Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 08:29

La maîtresse a prévu que les enfants apporteraient à l'école 100 objets à l'occasion de leurs 100 premiers jours d'école. Il fallait biensur des petits objets. Exit les 100 Lego ou les 100 Playmobil. Ils ont du réfléchir.

L'un a décidé qu'il apporterait 100 petits grains, chaque grain étant mérité par une bonne action. Vous imaginez que j'ai maintenant un petit ange à la maison

L'autre a décidé qu'il apporterait 100 drapeaux différents, dessinés et coloriés par ses soins. Vous imaginez donc que les crayons s'usent.

tuto : rallonger un crayon

Oui, certains crayons s'usent plus que d'autres et plutôt que de racheter un lot complet, j'ai eu l'idée d'appliquer un petit truc que faisait ma mère.

Je n'avais pas saisi à l'époque la nécessité de ces économies de bout de chandelles. Je n'avais pas saisi non plus combien son sens de l'économie et de la débrouille était un trésor en soi.

Aujourd'hui ces petits actes prennent sens, éclairés à la lumière du développement durable.

Petite, j'avais un peu honte de ces petites crayons qui disaient tout haut des choses que je ne voulais pas qu'ils disent.

Aujourd'hui, j'en suis fière et je partage ce super plan anti gaspi.

Voici donc le tuto, pensé par ma mère, réalisé par l'un de mes fils de 6 ans.

tuto : rallonger un crayon

Prenez une feuille A4, pas neuve, une ancienne lettre, un prospectus reçu par courrier. Si elle est déjà pliée en 3 c'est parfait, découpez là le long de cette pliure ( au doigt, même pas besoin de ciseaux )

Repliez la ensuite en 2, côté blanc en dehors.

Posez le crayon dessus, en laissant au moins 2 cm sur la partie papier

tuto : rallonger un crayon

​Roulez jousqu'au bout, bien serré en suivant bien le bord

tuto : rallonger un crayon

Scotchez le papier

tuto : rallonger un crayon

Scotchez le papier au crayon

tuto : rallonger un crayon

Scotchez le haut du papier

tuto : rallonger un crayon

Et hop !

tuto : rallonger un crayon

Vous vous demandez si c'est solide ?

tuto : rallonger un crayon

Oui, ce qui compte c'est que la partie où on pose les doigts contienne à la fois le papier et le crayon, le haut n'est là que pour équilibrer le crayon

C'est un peu comme lorsqu'on écrit avec une plume d'oie

tuto : rallonger un crayon

On peut ainsi le tailler normalement et recommencer l'opération lorsqu'on arrive au papier.

Que faire si le crayon fait moins que 2 cm ?

On va alors les mettre avec d'autres petits crayons de 2 cm et les rouler dans le papier. Ils vont donner de la solidité et on pourra utiliser la couleur qui apparait, jusqu'au bout du bout

Mon petit était si content qu'il a voulu refaire tous les crayons courts de cette manière.

Il était bien fier de lui et de ses crayons, qui n'était pas moins beaux mais plus originaux.

Mais il n'était sans doute pas le plus fier.

Merci Maman !!

Je me devais de partager cela avec vous, vu que le nom de ce blog est Systemeb.

Mais rassurez vous, comme on est sur un blog de laine, la suite va arriver...

tuto : rallonger un crayon
Repost 0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 08:37

J'ai déclaré forfait pour le bonnet dans la collection Pride and Prejudice, n'ayant pas le bon tour de tête. Par contre j'ai poursuivi ma collaboration en test knit avec ChristalLittleK en tricotant pour elle son nouveau gilet pour enfant, Napolitain.

Il va de 2 à 12 ans.

Gilet Napolitain pour les enfants

J'ai pensé à mes petits, mais quand ils ont vu ce rose, j'ai eu du mal à leur vendre le produit, à faire parler leur imagination. Sans compter qu'il leur fallait faire abstraction qu'il était porté par une fille.

Des fois le machisme des bacs à sable bride furieusement l'ouverture d'esprit.

Donc je me suis dit que j'allais leur offrir une panoplie de la parfaite ménagère pour Noël et je me suis repliée sur un 2 ans pour l'offrir à mon futur neveu ou nièce.

J'ai bien des nièces et des neveux sous le coude me direz vous ? oui, mais ni dans la bonne taille, ni adeptes des rayures asexués.

Donc on va profiter de la gagatitude de la future maman et tricoter un ouvrage mixte. Je sais qu'elle avait aimé une association de mes pelotes de coton Katia Monaco

Gilet Napolitain pour les enfants

Le plus difficile dans une ouvrage multi couleur est de trouver la bonne association.

Dans ce ouvrage on joue avec les rayures de couleur mais aussi avec le relief, entre les bandes mousse et les aplats de jersey

Gilet Napolitain pour les enfants

Il s'agit d'un gilet top down, qui se tricote de haut vers le bas, en aller retour, aiguille 4 mm.

Les augmentations se répartissent dans l'empiècement et ensuite on sépare les manches et le corps.

Pour ma part, je n'ai pas fait les diminutions des manches et j'ai même ajouté 4 m supplémentaires pour plus d'aisance.

Il faut également suivre l'ordre des couleurs.

J'ai coupé le fil à chaque changement de couleur, je trouvais cela plus esthétique, mais j'avoue que je m'en suis repentie lorsqu'il a fallu rentrer tous les fils !

Arrivé en bas du gilet, j'ai préféré faire une bordure en gris foncé au lieu de blanc comme le modèle pour respecter l'harmonie visuelle

Gilet Napolitain pour les enfants

Et pour les manches, j'ai préféré aussi changer de couleur.

Ce gilet change totalement d'aspect selon l'ordre qu'on donne aux couleurs.

On peut également rester sur un gilet d'une seule couleur.

J'ai choisi de mettre les boutons très colorés car si ce futur bébé a une maman aux goûts très classiques, il a quand même une tata aux goûts très colorés

Gilet Napolitain pour les enfants

On termine le gilet en relevant des mailles sur le tour et le col. J'ai choisi de rajouter des mailles aux angles du col pour le rendre plus carré que rond

Gilet Napolitain pour les enfants

Vous n'aurez pas de photos avec le gilet portés à moins d'attendre encore 2 ans et demi.

Je vous laisser donc extrapoler et faire parler votre imagination….

Si vous le souhaitez, cela peut être plus rapide, il faudra attendre la sortie très prochaine du modèle, à la fin du mois.

Bien entendu je vous préviendrais de la date de parution du modèle.

Merci Christelle pour ta confiance. J'espère qu'il te plait ainsi.

Repost 0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 08:37

Le tricot, c'est de l'amour.

Tricoter, c'est monter des mailles, donner vie à une oeuvre pensée par une personne, c'est tisser des liens entre soi et celui ou celle à qui est destiné cet ouvrage, mais c'est aussi tisser un lien durable qui sera transmis parfois de génération en génération.

Au delà du temps, tricoter, c'est aussi parfois tisser des liens dans l'espace.

J'en ai eu une belle preuve ces derniers temps.

Il y a un peu plus de 5 mois, Laféemoimême était venue sur le forum de Tricotin avec une demande singulière : elle avait retrouvé des notes et souhaitait qu'on l'aide à reconstituer l'ouvrage, parce que cela semblait être un ouvrage, et souhaitait le faire ensemble dans le cadre d'un KAL

La Brassière de Mamy Agnès

image piquée à Lafée qui en fait de toutes belles

Cela m'a emballée parce que je n'ai jamais eu le plaisir d'avoir un vieux grenier empli de merveilles et de souvenirs, un endroit où naissent les grandes rêveries.

Pour moi, c'était l'occasion de partir à la chasse au souvenir, comme je serais partie à la chasse au trésor.

Lafée vous a raconté sur son blog le déroulement de toute cette jolie histoire, qui pourrait se résumer au fait que nous avons fédéré autour de cette idée plusieurs tricoteuses, tricoté et montré nos ouvrages et retrouvé le modèle d'origine.

Elle y montre aussi une jolie galerie avec tous les ouvrages.

Ceci a abouti pour moi à cette jolie layette qui a été offerte au seul bébé que j'avais sous la main à l'époque 

La Brassière de Mamy Agnès

Tout ceci aurait pu s'arrêter là, si Lafée et moi n'avions pas eu le désir de porter plus loin ce devoir de mémoire

Comme ce modèle était introuvable dans sa version d'origine et qu'il n'était plus protégé des droits d'auteurs, nous avons souhaité le mettre au propre et le diffuser gratuitement.

Nous avons travaillé de concert pour en faire un modèle qui respecte l'esprit d'antan, mais qui soit présenté comme un modèle d'aujourd'hui, sans aucune couture.

Elle a donc joliment travaillé sur la mise en page du modèle et je lui ai proposé de le traduire en anglais afin de le mettre en ligne sur Ravelry.

Je me suis glissé quelques mois dans la peau d'une créatrice de modèle et j'ai pour une fois changé de côté de la barrière : j'ai demandé à d'autres personnes de faire un test knit.

Ce n'est pas un exercice très facile et je voudrais féliciter toutes celles qui prennent le temps de créer et de mettre en ligne un modèle. C'est très très chronophage et il faut vouloir le faire et les quelques euros que coutent un modèle n'est rien comparé au travail que cela donne.

Faire payer un modèle qu'on a créé, c'est n'est pas un moyen décent de gagner sa vie, c'est juste une manière de valoriser ce qu'on aurait porté et sorti de toutes manières. Payer c'est une manière de dire merci.

Donc je disais que j'ai cherché des test knitteuses en anglais et j'ai eu des réponses du Canada, de New York et Chicago mais aussi de Belgique.

Merci à Mehndi, Lilacia, Nele et les autres

Voici donc leur ouvrages

La Brassière de Mamy Agnès
La Brassière de Mamy Agnès

Ce joli bébé souriant est celui de Lilacia

Et je suis ravie de voir qu'elle sourit à à la vie et de voir qu'un ouvrage d'hier peut habiller les enfants d'aujourd'hui.

Le modèle a été mis en ligne par le travail acharné de Lafée.

Il est disponible en français et en anglais et il est gratuit.

Si vous le voulez, c'est par ici : Layette de Mamy Agnès. 

La Brassière de Mamy Agnès

C'est un joli modèle dont la taille change selon le numéro d'aiguilles que vous choissisez, allant de la naissance à 12 mois ( mais à cet âge on ne met plus de layette et il faut ajouter des boutons ).

C'est avec beaucoup d'émotion qu'elle et moi l'avons vu en ligne, avons compté le nombre de petits coeurs ( plus de 100 déjà !!)

Nous avons eu grand plaisir à travailler ensemble sans nous connaître dans la vraie vie, nous avons eu beaucoup de plaisir à retranscrire les mots d'hier pour les transmettre pour demain, pour garder une trace.

Un jour nous ne serons plus, mais nos ouvrages parleront de nous, parlerons pour nous.

Parce que le tricot, c'est de l'amour et du lien.

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 08:29

On en français : Monkey D. Louffy

Je sais, c'est à peine plus clair ...

Il m'a fallu faire un effort et aller comprendre ce dont me parlaient mes enfants

Et je l'ai fait à travers des Amigurumi.

C'est un mot Japonais qui vient de Ami : tricot et de Nuigurumi : jouet rembourré

J'ai un peu de mal à écrire ce mot alors je trouvé un truc : AMI ( comme un copain) GURU ( comme celui qui vous monte le chemin) Mi ( comme moi )

Ce qui est bien avec les enfants c'est que grâce à eux on découvre d'autres univers dont on ignorait l'existence.

Et ce qui est bien, c'est que grâce à crochet, je vais pouvoir mettre un pont vers leur univers.

Alors, je vous invite à découvrir avec moi.

Il était une fois un petit garçon, qui portait un chapeau de paille un short bleu et un gilet rouge et qui rêvait...

 

 

Amigurumi : Monkey D Luffy

Il regardait le ciel et rêvait à des aventures

A des aventures romanesques et une vie de dangers

Il rêvait d'être pirate, sur un beau bateau

Amigurumi : Monkey D Luffy

Un jour, malgré l'avertissement de son père, il avala le fruit du démon, autrement appelé le fruit du gum gum ( ou gomme gomme )

Son père tenta de lui faire cracher ce qu'il avait mangé, mais trop tard...

Le fruit du démon avait fait son œuvre....

Ce pauvre Luffy avait gagné la possibilité de voir ses bras et ses jambes s'allonger de manière démesurée et il perdait la possibilité de flotter. Un comble pour un futur pirate.

Mais cela ne le décourageait pas, et il vivait tranquille

Amigurumi : Monkey D Luffy

Suivant son destin, il se mit à à fréquenter des pirates qui le prirent sur leur bateau

Un vrai bateau de pirate et là son rêve prenait vie.

On pouvait le voir grimper sur les cordes pour défaire les voiles, ou aller d'un bout à l'autre du bateau

Amigurumi : Monkey D Luffy
Amigurumi : Monkey D Luffy

Le but de ces pirates était de partir à la recherche d'un trésor, le fameux One Piece.

Vie dangereuse truffée de combats contre la Marine et ses Amiraux corrompus mais combat aussi contre d'autres pirates.

Et c'est là que le handicap de Luffy se transforme en avantage, puisqu'il peut donner des tas de coups avec ses longs bras et jambes

 

Amigurumi : Monkey D Luffy

Voilà vous en savez autant que moi.

Je voyais bien passer plein d'amigurumi mais je me suis toujours dit que je tricoterais utile, jamais d'accessoire ou autre futilité.

J'avais beau trouver cela mignon ce n'est que lorsque j'ai vu le petit Amineko de Teura83 que cela m'a fait tilt : c'est petit, solide et visiblement sa fille adorait ce petit chat.

Quoi de plus utile que de faire plaisir à ses enfants, d'aller vers leurs univers et leurs jeux et y mêler le mien et leur montrer qu'on peut avoir des choses sans forcément les acheter ?

Quoi de plus durable comme leçon de vie ?

Ce que j'applique au tricot peut s'appliquer aux enfants aussi.

Alors je suis allée sur le site de Pandoreya qui montrait pas à pas en français et en image comme faire des amigurumi, ( très bien fait ce site )

Et j'ai demandé à mon petit de choisir les couleurs des vêtements dans mon stock. Tous les matins, il venait voir mes progrès de la veille.

Cela n'a pas raté, son frère jumeau en a voulu un aussi, pas un autre personnage, non, juste le même, en version longue. Et me voilà partie pour en faire 2

Amigurumi : Monkey D Luffy
Amigurumi : Monkey D Luffy

Les enfants se les sont appropriés et moi je suis ravie

... sauf que cela n'a pas raté, ils ont fini par me réclamer d'autres personnages de la série ( décliné en Manga, Dessins Animés et produits dérivés )

... et que la-dite série doit bien avoir 100 personnages.

... Je savais que j'aurais du rester à des pulls et pas me lancer dans ce truc

Amigurumi : Monkey D Luffy
Amigurumi : Monkey D Luffy
Amigurumi : Monkey D Luffy

Pour info j'ai trouvé le modèle payant ici, en anglais

Conjoint avec le tuto de Pandoreya, c'est limpide mais je trouve que malgré tout ce modèle taille un peu mal : le gilet  le chapeau sont trop grands et j'ai fait des modifs, mis en notes sur ma page Ravelry ( si vous me les demandez je peux aussi vous les donner )

Comme on crochète en spirale, comme au tricot circulaire, on a le soucis de la marche au changement de couleur et je me suis aidée de ce tuto là pour l'éviter

Et il faut broder les cheveux, les yeux det la bouche, sans oublier les yeux de sécurité pour ne pas que les enfants les avalent. Bref, pas si simple poru un premier Amigurumi

Et au prochain post, je vous montre l'univers que m'a fait connaître mon grand

( le tuto de la pochette et la visite d'Ardelaine sont toujours prévus au programme )

 

Repost 0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 10:24

Avoir des garçons implique d'avoir des vêtements et des chaussures résistants. Avoir des jumeaux double le soucis.

Comme je n'ai pas encore trouvé de fournisseur d'armures en métal ou de cottes de mailles, la seule solution que j'ai trouvée était d'acheter des jeans, de préférence en plein d'exemplaires, de préférence en solde.

Erreur fatale.

Plus un pantalon est résistant, plus les enfants vont user de cette résistance et traîner partout.

Petite galerie de trous divers

 

Raccommoder les pantalons

Bien sur j'ai tenté le coup du bermuda avec une coupe au dessus du trou.

 

Raccommoder les pantalons

Mais qu'allais je donc faire de 21 bermudas ? Alors que j'ai besoin de pantalons.

Oui, 21...

Oui, ils ont une vitesse d'usure prodigieuse que, ni mes hurlements, ni mes cris de désespoir, ne peuvent ralentir.

J'ai bien entendu essayé le patch-à-thermocoller-qui-ne-colle-jamais

J'ai essayé de coudre par dessus, à la main.

Une horreur, le jeans c'est très épais.

J'ai même tenté de la toile de transat pour plus de résistance et plein de couleur

Le résultat a quand même tenu 3 semaines...

Raccommoder les pantalons
Raccommoder les pantalons

Donc la solution, c'est de remettre du jeans par dessus, en faisant en sorte que la couture ne soit pas au contact de la zone de frottement.

On va découdre une partie du jeans, là où c'est une simple couture

Avec les chutes des bermudas, on couvre le trou mais en allant jusqu'aux coutures.

Un tour en machine à coudre et hop, en 30 min on a un pantalon et on sauvegarde ses doigts

Bon, pas aussi beau que d'origine, mais qui tiendra encore quelques temps

Raccommoder les pantalons
Raccommoder les pantalons

Pour varier on peut aussi faire de la broderie par dessus ou coudre avec un fil contrasté. Cela peut sans difficulté féminiser le raccomodage

Notez comment on découd juste partiellement

Raccommoder les pantalons

Mais on peut aussi utiliser le propre tissu du pantalon à raccommoder : souvent les pantalons ont pleins de poches

Il faut défaire les coutures de ces poches et la réappliquer sur le trou.

Comme la poche a déjà les trous du fil de couture, ceci peut être fait à la main.

En plus les enfants utilsient rarement les poches arrières

Raccommoder les pantalons
Raccommoder les pantalons
Raccommoder les pantalons

Bien sur selon les poches, cela peut aller du plus bizarre au plus intéressant...

J'ai une bonne surprise avec un jeans stone wash qui a semblé être fait exprès comme ça

Raccommoder les pantalons

Et l'arrière n'est pas choquant du tout.

D'ailleurs lorsqu'on a 21 pantalons à raccommoder, on ne trouve rien ridicule à faire porter à ses enfants

Raccommoder les pantalons

Ces idées et ces réalisations sont celles de ma mère, reine de la débrouille, qui sait transformer le plomb en or.

Bravo et merci Maman.

J'ai trouvé cela tellement ingénieux que je partage le truc avec vous

....Mais, mes enfants non pas dit leur dernier mot...

Voici un pantalon 6 mois après avoir été raccommodé

 

Raccommoder les pantalons

Oui, ils usent le tissu en plus de décoller le raccommodage.

.... Et pour les chaussures, la seule solution que j'ai trouvé était de tenir jusqu'aux beaux jours où ils mettent des chaussures ouvertes.

Et là , étonnamment, ils ne traînent plus par terre ?....

Repost 0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 22:12

Ha ha, je vous vois venir...

Vous pensez peut être que j'allais vous parler d'eux ?

Entrechat

Non, nous sommes sur un blog de tricot même si j'ai parlé un peu plus de moi ces derniers temps

ENTRECHAT est un joli bolero pour petites filles, qui est très récemment sorti en français. Je n'attendais pas qu'il soit en français pour le tricoter, mais d'avoir une petite fille à qui le tricoter.

L'anniversaire de ma nièce maouss costaud a été l'occasion. Or cette jolie fillette porte des vêtements de 2 tailles au dessus de son âge, et si ce n'était sa taille, elle pourrait mettre mes vêtements.

Comme j'avais peu de temps pour le tricoter et pas la possibilité de le lui faire essayer, je suis partie sur un top down, un boléro pour jouer la sécurité. Il se tricote parait il rapidement et en 5, avec très peu de laine. Soit.

Sauf que ce modèle s'arrête en 5/6 ans et que je vise du 10 ans.

Sauf que en 5/6 ans sur ce modèle qui semble tailler large, on est très proche des mesures d'une taille 36.

Donc j'ai décidé de bidouiller : j'ai suivi les instructions à la lettre pour la plus grande taille mais j'ai poursuivi les augmentations du dos et des manches jusqu'à obtenir 48m sur les manches, là je les ai rabattues et j'ai relevé 22m sur le devant.

Cela m'a fait un total de 114 mailles.

Après le rang d'augmentation, j'ai obtenu 179 mailles et j'ai fait la longueur préconisée. Et voilà

 

Entrechat

Et il a été offert cet après midi et j'ai pu vous faire les photos portées

Entrechat
Entrechat
Entrechat

Au final, j'obtiens 31 cm de haut et 40 cm de large et la hauteur du haut aux aisselles est de 13 cm et la hauteur des aisselles en bas est de 18 cm

Ce qui en fait un boléro en taille 36cm. Bingo !

Et comme c'est la nièce maouss costaud de ce pull ci qui m'allait aussi, j'ai testé le boléro sur moi

Entrechat
Entrechat

Et hop, une bonne surprise : cela colle pour une taille 36, le modèle étant bien conçu.

Donc vous pouvez suivre mes instructions si vous désirez le faire pour des fillettes plus grandes.

Ceci étant, le modèle fait fillette et je ne suis plus une fillette même si je suis flattée lorsqu'on m'appelle par mégarde mademoiselle, donc pas question d'en refaire un pour moi même dans une couleur plus dadame.

Concernant la laine, C'est de la Bucanève d'Adriafil, un pur merinos, superwash qui passe en machine, ne feutre pas, ne rétrécit pas.

Il se tricote habituellement en 6 mais je pense que cela donne un rendu trop lâche, je préfère en 5 voire 5,5.

Par contre j'ai eu très peur lors du lavage : le pull s'est tout de suite détendu et a pris 4 cm de plus juste pour un boléro pas très lourd.

J'ai mis en forme au mieux et au plus près des mesures que j'avais heureusement notées, mais j'avais quand même 2,5 cm en plus

Mais finalement , après séchage, il a repris les bonnes mesures du départ.

Je conseille donc de sécher à plat les ouvrages fait avec cette laine.

Sinon la laine est très douce.

Et pour ce qui est de la rapidité, il m'a fallu quand même 6h, ce qui n'est certes pas long, mais plus que la notion de "se tricote en une soirée" qu'on peut lire sur les commentaires du modèle...

Bon, c'est peut être valable pour les tailles bébés ….mais pas pour une nièce maouss costaud

Et nous avons mangé le gâteau d'anniversaire : j'ai bien ri : c'est une piscine pour cochon !! Mais il était bien bon

Entrechat
Entrechat

Et parce que nous sommes sur un blog de tricot, bien qu'on y parle de chats et de cochons, voici le lien vers le modèle, payant mais en français

Entrechat de Lisa Chemery

Repost 0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 18:22

Connaissez vous le jeu des 7 erreurs ?

Il s'agit sur une même image de débusquer des petites différences qui y serait cachées.

Si je vous montre le Coloblock de Karen Borrel , ici dans la version tricotée par Viou

Pseudo Color Block

Et si je vous montre le dernier pull que j'ai fait pour mon fils, sauriez vous trouver les 7 erreurs ?

Pseudo Color Block

allez, je vous aide :

1/ Il n'y a pas de bouton

2/ il n'y a pas de patte de boutonnage

3/ effectivement le col est rond alors qu'il est fait aussi en top down

4/ il est tricoté en aiguille 8 et 9

5/ ce n'est pas du raglan

...en fait ici n'est pas un top down classique, c'est un top down  en Contiguous

Pseudo Color Block

6/ la bordure est en jersey envers et pas en mousse

7/ le modèle n'est pas payant

Euh ..... en fait ce n'est pas du tout le même pull

C'est un modèle maison, juste bidouillé avec le reste de 3 pelotes de Andes de Drops de mon Nat et 1 pelote restant de mon Brad en grosses aiguilles en 2 soirs ( bon je confesse qu'il m'en a fallu 3 autres pour qu'il prenne une allure qui me plaise vu qu'au départ c'était censé être un pull tout noir et que je n'ai pas eu assez avec 3 pelotes )

Comment ça ce n'est pas du jeu ? Je vous fait comparer des choses différentes ?

Il a pourtant presque les mêmes poches que le Colorblock ?

si ? non ? je suis de mauvaise foi ?

Pseudo Color Block

Mon petit gars qui voulait pourtant "un petit pull tout noir maman, juste tout noir" est ravi de cet ajout et moi ravie de finir les stocks sans faire de couture sur du noir

Pour les puristes, voici le modèle d'origine, payant et en français, aiguilles 4,5

Colorblock

 

Et bonne nouvelle, j'ai réussi à remettre actif la newsletter

Repost 0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 13:58

Non, je n'ai pas fait de faute de frappe, il y a bien des espaces entre les lettres

N e o n , est le nouveau modèle de Julie de Lilicommetout, que j'ai eu le grand plaisir de tester. 

Le modèle est sorti aujourd'hui, alors j'ai le droit de vous montrer ma version, en taille 2 ans

C'est un pull en manches 3/4 avec un col en rangs raccourcis

il se monte vite et les déclinaisons peuvent être multiples. Il se tricote en 2 morceaux, à coudre à la fin et l'assemblage se fait avec une couleur contrastée.

Les boutons vont aussi faire la différence.

J'ai choisi un bleu discret car il est destiné au petit fils d'une connaissance, que j'estime beaucoup, mais je ne connais pas les goûts de la maman

Il fallait du bleu, je voulais une laine qui puisse passer en machine et résiste aux bavouillis.

Je savais aussi que parmis les testeuses, certaines teintent avec succès leur propre laine, alors j'ai voulu voir ce que donnait ce modèle avec une laine plus standart. 

Au hasard, Phildar....

 J'ai donc utilisé mes pelotes de Phildar en stock et ma foi je ne suis pas mécontente du résultat, 3 pelotes en tout.

La laine est du Phildar Brisants, qui ne se fait plus depuis longtemps, avec un bout de laine grise, là aussi de marque inconnue.

C'est un ouvrage simple et classique mais avec juste ce qu'il faut de modernité


 





 

Comme c'est du point mousse, c'est élastique et mon fils de 6 ans a pu se glisser dedans, certes c'était un peu court, mais cela montre aussi que c'est un ouvrage que l'on peut garder longtemps. 

Un grand merci à toi, Julie pour ta confiance.

J'espère que vous allez être nombreuses à l'acheter. C'est un modèle écrit en français.

le lien est là 

N e o n ( séparez les lettres )

ou sur son blog : Lilicommetout

 

 Et pour voir les autres versions c'est par là : Ravelry

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 09:32

Allez, on continue le grand déballage.

Pour le pull qui va suivre, le cahier des charges était clair : un pull, avec un col montant pour ne pas avoir froid au cou, une seule couleur, colorée si je le souhaite.

Flûte, moi qui avait en tête un petit Gathering Stripes, avec son col béant et ses multiples rayures de couleurs ...

Je retourne tout mon stock pour tomber sur une laine mélange acrylique qui passe en machine et qui est douce au toucher et qui tombe pile dans le métrage car je n'aime pas faire de reste.

Ce sera 5 pelotes de Phildar Tweedy couleur Jeans aiguille 4 pour coller à l'échantillon. 

Le modèle est un bottum up, qui se tricote de bas en haut en circulaire et on rejoint le tout pour le raglan du haut. Il y a un jeu de mini torsades qui dessine un joli motif de losanges sur le devant et des rangs raccourcis sur l'encolure.

http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/137045662/SAM_6235_medium2.JPG

La créatrice est une pro de l'aiguille, j'ai appris pleins de petits trucs. Mais par contre, j'ai du m'accrocher pour suivre les explications, nombreuses, donc à mes yeux touffues.

Il faut dire qu'elle détaille bien les différentes tailles, notamment pour le motif de devant.

Ce modèle lui a sans donné demandé beaucoup de travail. Elle est par contre très disponible car elle a répondu à une de mes questions très gentiment.

J'ai modifié le col pour le transformer en col haut.

Et voilà ce que cela donne


              http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/138963140/SAM_6323_medium2.JPG

     http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/138963137/SAM_6306_medium2.JPG

J'ai rabattu selon cette méthode qui donne de très belles finitions de côtes et non pas un rabattage qui donne une cordelette qui fait bailler le col.


              

 

C'est infiniment plus rapide que la méthode à l'aiguille d'Elisabeth Zimmermann

              

                          

Le col est élastique à souhait

... Mais pas assez pour passer la tête du petit. Alors j'ai du défaire le lendemain et rabattre en catastrophe sur une méthode plus souple encore : Strechy Bind off 

Méthode testée et approuvée. Ce sera ma méthode dorénavant.

Pour celles qui n'ont pas compris, le principe est de faire un jeté qu'on rabat, avant de rabattre classiquement. Si ce n'est pas clair, dites le moi, je ferais un tuto en images.

Si si, dites le moi car je lis vos commentaires mais je n'ai pas le temps d'y répondre,déjà un mois de retard !!

Donc la maman et le petit sont ravis, le pull est impeccable pour ce gabarit fin.

Moi, je suis un peu dubitative car, ayant le bon échantillon et le métrage exact, j'ai quand même un pull plus petit que prévu et il me reste une pelote entière dont je ne sais que faire , soit 20% d'écart.

Dois-je encore faire des échantillons ?

Je sais, c'est contradictoire avec mon post précédent ;-)

 

Pour celles qui le souhaitent, le modèle est en français, sur Ravelry.

Ou là : Lancelot, de Solenn Couix Loarer.

La laine est très douce, me ferait presque me contredire là aussi sur Phildar. Presque... mais pas vraiment. Pourquoi ?

Suite aux 2 prochains ouvrages de Nowel et si vous le voulez un petit tuto sur la technique du Bottum Up ?

Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 00:47

Le pull qui va suivre a une longue histoire.

Lors de mes débuts de reprise du tricot, j'ai voulu apprendre à suivre un modèle et le tricoter en circulaire. Biensur, je ne savais rien de ce que je vous ai expliqué là : Acheter une pelote

J'avais dans mon stock 10 pelotes de Phildar Lauréate, achetés d'un stock sur internet. En général, cela me suffit pour un ouvrage.

Au fil de mes recherches, je suis tombée en arrêt devant un modèle simple mais qui me plaisait énormément et rentrait dans le cahier des charges d'un modèle en torsade que je saurais adapter.

Il se tricote en 4, cela tombe bien, ma laine se tricote entre 4 et 5. http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/135635520/SAM_6198_medium2.JPG

Je monte mes centaines de mailles, je monte régulièrement. Je trouve le résultat très serré et lourd mais très joli, alors je continue.

http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/135635420/SAM_6196_medium2.JPG

Je finis le corps et suis un peu surprise car le haut est serré, serré.

Je m'acharne, la laine, c'est élastrique, ça doit être élastique.

Je poursuis les manches et là, il me reste 2 pelotes alors que je n'ai fait que le tiers d'une seule manche avec 1 pelote.

Je vais visiblement avoir un soucis.

Je pose la question sur mon forum de tricot préféré et on me demande si j'ai fait mon échantillon.

"Oui, biensur, sur 9m mailles comme recommandé sur le modèle !!!"

J'apprends donc comment faire un échantillon et aussi que les torsades mangent de la laine et que pour mon modèle, vu le métrage de mes pelotes, il m'en faudrait au moins 15 !

Totale déception. 15 jours de travail, un ouvrage trop serré, trop dense mais qu'il sera inutile de refaire puisque de toutes façons, je n'aurais pas assez de fil.

De dépit, l'ouvrage attendra 1 an au fond d'un placard, sans même être détricoté.

La leçon, chère payée, me fera systématiquement regarder le métrage et faire un échantillon.

... Et me fera me mettre au top down.


Mais, comme pour un premier amour, on n'oublie jamais (hé, ne cherchez pas de message caché, c'est un exemple) et on voudrait pouvoir changer les choses.

M'étant consolée au fil du temps, avec d'autres laines et d'autres ouvrages, j'ai repris cet ouvrage, avec pour idée de l'offrir à ma nièce maouss costaud qui fait presque ma taille.

Et là, l'illumination.

Vous savez, le fameux " the right man, at the right place, at the right moment"  ( la bonne personne, au bon endroit, au bon moment ) qui fait qu'à un moment c'est LE déclic.

Ce modèle me plait mais comme je manque de laine, je pourrais sans soucis l'adapter sans col, et puis sans manches aussi, tiens.

Et comme je trouve les torsades du corps serrées, je ferais la torsade du haut en aiguille 5 et pas 4

Il pourrait se porter comme ça

                    http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/138960081/SAM_6285_medium2.JPG

Et là, avec un peu de nostalgie, je l'emballe pour l'offrir en me disant qu'il me faudrait racheter une laine similaire pour m'en refaire un tout pareil pour moi à la bonne taille. 

... Tout en sachant que ce ne sera jamais pareil. On ne réanime pas un premier amour.  Et je n'aime pas non plus refaire ce que j'ai déjà fait. 

Donc, si je suis lucide, je dois tourner la page de ce premier amour tricotesque.

Je me console en regardant la demoiselle.


http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/140914632/SAM_6626_medium2.JPG

Désolée, le soir, les photos sont atroces

 

Mais l'histoire ne s'arrête pas là, car j'ai craqué, je n'ai pas résisté à l'envie de l'essayer quand même, juste pour une photo sur moi de jour 

... Parce que la laine, cela doit être élastrique ?

 


                  http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/systemeb/140914635/SAM_6217_medium2.JPG

     http://images4.ravelrycache.com/uploads/systemeb/140914644/SAM_6218_medium2.JPG

 

Goulp.... La laine, c'est élastique.....

La seule chose qui me console, c'est que ma nièce va grandir et moi pas...

... Je pourrais peut être lui demander de récupérer mon pull ensuite, non ?

Bon, pour celles qui sont tombées aussi en amour, le modèle est celui ci sur Ravelry 

Dans ce catalogue n°480 Hiver 07/08:

             http://images4-b.ravelrycache.com/uploads/ssailorss/264461/2104800000000000_small.jpg

Repost 0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens