Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 09:57

J'aime bien la communauté du tricot parce qu'on y fait de belles rencontres d'autres personnes qui partagent le plaisir de la laine, la passion des modèles mais aussi la "galère" de la création.

Quelque soient nos paroles, nos actes et nos œuvres nous définissent

On peut se vanter autant qu'on veut ou être critique vis à vis des autres, face à l'oeuvre, on est en tête à tête avec soi et personne ne fera pour nous.

Finir un ouvrage est pour moi déjà une victoire en soi, la principale victoire.

Qu'il nous aille est l'étape suivante. Qu'il soit joli, juste encore une étape.

Mais parfois on a envie de s'amuser et il y a quelques mois de cela avait été lancé sur Ravelry le Yarn Weight Watcher qui avait pour but de nous faire tricoter nos stocks. Une espèce de concours convivial à qui tricoterait le plus sur 3 mois.

J'ai glorieusement tricoté dans les 5000m dans ce délai

Mais j'ai encore plus glorieusement augmenté mon stock de beaucouppppp plus que cela. Disons que d'un sotck de 10 ans de tricot je suis passée à un stock de 15 ans de tricot.

Je ne devrais jamais faire de régime, cela induit un état de manque chez moi.

Donc en toute logique, je n'ai pas gagné et tel n'était pas mon but, j'aime juste le challenge, surtout contre moi.

Par contre, Pessinette a eu une initiative qui m'a profondément touchée : non contente d'offrir déjà 4 cadeaux aux gagnantes, elle a désigné 5 autres gagnantes par tirage au sort.

Et j'ai été tirée au sort !

J'ai reçu mon cadeau qui est une jolie pochette en tissu avec une fermeture en zip

Le travail est soigné comme tout et les finitions impeccables.

Il faut dire que Pessinette est une pro de la couture

De tout mon coeur

Du coup, je l'ai étrenné de suite pour y mettre mon ouvrage et partir en vacances.

Je suis ravie.

Merci Merci Merci Pessinette !

De tout mon coeur

Mais ce geste spontané qui montre une belle qualité d'âme m'a touchée et j'ai voulu le lui montrer.

Pessinette vit et travaille dans la couture en Suisse, mais je sais qu'elle s'amuse à teindre elle même ses laines et fait des merveilles avec ...et aussi avec des étendoirs (c'est une blague entre nous)

Alors je lui ai tricoté un petit quelque chose qui pourrait lui servir en couture mais avec une laine (je crois que c'est du coton) que j'ai teinte moi même, suite à ma dernière expérience de teinture.

Et ce petit quelque chose aurait un lien avec son geste

Bref, je lui ai tricoté un coeur, de tout mon coeur.

Elle pourra l'utiliser comme porte-épingles

De tout mon coeur
De tout mon coeur
De tout mon coeur

Et j'ai eu le plaisir de recevoir cette photo et un gentil message.

" Ton petit coeur me touche et je ne le transpercerais pas avec des épingles ou des aiguilles, j'y accrocherais mes marqueurs"

 

Voici donc mon coeur voyageur dans son nouveau chez lui, au dessus de son ordi, à l'endroit où elle tricote tous les jours, entre les cartes de ses filles et le cafard-cuillère qui sert de support d'accessoires. 

Voici mon coeur voyageur
De tout mon coeur

Et mon coeur à-moi-qui-reste-dans-ma poitrine-à-moi, est très touché à son tour

Et s'il vous vient à l'esprit d'en faire un aussi, voici le modèle, gratuit et en anglais, à tricoter très vite, sans couture. Le modèle est en aiguille 5 mais je l'ai fait en 3,5 ce qui en modifie la taille mais pas les proportions. 

My Whole Heart

 

Repost 0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 01:44

Parfois le temps qui passe le fait à notre insu.

Déjà 3 mois depuis son décès. Quand je n'y pense pas, cela semble loin. Quand j'y pense, c'était hier.

Et j'y pense lorsque je croise ses affaires.

Nous avons décidé de vider son armoire. J'ai eu pour mission de le faire. Vendre ou donner ? Donner s'imposait. Je n'avais pas envie de voir critiquer ou négocier. Il aurait fait ce choix aussi.

Cela a été plus dur que je ne le pensais.

Pas de trouver des gens, non il y a pléthore dès que vous proposez des choses de qualité et qu'il y a une belle photo, sans compter les nombreuses associations

Non, ce qui est dur c'est d’avoir l'impression de le laisser partir une seconde fois. On voudrait tout garder, comme pour en garder une trace, un souvenir, une réalité.

Balivernes. Il sera bien plus vivant dans notre cœur que dans un vêtement.

Mais je ne voulais pas jeter cela dans une benne. Je voulais choisir les personnes à qui je donnais, histoire de le faire revivre encore à travers d'autres qui en auraient eu l'usage, qui auraient été dans le besoin.

Dure sélection, entre mensonges et vénalités des uns et pudeur et pauvreté des autres.

La misère n'est pas que physique. La pauvreté est aussi parfois dans la relation humaine.

Alors j'ai fait mon choix sur le critère physique, sur ceux qui avaient sa taille et son poids.

C'est finalement amusant de voir que les gens n'ont pas de mal à donner des détails intimes.

La première personne au rdv avait sa silhouette et lorsqu'il a passé le vêtement, de dos, j'ai eu un flash.

Il lui allait parfaitement et j'avais choisi la bonne voie.

La vie devait continuer et les objets doivent garder leur fonction d'usage et ne pas devenir des reliques.

Délices des délices, j'ai eu le plaisir de recevoir un message pour me dire qu'une fois rentré tout avait été essayé et allait parfaitement, et qu'aucune retouche n'était nécessaire.

Ce message n'était pas une obligation, mais il a été apprécié

Alors je recommence demain, avec le reste de l'armoire.

Mais j'ai hâte que l'épreuve finisse.

Il vaut tellement mieux donner de son vivant que de laisser les survivants le faire.

Et cela m'a rappelé l'autre don qu'on a fait cette semaine aussi

L'un des chatons est partie. Petite Minette a maintenant une nouvelle maîtresse qui l'idolâtre. Elle va être heureuse et donnera aussi du bonheur en retour.

Car le don comme le sourire, n'appauvrit pas celui qui donne et enrichit celui qui le reçoit.

Alors petit album souvenir sans nostalgie

 

Donner
Donner
Donner
Donner

Et voici une photo de la demoiselle dans son nouveau chez elle

Donner
Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 15:24

Cela fait 2 mois aujourd'hui qu'il est mort. 

Il n'avait pas peur. Il m'avait dit "pourquoi crains tu ma mort puisque, moi, je ne la crains pas ?".

Cela fait 2 mois et je commence juste à réaliser que je ne le verrais plus. Je suis triste. Et pourtant je suis toujours là, ma vie continue comme avant, je peux rire sans me forcer. J'accepte cette absence que je vis comme des vacances prolongées et je comble avec les souvenirs et l'action.

Et je tricote, et je teste knit.

La seule chose qui diffère, c'est que je tricote pas mal de jaune. J'ai des envies de couleur soleil, parce qu'il était ma Lumière.

Il n'avait pas peur, et moi, je veux rester à la hauteur.

Alors lorsque Christelle de ChristalLittleK a cherché des test knitteuses pour son nouveau châle, j'ai foncé.

J'avais aimé notre collaboration sur son Bagger Vance

J'adore celui ci.

Il a tout ce qu'il faut pour plaire et me plaire :

du point mousse et des côtes

L'Envolée

une bordure de dentelle

L'Envolée

De la belle dentelle qui m'a fait tomber en arrêt.

J'y ai vu des plantes qui s'enroulent autour d'un grillage, qui s'élancent vers le ciel

Et dans la laine Malabrigo Ochre choisie, je pense à du blé

Blé, symbole de renaissance….

L'Envolée

J'aime ce mélange de points

L'Envolée
L'Envolée
L'Envolée
L'Envolée
L'Envolée
L'Envolée

Il a une belle envergure que j'ai accentuée en le tricotant non en 3,75 mais en 4.

J'ai utilisé 600m de fil.

Ce châle est modulable mais je vous recommande si vous l'aimez large, de choisir mon option plutôt que de rajouter des rangs au corps du châle car chaque maille ajoutée au corps doit faire s'y rattacher 2 rangs de bordure de dentelle de 26 mailles le rang.

On peut très vite tomber en panne de laine. Dans mon option, il fait 1,70m d'envergure sur 70cm de hauteur.

J'adore me lover dedans

L'Envolée

Mais ce que je préfère, c'est son tomber

L'Envolée

Et surtout ses picots, que j'ai choisi d'étirer au maximum

L'Envolée

Le modèle est sorti aujourd'hui

Merci Christelle pour ta confiance, merci pour ce superbe modèle

L'Envolée

Et ce moment lorsqu'on me parle d'Envolée, je pense à cela et à lui

Fly, fly little wing
Fly beyond imagining
The softest cloud, the whitest dove
Upon the wind of heaven's love
Past the planets and the stars
Leave this lonely world of ours
Escape the sorrow and the pain
And fly again

Fly, fly precious one
Your endless journey has begun
Take your gentle happiness
Far too beautiful for this
Cross over to the other shore
There is peace forevermore
But hold this mem'ry bittersweet
Until we meet

Fly, fly do not fear
Don't waste a breath, don't shed a tear
Your heart is pure, your soul is free
Be on your way, don't wait for me
Above the universe you'll climb
On beyond the hands of time
The moon will rise, the sun will set
But I won't forget

Fly, fly little wing
Fly where only angels sing
Fly away, the time is right
Go now, find the light

Repost 0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 11:20

"Vos enfants ne sont pas vos enfants, ils sont l'appel de la Vie à la Vie". Khalil Gibran, Le Prophète

Mes enfants sont pleins de vie et me poussent vers la vie. Ces chatons, arrivés quelques jours après le décès dans la famille et le décès de la mère d'une amie, me rappellent que la vie se finit avec la mort, mais que la mort n'est pas la fin de tout, juste la fin d'une vie.

Nous ne faisons que passer, d'une porte à l'autre, La Vie et La Mort

Vie, Mort, Vie

Alors cet appel de la Vie , à vivre ma vie, je l'ai bien perçu et je vous propose de saisir la vie à pleine main.

 

Saisir la vie à pleine main

Bon, vous aurez compris que je faisais avec ce que j'avais à la maison

En voix off, la petite chatte me miaule que c'est La fête des Mères

Saisir la vie à pleine main

Alors pour toutes les mamans, je vous offre ces quelques roses de mon jardin, pleines de vie aussi

Saisir la vie à pleine main

Je suis un peu débordée mais je vous réserve quelques ouvrages à venir et quelques beaux reportages sur le thème de la laine, dès que j'aurais le temps de tout mettre en forme

Repost 0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 19:08

La mort parfois vous attend au détour d'un chemin mais la vie aussi peut aussi vous surprendre de manière inopinée.

Avec tous ces allers retours et les funérailles, j'avais quelques peu négligé ma maison et mes chats. Et les jours qui ont suivi ont été l'occasion de tout reprendre en main.

Et dimanche soir, ô surprise, en caressant la petite chatte, nous avons senti qu'elle avait un gros ventre et que quelque chose  bougeait dedans.

Il était difficile de s'en apercevoir car elle a de longs et jolis poils et qu'elle est assez sauvage. Elle avait juste un peu de ventre comme si elle avait forcé sur les croquettes.

Et Cher et Tendre de calculer la date éventuel de la portée sachant qu'il faut compter 9 semaines… donc ce sera pour cet été, il faudra y penser si on s'absente.

Je la trouvais quand même un peu grosse pour un début de grossesse….

Le lendemain, nous étions de sortie et en rentrant nous l'avons trouvée assez étrange, inquiète, s'arrêtant inopinément, crampée sur ses pattes.

Et dans la soirée, lorsque je me suis mise à changer la litière, je l'ai trouvée impatiente de me voir finir.

A peine avais je fini que je la vois sauter dans le bac, pousser, faire 2-3 gouttes et bondir plus loin ….. en projetant contre le muret puis à mes pieds, ce qui me semble être un rat tout mouillé et ensanglanté.

Un scud, projeté violemment.

C'était un chaton.

C'était un accouchement en direct….

J'ai d'abord cru à une fausse couche, mais le chaton mesurait quand même 9 cm.

J'ai aussi cru qu'il était mort vu la violence du jet mais il bougeait un peu

Comme elle ne se décidait pas à venir le lécher, j'ai fini par le ramasser et le nettoyer, enlever le gravier et l'essuyer. Il tremblait de froid.

Chat alors !!!

Il parait que les chattes savent instinctivement quoi faire.

Il parait ...

Il a fallu lui montrer.

Puis, nous l'avons installé dans un carton près de nous pour la surveiller. Nous avons veillé longtemps pour être sur qu'il n'y en aurait pas d'autres.

 

Chat alors !!!

Le petit truc noir au creux de son ventre, c'est son chaton.

 

 

 

Le lendemain, en revenant du travail, j'ai jeté un coup d'oeil à la boîte

 

Chat alors !!!

Oui, un second chaton, rayé...

Né le lendemain seulement.

 

Et me voilà avec 3 couples de jumeaux dans la maison :

mes petits gars, la chatte et son frère, nés le jour d'anniversaire de mon grand et maintenant les chatons.

…...Cela fait 3 jours qu'ils sont nés.

…...Et tous les jours, en rentrant, je vérifie qu'il n'y en a pas encore un autre

 

Repost 0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 19:31


De dire oui à la nouvelle formule d'Over-blog ?

Elle est plus conviviale, plus claire et je peux insérer directement les photos sans les télécharger via un site de téléchargement

...sauf que l'informatique et moi cela fait plus que 2 et que je dois tout réapprendre avec cette nouvelle interface, je ne suis pas habituée aux différents critères, j'ai perdu au passage la liste des anciens articles ( mais ils sont heureusmeent toujours là ).

Vos commentaires doivent être validés avant d'apparaitre et lorsque je vous réponds, j'ai le choix entre un mail mal paramétré ou je réponds directement sous votre commentaire sans savoir si vous avez un retour

Etes vous surpris de recevoir un mail au nom de stock.laine  ?

Recevez vous mes réponses à vos commentaires ?

On ne peut plus choisir les pages où on va, il faut les ouvrir les unes après les autres. Comme je publie régulièrement, je finis par noyer mes ouvrages et  mes tutos.

Donc je dois mettre des tags pour qu'on ait une trace et les retrouver facilement comme un index, donc je dois tager plus de 150 articles

Si vous savez comment faire pour organiser tout cela, je veux bien vos conseils

Voilà de quoi largement occuper mon unique neurone valide, mes minutes de temps libres.

Si je tricote quand même ? Oui, je galère tricote le gilet Aidez

Un petit aperçu ?

 

Mais qu'est ce qui m'a pris ?

C'est ma transformation sans couture de ces manches là

 

Mais qu'est ce qui m'a pris ?

La suite bientôt...

Et pour ceux qui s'inquièterait très gentiment de mon état

Ma foi, je blague et je blogue assidument, sans oublier la petite contribution lacrymale quotidienne

 

EDIT : Apparemment les newsletters ne passent plus

on si vous voulez me suivre, il faut vous réinscrire à la newsletter

Repost 0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 06:58

Yves Robert a fait un film, intitulé " Courage, fuyons"

2 mots pour résumer mon sentiment de la semaine passée à chaque fois que j'entendais "courage"

Fuir. 

Fuir le présent, démissionner de mes sentiments, donner congés à mes obligations, dire crotte aux soucis des gens, omettre la gentillesse, la politesse, les autres

Fuir ceux qui ne savent pas, fuir ceux qui savent et vous ramènent au sujet, fuir surtout ceux qui savent et ont déjà oublié que cela ne fait qu'une semaine, ceux qui ne comprennent pas vos réactions

Aboyer, ronchonner et s'irriter d'être comme ça

Alors trouver LA solution pour que cela passe socialement : Tricoter

Lorsqu'on tricote, les gens osent moins vous déranger

Prenez un air revêche si nécessaire, ou un air ahuri et faites répéter

Tricoter donne le sentiment social qu'on a le droit de se taire, empêche d'être irritée et limite les occasions d'être irritable et avantage non négligeable, de se sentir actif et maître des choses

Bon, ne nous cachons pas la vérité, dormir sur une seule oreille, manquer de concentration et de mémoire n'aide guère et la Lose-du-Tricot m'a touchée : impossible de savoir où j'ai mis ma pelote, la dernière, pour finir mon ouvrage. J'ai du la ranger avec mes autres neurones valides et mon humour.....

Obligée de partir sur autre un ouvrage, qui m'avait emballée mais avec plein de torsades. Oui, obligée, car après il fera trop chaud pour le porter.

Mauvaise idée de tricoter des torsades en ce moment, qui plus est en bidouillant pour le faire sans couture. J'ai même abandonné l'idée d'une adaptation en top down 

J'ai fait, j'ai défait, j'ai refait avec une autre laine et une autre taille d'aiguille, en alignant 4 rangs par ci, 4 rangs par là. Rapide, en plus, hein ....

Mais je suis contente car il m'a permis de retrouver le chemin de la sérénité et de moi même. Au fur et à mesure que le tricot prenait forme, j'ai retrouvé le fil de moi

J'ai cessé de fuir, j'ai quitté la phase du déni et osé affronté celle de la colère et de la tristesse. C'est libérateur.

J'ai beau la minimiser en disant que la souffrance est universelle et que c'est dans l'ordre des choses, que c'est une goutte d'eau dans la mer...... il reste à la vivre quand même, pleinement pour qu'elle prenne sens

Je n'ai jamais cru que le malheur pouvait apprendre le bonheur, il peut juste vous casser ou vous inciter à fuir les ennuis. Les épreuves n'ont qu'une vertu, celle de vous montrer ce qui est en vous, un peu comme un crash test de voiture, en révélant les points forts et les points faibles, les amis et les autres.

Alors merci pour votre soutien. Il a beau être virtuel, il est bien réel pour moi. 

 

Bon, c'est pas tout cela, mais du coup j'ai plein de choses à vous montrer parce qu'on est sur un blog de tricot et pas dans un journal intime

Et surtout qu'une des vertu du tricot, c'est qu'on peut le porter et le montrer

Allez, au prochain post, je vous montre le dernier test knit en Ginkgo de Yellowcosmo 

 

Repost 0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 10:25

C'était il y a une semaine déjà. C'était il y a à peine 3 jours.

J'ai tout vécu.

Les allers retours sur 5 semaines, la réa, les phases de doutes et d'espoirs, le chagrin qu'on garde et celui qu'on partage, ceux qu'il faut soutenir aussi, les détails de la vie quotidienne, la nécessité de vivre chaque jour, de vivre au jour le jour et de, quand même, penser aux lendemains.

Cet amour qu'on donne parce qu'on sait qu'on ne pourra bientôt plus

Le jour où on sait que c'est fini, qu'il n'y aura plus d'acharnement

Et le dernier jour, lorsqu'on sait que notre au revoir a un goût d'adieu

Cet appel au milieu de la nuit, s'habiller, appeler tout le monde, ne pas trembler

Devoir l'annoncer à ceux qui sont venus trop tard

Le dire aux enfants

Courir les pompes funèbres, faire les démarches à la mairie, organiser les funérailles

Et oublier sa peine

Livrer sa peine et son amour dans un dernier hommage

Entendre félicitations vous avez bien parlé et se retenir de relever le contexte, juste sourire

Et le reprendre dans les bras, tout chaud encore et de se dire qu'une vie et un être pouvait tenir si peu de place et être si grand

Et reprendre le train et le cours de sa vie

Et essayer de faire se superposer toutes ces images avec celui qu'on a aimé, avec ces années passées, avec l'image que les autres ont eu de lui.

C'est juste irréel

C'est vivre le présent en ayant dans la tête les images du passé et se dire que l'avenir est maintenant à tracer, qu'il faut se relever, se remettre debout solidement et réinventer un monde où il aurait sa place encore sans être

Et fêter les anniversaires parce que la vie est là, quand même

Avoir des envies de tout changer, oser affronter le Suédois, ses meubles et ses boulettes 

Et apprendre qu'un ami a une récidive

Relativiser notre malheur

Et reprendre le chemin des aiguilles pour retrouver un semblant de quotidien.

Rien de compliqué, juste en automatique

Finir le nouveau Test Knit de YellowCosmo prévu pour début mai

Et penser à vous qui, derrière vos écrans, à travers les messages de sympathie, à travers vos visites quotidiennes, venez voir si je vais mieux.

Merci

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 09:06

Nous sommes dans la tristesse. Mon Soleil est parti cette nuit. Je serais provisoirement absente de ce blog.

Je vous donne RDV pour plus tard, lorsque je serais d'humeur à partager, à tricoter et je vous propose un petit intermède musical.

Merci

I'm sorry to stop here the 4th Knitting Blog Week but my personal Sun died tonight. I will be out of this blog for a while. I'll be back when I will be ok to knit and share again.

Here is some french music to wait.

Thank you.

 

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 00:03

With English translation

Jour 5 : Quelque chose de différent dans ma manière de parler du blog ? et en y incorporant son animal de tribu ?

Bigre, que répondre ?

Euh... habituellement, je parle beaucoup et j'aime bien ne pas être sérieuse ou jouer avec les mots

Je ne parle pas de moi, ni de ma vie privée et je vous explique en long et en large et de travers comment faire un ouvrage en tricot

ou je vous traîne dans les boutiques de laine

Alors pour changer, on ne va pas parler laine mais parler de ce qu'est ma vie, tiens d'ailleurs on ne parlera pas

Donc voici une vue pas loin de chez moi, à regarder en silence.....

 

Today : something different about the way I used to talk on this blog

.... I usually am talkative, and I like kidding or playing with words

I don't want to talk about me nor my privacy and I like to explain in great details all the details of my projects

Or I show pictures of my shopping in the yarn shops all around the world

So to make a real difference today, I wont' talk about yarn but about my real life. And after all, even dont' talk at all

So here is a wievpoint not far from my home

 

4th Knitting Blog Week : Day 5

Et là c'est moi avec un de mes enfants

And here it's me with one of my son

 

Zut, j'ai omis de dire que j'aimais être une tentatrice. Bon, vu la météo,  je pense que je vais plutôt parler de laine, non ?

Oups, I did it again.. still temptress. With the weather forecast this Spring in France, I think it's better if I talk about yarn, isn't it ?

  

Zut, j'ai omis de dire que j'aimais être une tentatrice. Bon, vu la météo,  je pense que je vais plutôt parler de laine, non ?

Oups, I did it again.. still temptress. With the weather forecast this Spring in France, I think it's better if I talk about yarn, isn't it ?

Repost 0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens