Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 00:37

C'est le nom d'une ville au nord de Taïwan, en Asie du Sud Est et signifie littéralement Eau Fraîche.

Rassurez vous, je ne le savais pas non plus avant de lire ce qu'en disait Yellowcosmo sur sa page du modèle.

Par contre j'en sais un peu plus sur le gilet Danshui qu'elle a créé.

C'est un gilet ouvert qui se tricote en 3,5 en top down sans couture, avec une jolie bordure

Danshui

On débute en montant des mailles provisoires et on créée le motif sur l'encolure au niveau de la nuque.

On met les mailles en attente et ensuite on reprend les mailles provisoires pour refaire l'autre coté de la nuque, le milieu étant le milieu de la nuque

Danshui

Comme je n'aime pas le montage provisoire des mailles qui va créer un décalage d'une 1/2 maille, je fais un montage des mailles classique mais en faisant des petits e avec mon il

En anglais on dit Back Loop Cast on ( si vous cliquez sur le lien, vous avez le type de montage en vidéo )

Ce montage permet de relever les mailles presque sans ce décalage.

Je l'utilise donc si je dois faire des motifs ou des côtes de chaque côté

Mais à vrai dire c'est mon montage de mailles préféré, ce qui veut dire que je l'utilise quasiment toujours

Danshui

On relève ensuite des mailles sur un bord de cette encolure tout en gardant les mailles de chaque côté et on va faire un top down classique, mais qui aura donc une jolie encolure, qui se poursuit tout le long du reste du gilet

Danshui

J'ai utilisé des aiguilles 3,5 sur les rangs envers mais du 3,75 sur les rangs endroits car en ce moment je tricote un peu plus irrégulier en aller retour

Rappelez vous j'avais utilisé ce truc ici

J'ai aussi glissé ma première maille pour une plus jolie bordure, mais je crois que ce n'était finalement pas nécessaire

La laine est de la Rowan RYC Cashsoft 4 Ply, 57% Laine, 33% Microfibre, 10% Cachemire en couleur Antique.

Il m'en a fallu 7,1 pelotes, soit 1280m ce qui est un peu supérieur à ce que j'ai l'habitude d'utiliser.

Je suppose que c'est du à l'usage des aiguilles 3,75.

Mais je ne regrette pas car cela régularise vraiment le tricotage, voyez 

Danshui

Il s'est un petit peu étiré lors du blocage pourtant non agressif.

Mais ma foi, pas autant que celui fait pour mon fils.

Et je l'aime bien.

Il est tout en douceur et délicatesse.

Je suis contente d'avoir pu le tester pour Yellowcosmo.

Je ne lui trouve qu'un seul défaut : c'est un gilet

Et moi, je réalise que je porte assez peu les gilets. Or contrairement au Wandering In the Souk, pas moyen de le modifier en pull, sauf à en faire un gilet en col V et motif en Y.

Tiens, cela me donne des idées....

En attendant, voici l'habituelle galerie de l'ouvrage porté

Danshui
Danshui
Danshui

Voici le modèle de Connie, en anglais et payant

Danshui

Danshui
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 19:14

C'est le nom du modèle du gilet de Yellowcosmo, que j'avais transformé en pull.

J'en avais parlé

Wandering in the souk
Wandering in the souk

Le modèle vient de sortir.

Le voici dans sa version origine, top down, en 3,5

Il est bien sur en anglais, avec une grille et des explications écrites aussi pour le motif dentelle

Cliquez sur le lien : Wandering in the Souk

Wandering in the souk
Wandering in the souk
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 23:16

Cela signifie Errer dans le Souk, le souk étant le mot marché dans les pays arabes

Avant de voir le modèle, j'ai adoré cette juxtaposition de l'anglais et de l'arabe, qui m'évoque mes voyages et mes déambulations de part le monde et me rappelait ma joie de me perdre dans ces dédales de rues et d'échoppes, avec des bruits, des cris, des senteurs.

Et quand j'ai vu le modèle, j'ai dit bingo

Surtout quand c'est un modèle à test knitter de Yellowcosmo

Oui, même en 3,5

Il faut dire que ses modèles sont parfaits, que de tricoter en 3,5 avec elle ne me fait pas pas peur, l'empiècement étant une vraie glissade plaisante, à l'image de son Rock the Lobster ou encore de son Juno qui avec son encolure large et ses manches 3/4 me font penser à un pull de beaux jours

Wandering in the Souk a lui un air de Juno des moins beaux jours, il a un petit air d'envie de se blottir au chaud

J'y retrouve la construction top down, un empiècement de dentelle et de torsades, comme un châle posé sur un gilet.

Sauf que à l'usage, je l'avoue, je préfère les gilets bien fermés, allant jusqu'à clore totalement le Juno

Cette fois ci, je me suis dit qu'il fallait assumer complètement ma frilosité et partir sur un pull.

J'ai donc demandé à Connie la possibilité de le transformer en pull.

Comme c'est un test knit, j'ai suivi intégralement les explications de la dentelle et des rangs raccourcis avant de fermer le cercle ( j'ai supprimé juste une maille pour tomber sur un nombre pair ).

Et je vous avoue que j'adore le rendu

Wandering in the souk

Je l'aurais bien laissé tel quel, avec ce petit -oui, petit - décolleté

Mais soyons réaliste, un tel petit décolleté d'apparierait mieux à une poitrine en proportion et s'accompagne souvent d'une déviation anormale du regard des interlocuteurs.

Et moi, j'aime qu'on me regarde dans les yeux quand on me parle. Et en plus la dentelle n'est pas aussi dépliée.

Alors j'ai décidé de coudre

Mais comme l'encolure n'est pas aussi droite que je le pensais j'ai cousu jusqu'à 3/4 cm de la fin, là où cela s'incurvait trop

Et j'ai fait un petit point en haut pour rappeler ce petit décolleté.

Je suis assez contente de ma couture, moi qui n'aime pas coudre, on ne dirait pas que c'est cousu justement

Wandering in the souk

Et pour éviter les cols qui bailleraient trop, j'ai d'emblée fait un montage de mailles plus serré, dont je parlerait dans un tuto ultérieur.

Voyez donc le col qui d'emblée, même après blocage est plus resserré

Wandering in the souk

En comparaison voici le Juno

Wandering in the souk

Voici le dos du Wandering in the Souk qui ressemblerait au devant si j'avais osé clore directement dès le départ.

Dans ce cas j'enlèverais les mailles qui servent à relever les boutonnières et je répartirais les mailles différemment pour les manches

Wandering in the souk

La laine est une merveille, c'est une laine tiré de ma grande piscine de mon dernier plongeon : de la Plucky Knitter ( j'adore ce nom : cela signifie la tricoteuse courageuse, tout un programme prémonitoire !! )

En Bello, couleur Sweet Nothings ( Des petits riens, un régal ce nom )

La composition est aussi un régal  : 55% Merino superwash et 45% de Cachemire.

J'ai utilisé pour la taille 32" un total de 261g soit 863m, en alternant les pelotes pour éviter l'effet pooling

Wandering in the souk

N'empêche que moi et le superwash, on n'est pas toujours amis et que j'ai toujours un allongement des bras.

Voilà la bête après blocage, le col restant lui bien en place, je plébiscite maintenant ce montage en top down.

 

Wandering in the souk

Et le voici porté

Wandering in the souk

Ma préférence va vraiment au motif dentelle / torsades

J'adore ce modèle que je vous recommande dès sa sortie.

La couleur la plus porche est celle des photos portés, ci dessus et ci dessous. et je réalise aussi que la couleur est très proche du fond de mon texte.

Je crains de constater que le violet profond est une couleur qui me plait beaucoup

 

Wandering in the souk

Et le meilleur, c'est que aujourd'hui j'ai bien chaud mais que le jour où je déciderais que je préfèrerais qu'on ne me regarde pas dnas les yeux, je pourrais toujours défaire la couture

La dead Line du test était au 20 Octobre, j'ai attendu un peu pour vous le montrer, je pense que Connie n'a pas encore eu la validation de son tech editor

Dès que le modèle sort je vous en parle

Je voulals vous remercier pour votre fidélité quotidienne alors que je ne publie pas tout les jours, uniquement quand j'ai le temps.

J'ai quelques ouvrages à vous montrer, des tutos pour vous montrer pleins de petits trucs et j'ai aussi des modèles à tricoter de ma propre création à mettre en ligne.

Vos petits mots en commentaires ou en mp ici ou sur les forums me font très plaisir et augmentent chez moi l'envie de partager et transmettre

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 22:08

Ouh là là que le temps passe vite. Déjà 6 semaines depuis la rentrée. Mais le temps étant clément, habiller les enfants n'était pas une urgence.

J'ai donc décidé de m'habiller moi.

On passe sous silence le pull Gaston, tricoté pour eux, mais honteusement emprunté pour quelques années ( tiens, cela fera un argument pour leur faire manger plus de soupe).

Je vais vous montrer un pull que j'aurais pu leur piquer aussi ou qu'ils pourraient m'emprunter plus tard. C'est d'ailleurs un modèle que mon ainé ou Cher et Tendre auraient pu me prendre aussi.

C'est le pull Flax

Un seul modèle mixte

Si.

Décliné de la taille naissance à la taille XXXXL.

Si si.

Et gratuit en plus.

Si Si Si.

Bon, en anglais, car il faut bien un mais. 

C'est un pull top down hyper basique : on monte des côtes 1/1 puis on met 4 marqueurs qui vont délimiter les raglans et c'est là qu'on va augmenter, par des kfb ( =augmentations barrées ).

Arrivée à l'aisselle, on sépare les mailles des manches et on va tricoter les mailles de devant avec celles de derrière, en rond et tout droit jusqu'en bas où on finit par des côtes.

On tricote les manches et hop c'est fini.

C'est d'autant plus vite fini que cela se tricote en 5.

La seule chose qui change c'est le nombre de mailles au départ et le nombre de rangs avant de séparer les manches.

Donc si on hésite entre 2 tailles, c'est parfait

Mais pour moi c'était un peu trop basique car on y retrouve tous les défaut de ces constructions de top down raglan : Un col trop large, qui bascule vers l'arrière, pas très féminin vu que c'est mixte.

J'ai customisé et j'ai gardé son point fort, une large bande de mousse le long des bras

Flax

J'ai donc fait des rangs raccourcis sur le col.

C'est amusant parce que cela donne tout de suite une autre forme. Attention photo de nuit, couleur pourrie

Flax

Et replié, cela donne une nuque plus haute, bien couvrante et qui évite le bascule du pull vers l'avant et d'un dos trop court

Flax

Je poursuis donc ensuite le raglan comme prévu sur le modèle

Flax

J'ai fait quelques diminutions sur la taille et réaugmentations vers les hanches, en essayant sur moi

Flax

Bon, je vous entends derrière votre écran : "elle taille bizarre Miss Systemeb ?!?"

C'est parce que pour rendre un pull mixte féminin, il faut le rendre plus sexy, donc moulant

J'ai donc tricoté la taille 10 ans. En effet je ne me suis pas embêtée à adapter mes aiguilles, j'ai adapté la taille en fonction de mon échantillon pour obtenir mon diamètre habituel, comme pour le pull Magical (et je précise : ne faites pas comme moi, risque de plantage possible ).

Cela m'a valu de refaire 3 fois les manches :  

une fois trop large (oui on est bien sur un pull homme)

une fois trop serrée car j'avais trop fait de diminutions

et une fois "j'en ai marre, je laisse tel quel même si je pense qu'un peu plus large ce serait mieux"

Et hop :

Flax

Zéro couture comme d'habitude, donc élasticité maximale

Flax

Et hop, un pull qui monte vite vite vite

Flax

Voici le modèle, Flax, par Tincanknits

Et sa version originale, sur femme, homme et enfant

Flax
Flax

Le mien a été tricoté en aiguilles 5 avec la laine The Plucky Knitter, qualité Trusty, 100% Merinos superwash, couleur Cressey road, 686m.

Il est chaud et tout léger, 345g, appréciable en aiguille 5 !

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 20:52

Tout avait bien débuté en été lorsque Julie, créatrice de LiliCommeTout m'avait envoyé le modèle de sa dernière création, à test knitter.

Après le pull Richter, j'allais donc avoir un second pull pour mon second pour la rentrée.

Un petit bijou, à tricoter du bas vers le haut avec un motif de torsade pour le corps et des manches jersey.

Le tout est ensuite réuni à l'empiècement pour finir ensuite sur des manches marteaux.

On relève ensuite les mailles pour faire un col assez masculin.

Le tout serait sans couture, aiguille 4,5

Et le contraste entre le motif de torsade et le jersey serait plaisant

Bref, un joli pull discret et faussement simple, parfait pour les petits d'homme qui veulent du solide, du durable.

Dans mon stock, dans le bon métrage et le bon échantillon, j'ai de la Madelinetosh DK couleur WellWater, 100% Merino Superwash

Bon, comme les enfants sont grands, on tente de leur tricoter des belles laines.

Dans mon stock, dans le bon métrage et le bon échantillon, j'ai de la Madelinetosh DK couleur WellWater, 100% Merino Superwash. Cela va être génial !

Gaston

Cela a mal continué pour moi, puisque j'obtiens un échantillon à plat en 4 et pas en 4,5. Pas grave, on s'adapte et c'est parti pour du 4.

Au bout de la première des 4 pelotes, je suis prise d'un doute, cela me semble plus petit que cela ne devrait.

Je vérifie mon échantillon, arghhh, c'est un menteur, c'est plus serré lorsque je tricote en rond, c'est le même phénomène que lorsque je tricote les manches !!

Pas grave bis, on défait et on refait en 4,5.

Cela monte, le motif me demande parfois un peu d'attention mais rien d'insurmontable.

J'attaque les manches et je reste en 4,5 sans prendre d'aiguilles plus grandes comme parfois je le fais car il y aurait trop d'écart entre 4,5 et 5.

Arrivée en haut des manches, je suis prise d'un doute. Sur le modèle les manches sont plus courtes que le corps. Habituellement je fais des manches plus longues

Ok j'ai l'accord de rallonger de 2cm, c'est parti pour l'empiècement.

Je n'ai pas de mal à dompter les manches marteau mais il faut dire que c'est un montage de manches moins connu que le raglan et le tricoter sans couture nécessite de suivre les explications pour comprendre le principe : on tricote le corps sans diminuer côté épaule ( on diminue côté col ) et une fois presque à l'angle de épaule, en haut, on tricote une fine bande en y ajoutant une maille de chaque face devant et dos.

Ensuite je relève les mailles du col et au fil du tricot, je tricote une maille du bord du col avec une maille du devant.

il s'agit donc d'une version sans couture du classique pull de caminonneur

Gaston

Sauf que un pull de camionneur, cela va bien aux camionneurs qui ont de larges épaules, ce que mes petits n'ont pas.

Cela a donc affaissé le début de mon emmanchures, donc rallongé mes manches, qui elles mêmes ont été rallongées.

Si vous me suivez, vous aurez donc compris que je me retrouve avec un pull aux manches un peu longues.

Si en plus vous savez que j'ai tricoté plus grand pour l'hiver à venir, vous comprendrez que vous ne verrez pas un de mes petits dedans.

Gaston

En plus, j'avais de plus belles photos, mais Cher et Tendre s'est absenté avec.

Et moi, je sais que ce pull est superbe, bien plus que ma photo sur cintre ne le montre.

Comment vous le montrer alors ??

En y regardant de plus près, il me semble bien que malgré mes efforts pour le mettre en forme lors du blocage, l'effet Superwash a encore un peu allongé la chose.

Et là, j'ai eu une illumination.

Je me suis souvenue de mon pull Premier Amour et du fait que la laine soit élastique et que sans couture l'extensibilité était optimisée.

J'ai donc enfilé le pull et là, surprise, l'effet superwash a agit comme un coup de baguette magique

Ca a l'air pas mal

Gaston

Regardons un peu mieux

Le dos semble tomber correctement ( je tremble en réalisant ça, la photo est donc floue, ou bien est ce parce que je ne sais pas me prendre de dos ? allez savoir )

Gaston

Et de face ??

Gaston

Et ce col, ça donne quoi ?

Gaston

Ma foi, ce n'est pas serré.

Voyons si ce n'est pas serré au niveau poitrine ?

Gaston

Et la longueur, n'est ce point trop court ?

Gaston

Et ben non, cela semble passer.

Du coup, je vais faire la mère indigne et me garder ce petit pull qui semble être fait exprès pour moi.

Mais rassurez vous, ce n'est qu'un emprunt de quelques années : lorsque mes enfants auront un peu grandi, je le leur rendrais.

En attendant c'est dommage qu'il dorme dans l'armoire, non ???

Gaston

Il a été tricoté en taille 8 ans avec 388g de Madelinetosh DK, 799 mètres.

Lors du test knit, j'avais utilisé plus de fil qu'une autre testeuse, c'est sans doute la raiosn pour laquelle il me va et aussi parce que le superwash c'est très extensible ( comprendre voilà un pull fait pour durer longtemps ) et que je taille petit petit.

Julie, ton modèle est vraiment très très joli, très réussi et mes photos ont été montrées pour le démontrer mais aussi pour te pousser à en faire une taille adulte et dire que ce modèle, initialement conçu pour des petits gars, peut parfaitement être mixte.

Je conseillerais cependant aux mamans qui le tricoteraient pour leurs enfants de ne pas prendre de merino superwash mais plutôt une laine qui passe en machine sans être extensible ou prendre une laine qui se lave à la main.

Je conseillerais aussi de ne pas rallonger la manche du tout. Reagardez ce que donnent 2cm de rajout !

Et pour les enfants poids plume, je pense qu'il serait préférable de tricoter la taille en dessous, quitte à faire un montage provisoire et débuter directement le motif, pour finir ensuite sur les côtes plates et rattraper la bonne longueur, afin d'éviter l'effet "je flotte dans un pull de costaud"

Le modèle est sorti aujourd'hui : Gaston de Lilicommetout

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 06:46

Je déteste la rentrée à cause du tourbillon qu'elle entraine. On doit être en vacances un long moment et on doit d'un coup remettre la machine en marche frénétique forcée.

Je crois que je préfèrerais quelque chose de plus étalé.

Tout ceci pour vous dire que je n'ai pas trouvé le temps jusqu'à aujourd'hui de répondre à vos commentaires et de faire ce fameux sur le décorticage du Rock the Lobster.

Alors allons y.

J'aime bien comprendre comment marchent les choses, j'aime aussi, et peut être plus, comprendre comment elles ne marchent pas, parce que trouver une solution me plait. Je crois qu'on ne choisit pas son pseudo par hasard.

Le secret de mon homard, c'est une fois de plus le crochet. Et je voulais partager avec vous, cela pourrait vous inspirer et sauver des ouvrages.

Le modèle initial du pull nécessitait une découpe du devant, donc de l'empiècement et de relever les mailles pour faire la boutonnière.

Comme le modèle est bicolore, cette dernière doit l'être également

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull

Or mon encolure est multicolore, passant du rouge à l'orange puis au jaune.

En suivant le modèle, je me retrouvais avec du sombre en plein homard cuit.

En utilisant ma laine changeante, je me retrouvais avec du vert sur le homard cuit.

Je ne voulais pas non plus dérouler ma pelote jusqu'à retrouver la même zone colorée, qui n'aurait de toutes manière pas changé de couleur de la même manière vu le métrage à utiliser

J'ai mis des mois à trouver la solution finale avant de comprendre que, puisque la boutonnière me posait problème, il me suffisait de la supprimer. Ah comme j'aimerais que cette solution soit applicable à tout ce qui me pose problème...

Pardon, je m'égare.

Donc, je supprime la boutonnière mais comme Connie me fait steeker sur une dizaine de mailles, mon motif qui s'interrompt sur cette largeur, je ne peux donc pas recoudre mon gilet comme pour  mon truc de couture de gilet au crochet, mais par contre cette bordure peut devenir un vrai bord si je la rentre sur elle même comme un ourlet.

Il me faut donc sécuriser mon bord, qui certes a déjà ses rangs cousus en machine, mais qui s'effiloche joyeusement à cause du steek

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull

Au lieu de couper au plus ras d'une couture pas forcément droite, j'ai repéré la ligne droite en suivant une maille sur toute la hauteur et j'ai fait un rang de mailles serrées. Le crochet utilisé est environ la taille de mon aiguille ou un peu plus petit : si je tricote en 3,5 ou 3,75, je crochète en 3,5.

Voilà ce que cela donne, on devine la bordure de mailles serrées, plus nette sur la partie sombre

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull

Je vais devoir changer de couleur. Et là je vous montre un petit truc 

Arrivée à la zone de changement de couleur je fais bien attention à ne pas finir la dernière maille serrée avec du fil sombre mais introduire mon fil jaune sur le dernier jeté de couleur

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull

En effet, le dernier jeté va former le haut de la maille suivante tandis que le premier jeté forme la base de la maille suivante

Je répète plus clairement : au crochet, une maille a une base et un rebord, comme lorsqu'on rabat au tricot

Au tricot, le geste qu'on fait donne la maille future, une seule maille, qui passe ensuite sur l'aiguille droite

Au crochet, il n'y a pas d'aiguille gauche ou d'aiguille droite, tout est sur le crochet.

Donc quand on forme sa maille, on la fait en décalé en Z : le haut de la maille est déjà sur le crochet puis on fait la base et on finit sur le crochet avec un haut de la maille suivante

Donc si on change de couleur après avoir fini sa maille, la couleur sera en Z.

Si on veut un changement net comme en tricot il faut tricher et changer de couleur entre le moment où on fait la base de la maille et le haut de maille suivant.

Voilà ce que donne ma méthode : une séparation nette

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull

Sur la photo vous avez 2 mailles en jaune

Vous voyez que j'ai 2 bases jaune et on voit que ce que j'ai sur le crochet va former le haut de ma prochaine maille jaune

Si je n'avais pas fait mon truc, j'aurais eu 2 bases jaunes et 2 hauts jaunes, donc en partant du crochet, 2 hauts, cela donne un haut noir qui aurait été décalé sur ma photo

C'est ce que j'appelle une maille en Z

Moi, je fais 2 bases jaunes et 3 haut jaunes

Mon truc évite donc ce défaut/détail qui ne se voit pas quand on crochète avec une seule couleur mais qui peut gêner les crocheteuses qui changent de couleur dans leur ouvrage

Mon truc marche aussi si on crochète en rond ou pour des granny : il permet un changement droit et pas en Z là où on le décide.

Allez, on continue le Lobster

Donc, j'ai résolu le changement de couleur foncé/ jaune. Il me restait à résoudre le reste de l'empiècement. Je n'allais pas non plus tout faire en jaune.

Alors j'ai plongé dans mon stock pour chercher des bouts de laine de même épaisseur et de même couleur que mon orange et mon rouge

Et je me suis contentée de faire les changements de couleurs là où je pensais que cela se faisait

Et tadam, voici ma bordure

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull

C'est pas aussi parfait que je ne l'aurais voulu, j'ai fait et refait pour tester combien de rangs de tricot pour une maille serrée et je n'ai pas trouvé de ratio clair mais globalement comme en tricot on tourne aux environ de 3 sur 4 ou 2/3

Une fois que j'ai eu ma bordure des 2 côtés de mon gilet, j'ai cousu des boutons pressions en dessous.

Pour me simplifier la vie, j'ai utilisé des rubans de boutons pression, vendus en mercerie.

Je n'ai donc qu'à coudre les rubans comme je l'aurais fait avec une fermeture éclair

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull

Le soucis c'est qu'il "manque" un bouton tous les 3 boutons

Donc mon gilet baille un peu à ces endroits

Il me faut donc coudre des pressions individuels à ces endroits, grrr

Passons à la Volute sur le bras

 

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull

Il s'agit tout simplement de faire des mailles serrées au crochet sur la manches, librement.

On se contente de piquer son crochet dans une maille et de faire la maille serrée. Je ne pique qu'un brin et pas 2

J'ai utilisé un crochet de 3,5 pour mon ouvrage en 3,5

Mais je délimite les endroits où je veux que cela tourne avec des marqueurs

C'est un peu comme au ski, on plante des repères pour que le skieur tourne

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull

Et si la courbure ne me plait pas, je défais ma maille, cela ne laisse pas de traces

C'st très chouette le tricot et le crochet, c'est toujours réversible

( non, on ne prononce pas forcément le mot défaire )

Et ce qui est chouette, c'est en combinant crochet et tricot on arrive à sauver des ouvrages qui auraient croupi au fond du placard.

Celui ci a été débuté en janvier dernier et a trainé 2 mois prêt à être mis à la poubelle, pour cause de steek irréversible.

Ce survivant vous montre donc que rien n'est irréversible et qu'on a toujours à apprendre de ses erreurs, oh yé !

Et vous vous n'iriez pas voir au fond de vos placards ?

Tuto : changer de couleur au crochet et faire des volutes sur un pull
Partager cet article
Repost0
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 21:52

Je vous avoue que j'ai eu du mal à traduire ce titre original

En français un Lobster, c'est un homard et Rock pourrait être un prénom ou bien le verbe danser le Rock and Roll

Cela donnerait :

Rock le Homard, si tant est qu'on nomme ces pauvres bêtes destinées à être mangées aussitôt qu'on leur ait serré la pince

Ou encore Faisons danser le homard

Ou encore faire référence à cette mythique chanson Rock Lobster, des B52's

Mais je préfère penser que le titre ait été plutôt inspiré par le nom de la pelote initiale tricotée par Yellowcosmo, couleur Blue Lobster

Ou encore que le motif de son gilet fasse penser à un homard

Rock the Lobster

Bon, je crois que je confonds le homard et l'encornet ...

Mais je sais reconnaitre un beau gilet

Alors quand Connie m'a contactée pour participer au test knit, j'ai dit oui

Du 3,5 cela ne me fait plus peur avec elle depuis le Juno.

Une fois encore c'est un top down, avec du jacquard qui se tricote en rond. On est pris dans le jacquard et on a l'imrepssion de progresser au fil des rangs.

Ensuite le corps étant tricoté en rod, ce sont juste des mailles endroit, parfait pour tricoter en automatique.

Il se tricote donc assez vite pour un modèle en 3,5

Son modèle comporte 2 grilles :

Soit avec la couleur sombre en bas comme sur la photo du pull blanc et bleu, soit la couleur sombre en haut et le motif sort totalement différent comme pour celui ci en noir et jaune

Rock the Lobster

Mon gilet à moi sera homard cuit

Rock the Lobster

Le principe est le même : je suis la grille et je ne tricote que 2 pelotes à la fois, un fil dans chaque main, cela va plus vite sur du jacquard en rond

C'est le choix de la laine auto changeante qui va faire tout le travail : de la Kauni effektgarn EQ qui se dégrade du rouge au jaune puis au vert et au bleu.

Le fait de la tricoter avec du noir va accentuer le contraste et va donner l'impression que mon jacqaurd est fait avec plein de pelotes différentes.

Comme je tricote l'empiècement en rond, mes variations de couleurs restent harmonieuses entre le devant le dos et les manches.

On attaque ensuite le corps, qui sera uni.

On fait ensuite les manches, unies aussi.

Du coup j'ai trouvé que cela donnerait beaucoup trop de contraste avec le corps tout foncé et j'ai décidé de refaire le motif "homard" sur les manches

La grille va en s'élargissant du col à la poitrine et le motif se rêpête. Je connais déjà la hauteur du motif homard. En essayant le col comme s'il s'agissait de mon poignet je constate que je peux faire 3 répétitions de homard

Il me suffit donc de tricoter mes manches jusqu'à obtenir la longueur qui me permettrait de rajouter un homard complet. Si besoin, je fais quelques diminutions entre l'aisselle et cette hauteur pour tomber sur le nombre parfait pour 3 motifs homard en largeur.

Et je suis la grille, mais cette fois dans l'autre sens : au lieu de faire des augmentations, je vais faire des diminutions.

Et comme ma laine continue à changer de couleur, je vais passer du jaune au vert

Rock the Lobster

Et là, je me suis amusée à reproduire le motif de la volute avec mon fil qui continue donc à être de plus en plus vert, sur l'autre manche

Rock the Lobster

Les diminutions sont donc masquées dans le motif et pas aussi régulières que sur des manches classiques, mais j'aime bien, cela change

Bien sur je fais les même diminutions sur les 2 manches, au même endroit.

J'ai tricoté le corps avec de la Eyre Light de chez Madeline tosh couleur Whiskey Barrel ( 60% Mérinos, 20% Soie, 20% Alpaca, 400m aux 100g, il m'a fallu 706m), une douceur terrible mais qui accroche si on a le malheur de prendre le fil par l'intérieur de la pelote

Mais c'est justement parce qu'elle accroche que je l'ai prise avec l'Effektgarn couleur EQ ( 100% laine, 600m au 150g, il m'en a fallu 225m )

Oui, il fallait des laines qui ne glissent pas, qui puissent feutrer un peu parce qu'on va STEEKER le gilet

Oui couper le pull pour y mettre la boutonnière.

J'avais déjà coper sans crainte pour mon Hela, mais couper un gilet qui se tricote en 6mm ce n'est pas couper une laine qui se tricote en 3,5 et qu'il faut aller acheter un peu loin ...

Mais je m'étais engagée sur le test knit

Alors j'ai coupé, j'ai fait ma boutonnière et tadam

Rock the Lobster

Et le dos

Rock the Lobster

Et en mode porté

Rock the Lobster

On est dans l'esprit du modèle, tout en étant totalement différent

Le tout est d'oser

A post suivant je vous montrerait les coulisses, le comment des modifications et les difficultés rencontrées

En attendant, voici le modèle, en anglais ( mais aussi traduit en italien), payant, par Yellowcosmo Rock the Lobster

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve que cette année, le homard se porte bien

Partager cet article
Repost0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 16:49

Il est facile de s'indigner face à ce qui semble évident.

Mais il est bien plus dur d'identifier ce qui est plus quotidien, feutré. Ce qui est "limite" peut devenir, si on n'y fait pas attention, une nouvelle norme.

Il est un combat quotidien dont je n'avais pas conscience jusqu'à présent et dont j'avais envie de vous parler. Parce que pour une fois, je n'avais pas envie de vous parler de tricot.

A la lecture de cet article : Le Harcèlement de Rue, je me suis interrogée

J'ai été interpellée parce que j'ai reconnu des situations où je me suis trouvée moi même. Cet article a mis un mot, un nom sur une situation quotidienne que je constate aussi autour de moi et explique certaines situations de repli.

J'ai eu envie de vous donner le fruit de mes réflexions

Le harcèlement est un terme fort mais je crois qu'il révèle une réalité, c'est violent à vivre.

Il a fallu du temps pour que soit reconnu par la loi le harcèlement sexuel, puis le harcèlement moral

Maintenant c'est le harcèlement de rue qui doit être dénoncé.

Alors mythe ou réalité au pays où la galanterie et le flirt sont à la fois une reconnaissance de la beauté et un masque qui cache la misogynie et le sexisme ?

Où s'arrête le compliment et la flatterie et où commence le sexisme et l'agression ?

Pourquoi n'a t on pas le droit de dire non sans prendre de reproche ou de critique ?

Voici une vidéo (tournée en caméra cachée) pour comprendre au quotidien

Sophie Peteers : Femme de la rue

La lecture de cet article est intéressant parce qu'elle montre que les femmes sont à la fois les victimes de cet harcèlement mais également les responsables parce qu'elles cautionnent ces agissements en les minimisant et en les acceptant sans les dénoncer.

Les études sur le viol ont démontré que les femmes ne sont pas violées parce qu'elles se promènent à moitié nues le soir dans des parking sombres ou qu'elles ont aguiché les hommes.

Dans la majorité des cas (75%) , les violeurs sont un homme de leur proche entourage : un voisin, un parent, un ami.

Et il y a 75 000 femmes violées par an en France. Sans compter les mineurs....

Faut il alors cacher la femme parce que l'homme a des pulsions ?

Je n'adhère pas à cette image qui fait de la femme une victime faible et sans défense face un homme qui ne saurait pas se contrôler lui même.

Pour moi, c'est rabaisser l'homme et la femme !

C'est également les opposer.

C'est la solution que choisissent celles qui se voilent un peu ou beaucoup, non par foi, mais pour se protéger.

Je vois de plus en plus de ces femmes ou de ces jeunes filles qui me racontent ce parcours et ces hommes qui ne les jugent dignes que si elles sonts couvertes.

C'est aussi le choix de toutes celles qui abandonnent les jupes, qu'elles soient courtes ou longues.

Faut il faire une Journée de la Jupe pour en prendre conscience 1 jour sur 365 autres ?

Je n'abandonne pas mes aiguilles parce que cela dérange les autres ! Non, je réagis, et je résiste.

Cet article dénonce l'ignorance de la gravité de ces petites concessions au respect de l'autre :

Elle minimise la portée des gestes et des paroles et ouvre la porte à des actes plus violents un jour.

Elle fait de la femme un objet, à fortiori, un objet sexuel.

Je ne suis pas un objet, on ne me touche pas. Ni moi, ni aucune femme.

Cet article donne des tas de conseils pour réagir face à ce genre d'agression qui passe par un geste déplacé, un regard ou des paroles et dit que seul le combat contre le silence et l'indifférence fera que nous les femmes, nos soeurs, nos filles, nos petites filles pourront aujourd'hui, demain et après demain marcher dans la rue comme individu et non seulement comme appartenant à une catégorie sexuelle.

Réagir aujourd'hui si on est victime de ces agissements, réagir si on est témoin de ces agissements, par un simple bravo ou des applaudissements c'est pour moi un combat pour soi mais aussi pour les autres femmes.

Il faut du courage pour se lever et dire non.

Le viol est puni par la loi, mais le harcèlement aussi : jusqu'à 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende. C'est du sérieux.

Les combats d'aujourd'hui ne sont pas les mêmes que ceux d'hier. Il ne s'agit plus d'offrir des libertés aux femmes mais simplement de leurs permettre de la conserver.

Il faut aussi réaliser que ces hommes qui harcèlent sans le savoir, ce sont aussi les hommes autour de nous, nos voisins, nos amis, nos conjoints.

Si nous leur faisons passer le message que ce qui est pris pour un compliment ou une forme de séduction est en réalité une agression, on peut déjà commencer à agir

"Liberté, Egalité, Fraternité" est écrit partout en France

A nous de faire de ces mots une réalité quotidienne et non un simple slogan sur un mur.

Stop au silence ou à "c'est normal".

Un site pour réagir si vous êtes victimes : Stop Harcèlement

 

Bon, j'arrête, je vais revenir à du tricot mais svp, lisez cet article, parlez en autour de vous.

N'hésitez pas à partager vos avis dans les commentaires.

Partager cet article
Repost0
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 20:06

Crossbow cela veut dire Arbalète en anglais

Non, je n'ai pas tricoté d'arbalète malgré mes gambades dans le domaine de la guerre avec la Wool War 1

Non, mon arbalète à moi est laineuse, douce est confortable comme peut l'être la Gilliat, une laine 100% Mérinos, 100% française, cardée pour plus de gonflant, produite par De Rerum Natura

250m par pelote de 100g, se tricotant entre 4,5 et 5,5

Crossbow

J'avais envie de l'essayer et elle m'a semblé parfaite pour le dernier test knit de Christelle, le gilet Crossbow.

C'est un gilet top down, sans couture, tricoté en 4,5, 981m pour une taille XS.

C'est un town down sans difficulté majeure mais s'y ajoutent des lignes de mailles glissées, faisant un jeu de croisement dans le dos et qui finissent par une ligne autour de la taille, le tout se détachant d'un fond de jersey envers.

Son autre point fort est un grand col fait de mailles relevées le long des devant et de l'encolure, ces mailles sont réversibles et on peut porter le col ouvert, refermé

On peut y mettre une pique.

Son allure globale est sportive, décontractée dit on en français

et moi j'avais envie d'un gilet plus urbain

Donc je suis partie sur cette couleur gris violet, appelée Aster et j'ai décidé de faire une seconde ligne à la taille pour rappeler le motif double.

Avec simplement un crochet, je crochète un rang de mailles serrées.

Ensuite j'ai décidé de fermer le gilet de manière plus pratique qu'avec une pique

Je pouvais bien sur faire des boutonnières, mais cela supposait des calculs et en plus d'avoir la même circonférence sous la poitrine, la taille et aux hanches là où doivent se faire mes boutonnières

J'ai beau être loin des canons des mannequins, je ne suis quand même pas un tube.

Donc je me suis dit qu'un ou 2 boutons devaient suffire.

Or il m'arrive que mon tour de taille varie, notamment si je devais par exemple passer près d'un marchand de Chantilly

Il fallait donc trouver une parade

Fermer de manière ajustable ? alors ma foi, pourquoi au lieu de changer les boutonnières, je ne changerais pas plutôt la place du bouton ?

Faire un bouton amovible ?

Mon point étant tricoté en 4,5 et comportant un jeté, il pouvait laisser passer un petit bouton de 1cm sans soucis

Il me suffirait de placer en regard un bouton plus grand, décoratif.

Ainsi c'est le petit bouton, placé derrière qui changerait de place.

Pour ce faire je prends un bouton qui me plait et je passe ma laine et je fais des tas de nœuds, des simples nœuds, mais à la suite les uns des autres, cela me fait donc un fil plus solide

Crossbow

Je fais cela sur la longueur de 2 épaisseurs de mon gilet avec 1mm de moins, puis je passe ma laine dans mon second petit bouton, celui qui va être derrière

Comme ma laine est épaisse, je m'aide aussi d'un crochet pour enfiler les perles

Crossbow
Crossbow

Une fois mes 2 brins de laine passés dans le petit bouton je fais un nœud, puis une série de nœuds mais en allant vers le gros bouton

J'ai donc 2 épaisseur de nœuds pour plus de solidité et plus d'épaisseur

Arrivée au gros bouton, je coupe mon fil, et hop !

Crossbow

Cela fait comme des boutons de manchettes.

Je le pose ensuite où je le veux sur mon arbalète

Crossbow

Le voici de dos

Crossbow

Et en version porté ouvert, sans bouton du tout

Crossbow

Voici le modèle d'origine

Crossbow

Et en détail son magnifique point du col

Crossbow

Krumel l'a tricoté sans bande dans le dos

Crossbow

Tandis que Bee-Lena l'a fait en version longue

Crossbow
Crossbow

Comme tous les modèles de Christelle, le modèle est en français et payant

il est ici : Crossbow sur Ravelry

Si je devais le refaire, je ne prendrais pas la peine de faire les diminutions / augmentations de taille, ce n'est pas utile me semble t il.

La Gilliat est facile à tricoter, monte vite et semble tout légère

Il ne m'a fallu qu'un peu moins de 4 écheveaux, soit 400g, pour un pull bien bien chaud

La laine peut s'acheter là De Rerum Natura, mais il faut attendre le retour de congés Materninté de Solenn d'ici l'automne pour pouvoir passer commande

Partager cet article
Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 18:03

Je suis amoureuse d'Hekla.

Cher et Tendre n'a rien a craindre car ce n'est pas un grand blond venu de l'Est.

Hekla, c'est le nom de mon dernier ouvrage, celui que je vais vous montrer de suite tellement je l'aime alors que j'en ai quelques uns à vous montrer avant.

C'est pour vous dire comme je l'aime.

Hekla est un pull tiré du Westknit Book 5, un ensemble d'ouvrages laineux composés par Stephen West.

J'ai toujours été convaincue que derrière la provocation et l'improbabilité de ses ouvrages, il y avait une réelle créativité et quelque chose qui pouvait être repris par chacun pour le mettre dans son propre univers.

Et pour moi, Stephen West c'est de la haute couture en laine.

J'avais déjà tricoté son Enchanted Mesa et son Ombre Yarn Eater et je pensais pouvoir donner un ton Couture à ce pull plutôt sport.

Comme tout ouvrage de Stephen West, il se tricote avec des aiguilles un peu grosses, ici c'est du 4,5mm et techniquement c'est simple, bien expliqué, adaptable sa propre morphologie

Le modèle, payant et en anglais tient sur 3 pages et une fois de plus sa construction est simple et ingénieuse.

On commence par mesurer son tour de bassin et on convertit cela en mailles ( car biensur on aura fait un échantillon avant ) mais on ne va monter que les 2/3 de ces mailles.

On tricote ces mailles en faisant des rayures avec une laine contrastée en débutant par 5 barres de mousse.

Ce sera l'occasion pour moi d'utiliser de la Graine de Laine : pour le bleu Clair Physalis couleur Au coeur du Lagon, 950m, 100% Merino et pour le bleu plus foncé, Badiane couleur Tempête en Mer d'Iroise, 161m, 75% Merino, 25% Soie

Hekla

On tricote donc des rayures, mais parfois elles sont sur 2 rangs, parfois sur 1 rang, cela crée donc un effet plus fondu que des rayures classiques, accentué par le fait que mes laines ne sont pas unies mais avec des nuances plus ou moins claires.

Arrivée à la poitrine on va séparer en 2 l'ouvrage sur 20cm environ pour faire le col en V puis on va les retricoter ensemble mais en montant, entre les 2 parties, le 1/3 de mailles manquant au départ.

On continue les rayures irrégulières et finir par 5 barres mousse.

Comme mon jersey roulotte, j'ai l'impression de tricoter une paire de bretelles

Hekla

On va ensuite relever les mailles sur chacun des bords en tricotant quelques rangs en aller retour puis en rond

On gardera des mailles en mousse sur les épaules et sous les bras et on va diminuer en haut et en bas des manches.

Arrivé au coude, on rabat.

J'ai rajouté un rang de jersey envers après avoir relevé les mailles avec de la couleur contrastante pour mieux mettre en valeur la partie centrale

Hekla

Et on recommence de l'autre côté.

L'ampleur des manches va donner un pull chauve souris qui aurait plutôt l'air d'un oeuf

Hekla

C'est donc un ouvrage qu'on ne porte pas sous un manteau. Mais je pense qu'il est parfait en demi saison quand il fait frais le matin et il est assez large pour ne pas avoir chaud dans la journée.

Hekla

Je vous entends derrière votre écran "bof".

Ben, non pas bof parce que ce genre d'ouvrage, c'est comme sur les vraies chauve souris, ce n'est beau que quand c'est déplié. Tadam !

 

Hekla

Ah ? "re-bof" ?

Ah, zut, j'ai confondu avec Batman

On recommence, détail par détail

 

 

Hekla
Hekla
Hekla
Hekla
Hekla

Les manches sont suffisamment amples pour faire un joli tomber et pour être à l'aise dans les mouvements de tous les jours, sans que cela ne remonte

Hekla
Hekla
Hekla
Hekla

La laine est un peu sèche mais pas rêche, la définition des mailles est parfaite et se régularise terriblement au blocage et malgré l'absence de soie tombe très bien.

Je recommande donc la Physalis et la Badiane.

Pour en avoir, il faut aller dans la boutique de Froufrouetcapucine  et guetter les mises en ligne.

C'est aléatoire, et il faut vite cliquer si cela vous plait.

L'envoi est très rapide et parfait.

Si ce genre d'achat vous décourage, allez directement voir Laurence qui teinte elle même ses laines, dans sa jolie boutique à Montivilliers vers le Havre

Pour le modèle c'est Hekla, fruit d'une collaboration entre Stephen West et Cirilia Rose, qui avait crée le Gilet Aidez.

Voici Hekla dans sa version d'origine

Hekla

Moi, c'est clair, je suis définitivement Stephen Westée.

Et vous ? êtes vous Hekla-é ?

Partager cet article
Repost0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens