'an et aura suivi de près son mari

Ainsi va la vie, avec son cortege de joie et de peine

Je nous souhaite une année de normalité pleine de simples tracas du quotidien, sans obscurantisme, ni barbarie, sans peur, sans extraordinaire, juste le bonheur d'etre en vie, de pouvoir serrer la main d'un proche, croiser le regard d'un autre, sourire et rendre ce sourire à l'humanité entière

Si 2015 à été une année d'épreuves pour tous, 2016 sera une année de courage qui verra fleurir les fruits des efforts et des espoirs, j'en suis certaine.

Je vous souhaite aussi la pleine santé 

Happy 2016

 

 

 

 

Repost 0
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 16:48

Alors là, je vais vous décevoir toute de suite. On ne parle absolument pas de sous.

Non, je faisais juste allusion au demi million de pages lues sur mon blog et aux plus de 300 000 visiteurs de ces derniers décomptes, qui avaient le courage admirable de passer me lire soit quotidiennement, soit de temps à autre, à ces gentils sous-marins ou à celles qui avaient la gentillesse de ma laisser un commenaire, moi qui n'écris que lorsque j'ai le temps de poser les mots et télécharger les photos.

Moi qui ne vais pas ni sur  Facebook, ni sur Instragram, ni Twitter, ni Pinterest, ni rien. Miss Ni....

Moi qui me demande parfois si en ces temps de paroles supersoniques et de bombardement d'images, il est encore intéressant ou pas que je tienne ce blog.

Votre fidélité silencieuse, j'y tiens grandement, elle est pour moi source de réconfort ou de joie.

Elle me fait dire que mes paroles, mes petits trucs, mes petits tricots intéressent quelqu'un quelque part, vous savez comme ces messages qu'on jette dans une bouteille à la mer, en espérant qu'un jour nous revienne une réponse du bout du monde, un lien.

Je n'écris pas pour faire de l'audience, j'écris pour moi, pour une trace, pour un partage et cela me fait plaisir d'être lue et cela me fascine de voir que, mot après mot, visite après visite, j'atteins le demi million

Et c'est pour cela que j'ai voulu faire ce tirage au sort, vous offrir un peu de mon univers et vous remercier de la joie que vous m'offrez.

Par contre, je vais continuer à vous décevoir, parce que je ne pensais pas avoir autant de réponses aux commentaires, la magie du levier de FB et de celui de Laurence et de ses Graines

Et je n'ai que 1 seul lot à offrir.

Un magnifique lot.

Mais une seule gagnante.

Alors, je meuble, je meuble.

Bon allez, faut que je me lance.

Comme vous le savez bien, je prône la bonne vieille technique du papier et du stylo

J'ai donc fait des petits bouts de papiers

Le (demi) million

J'ai fait un premier tirage avec les dizaines

Le (demi) million

Et j'ai ensuite tiré les unités.

Le (demi) million

Le numéro tiré est le 10, soit le 10ème commentaire.

Or il se trouve que le commentaire 8 et 9 sont de la même personne, je dois donc l'éliminer l'un d'eux.

La 10ème personne à laisser un message le 23/12 à 14h58 est Naha !!!

Elle gagne donc ces magnifiques écheveaux que je peux poster tel quel ou bobiner pour elle.

Elle me contactera directement pour voir comment on va faire.

Pour toutes les autres, je voulais déjà vous remercier d'avoir été nombreuses à participer.

Merci aux fidèles du blog.

Merci aux nouvelles qui ont sans aucun doute fait pulvériser mes stats et qui vont rapprocher le compteur du cadeau des 400 000 visites et à qui je voudrais dire de ne pas hésiter à visiter et à découvrir mon univers

Mais surtout, merci à vous toutes pour avoir laissé des commentaires que j'ai tous lus, remplies de joies de Noël ou de petites notes de tristesse et de solitude, parfois de regrets.

Au cause du tirage, je n'ai pas répondu mais j'ai été touchée par vos messages, par votre rapport à la laine et aux cadeaux laineux, à votre enthousiasme pour les Graine de Laine et vous invite à aller visiter directement Laurnce et sa boutique même si vous êtes comme moi à plus de 1000 km d'elle.

Je n'aurais jamais cru y aller un jour.

Je vous donne rdv pour un autre post sur les cadeaux laineux que j'ai pu réaliser ainsi que ce qui n'a pas encore été montré avant Noël.

Passez de belles fêtes de fin d'année

Le (demi) million
Le (demi) million
Repost 0
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 12:40

Comme le dit Vanessa Paradis dans sa chanson, je pense qu'il y a des rêves qu'on ne réalise jamais en se demandant "pourquoi ?" et il y a des rêves qu'on se doit de réaliser en disant "pourquoi pas ?"

En cette période, un peu chargée émotionnellement, j'ai eu envie un matin de rendre le merveilleux palpable, de me dire pourquoi pas ?

Je donc bougé ma petite carcasse, pris mon billet gare St Lazare, couru pour attraper la correspondance au Havre et 2h30 après mon départ de Paris me voici rendu dans un lieu mythique pour moi

Graine de Laine

Bon, pour certains, cela ne vous dira rien de plus, alors continuons un peu, contournons le rond point et l'ancienne gare qui sert d'office de tourisme et poursuivons rue René Coty et approchons nous des Hallettes, à 5 minutes de là

Graine de Laine

Pour celles qui ont besoin, les toilettes sont la dernière porte bleu à droite et pour celles qui sont fan de laine, c'est vers la gauche, là où il y a les panneaux roses

Eventuellement, on peut visiter les 2 lieux l'un après l'autre aussi. Approchons nous un peu, de ces panneaux roses

Graine de Laine

Ah, ciel, je suis déjà repérée, je ne suis pas une bonne paparazzi

Et du coup, le comité d'accueil se prépare, voyez ces beaux sourires

Graine de Laine

Allez, je suppose que çà ce stade, vous êtes comme moi devant la devanture, en train de vite essuyer la bave qui coule, les larmes qui roulent, essayant tant bien que mal d'avoir l'air normale.

Poussons la porte et allons à la rencontre de Laurence, de Froufrou et Capucine et de son associée la talentueuse Sylvie qui fabrique des bijoux.

Laurence a ouvert sa boutique il y a 2 ans de cela et Sylvie était sa voisine, et leur entente était elle que lorsque'une boutique plus grande s'est libérée, elles ont fait atelier boutique commune.

En poussant la porte, on reconnait de suite les carte postales photos de Laurence

Graine de Laine

Sur les murs, une décoration d'Anisbee

Graine de Laine

et dans le coin enfant, un petit dinosaure que je pense aussi être le Petit Dino, toujours d'Anisbee

Graine de Laine

Jetons maintenant un oeil sur la boutique

Graine de Laine
Graine de Laine
Graine de Laine

Face à ce mur, encore des bijoux

Graine de Laine
Graine de Laine

Au milieu du magasin, il y a les sacs et les écharpes confectionnés par Laurence, ainsi qu'un petit oiseau bien emblématique

Graine de Laine
Graine de Laine

Approchons nous du fond du magasin, où sont rangés les laines et les tissus

Graine de Laine

Regardons en détail ce mur de laine

en haut à gauche, les Pimprenelle

Graine de Laine

En haut à droite, les Physalis

Graine de Laine

En bas à droite, les Marjolaines et les Coriandre

Graine de Laine

Et devant, un châle Suis ton chemin

Graine de Laine

En bas à droite, de la Badiane et de la Sarriette, ainsi qu'un gilet Petit Semis de Lilicommetout, en Physalis Fraise Tralala

Graine de Laine

Et tout au fond du magasin, il y a le coin mercerie, avec du Liberty

Graine de Laine
Graine de Laine
Graine de Laine
Graine de Laine

J'ai aussi eu la possibilité de voir le contenu des Graine de Surprise

Graine de Laine

Je vous remontre en détail les laines : Physalis

Graine de Laine
Graine de Laine
Graine de Laine
Graine de Laine
Graine de Laine

Pimprenelle

Graine de Laine
Graine de Laine
Graine de Laine

Et voici ma moisson personnelle, parce que oui, je rentabilise les frais de transport

Graine de Laine
Graine de Laine

Et parce que c'est Noël et que ce blog est un lieu de lien, de partage, de chaleur et d'amour, je vous ai concocté une surprise avec l'aide de Laurence

Je vous offre avec la très gracieuse participation de Laurence, un lot de 2 écheveaux de Pimprenelle 100% Mérinos superwash, 400m pour 100g chacun, de 2 coloris différents mais assortis, pour vous faire 1 gros ouvrage ou 2 plus petits.

Pour participer, c'est très simple, mettez un commentaire sur ce post, ce qu'est pour vous Noël, ce qu'est pour vous un cadeau laineux, ce que sont pour vous les Graine de laine.

Le tirage au sort aura lieu le 25/12 en toute fin de journée ou le 26/12 au matin selon mes possibilités.

Joyeux Noël à tous !

Un, grand merci à toi Laurence pour ton accueil formidable et la grande générosité

merci pour ce temps que je n'ai pas vu passer, merci pour ces beautés et ces cadeaux.

Et pour celles qui veulent se rendre chez Laurence, c'est par ici

 

 

Repost 0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens