Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 13:13

Me voici en route pour Roubaix.

Le plus simple est de prendre le metro ligne 2 et de descendre a Roubaix Centre. Il faut compter 13 stations depuis la gare Lille Europe, environ 30 minutes. Une fois descendu, il faut encore marcher 10 minutes.

La facade a gardé son allure industrielle

La Piscine de Roubaix

Le musee de la Piscine est née de la volonté de renover ce vieux batiment - initialement une vraie piscine municipale - en un lieu de culture avec des expositions permanentes et des expositions temporaires.

La Piscine de Roubaix

Ce qui me frappe d'emblée, c'est le monde : Les gens viennent en nombre et en famille, avec parfois des enfants en bas âge et visiblement certains viennent de loin, si j'en juge par le regard perdu ou l'accent.

Tant pis pour l'exposition de Camille Claudel bondé, je cherche MON expo à moi

La Piscine de Roubaix

La structure du musée s'articule autour d'un bassin central, avec des coursives au premier étage, sans doute d'anciens vestiaires, et des cabines de douches au rdv, autour du bassin

Cela contribue à rendre une athmosphere très particulière, le regard ne se porte pas comme dans un musée habituel

Pour vir l'as^pect plus classique du musée, il faut aller dans la parite annexe, grande et lumineuse, où je suis eblouie par la lumiere qui illumine les oeuvres peintes

Je m'attendais à un petit musée, vide de monde, je découvre avec émerveillement un magnifique lieu de culture, visilbement connu et bien implanté

Ma déception viendra d'avoir oublié mon appareil photo et de mon téléphone, pas mal déchargé en prenant les photos précédentes

J'espère en avoir assez pour les petits poilus

Allons donc voir se lever le soleil sur le bassin

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

Le bassin d'orgine est bien plus vaste mais l'idee est restee et on deabule a proximite des oeuvres de marbre.

J'adore la sculpture car l'artiste a bataille contre la pierre pour rendre un ouevre de delicatesse et de douceur, autour de laquelle on peut tourner et qui ainsi revele d'autres facettes.

La sculture au contraire du dessin, de la peinture ou des photos ce n'est pas seulement ce qu'on nous donne a voir

et cela suscite souvent en moi l'envie de toucher...un peu comme les pelotes

La Piscine de Roubaix

En bout de bassin une oeuvre qui m'evoque la dentelle de mes châles

( désolée, on est sur un blog de tricot et pas de critique d'art, je reste dans mon domaine )

La Piscine de Roubaix

Je grimpe à l'étage pour chercher les petits bonhommes de laine

La Piscine de Roubaix

Il y a là 15 ou 16 m de petits soldats, mais si petits dans l'immense coursive que je les ai même cru presque cachés

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

Regardons les de plus près

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

IIs sont 780

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

Une oeuvres à 1000 mains

Voici 2 des 1000 mains, celles de MissOrangina, adorable tricoteuse que j'ai pu croiser en vrai.

C'est son compagnon qui a fait les photos qui ont été montrées sur Facebook le jour de l'inauguration.

La Piscine de Roubaix

Et encore 2 autres sur les mille.

Non pardon, il en manque une qui sert à tenir l'appareil photo

La Piscine de Roubaix

Petit zoom sur les différentes armées

La Piscine de Roubaix

L'Afrique, je crois

La Piscine de Roubaix

L'armée belge avec ses pompons rouges

La Piscine de Roubaix

Les casques à pointe marron de l'armée allemande

La Piscine de Roubaix

Les Poilus français

Je suis émerveillée de voir comment chaque soldat est différent, chacun avec son casque pourtant identique au départ.

Cette multitude de différences se transforme par la magie du nombre en une Mulititude, entité cohérente, mais entité par elle même.

La Piscine de Roubaix

Vue depuis la cabine de douche, où on peut voir comment les gens réagissent face à cette armée au ras du sol

La Piscine de Roubaix

Dans les cabines de l'autres côtés sont exposés d'autres petits soldats, cette fois ci dans des vitrines.

Le seul petit soldat à avoir des yeux

je crois même s'il y a comme une larme au coin de l'oeil.

Il regarde la phrase de Rudyard Kipling, que Délitmaille nous explique ici "Si quelqu'un veut savoir pourquoi nous sommes morts, dites-leur : parce que nos pères ont menti"

La Piscine de Roubaix

Le soldat Mondrian

La Piscine de Roubaix

Soldats en tenue de camouflage

La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix

Et mon soldat préféré, celui qui malgré lui parle de Nature, de fleurs, de renaissance et du cycle des saisons et de la vie.

La Piscine de Roubaix

Cette exposition a beaucoup plus aux enfants présents, personne n'a touché les petits soldats

La Piscine de Roubaix

Mon impression sur cette exposition ?

Tout d'abord j'ai été surprise de la place laissée à ces petits soldats

Tout nombreux qu'ils soient, malgré la longue gestation nécessaire, malgré le travail nécessaire, l'impression de les voir au ras de terre, dans un coin beaucoup moins passant du musée m'a donné l'impression que la laine avait encore une place dérisoire.

J'aurais aimé que les gens prennent conscience d'avantage de ce que cela a nécessité

Ces longs mètres de soldats semblent si courts rapportés à la taille de la coursive.

Puis petit à petit j'ai donné mon interprétation.

Quelle place a aujourd'hui l'armée dans nos sociétés pacifiées et en temps de paix ?

Que reste t il des soldats morts pour la Patrie ?

Comment vit on le passé dans un monde qui vit à 100 à l'heure et pour qui le temps a valeur d'urgence ?

N'est ce pas une nécessité que d'oublier la guerre pour avancer ? N'est ce pas une constance de l'Histoire de se répéter parce que les hommes n'ont pas de mémoire ? Parce que les sacrifices sont rarement utiles pour les générations à venir.

Ces petits soldats pour les enfants du musée ne sont pas une œuvre mais des jouets potentiels

Ces morts, même par millions, ne sont que des morts et plus des êtres vivants, avec une vie, une histoire, une famille, des espoirs ou des projets. Par leur mort, ils sont devenus dérisoires, même par millions.

C'est un choix que de porter la mémoire des gens et des évènements.

Ces petits hommes à ras du sol, sans armes, laminés par une guerre longue, humbles, nécessitaient donc qu'on aille et qu'on se penche sur eux.

Je vous recommande donc d'aller dans ce musée et de vous repaître aussi de la beauté de l'art et de l'horreur de la guerre.

Le meilleur et le pire des hommes en quelque sorte.

Repost 0
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 10:23

Profitant des vacances je suis montée à Lille dans l'idée de voir l'exposition de la Wool War 1, cette drôle de Petite Guerre en Laine, lancée par Délimaille/Anna.

Ce projet porté sur toute une année a été l'occasion de belles rencontres, racontée  et

Me voici donc levée aux aurores pour débarquer à Lille Europe. J'ai vécu quelques années dans cette ville dans le cadre de mes études et n'y suis plus retournée depuis des décennies.

Ce sera aussi l'occasion d'un petit pèlerinage.

Mandela a dit qu'il n'y a rien de tel que de revenir dans un endroit qui n'a pas changé pour mesurer comme soi même on a changé.

Alors en route.

Voici le quartier de la gare, flambant neuve, comme lorsque je l'ai vu sortir de terre. viblement les batiments vieillissent moins vite que les hommes

Lille

Je visite le centre ville et la vieille ville.

Voici la place Rihour et les restes du marché de Noël.

Lille
Lille

Ah comme j'aime ces facades et ces briques.

Le Nord, ce sont les corons et les mines de charbons mais cela a été aussi les plus grosses fortunes de France

Lille

Arriver dans une ville au second jour de l'année donne incontestablement l'impression de voir une belle endormie se réveiller d'une nuit d'excès, le soleil se lève à peine, les boutiques sont encore closes, les places sont vides. Mais peu à peu, les commerçants s'activent, sortent leur balais, installent les tables et chaises, les livreurs livrent.

Il est 9h passé mais j'ai l'impression d'être dans la chanson de Jacques Dutronc "Il est 5 h Paris s'éveille" et moi non plus je n'ai pas sommeil

Lille

La Vieille Bourse, encore close.

Je l'avais connue délabrée et close puis ouverte et toute rénovée.

La voici à nouveau close mais encore bien jolie.

Je me faufile pour le vérifier, oui, elle est encore splendide à l'intérieur. Décidément le temps ne fait pas que des ravages sur les hommes et les femmes.

Lille
Lille

Ah, LE Beffroi de Lille, symbole de la région, à proximité de l'Opéra

Lille

L'Eglise de la Treille, rénovée avec une résille métallique et des panneaux de marbre translucide laissant passer la lumière et classée Monument Historique.

Elle était fermée.

Lille

Me voici à battre le pavé le long des rues du Vieux Lille, à contempler ces façades plus hautes que larges, à visiter aussi les cours intérieures où se nichent des restaurants cachés.

Oh, c'est bien loin de mon Sud où on se met en terrasse pour voir (et être vu)

Lille
Lille
Lille

Et me voici à contempler des vitrines fort alléchantes

Lille

Je n'ai pas résisté à prendre quelques spécialités du Nord, les fameuses gaufres fourrées pour les enfants (et pour moi)

Lille
Lille

A qu'elles sont belles les vitrines

Lille

Mais le temps file et j'aurais à peine le temps de revoir mon ancien travail.

Il ne faut pas non plus oublier que je suis là pour voir la Guerre, celle qui reste inscrite sur les monuments tel un sacrifice

Lille

La suite en photos dès que le site daignera accepter mon téléchargement

Repost 0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 22:12

Déjà 365 jours depuis les derniers vœux !!! Que le temps file !

Alors pour ces prochaines 365 jours ( j'ai vérifié, ce n'est pas une année bissextile ) je vais vous souhaiter

De la laine toute douce

Du tricot plaisir

Des tas d'ouvrages tous jolis et tous finis

Des tas de bavardages en tricotant gaiement

Des tas d'amitiés et de rencontres dans la vraie vie ou sur internet

De l'attention et de l'amour

La réalisation de vos objectifs

De la gaité dans vos vies

Mais surtout, je vous souhaite d'avoir la santé pour vous et ceux que vous aimez

Et pour cela je vous offre à tous cette petite plante que j'ai prise en photo

Oui, vous comptez bien, il y a bien 4 feuilles sur ce trèfle et il y a en a assez pour vous tous

2015

Ces tas de petits lutins ont accompagné un monsieur barbu et joufflu dans sa distribution de cadeaux

Le déballage de leur production va venir dans les jours/semaines à venir mais pour l'instant, je profite de mes vacances et de ma famille.

A très bientôt, pour de nouveaux articles et la réponse à vos commentaires que je lis avec plaisir mais honteusement en sous marin, me promettant d'y répondre, avant d'oublier.

Bonne année 2015 et grand merci pour votre fidélité sur ce blog.

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 08:46

Ca y est ! L'exposition a démarré ce samedi 6 Décembre au

musée de la Piscine à Roubaix.

Ces petits soldats se sont mis en route, tous ensemble

formant un seul corps, voué à être abimé, mutilé par la

grande Guerre.

Ensemble mais si différents, des grands, des petits, des

gros, des qui sont ployés sous la charge, d'autres le nez au

vent.

Des hommes réunis sous différents drapeaux avec une

seule idée, vaincre.

Des petits bonhommes en laine mais qui figurent les

hommes et les femmes d'hier et d'aujourd'hui.

1000 mains ont participés à ce projet.

2 sont les miennes.

Mon petit soldat est noyé dans cette foule compacte, mes

petites bretelles, mes sacs et besaces, mes pantalons sont

quelque part dans cette action commune et cela me touche.

Je n'y suis pas encore allée mais voici un reportage d'une

autre paire de ces 1000 mains

Un joli travail, et en amont un travail phénoménal, une aventure laineuse et humaine fantastique.

Merci Anna-Délitmaille de m'avoir permis de participer.

J'irais voir par ma paire d'yeux.

L'exposition "l'Adieu aux Armes" dure 4 ans mais la participation d'Anna se clôture le 12 Avril 2015

Repost 0
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 17:53

Bonne soirée !

Citrouille
Citrouille
Repost 0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 11:01

Je ne sais pas si vous êtes comme moi et si vous avez un gros stock de laine.

En anglais on appelle son stock un stash et on dit qu'on plonge dans son stash pour y trouver LA laine parfaite pour tel ou tel ouvrage.

Au décours d'une discussion sur Ravelry, j'ai lancé que j'allais faire une photo de moi, plongeant dans mon stash.

On m'a pris au mot et j'ai fait la photo que j'ai voulu partager

Parce que j'aime bien dire ce que je fais et faire ce que je dis.

Et parce que cela m'amuse.

Ce matin j'ai donc reçu ça

un plongeon

Je me prépare à plonger

un plongeon

Et moi dans mon bain

un plongeon

Ah, rien de tel qu'un peu de Sport ( Traveler ou Primo ) pour se sentir en forme de bon matin

Et vous ? vous faites des plongées dans votre stash ? si vous avez des photos c'est l'occasion de me les montrer

Repost 0
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 23:20

Le colis est en route

Moi, je continue à tricoter, je fais, je défais

Je ne montre rien en attendant, je cultive le secret

Chut
Repost 0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 09:18

Je prépare des petits secrets en ce moment que je ne peux vous montrer, d'où mon silence actuel

J'ai 2 ouvrages finis pour la rentrée des enfants qui attendent le feu vert des créatrices pour être dans la lumière

J'ai 2 autres test knit pour moi à débuter incessamment et à finir fin octobre.

Je suis en train de finir un pull dans le cadre du Pluckytember, le mois de folie pour les groupies des laines The Plucky Knitter, laine que j'avais utilisée pour mon Ginkgo Shawl et que j'avais adoré

Mais j'ai un Swap sur Ravelry que je peux vous montrer car il est fini 

Coulisses

Ah, oui ! J'ai oublié de vous dire que c'était un secret et que tant que la personne ne l'aura pas reçu, ce sera secret.

Il y a cependant sur ma photo le pseudo de ma swappée, le nom du modèle, la laine, la couleur, le poids de l'ouvrage. Peut être est ce vous qui me lisez si vous trainez sur Ravelry ?

Je vous le montrerais en temps et heure

J'aime ce swap, c'est ma 3ème participation

Pour la première année, j'avais eu l'occasion de tricoter un Henslowe pour Michemiche, ma voisine de département, qui est devenue depuis une chouette tricopine, au grand coeur (et aux beaux yeux verts)

La seconde année, j'ai tricoté un Song of the Sea pour Chocomilka

J'ai reçu un béret et un Cassis Shawl que je porte encore très souvent

Bref, c'est de l'amour et de l'amitié

Et de la patience aussi...

A bientôt pour la suite en blabla et en images

Repost 0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 19:27

Voici le récapitulatif visuel de toutes les nappes échangées et transformés en écheveaux

Si vous cliquez sur le nom, vous pourrez découvrir l'univers de la fileuse

La nappe de Zazomarrons,

SWAP : File moi un trésor

Filée par Féedautomne

SWAP : File moi un trésor

Les magnifiques rollags de Mmm

SWAP : File moi un trésor

Filés par Lolatralala

SWAP : File moi un trésor

La nappe de Lolatralala

SWAP : File moi un trésor

Filée par Clairedesbruyères

SWAP : File moi un trésor

Les nappes de Clairedesbruyeres

SWAP : File moi un trésor

Filées par Zouzou

SWAP : File moi un trésor

La nappe de Zouzou

SWAP : File moi un trésor

Filée par Flora

SWAP : File moi un trésor

La nappe de Lululibellule

SWAP : File moi un trésor

Filée par Dan2lion

SWAP : File moi un trésor

Les nappes et rollags de Féedautomne

SWAP : File moi un trésor
SWAP : File moi un trésor

Filées par Esperluette

SWAP : File moi un trésor

Les tresses de Flora

SWAP : File moi un trésor

Filées par zazomarrons

SWAP : File moi un trésor

La tresse de Dan2lion

SWAP : File moi un trésor

Filée par Yavanna

SWAP : File moi un trésor

La nappe d'Yavanna

SWAP : File moi un trésor

Filées par moi ( cf les post précédents )

SWAP : File moi un trésor
SWAP : File moi un trésor

Et ma modeste nappe

SWAP : File moi un trésor

Filée par Mmm

Mais je n'ai pas encore les photos

la surprise sera totale, puisque je pars en vacances

Je suis curieuse de savoir ce qu'elle a pu faire avec ma nappe presque unie

En tous cas, merci Marie pour ce bel échange

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 00:12

Le colis étant reçu et ouvert, je vous montre ce que j'ai fait dans le cadre de l'opération File moi un trésor.

J'ai reçu ceci, d'Yavanna, des Ateliers de l'Arwen

J'ai filé un trésor
J'ai filé un trésor

Il y avait également des caramels au beurre salé pour la douceur mais surtout de bien belles paroles sur le choix des couleurs de la nappe

J'ai filé un trésor

Je me suis donc mise au travail.

J'ai commencé par la nappe bleu et verte dont je voulais garder le dégradé de couleur.

J'ai donc séparée ma nappe en 2 par le milieu, chacune étant à la fois verte et bleue.

J'ai fait 2 fils solitaires que j'ai ensuite retordus ensemble.

Mais je me suis amusée à faire des à-coup comme si je faisais un code morse, pour que le fil se vrille d'avantage et fasse comme un fil granité.

J'ai obtenu 67m pour 50g

J'avais d'autres photos, mais elles ont été perdues.

Voici donc la seule que j'ai, qui m'évoque le passage de l'eau à la feuille, donc le printemps.

Il y avait aussi des bouts de sari jaune pour évoquer les boutons des fleurs à venir, et des bouts plus sombres, comme un hiver qui partirait en lambeaux quand vient le règne du printemps

J'ai filé un trésor

Je me suis ensuite penchée sur la mèche rouge.

Entre temps j'ai vu les autres nappes et je les trouvais très très fantaisies par rapport à mon modeste dégradé.

J'ai donc réalisé que je raisonnais comme tricoteuse et pas comme fileuse :

Pour la tricoteuse, le fil est vu comme moyen d'aller vers l'ouvrage, il en faut donc assez pour finir l'ouvrage, donc le fil dentelle est inconsciemment une évidence.

Pour la fileuse, le fil peut être un moyen vers un ouvrage, mais peut être aussi une finalité en soi, une oeuvre finie.

Il me fallait donc sortir de mes habitudes et tenter un fil plus fantaisie. J'ai alors regardé ma nappe, elle allait de l'orange au rouge, avec des éclats de soie de sari jaune ou bleu violet.

Et j'ai pensé aux flammes du feu qui passait par ces gammes de couleurs, s'élevant vers le ciel, mais parfois en volutes, en ondulations et mes doigts, au lieu de tenter un fil fin et régulier, ont essayé de traduire ces flammes irrégulières.

Puis j'ai retordu avec un fil très fin en mérino 2 ply Adriafil, en m'amusant à faire ces zigouigouis en variant la quantité de fil que je distribuais pour le retord, parfois très rapprochés, parfois très écartés.

J'alternais en changeant le fil dehors - le fil dedans

J'ai filé un trésor
J'ai filé un trésor

J'ai ajouté des bouts de fil de 10 cm noir ou multicolores, qui devaient servir de frange décorative et qu'on m'avait donné dans un lot et j'ai fait tenir le tout grace au retord avec le petit fil rouge

J'ai ensuite bloqué mon fil pour lui garder cette tension / torsion permanente ( un peu comme chez le coiffeur lorsqu'on se fait une permanente )

Pour cela, j'ai trempé mon fil dans de l'eau, comme pour un ouvrage, au moins 20 minutes. J'ai mis un zeste de savon, puis j'ai rincé le tout.

Et là, scène de violence inouïe : je vais taper mon écheveau, préalablement attaché à des endroits stratégiques par des brins de fil différents, et le battre contre une surface pour étirer ce qui peut l'être, pour répartir les torsions, un peu comme lorsqu'on bloque un châle en tirant dessus.

Cela permet aussi d'enlever l'eau.

Puis je le laisse pendre, avec un poids au bout.

Une fois sec, voilà ce que cela donne :

J'ai filé un trésor

23m pour 50g. Rouge et orange, impossible à bien avoir la couleur qui est très proche de la couleur de la nappe.

Pour repérer les bouts, j'y ai attaché 2 petites fleurs et hop !

J'ai filé un trésor

Ils sont bien arrivés chez Dan2lion qui fait aussi de magnifiques bijoux rétros

Je vous invite à aller voir sa boutique en cliquant sur les liens.

J'ai filé un trésor

Ah, mais je vous vois venir, oh, tricoteuses que vous êtes !! Et je vous entends :

- "Mais que peut on faire un ce genre de fil de 23m ??"

Alors je vous propose de raisonner en fileuse :

Avec 23m d'un fil aussi varié en taille, on peut faire ça : 

J'ai filé un trésor

C'est un collier, porté par mon petit juste pour vous donner une idée.

Imaginez maintenant une jolie robe du soir noire à la place...... Si vous imaginez bien, alors vous êtes déjà un peu fileuse.

On va continuer à rêver encore un peu avec le prochain post qui va récapituler toutes les nappes et tous les écheveaux et je vous donnerais les liens vers les fileuses, qui pour la plupart ont des boutiques où vous pouvez vous approvisionner en matières premières ou en produit fini

Repost 0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens