Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 10:47

Depuis hier, ce blog a 5 ans.

Alors j'ai voulu ouvrir un peu mon petit domaine personnel à mes petits garçons qui, tels des journalistes d'investigation, m'ont posé les questions qui vont suivre.

Je vous invite donc à lire l'interview pour découvrir un peu les coulisses

- Est ce que ton blog est joli ?

Je le trouve joli car il a plein de violet autour des mots et que j'aime le violet

Celles qui me lisent me disent parfois que c'est joli et qu'elles aiment bien

La vérité, c'est que j'essaye de faire de mon mieux et que ma présentation et mes photos sont devenus plus harmonieux avec le temps mais que je continue à faire des photos avec mon petit téléphone et que je n'égalerais jamais des championnes de la photo et que je ne le souhaite pas

Je veux que cela donne une impression que chacune peut le faire pour que cela donne à chacune l'envie de le faire

 

- Est ce qu'il peut contenir beaucoup de choses ? 

Sur le plan informatique, je ne sais pas, mais il contient déjà 374 articles dont 37 tutos pour montrer mes petits trucs ou mes découvertes, 27 invitations au voyage dans mes boutiques de laine à travers la France ou le monde.

En 5 ans, j'ai tricoté 229 ouvrages, j'en ai défait 10.

Il y a 54 châles et 89 pulls mais je tricote de plus en plus d'accessoires. Je n'ai pas tout montré, j'en ai 13 en attente de publication (photos, article ou sortie officielle du modèle)

J'ai fait 49 test knits dont certaines demandent un peu de secret.

Je finis par être d'accord avec le Cher et Tendre qui me dit que je tricote beaucoup ( 5 ans qu'il me le dit )

...Ce n'est pas beaucoup me dit mon petit, tu peux faire mieux, même si je ne t'oblige pas.

C'est vrai! dit l'autre, tu pouvais en faire 300

- Le blog a t il beaucoup de succès ?

Il a à ce jour 384 605 visites uniques et 616 980 pages vues.

Moi, je trouve cela beaucoup, parce que je ne prévoyais pas du tout dépaser le millier de visites.

Cela m'impressionne et me ravit et me touche car cette fidélité se maintient au cours du temps

- Le blog est t il cool ? Est il bien, y trouve t on pleins de choses ?

Oui, parce que j'estime qu'on peut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux et que l'humour rend la vie plus pétillante, tout comme la laine rend le monde plus doux.

On y trouve donc des ouvrages que j'ai pu tricoter, des remarques sur les points forts de ces ouvrages ou sur une diffficulté.

On y trouve aussi des réflexions sur les choses de la vie, comme on peut en avoir en tricotant.

On y trouve du vécu et du partage

- Y a t il beaucoup de choses à vendre ?

Non, mon blog n'est pas là pour que je vende mes ouvrages.

J'ai fait une fois une annonce pour vendre mes laines, mais c'est chronophage et, soyons lucide, je les aime tellement que j'ai du mal à les imaginer loin de moi, j'ai toujours des idées de projets possibles, je pense toujours que je peux les tricoter un jour.

Ce n'est que lorsque vraiment la laine ne me convient pas ( je bouloche beaucoup ) ou qu'il y a une erreur de couleur que je songe à les laisser partir.

Mes laines à vendre peuvent être trouvées dans mon stash à vendre de Ravelry

- Y a t il des souvenirs sur le blog ?

Je mets peu de choses de ma vie sur le blog, j'y mets des ressentis et des réflexions personnelles, des expériences que je pense être communes.

Mais je vois comment mes ouvrages retracent visuellement mon empreinte, ma trace.

Tel pull a été porté par tel enfant, à tel âge, et les images resurgissent et les émotons avec.

- Quel est le nom de ton blog ?

Il s'appelle Le blog de Systemeb parce que je voulais un truc facile à retenir et que j'avais choisi Systèmeb comme pseudo.

Systemeb comme une parodie du système D, parce qe j'aime bidouiller pour retomber sur mes pattes

- Quel est le prénom de ton blog ?

Il n'y en a pas, mais le B de Systemeb est l'initial de mon prénom qui est Bao

- Quel âge avais tu à sa création ?

Ben 5 ans de moins qu'aujourd'hui

- On peut se connecter à des choses sur ton blog ? A Facebook ?

Dans mes textes, il y a des liens en plus gros et souignés et il faut cliquer dessus, cela vous mène à d'autres pages.

Mais je ne vais pas sur Facebook, Instagram, Twitter, je ne sais pas faire et c'est trop chronophage pour moi.

Je tiens à ce temps de lenteur et de profondeur, cet espace de longues paroles du blog, à cette trace qui reste.

J'aime ce côté fil du temps qui vous invite à le remonter, comme le saumon remonte la rivière

- Est ce qu'on peut envoyer des choses sur ton blog ?

Oui cela a déjà été fait, d'où les colis reçus et que vous avez dévorés.

Mais j'aime aussi envoyer des choses depuis mon blog.

Et je prévoyais d'envoyer une pelote de laine à offrir à une gagnante tirée au sort.

Il y a une pelote de Primo Fingering de The Plucky Knitter. 

Au choix : Gris

5 ans

Violet : Decorum Dictates

5 ans

Orange : Wattapunk

5 ans

Pour participer, rien de plus simple, mettez un petit commentaire ci dessous avec le choix de l'écheveau que vous préférez.

Mettez ce que vous appréciez dans ce blog, quel ouvrage, quelle astuce, quel article vous particulièrement plu ou aidé, ce qu'il vous apporté personnellement et pourquoi vous le suivez.

Fin des inscriptions lundi soir 23h59.

Et pour finir en beauté, une petite vidéo, à voir en grand écran car c'est plus impressionnant, de la technique de Ebru, une technique de peinture turque, inscrite au patrimoine de l'humanité, je ne me lasse pas de le voir

Repost 0
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 16:38

Voici le moment du tirage au sort à l'occasion de la fin de l'opération Gavons Bao.

Il est temps parce que je suis tellement gavée qu'une amie m'a dit que j'avais les joues bien rondes, comme jamais, mais que cela m'allait bien, si, si.

Note à moi même : le style hamster est à la mode cette année

Je n'ai pas fait le tirage la semaine dernière comme je le pensais, à la date anniversaire des 3 mois de tout ceci parce que j'étais fatiguée.

Mais cela a permis qu'arrive un ultime colis, celui de Michèle.

Elle m'a permis de rire, en découvrant la conserve de sardine, de saliver à la vue des biscuits à la cannelle et à la vue d'un pot de caramel au beurre salé.

Et comme c'est une fée de la couture, elle m'a joint un sac à ouvrage, tout en délicatesse.

Merci Michèle.

 

 

Le tirage au sort

Lorsque je regarde en arrière, je suis un peu surprise de mon rapport au temps.

J'avais beau me dire que j'allais lentement, que je prenais mon mal en patience, je réalise que tout ceci n'a duré que 3 mois et que j'ai trouvé cela infiniment long et que j'étais plutôt impatiente.

Je crois que la mesure du temps n'est jamais comparable à vivre ce même temps.

Depuis la nuit des temps, l'Homme est sensible au rythme des saisons, à l'alternance jour-nuit, au retour d'évènements réguliers qui forment des cycles et délimitent ses propres cycles et sa vie.

Ce temps est le temps cyclique, palpable.

C'est celui d'une rentrée scolaire, à une autre rentrée scolaire, de vacances d'été à d'autres vacances d'été, de Noël à Noël.

C'est un temps dont on se souvient mieux que de l'année elle même

Depuis l'avènement du temps linéaire, celui qui inscrit sur une même ligne les évènements de l'Histoire, en chiffrant autour de la naissance de Jésus Christ, nous apprenons à compter en jours, en mois, en siècle, en millénaires.

Mais notre rapport au temps linéaire est un rapport intellectuel.

Dans notre corps, 3 mois ou 6 mois, quelle différence ??

Dans cette maladie, je suis sortie du temps linéaire et je me réapproprie le temps cyclique : je savoure le retour du printemps, je me régale dans mon jardin, le voir fleurir, verdir.

J'ai même eu la joie de trouver et de (faire) planter un Yuzu, ce citron japonais au parfum si différent.

Et ma hâte de sentir un jour son fruit n'est pas un hâte immédiate, elle s'inscrit étrangement dans la durée, dans une forme d'éternité

Lorsque j'ai lancé cette opération, je crois que j'avais besoin qu'on me tende la main, qu'on me dise que je n'étais pas que dans l'ici et la souffrance, mais que je pouvais me projeter dans demain.

J'avais envie qu'on m'offre de la perspective, de l'espoir, de la joie et du partage.

Je voulais voir plus grand que les murs, que les soins.

J'avais envie qu'on prenne soin de moi mais pas que par mon corps.

J'avais envie que la douceur soit dans mon rapport au monde.

Et vous avez répondu à l'appel.

J'ai reçu 19 colis, chacun tous différents et j'ai découvert 19 univers.

Merci d'avoir être sensibles, d'avoir été généreuses et merci de m'avoir offert de la découverte

J'ai découvert qu'on pouvait faire tant de choses par soi même : du tricot, de la couture et des confiture mais aussi des soins de beauté, des tisanes, des champignons, de la charcuterie, des confiseries et des biscuits sans farine.

J'ai aussi découvert des régions, des spécialités qui me donnent envie de voyager une fois rétablie

J'ai découvert vos histoires, vos armoires, vos goûts et cela me donne envie de gouter à pleins de choses encore, d'aller plus loin que les cachets et les compléments alimentaires.

Merci tout simplement à vous de m'avoir offert de la Vie et l'envie d'en profiter longtemps encore.

Vos colis c'est tout cela et c'est, sans que vous le sachiez, un encouragement pour moi à aller tout découvrir par moi même, c'est un levier pour me remettre debout et courir, pour tout saisir à pleine brassée.

Votre geste, c'est un bout de coeur venu germer dans le mien et qui sèmera ailleurs, encore, plus loin, à d'autres.

MERCI

Alors à mon tour j'ai envie de donner, pas de rendre, de donner en retour.

J'aimerais offrir un ouvrage que je tricoterai à la gagnante du tirage au sort.

Un ouvrage en The Plucky Knitter, une laine que j'affectionne notamment pour son nom, qui se traduirait par La courageuse tricoteuse et qui résume bien toute cette histoire, ce partage.

Je fais simple : j'ai fait une liste des personnes par ordre d'arrivée des colis et j'ai pris un dé à 20 faces

Le tirage au sort

Je lance le dé

...oui, je sais le système est rustique, mais rapide et amusant.

Le tirage au sort

C'est le 16 ( pas d'erreur possible avec le 19, ni le 61 qui n'existe pas sur ce dé)

Et le 16, c'est Pascale, de Belgique, dont j'ai l'adresse mais pas le pseudo.

C'est elle qui a fait cette boîte de biscuit sans biscuit et ce sérum de beauté.

Peux tu me contacter ici dans les commentaires ou sur mon pseudo de Ravelry pour me dire le type d'accessoires que tu aimes : bonnet, cowl, mitaines, chaussettes, châle ? et ta taille pour ces accessoires

Le type de couleur ( neutre, coloré, uni ou semi uni et biensur quelques couleurs ?)

et le type de laine que tu affectionnes : fingering, sport, DK, worsted, Aran ?

les matières que tu aimes et celles que tu ne supportes pas ?

Et si tu préfères que je le tricote pour toi ( je peux et cela me plait comme idée ) ou tu te régalerais à le mettre toi même sur tes aiguilles ?

Valérie C, je m'en vais également te contacter car sans toi, rien de ceci n'aurait été possible.

MERCI.

Pardon à toutes les autres que je ne pourrais gâter mais que j'embrasse bien fort.

Et maintenant, fin de cette longue parenthèse, place de nouveau au tricot lors du prochain post.

Repost 0
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 19:01

Mazette, quelle semaine épuisante !!

Je vais de mieux en mieux, alors je fais de plus en plus de choses et je me suis mis comme challenge de faire une chose par jour mais sur une semaine, pour voir comment je tenais le coup et en combien de temps je récupérais.

Mais du coup, j'ai beaucoup moins de temps à moi, entre le repos, les repas, le kiné et la reprise du tricot.

J'ai fini pas mal de choses laineuses , mais du coup, je n'arrive plus à suivre pour tenir le blog et les prendre en photos et les montrer.

Je vais me reposer la semaine prochaine et remettre tout cela d'aplomb

J'en ai profité pour voir pourquoi je n'avais plus les images de certains tuto que je vous avais fait : je les avais hébergées sur Image machin chose, qui m'avait envoyé un mail pour me dire que mon activité chez eux étant trop faible, sans nouvelles de ma part, le compte sera supprimé

Vous vous doutez que le compte a été supprimé

Mais entre temps, mes photos ont disparu de mon ordi, par la magie du formatage d'un informaticien trop peu zelé : on efface tout et on verra pour remettre.

Sauf ce que je ne sauvegarde pas mes photos de tricot.

Je ne peux pas non plus refaire des photos et vous les insérer sur la page en question car c'était l'époque où j'avais changé pour la version évoluée d'Overblog et je crois que j'avais copié collé ou que Overblog avait copié collé mes posts d'avant

Les photos du texte d'origine sont donc insérées dans le texte et je ne peux que insérer d'autres photos hors du texte

Ceci est donc fort embêtant pour mettre à jour les tutos.

Je vais donc refaire les tutos : 

- la Méthode Contiguous en Photo

- Faire un Bottom Up avec grafting

Et je vais remettre à jour la liste des prix des laines de la Droguerie, cet article date quand même de 2013 !

Je vous demanderais juste d'être patientes, vu que je fais les photos à l'occasion d'ouvrages.

J'ai de belles choses à vous montrer pour les jours à venir.

Merci de vos visites !

Repost 0
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 20:37

Je continue à recevoir vos colis avec un immense plaisir, une gourmandise anticipée

Je me régale visuellement par toute cette diversité avant de gouter pour de vrai.

Voici le Colis de Helyette

Chère Hélyette qui m'avait aidée à mes débuts en crochet et qui m'a permis de finir mon gilet papillon.

Il y a un sachet de spécialité Niçoise, mais surtout 2 sachets de biscuits maison :

Des Roses de sable au chocolat et surtout des Mantécao

Je fonds pour les mantécao, autant qu'ils fondent dans ma bouche.

Et idem que pour le Kouignqq chose, je ne veux pas regarder combien y a d'huile dedans, trop bon !!

J'adore le fait maison !

Merci Helyette !!!

Colis

Amandine me gâte à son tour avec du thé et du chocolat, hum et un petit supplément de douceur, pour traverser l'épreuve, fait de biscuits au caramel et chocolat au lait.

Parfois l'épreuve a des gouts de douceurs

Son petit mot et son allusion à sa maman m'ont bien émue

Colis

Marie Emilienne a décidé de me gâter avec des protéines en boîte :

La délicieuse terrine de Sanglier vit déjà ses dernières heures et j'ai hâte de découvrir celle au boudin.

Je vais bien sur arroser cela de thé à mon petit déjeuner le matin et goûter aux chocolat dans la jolie boîte.

Un grand grand merci pour cette délicate attention, j'apprécie vraiment.

Colis

Martine est assurément une cartésienne mais elle est dotée d'une bonne dose d'intuition car elle a bien compris qu'en moi se cachait quelque part une petite gamine qui adorait les bonbons.

Elle m'a donc offert des sucettes au coquelicot, des sucres d'orges qui collent aux dents et qui se laissent sucer lonnnnggtemps et des biscuits roses pour me donner du rose aux joues.

Mais surtout, elle a tapé fort pour que je reprenne le chemin de la laine,  la passionnée de laine cohabitant avec la gamine à sucettes.

Elle m'a offert un écheveau de Baby Alpaga d'une douceur ....

et d'une couleur .....

Je me pâme à mettre les doigts dessus.

Merci aussi pour les anneaux marqueurs, c'est tellement utile.

Colis

Tous ces colis si différents me touchent chacun à un endroit différent du coeur, parce que chaque ouverture est une mini fête

Chaque déballage s'accompagne d'un émerveillement qui illumine ma journée.

Je découvre derrière chaque cadeau offert la personnalité de celle qui me l'envoit

Je devine le temps qu'elle a pris à choisir le contenu, à confectionner le colis, dans la lenteur ou dans l'efficacité pour que je le reçoive vite vite.

Et il y a ces mots qui toujours accompagnent ces colis, ces mots presque d'excuses parfois de ne pas faire plus.

Comment ne pas bondir et répondre qu'il n'y a pas d'excuses à faire

Que je n'attendais rien de plus qu'une pensée pour moi, qui pourrait se matérialiser par des riens et que je reçois infiniment plus que je n'espérais ?

Que ce plus, il n'est pas dans le nombre mais il est dans la qualité de l'acte.

Je n'attendais pas des Avoirs.

J'ai reçu du Etre.

Ces mots me touchent car entre les lignes, vous me dites que je vous touche, que mes mots semés dans le vaste espace d'internet sont arrivés quelque part entre votre esprit et votre coeur.

Votre réponse n'est pas un vague écho.

C'est un échange.

Merci, du fond du coeur (snif).

Mon état de santé stagne encore un peu à cause d'un début d'ulcère du aux effets secondaires des traitements reçus et me gâche un peu le plaisir de dévorer, mais avec les nouveaux traitements, c'est une question de jours.

J'ai quand même pu aller faire un petit tour au jardin, fêter le retour du printemps

Colis
Colis
Colis

D'autres colis vont peut être encore arriver, je les montrerai ici avec grand plaisir.

Mais je tiens à annoncer que le blog va pouvoir reprendre  son cours habituel et retrouver le chemin de la laine dès le prochain post.

Je ne suis pas très productive, je ne tiens plus à l'être.

Tout ceci mérite que le décante et l'évacue, qu'émotionnellement cela s'apaise, que je retrouve normalité et anonymat.

Ne soyez donc pas pressées, ni surprises si les posts paraissent plus légers parfois.

Merci d'avoir été si nombreuses à mon chevet, à vous inquiéter pour moi.

Merci pour vos réactions aussi diverses que gentilles. 

Repost 0
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 18:03

Alors je rappelle les données :

Sachant que en moins d'une semaine j'ai perdu 2kg, que c'est pas loin de 5% de mon poids actuel, que j'ai maintenant moins de kilos sur la balance que de bougies sur mon futur gâteau, devinez l'âge du capitaine Haddock et le poids du petit Milou.

Je récupère les copies dans 1 demi heure.

Après mon propre constat d'hier, la diététicienne fait le même bilan et me gâve mais cela me coupe l'appétit et me colle l'effet foie de Noël donc on a convenu d'un maximum de grignotage en plus de mes plateaux, et un complément protéiné de 300kcal par jour pour la nuit.

Il me faut des protéines un max : de la viande, des abats, de la charcuterie, du fromage, du poisson et des fruits de mer, des œufs.

Le reste, c'est en plus si je veux : gâteaux, biscuits, pâtes, riz, bonbons, chocolat etc.

L'objectif c'est d'avoir plus que 1800 kcal par jour et j'en suis loin

Je déclare donc officiellement ouverte l'opération Gavez Moi. L'option Gâtez Moi est possible. L'option Grattez Moi est interdite, à cause des cicatrices.

Elle est ouverte à toutes les personnes de bonne volonté qui voudra participer, qu'elle me connaisse ou pas. Celles qui pour divers raisons ont déjà mes coordonnées peuvent directement poster, les autres peuvent contacter Valérie C qui a laissé son mail dans les commentaires du post précédent ainsi que Machamaya sur Ravelry. Martichat a aussi laissé son mail, je crois.

Merci donc pour ce relai et cette chaine qui se forme, c'est magnifique.

J'ai prévenu le Cher et Tendre pour qu'il fasse le facteur de notre boîte à moi et je l'ai senti soulagé de n'avoir pas à faire des déplacements supplémentaires en ce moment.

J'ai aussi bien vu s'allumer dans son regard l'étincelle de la gourmandise, masqué par un pudique "les enfants vont pouvoir en profiter", hihi, ne soyons pas dupe.

Et je voulais partager avec vous le premier envoi, arrivé dans ma boîte hier midi et hier soir à mon chevet.

Oui, une lettre qui est partie avant même que je ne lance dans ma tête cette opération. 

 

Opération Gavons Bao

Cette lettre vient de ma maman, qui de loin avait fait le même constat et en était parvenue à la même conclusion.

Elle a mobilisé ses petites forces de convalescente pour aller jusqu'à la boîte à lettres.

Je vous montre :

Opération Gavons Bao

Ce que j'ai pris pour un marron glacé ensacheé (Miam, regal par anticipation) s'avère être un sachet de pur ginseng, j'en ai pour des semaines de pur santé 

Pour le goût, hum, disons que c'est du pur, un truc comme de recevoir un petit flacon d'huile de foie de morue concentrée.

Mais entre rire jaune et consternation de la mini gourmande, je suis touchée par son geste qui anticipe celui que je vous demande.

Bonne soirée et coucou spécial à Cécile qui m'a accordé son pardon et accepté le mien en retour.

Je précise aussi que je n'aurais pas la force de faire forcément, ni systématiquement les photos de vos envois, et la discrétion est aussi un bel écrin pour les gestes du coeur.

Mais j'en ferai.

Je vous demanderai juste de bien penser à me noter clairement vos coordonnées postales soit sur l'enveloppe ou le colis, soit dedans.

Un grand merci à toutes

 

Repost 0
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 17:52

Je voudrais demander pardon à celle dont je parlais dans mon message d'hier, sur sa remarque.

Hier je voulais parler de mon érectabilité mais je voulais aussi laisser parler mon irritabilité.

J'avais parfaitement saisi le sens de la remarque et compris que derrière cette petite maladresse, il y avait surtout de la peine pour moi, l'envie pour moi d'un retour à la normale. Que c'est un geste d'attention et d'affection.

Sauf que j'ai voulu faire ma contrariée pour toutes les autres maladresses que j'avais pu recevoir et qui étaient bien pire.

Que j'avais envie de râler pour toutes les fois où les gens oublient qu'il importe moins que les choses soient dites, non, il importe plus qu'elles soient entendues. Quitte parfois à se taire momentanément 

Et j'ai été la première à déroger à la règle et j'ai blessé en retour d'un geste gentil.

Je m'en excuse humblement pour cela. Mon état peut expliquer cette note d'humeur mais pas l'excuser.

Le pardon appartient à l'offensée, qui est libre ou non de me l'accorder.

Il y a aussi un point qui explique mon humeur d'hier, c'est que le sujet du tunnel est un sujet sensible et très intime et dont je ne parle qu'avec parcimonie et qui peut changer le regard que les autres portent sur vous, je l'ai vécu des tas de fois.

Je prends donc mon élan un sacré moment et au moindre souffle suspect, je me referme comme une huître.

Ce mouvement d'humeur était juste un prétexte, mais je sais que j'ai pu être blessante.

Je contrôle encore imparfaitement mes pensées et mes émotions, je ne trouve plus le bouton off et une pensée positive ou négative peut me tenir éveillée jusqu'à 4h du matin.

C'est totalement imprévisible et parfois totalement anodin.

Aussi, je dois m'isoler encore jusqu'à ce que cela revienne à la normale. Mais ma décision est prise.

Bien que je n'aime pas parler de ma vie privée, ni dévoiler sur un espace publique de l'intime, je vous parlerai de mon histoire et de mes passages dans le tunnel.

Votre élan d'amour et d'amitié, intense et spontané, tant celles que je connais en vrai ou juste en virtuel, mais tout autant celui des illustres et nombreuses inconnues m'incite à me sentir en confiance.

Vous commencez à me connaître et me percevoir même dans ce que je dévoile pas et vous le respectez, voire vous l'appréciez.

Mes propos, fuissent ils sur un espace public, resteront un peu en territoire de bienveillance.

Mais je le fais surtout parce que c'est dans la démarche de ce que je suis.

J'ai à coeur de partager ce que je sais pour que le monde puisse être plus doux. Je partage mes avis sur des ouvrages, je vous donne mes petits trucs pour gagner du temps, je fais des tutos pour vous aider à comprendre plus aisément ce que j'ai mis du temps à comprendre.

Je n'ai pas la prétention de savoir, de dire ce qui doit être fait, où est la norme. J'ai juste le désir de transmettre une expérience et du vécu, en toute sincérité et surtout en toute simplicité.

Or si j'ai un peu d'expérience et de sérénité sur un sujet aussi universel que la mort, qui touchera chacune d'entre vous par le biais d'un proche d'abord avant de vous toucher vous, si je peux en parlant vous apporter le fruit de mon expérience et de mes lectures scientifiques sur le sujet et vous dire que non, il n'y a pas à craindre la mort, pourquoi vous priverais je de ce qui peut être une clé libératoire possible ? Donc j'en parlerai mais il me faut du temps et reprendre mon élan, je veux en parler au mieux, ni trop court, ni trop long, sans oublier que poster d'un téléphone c'est juste galère.

En attendant, j'ai des tas de projets, d'idées et je carburais sur l'idée que comme mon anniversaire était aussi passé à la trappe, que je n'aurais pas pu manger de gâteau de toutes manières, que vu que j'ai actuellement j'ai moins de kilos que mon âge, je lancerai bien une action nommée "gavons Bao" (oui, je m'appelle comme ça pour celles qui ne le savaient pas encore, et qui éclaire le B de mon pseudo) avec des envois de petits mots, de petits cadeaux tout symboliques pour me faire grossir et aller mieux, des trucs pas chers forcément, des herbes aromatiques de votre jardin pour agrémenter mes plats, quelques biscuits faits maison, un pain d'épice, un vrai saucisson sans peau en plastique, une conserve de votre région, un fromage, 2/3 sachets de votre thé de chez Carrefour ou premier prix ou de luxe, juste pour que un matin je puisse en boire en pensant que vous aussi avec moi on partage quelque chose, tout en  simplicité, pas besoin d'en faire des tonnes. Et moi, j'aurais en retour des trucs à offrir aussi, mais je devrais me limiter à un renvoi sur quelques personnes à peine, à tirer au sort.

Puis je me suis dit que cela allait coincer car je n'ai pas envie de donner mon nom et adresse sur mon blog, que je n'allais pas avoir l'énergie de faire plus de 10 messages privés pour donner mes coordonnées. Certaines mes connaissent sur Ravelry, mais toutes n'y sont pas et je veux que cela reste un acte spontané, qui sorte du coeur et puisse être à la portée de toutes les bourses, sans course à qui fera le plus gros colis.

Je suis donc coincée par mon anonymat !!!

Donc cela risque de rester juste mon joli rêve à moi. Mais c'est un joli rêve qui me réchauffe déjà. Et qui au passage m'a empêché de fermer l'œil, quel joli paradoxe.

Merci à vous de me laisser penser que cela puisse être possible par la sensibilité dont vous faites preuve

Repost 0
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 12:37

L'une d'entre vous a dit qu'elle préférait quand je parlais tricot... Ben, c'est bête, mais moi aussi, j'aurais préféré ne pas vous faire mal aux yeux avec mes histoires de santé.

Je voulais parler de la mort et du doux passage dans le tunnel. Tant pis. Y a trop de tabou encore. 

Je ne vais pas me taire surtout sur mon blog mais il y a des conditions pour confier des choses intimes même si elles sont   fondamenement universelles

Alors on va changer et parler culture et d'histoire, de la destinée humaine, de ces grands singes descendus de leur arbre un jour dans la grande vallée du Rift, quelque part en Afrique.

Et qui un jour, d'Australopithèque-notre-chère-Lucy, a glissé subrepticement vers la lignée des Homo ( pas le transgenre, l'autre Homo), c'était il y a 2,8 millions d'années.

Il est devenu Homo Sapiens, l'homme Sage, ou plutôt l'homme moderne

Puis il est devenu Homo Habilis entre 2,1 et 1,5 millions d'années. Il lui a donc fallu au moins 700 000 ans pour utiliser ses mains et fabriquer des outils, les bifaces, pour devenir acteur sur son environnement et ne pas se contenter de ramasser ce qu'il lui faut autour de lui. 

Puis il est devenu Homo Erectus entre 2 millions et 300 000 ans avant JC, c'est à dire qu'il s'est mis debout, libérant définitivement ses mains pour s'en servir, et prendre de la hauteur sur les choses. Pour se relever, il lui a fallu plus de 800 000 ans

L'homme de Tautavel ou Homo Heidelbergensis est le premier Homo à enterrer ses morts donc à être conscient des questions existentielles et à accorder la notion de dignité aux morts au lieu de les laisser mourir au bord du chemin, il a donc par extrapolation la notion de vie, de mort, d'accompagnement et donc d'amour et de sentiment d'humanité. C'était entre 450 000 et 300 000 ans avant JC, soit 2 millions d'années pour se vivre humain après l'être devenu physiquement.

Et ce n'est que 8000 ans avant JC que l'homme s'est sédentarisé cessant d'être un nomade vivant au jour le jour.

Il découvre alors l'agriculture er se met à produire ce qu'il mange et ce dont il peut avoir besoin, il travaille avec la nature qui l'entoure et découvre la valeur du temps meme s'il en etait déjà conscient.

De cueilleur, il devient bâtisseur et tout s'accélère alors.

Les villages apparaissent et les premières civilisations s'établissent dans le croissant fertile, l'actuelle Syrie et en Égypte vers 3000 avant JC.

Puis l'écriture apparaît qui permet de garder des traces mais surtout de transmettre. On quitte la Préhistoire pour l'Histoire

En moins de 1000 ans, l'homme va bâtir des civilisations qui durent encore aujourd'hui.

Et va créer un monde où la religion va façonner des cultures et des comportements.

Ce monde vivote et la population mondiale reste disparate et reste limité à 1 milliard d'habitants jusqu'à ce que surviennent il y a 150 ans à peine la première puis la seconde révolution industrielle.

En moins de 100 ans, apparaissent l'électricité, l'automobile, le téléphone, les antibiotiques et en moins de 50ans, l'homme double son espérance de vie, multiplie par 6 sa présence sur cette planète et grimpe jusqu'à la Lune, tout en redevant sur Terre un cueilleur qui cueille ce dont il a besoin dans les rayons des supermarchés.

Voici en quelques lignes raccourcis le parcours de l'Homme et son parallèle avec le temps nécessaire de chaque étape.

Et cette évolution est inscrite dans nos gènes : à la naissance, un bébé sait marcher avant d'oublier.

Il a fallu 800 000 ans pour qu'Homo s'érecte, il faudra à peine 1 an à 1,5 ans pour ses descendants.

Et moi, il m'a fallu une semaine pour me remettre debout ce midi.

Un petit pas pour l'homme mais un grand pas pour moi.

Pour celles que cette longue tartine n'a pas rebuté, je vous invite à lire Yves Coppens pour ce qui est de là Préhistoire et découvrir la Taxinomie qui est la classification des espèces.

Et pour les autres, là vous avez vraiment maintenant le droit de dire que vous préférez quand je cause tricot, mais va falloir être patiente.

Fin de la minute - pardon, quart d'heure- culture.

À vous les studios

Repost 0
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 12:35

On pourrait presque y croire.....

Le soleil qui éclaire un plateau léger, le soleil sur les murs blancs de la pièce et qui vient chauffer mes cuisses

Rayon de soleil
Rayon de soleil

Je suis quelque part, en congés de ma vie, loin de la maladie, de la souffrance, des Maman, j'ai peur que tu ne reviennes plus jamais

Il suffit de goûter au plateau, de regarder 10cm plus haut, de bouger d'un ou 2 cm et tout revient à l'esprit et irrémédiablement au corps

Je ne veux rien savoir que ce rayon de soleil

Je veux profiter encore 5 minutes avant de devoir appeler l'infirmière parce qu'il sera devenu trop chaud et qu'il faudra chasser le rêve

Repost 0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 09:13

Par quel étrange paradoxe, alors que je n'ai pu publier des articles depuis quelques temps, ai-je autant de visiteurs ?

Merci donc à celles qui m'ont Facebookée malgré moi.

Voici quelques nouvelles :

Ma première intervention s'est bien passée et je me remettais doucement.

Je suis allée voir ma mère qui était alitée.

Sur place, je me suis découvert une anomalie et je suis allée consulter.

La machine s'est accélérée et j'ai été hospitalisée quelques jours avec une petite intervention, étant trop proche de la première pour envisager plus. Mais une fois rentrée, tout est revenu rapidement et je me suis fait rapatrier chez moi pour envisager la grosse intervention qui aura lieu ce mardi.

Je rentre demain en hospitalisation pour les bilans nécessaires et serais donc absente de ce blog un certain temps.

Mais je suis sereine maintenant et me prépare et je vois la beauté partout

 

Demain peut être

Je trouve cela beau, lisse et doux comme des galets.

Ce n'est pas bien bon mais cela fait du bien.

Je me recentre sur ma famille.

Le Cher et Tendre est un roc.

Mon ado â grandi d'un coup et je vois en lui un potentiel de roc.

Mes petits sont ma bouffée de fraîcheur que je veux partager avec vous pour vous dire au revoir et à bientôt :

Ces derniers temps étant mouvementés, nous avons comptés sur les Tontons et Tatas pour leur offrir leur cadeau d'anniversaire. Mais l'un des jumeaux se questionne :

-"En fait, Papa et Maman ne nous ont pas fait de cadeau ?

Et l'autre de réfléchir 2 secondes et de rétorquer :

-"Mais si, ils nous ont fait un cadeau !

- Ah ??

- Ben oui, ils nous ont fait le cadeau de l'amour."

Repost 0
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 13:31

Sous antalgiques bien sur.

J'ai repris une petite alimentation sans appétit mais sans dégoût ni vomissements. Je dors moins et me lève un peu.

La guérison est en route !!

Voici mon quotidien dorénavant : boisson en bouteille et ciel plus bleu

 

Même pas mal !!

Le blog va maintenant reprendre son contenu laineux habituel même si je poursuis mes réflexions intimes.

Un grand merci à toutes pour votre sollicitude et votre affection qui m'ont touchée.

Je vais continuer à aller mieux mais je vais le faire à mon rythme et pour cela il me faudra du repos.

Je vais donc limiter mes interventions sur internet mais je continue à être là et je rêve du moment où je pourrais remordre la vie à pleines dents tant au sens propre que figuré ( ah, du bon vrai saucisson, des tranches d'andouille de Gueméné, du pain d'épices ahhh).

D'ici là, mangez et buvez pour moi, riez et aimez pour moi.

Bisous et à très bientôt 

Repost 0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens