Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 01:04

Je vous avais déjà dit que je n'étais guère douée pour l'informatique. Une fois de plus, cela se confirme

Je vous avait préparé tout une série d'articles pour cet été, avec textes et photos, pour les diffuser tout le long de l'été, durant mon absence estivale

Or je viens de réaliser que j'avais oublié de les programmer pour être publiés ...

Donc vous aurez droit à un petit article tout frais, pour vous parler d'un message que j'ai reçu de Mmm qui me donnait le résultat de son filage de ma nappe dans le cadre de l'opération File moi un trésor

On rend les copies

En bonne débutante pleine de bonne volonté, j'avais joyeusement cardé mon mérinos pour le mélanger à la soie, recardé le tout jusqu'à le rendre tout mousseux

Puis j'ai teint le tout.

Comme je le trouvais raplapla après séchage, j'ai recardé le tout.

Or apparemment le Mérinos n'aime pas trop passer au cardage trop souvent, il bouloche.

Il m'avait semblé effectivement voir de ci de là de petites bouloches

On rend les copies

Et apparemment au filage, il vaut mieux privilégier les grands changements de couleurs et pas un faux uni comme je l'ai fait car le filage masque les couleurs en les unissant.

J'ai donc posé soucis à Mmm qui devait résoudre l'équation de rendre ma mèche filable et de la mettre en valeur sans en perdre son aspect faux uni

Je le voyais en fil dentelle, cela sera un fil bouclette, qui nécessite des tas de boucles de retord pour faire les zigouigouis bouclés.

Et Mmm a eu bien raison, grâce à son expérience le résultat est superbe.

Jugez donc, on voit les petites nuances

On rend les copies

J'adore, merci Mmm

Merci aussi de m'expliquer le pourquoi de mes erreurs car c'est comme ça que je progresse le mieux.

Je vous laisse aller découvrir son blog et vous donne rdv très prochainement pour des articles déjà prêts ( grmbllll, grmmblll )

Mmm

Repost 0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 17:06

Suite du post précédent, où je vous parlais de ma nappe cardée.

Une fois cardée et recardée, j'obtient un beau nuage

 

Opération file moi un trésor : la suite

J'ai donc teint ma nappe.

Mouillée, tout ce petit nuage s'applatit.

J'y ai fait de la teinture acide avec un fond violet et des taches un peu plus colorée de ci de là.

Pour cela je trempe ma nappe 20 min dans une eau savonneuse puis j'y ajoute du vinaigre blanc et j'y mets de la teinture Ashford, en poudre que je dilue dans un peu d'eau auparavant.

Je peux le mettre dans le bac ou directement sur la nappe

Opération file moi un trésor : la suite

J'essore et je mets le tout dans un sac congélation que je ferme et hop, 10 min au micro ondes

Opération file moi un trésor : la suite

Je fais ensuite sécher.

Comme j'ai trouvé que cela aplatissait mes fibres, une fois sec , j'ai repassé le tout à la cardeuse.

Et Hop

Opération file moi un trésor : la suite
Opération file moi un trésor : la suite

C'est un vrai nuage et les couleurs sont d'avantage fondues entre elles

 

Opération file moi un trésor : la suite

Comme je sais qu'il reste toujours un peu de pigments dans l'eau et que j'avais dans mon stock des pelotes d'alpaca de Drops que j'avais tricotées avec de la Vivaldi ( donc entendez inextricablement inséparables entre elles ) et dont le côté rose bonbon me génait, j'ai plongé la pelote pour un essai.

la couleur très pâle du départ laissait entendre que la fibre n'était pas saturée en pigment et que cela serait donc jouable.

Bilan : Cela ressort un peu plus violet. Parfait !

Opération file moi un trésor : la suite

Me voici donc partie pour plonger toute la pelote du mélange et tant qu'à faire j'ai voulu tenter d'y plonger carrément mes pelotes d'alpaga et de mohair, mais sans prendre le temps de les mettre en écheveaux.

Cela marche, en étant douce, on ne défait rien et la pelote ressort intacte.

Passage au micro ondes.

En comparaison j'ai mis un petit bout de mohair d'origine, plus rose poudre.

Opération file moi un trésor : la suite

Et séchage tel quel, à plat, après avoir juste essoré en serrant la pelote, sans tordre

Opération file moi un trésor : la suite

C'est un sacré gain de temps avant la teinture et après la teinture.

Je n'aurais qu'à remettre les bandes de cartons et les ranger.

et je regarde maintenant mes pelotes Drops autrement et j'envisage plein de possibilités pour mes pelotes un peu moins aimées dans mon stock.

Et voilà ce que donne un bout de ma nappe cardée et teinte.

Elle est prête à être envoyée avec des douceurs dès que j'aurais les coordonnées de mon premier filleul.

Opération file moi un trésor : la suite
Opération file moi un trésor : la suite

Rdv au prochain post parce que j'aurais quelque chose pour vous

Repost 0
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 23:03

Connaissez vous ?

Il s'agit d'un échange qui a lieu sur le forum Arts de la Laine de Tricotin et dont le principe consiste à fabriquer un fil et se l'échanger

Oui, un fil et pas un ouvrage

Je cite le principe :

"Chaque participant s’engage à :
– préparer (carder, teindre ou même tout simplement choisir) 100 g de belles fibres à filer pour son premier filleul ;
– recevoir 100 g de belles fibres à filer de son parrain ;
– filer avec les fibres reçues un magnifique écheveau pour son second filleul ;
– recevoir un magnifique écheveau de son second parrain.

Vous pourrez vous inscrire pendant tout le mois de février.
Les inscriptions seront clôturées le 1er mars, date à partir de laquelle vous pourrez commencer à choisir vos fibres et éventuellement les transformer. Vous avez presque deux mois pour le faire, jusqu’au 20 avril. À cette date, votre colis devra être prêt, et je transmettrai à tout le monde l’adresse à laquelle l’envoyer.
Dès la réception de votre colis de fibres, prenez-les en photo pour venir nous les montrer sur le forum avant de commencer à confectionner votre écheveau avec amour ! Vous aurez jusqu’au 20 juin pour le faire. À cette date, votre second colis devra être prêt.
Lorsque vous recevrez votre second colis, vous n’aurez plus qu’à venir nous faire découvrir vos merveilles sur le forum !

Tous les fileurs peuvent s'inscrire, même débutants, à condition de fournir une adresse en France (Edit : Mondial Relay livre la France, la Belgique, le Luxembourg, l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie, le Portugal et le Royaume-Uni ; j'ajoute donc ces pays à la liste des participants) et de s’engager à faire de leur mieux pour filer un trésor !

Les fibres et l’écheveau envoyés devront avoir au moins 100 grammes, de belles fibres, douces et de bonne qualité."

Je me suis inscrite et je vous avoue que c'est une première pour moi.

Ces derniers temps, débordée par le quotidien, j'avais un peu délaissé mon rouet et j'avais passé sous silence mon second joujou, une cardeuse, achetée en occasion. Je la soupçonne même d'être quasiment neuve.

 

Opération File moi un trésor

Je n'avais pas réalisé sur les photos que la bête était aussi grande, voici en comparaison d'une pièce de 1€

Opération File moi un trésor

Cela vous intéressera sans doute plus de savoir à quoi cela sert :

Lorsqu'on tricote un ouvrage, on prend de la laine, en pelote ou encore en écheveau qu'il faut mettre en pelote

Lorsque vous regardez votre fil de plus près, il est formé d'un ou plusieurs brins plus petits, d'ailleurs parfois quand on tricote on pique mal et on n'attrape pas tous les brins.

Ces brins sont des poils de mouton ( exemple de base, cela pourrait être de l'alpaga, du mérinos, de la soie, du lin etc )

Ces poils se présentent après lavage comme ceci

Opération File moi un trésor

Il y a encore des petits bouts de pailles, d'herbe et du suin dessus et le poil est parfois même encore très frisé, un peu comme des cheveux après lavage

il faut donc démêler tout cela, brosser les poils dans un même sens. C'est le rôle de la cardeuse

Il y a des cardeuses manuelles, qui se présentent comme des brosses à cheveux

Ma machine est une cardeuse à rouleaux, version large. Le but est de tourner la manivelle, celle ci actionne les poulies sur le côté et cela entraine les rouleaux munies de multiples piques qui vont débroussailler tout cela en alignant les poils dans un même sens, comme pour les cheveux qu'on brosse

Ainsi en passant mes bouts de laine brute, j'obtiens une matière mousseuse

Opération File moi un trésor

Les poulies ont 2 rainures ce qui autorise 2 vitesses lorsque je tourne. Au début tout est emmêlé, il faut tourner avec vigueur. Ensuite, on peut accélérer et les fibres/les poils vont commencer à se mettre en parallèle.

 

Opération File moi un trésor

Avec ma machine super large j'obtiens une sorte de nuage qu'on appelle une nappe

Opération File moi un trésor

Cette nappe, qui devra être plus travaillée que sur ma photo, pourra être filée sur un rouet ou un fuseau pour être transformée en fil

Cela apporte solidité. Si on retord ensemble plusieurs fils, celui ci sera encore plus résistant et plus épais.

Cette nappe peut être divisée en bandes plus étroites, on appelle cela des mèches.

 

Opération File moi un trésor

Ces mèches peuvent être tressées, comme les cheveux, on appelle cela des roving.

Mèches ou roving peuvent être également teints

Opération File moi un trésor
Opération File moi un trésor

Mais on peut aussi avec la cardeuse mélanger des fibres différentes entre elles

Ici vous voyez ma nappe de laine et par dessus une mèche de pure soie que j'ai séparée. Et hop, à la cardeuse.

Opération File moi un trésor
Opération File moi un trésor

La cardeuse sert aussi à mélanger les couleurs pour obtenir des nappes de couleurs non unies. C'est une sorte de gros Rolag, ces petits rouleaux multicolores qu'on va ensuite filer en perpendiculaire du sens du poils.

En voici une du commerce

Opération File moi un trésor

Et voici ce que j'avais fait il y a quelques mois avec des mèches achetées déjà teintes et que j'ai mélangée entre elles et qui j'ai rajouté des fibres de potéines de lait

Opération File moi un trésor

La voici en action sur la cardeuse

Opération File moi un trésor

Mais le secret de ma cardeuse, c'est son moteur.

Si, si, ma cardeuse a un moteur à sourire, allez, je vous montre

Opération File moi un trésor

Elle marche aux bisous, mais ce n'est même pas utile, les enfants se battent pour tourner la manivelle et l'instinct de survie fait qu'ils ne s'approchent jamais des piques

Si on y touche cependant ce n'est pas aussi pointu qu'une épingle, plutôt comme le bout qu'une agrafe. Voilà ce qu'a donné ma nappe après filage : 77m de douceur

Opération File moi un trésor

Pour ma part, je continue à mouliner ma fibre et ma soie . La prochaine étape est la teinture. Les inscriptions étant encore ouvertes jusqu'à demain, vous pouvez allez là pour plus d'infos : 

Opération File moi un trésor

 

Repost 0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 09:26

Bon, poursuivons le partage de mes maigres connaissances en rouet.

Je vous disais au post précédent qu'un célibataire devait être retordu. Cela permet qu'il garde cette vrille qui le transforme en fil mais aussi le rend solide et aussi plus épais. Il feutrera moins aussi et boulochera moins à l'usage.

Donc je vais retordre mon célibataire.

On conseille, lorsqu'on a un fil très coloré comme le mien d'utiliser le retord Navajo.

L'idée est de faire une chainette et de retordre cette chainette.

Je me suis servie de ce cours ci.

Retord Navajo

En clair, on continue à bloquer la torsion qui vient de la main gauche et avec la main droite essaye de prendre le fil entre la boucle et on tire. On se retrouve avec 3 fils

Tuto : Retordre au rouet
Tuto : Retordre au rouet

Là on va lâcher les doigts de la main gauche et la vrille va se diffuser aux 3 fils

Tuto : Retordre au rouet

Il s'agit de repincer les doigts de la main gauche pour bloquer à nouveau la torsion, le temps de repasser les doigts de la main droite dans la boucle qui reste, et tirer un peu pour reprendre du fil et obtenir les 3 fils et recommencer le processus.

Tuto : Retordre au rouet

Parce que sinon, l'ensemble des 3 fils vont avaler le reste du fil et on n'aura plus de boucle, comme ici

Tuto : Retordre au rouet

Donc si cela arrive, on pédale dans l'autre sens pour défaire et chopper à nouveau la boucle. Puis on repart dans le bon sens.

Un fois qu'on a compris, c'est un geste assez simple.

Il convient de pédaler dans le sens inverse de celui qu'on a choisi au départ, sinon le fil va se détordre.

On conseille ce retord Navajo lorsqu'on dispose juste d'un célibataire, pour respecter les variations de couleurs.

C'est logique parce que si on fait un second fil avec la même laine colorée et qu'on retordait classiquement, les couleurs se mélangeraient.

Donc je me suis entrainée avec ma jolie bobine de Devon, si fine et si régulière ( à mes yeux biensur )

Tuto : Retordre au rouet
Tuto : Retordre au rouet

Bon, passons le fait que c'est mon premier retord navajo. Je note quand même que je passe d'un joli fil plutôt fin à une horreur bien champêtre. Et je ne me suis pas offert un rouet pour fabriquer du champêtre.

Bon, je n'ai pas trop le choix non plus, je vais continuer avec mon célibataire en (Vi)laines vert puisque je n'ai qu'un lot.

 

Tuto : Retordre au rouet
Tuto : Retordre au rouet
Tuto : Retordre au rouet

Je ne l'ai pas lavé, juste étiré sur le Niddy Noddy, qui m'annonce un fil 3ply de 60m pour 115g; soit environ 24m pour 50g

J'ai encore des progrès à faire si je veux filer fin.

En effet si mon fil obtenu en retord Navajo est formé de 3 brins, il faudra que ces derniers soient au départ très fins ( 3 fois moins ! ).

Le retord Navajo ne pardonne pas non plus les irrégularités puisqu'il les triple !

Mais j'aime bien le résultat avec les contrastes de vert qui se mèlent bien.

Tuto : Retordre au rouet

J'essaye donc de refaire cela avec ma Hedgehog

Tuto : Retordre au rouet

Et là, c'est juste atroce : c'est irrégulier certes, mais les variations de couleurs qui sont importantes sur le Hedgehog font que le retords perd ses belles variations.

Le fil devient banal.

Et je ne n'ai pas pris un rouet pour filer du banal

Tuto : Retordre au rouet

Allez on prend son courage à 2 main et on défait.

Oui madame, on peut défaire un retord Navajo !!!

Je ferais un tuto en images plus tard, pour ne pas alourdir dejà celui ci. Et il me faut me remettre des 3 soirs que cela m'a pris juste pour défaire une demie bobine tordue en 20 minutes.

Mon célibataire a un peu souffert au passage, il m'a fallu parfois le casser pour comprendre le truc. Je décide donc de le retordre en retord à 2 fils.

Mais cette fois ci je vais utiliser un fil qui ait la même torsion que lui et qui ne masque pas la couleur. Dans mon stock, j'ai de la Habu ultrafine

Tuto : Retordre au rouet
Tuto : Retordre au rouet

Durant le retord j'ai pu reconstituer mon fil célibataire, juste en le mettant bout sur bout et le fil Habu a colmaté l'ensemble. J'ai juste tordu un peu plus à ce niveau pour bloquer l'ensemble.

Et hop, mon second retord, en 2ply

Tuto : Retordre au rouet

Et comme je me suis aperçue que selon comment je plaçais ma main et les 2 fils, cela faisait ou non des ziguoigouis, je me suis dis que j'allais essayer d'accentuer cela sur mon second fil filé, qui était un truc, pas très chouette, pleins d'irrégularités et de couleurs variées

Tuto : Retordre au rouet

Donc pour masquer cela, j'ai pris un fil de Kid Mohair Adriafil et j'ai retordu.

J'ai laissé le fil fantaisie s'enrouler à différentes vitesses autour du Kid Mohair. Je crois qu'on appelle cela Corespun et faire des Coils.

Et hop, j'obtiens un joli fil moussu qui me fait penser à une confiserie

Tadam, voici Mousse de confiserie, mon premier fil "fantaisie"

Tuto : Retordre au rouet

Il va falloir que je m'entraine et que je me renseigne sur les différentes terminologies et techniques et si vous voulez ajouter des précisions sur mon texte, c'est avec plaisir.

Mais je voulais vous montrer ce qu'on pouvait déjà faire en tant que débutante avec un rouet assez simple. Je voulais faire des fils qui pourraient se tricoter.

Donc au prochain numéro je vous montre mon premier ouvrage fait avec mon tout premier fil filé main.

Un récapitulatif de ma production

Tuto : Retordre au rouet
Tuto : Retordre au rouet
Tuto : Retordre au rouet
Tuto : Retordre au rouet
Tuto : Retordre au rouet
Repost 0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 22:04

Alors ceci est un mini tuto fait avec mes maigres petites connaissances. Mais c'est pour vous montrer qu'on peut faire des choses déjà sympa rien qu'avec ce que je sais déjà.

Le principe d'un fil, c'est de tourner la fibre, la vriller, pour la rendre solide.

Ainsi , si on a un seul cheveu, il est fin et casse si on tire dessus mais si on rassmeble ses cheveux et qu'on les tournent sur eux même ou qu'on les tresse, ils sont d'emblée plus résistants.

Regardez comment est composé votre fil : il est composé de plusieurs brins, vrillés ensemble, selon un sens

 

Tuto : Débuter avec un rouet

Ici la partie diagonale dessine un \

on dit qu'on a une torsion en S

dans l'autre sens on parle de torsion en Z

Pour le premier fil cela n'a aucune importance, mais si on choisit un sens, on s'y tient jusqu'au bout de ce fil.

On va utiliser un rouet pour vriller de manière considérable un fil. 

Les rouets se distinguent par le ratio qui est le nombre de tours donnés au fil en faisant juste un tour sur la roue du rouet.

L'idée est de tordre le fil et de le mettre sur la bobine. Dans le cas de mon Louët S10, ma pédale active ma roue pour avoir la torsion tandis que mon épinglier ( le truc avec des crochets ) va permettre de mettre le fil sur la bobine.

Donc on va installer la bobine sur l'épinglier. La bobine étant creuse on va juste l'enfiler et l'installer ensuite sur le rouet. L'ensemble va tourner mais chacun à sa vitesse

Tuto : Débuter avec un rouet
Tuto : Débuter avec un rouet
Tuto : Débuter avec un rouet
Tuto : Débuter avec un rouet

oOn glisse l'épinglier sous le frein en cuir noir et on remet le frein par dessus la partie plastique.

Ce qui est bien sur le Louët c'est qu'on peut filer frein desséré ( je traduis par inutile de se préoccuper du frein pour l'instant ).

On position ensuite la courroie de transparente sur la bobine

 

Tuto : Débuter avec un rouet
Tuto : Débuter avec un rouet

J'installe ensuite mon fil sur la bobine ( on s'aide d'un fil du commerce ) et on va le passer sur l'épinglier en choisissant un crochet.

On passe le fil dans le petit trou de l'épinglier. Pour aider on peut utiliser des tiges pour manger les fruits de mer.

Tuto : Débuter avec un rouet
Tuto : Débuter avec un rouet

Au bout d'un moment, il faut déplacer le fil sur un autre crochet de l'épinglier.

Une fois en bas on change de côté de l'éinglier.

Les crochets étant placés en quiconce, on remplit mieux la bobine et on met plus de fil dessus, donc pas besoin de couper le fil.

On va maintenant passer la fibre et la faire se transformer en fil. On pédale sur le rouet pour faire tourner la roue et donc la bobine.

On tient les fibres dans la main droite tandis que la main gauche bloque le mouvement de torsion donné par le rouet.

On va tirer les fibres entre les 2 mains pour obtenir la quantité voulue et déterminer l'épaisseur du fil.

Tuto : Débuter avec un rouet

Une fois qu'on a ce qu'on veut, on relâche un peu les doigts de la main gauche. Immédiatement le mouvement de torsion diffuse vers les fibres et la main droite.

Rapidement, il faut repincer les doigts de la main gauche sinon c'est le paquet de fibres qu'on va tordre.

Le rouet lui continue à tourner ( normal, on a continué à pédaler ) donc il continue à vriller le fil qui est devant la main gauche.

Il faut donc le lâcher la traction pour que ce fil nouvellement formé se place sur la bobine sinon cela fait des zizouigouis.

Et là on recommence : on tire le fil entre les mains, on déserre la main gauche, on resserre la main gauche, on fait avancer les 2 mains vers le rouet. Tout cela en continuant de pédaler régulièrement sans à coup.

Et on recommence etc...

Tuto : Débuter avec un rouet

La difficulté est de coordonner les mouvements de pédalage, d'étirement et de pincer. Il importe de pédaler lentement pour avoir le temps de penser à tout.

Ensuite c'est de gérer les inévitables erreurs de coordination :

- on pédale pied nu pour mieux sentir ce qu'on fait

- on pédale trop vite sans lâcher le fil de la main gauche : on fait des zigouigouis

- on s'arrête de pédaler : on doit retrouver le sens du pédalage

- ça ne redémarre pas à la pédale : il faut le tourner depuis la bobine ou l'épinglier

- on s'est trompé de sens : cela fait des zigouigouis sur l'épinglier

- on n'a pas repincé assez vite la main gauche : on vrille les fibres, alors il faut le laisser dévriller tout seul

- on a trop tiré entre les 2 mains : le fil est trop fin, il casse, il faut reprendre en pensant à pédaler dans le bon sens

- on a pris trop peu de fibre, il faut en remettre

- on ne dose pas l'épaisseur du fil, cela fait un fil beurk, mais on dit joliment qu'il est méché

Tuto : Débuter avec un rouet

On va obtenir ce qu'on appelle un single ou un solitaire.

Et voici ma production de gauche à droite. Je m'y suis mise tous les soirs de la semaine dernière, environ 2h. 

le premier fil violet, mélange de Corriedale déjà coloré que j'ai cardé à ma convenance : 15m, c'est celui qui est montré au dessus

Le fil du milieu, une fantaisie avec de la Corriedale déjà colorée et de la protéine de lait qui cassait tout le temps

Et le 3ème à droite est du Devon :

Le résultat est déjà plus régulier, plus fin

Tuto : Débuter avec un rouet

Je me suis alors lancée dans de belles fibres.

Le Roving Vert est une fibre (Vi)laines : Emeraude Noire

Le Roving multicolore est une fibre Hedgehog BFL

Tuto : Débuter avec un rouet
Tuto : Débuter avec un rouet

Et voici ce que donne mon célibataire en Hedgehog, je suis contente d'être arrivée à faie du très fin. Magré ce que je croyais c'est venu assez vite.

Tuto : Débuter avec un rouet

J'ai oublié de prendre en photo ma (vi)laines en célibataire avant son retord.

Retord ??

Ben oui, les fils pour être plus solides et équilibrer la torsion, doivent être retordus.

Allez je vous explique cela au prochain post.

 

Repost 0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 13:35

Cela fait plus d'une année que j'y pense, que je regarde dans tous les salons des arts de la laine, que je lève le doigt lorsqu'on demande si quelqu'un veut essayer.

On déconseille d'en acheter un ancien, trop complexe pour une débutante et on conseille d'essayer avant d'acheter.

Sauf que par chez moi, je ne connais personne qui en a un .

J'ai attendu d'en tester pour de vrai quitte à monter à Paris et cela m'a convaincue.

Encore quelques semaines de réflexions et c'est une tricopine, ( merci Cricrii) qui m'a contactée directement pour me signaler la bonne affaire. J'ai dit oui et il est arrivé

Mais quoi donc ?

Mais je parle de mon nouveau joujou.

Mon nouveau joujou

Allons, déballons tout cela

Mon nouveau joujou

Il n'y avait pas de notice mais, nom d'une Systemeb, on va y arriver, vu que j'ai en mémoire son aspect avant démontage

D'abord il y a une grande roue, avec un grand trou, relié à un bout de bois

Mon nouveau joujou

Il y a aussi une pédale, fort usée, et qui semble avoir connu les traces de vernis bien qu'on m'ait dit qu'il soit en bois brut

Ceci nécessitera un ponçage.

 

Mon nouveau joujou
Mon nouveau joujou

D'ailleurs j'en ai profité pour tout poncer

Là on voit clairement combien le bois redevient beau ( la partie en bas )

Mon nouveau joujou

Je positionne donc la pédale en bas et je positionne en haut le frein qui est constitué de la languette de cuir noir.

Le baton de bois au dessus est à clipser sur la roue

Mon nouveau joujou

Reste à installer l'épinglier et les bobines.

Il reste une sorte de grillage en bois, qui sert de cantre et qui sera poser dans les 2 trous qui restent à côté de la pédale. On visse le tout, on pose la sangle unique

Mon nouveau joujou
Mon nouveau joujou

J'ai hésité entre vernir et cirer le bois et je me suis dis que le vernis ne nécessitait pas le même entretien que le cirage

Mais comme j'aimais l'aspect neutre et satiné de la cire et pas l'aspect coloré et brillant du vernis, j'ai opté pour un vernis imitation cirage, qui se rince à l'eau

Et hop, 3 soirs à poncer, puis vernir, puis reponcer et revernir et cela face par face. Et j'ai même vernis l'intérieur des bobines, les sillons, tout !

Voici mon nouveau joujou :

Mon nouveau joujou

Oui, c'est un rouet.

Un Louët S10, avec une pédale au lieu de 2.

Un truc simple, à simple torsion irlandaise qui fait tourner la bobine, une 2 CV.

Rien à voir avec le Little Gem essayé au Pub Spinning à Paris, à 2 pédales, double entrainement avec torsion irlandaise et écossaise et réglage millimétrique du frein, une Rolls quoi.

Moi non plus je n'avais rien compris à ce charabia avant de m'installer devant un rouet.

Ici, le Louët est intuitif : je pédale, je fais tourner la roue. Le trou dans la roue me montre le sens où je pédale.

La sangle fais tourner aussi dans le même sens ma bobine de fil. Donc mon pied contrôle ma bobine.

Ce n'est sans doute pas très perfectionné mais c'est un truc simple à monter ( j'y suis bien arrivée dans aucune aide, notice ou besoin de notice ) sans aucun truc superflu et surtout c'est du bois simple, costaud que je n'aarais pas peur de laisser dans le salon, à porter des enfants-qui-touchent-à-tout et des chats-qui-grattent-tout.

C'est effectivement le rouet des débutantes.

Mon nouveau joujou
Mon nouveau joujou

Alors il est beau mon nouveau rouet ?

Je ne suis pas peu fière de l'avoir relooké à neuf

Et son look simplissible s'accorde bien à mon chez moi.

Vosu aurez remarqué aussi que j'ai commencé à filer. Je vous montrerais pas à pas mes premiers pas et vous parlerais filage dans des termes simples.

Mais au prochain post, je vous montrerais aussi mon autre nouveau joujou qui va avec celui ci.

Repost 0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 00:40

Je me suis rendue au pub St Patrick à Paris où se tient une fois par mois une rencontre de tricoteuses mais surtout de fileuses.

J'aime tricoter et plus je manipule différentes fibres, pluis j'apprends à les connaître et à les aimer.

Cela se traduit par un choix des couleurs de plus en plus subtiles, dites semi solid et j'ai des envies de teintures, naturelles ou pas.

Mais cela se traduit par des choix de matières de plus en plus naturelles ou nobles et aussi par l'envie de connaître la filière fibre et le devenir d'une toison jusqu'à sa transformation en fil.

J'ai envie maintenant d'intervenir dans ce processus.

Cela fait un an que j'y pense mais il n'y a guère de fileuses par chez moi et j'avais envie de pouvoir tester un rouet pour de vrai.

Je m'y suis rendue avec Krumel, qui m'a fait connaître Yellowcosmo. Krumel est une jolie personne, très douée.

J'ai retrouvé Zouzou et Mmm qui avaient apporté leur Little Gem et j'ai pu longuement tester cette petite merveille

Pub Spinning

Pas évident de pédaler dans une seul sens, tout en pinçant la mèche d'une main et en étirant la fibre de l'autre et ne pas oublier de relâcher le fil qui se forme pour le laisser s'enrouler sur la bobine.

J'ai eu la chance que Mmm m'ait longuement laissé essayer pour acquérir le geste. Mais surtout ce qui était intéressant c'est d'avoir été guidée pour comprendre mes erreurs. S'arrêter et reprendre permet aussi que la gestuelle s'automatise.

J'ai pu voir ce que chacune filait et comment elles positionnaient leurs mains.

Ma voisine filait sur un Sidekick de Schacht, un fil ultra fin et d'une couleur qui m'a prétrifié sur le rouet

Contrairement à la teinture sur écheveau ou pelote, le mélange de fibres de couleurs différentes dans la mèche va donner une profondeur et une intensité à la couleur.

Pub Spinning

Zouzou, elle filait une mèche en soie d'une douceur à tomber, et son fil est d'une finesse extreme

 

Pub Spinning
Pub Spinning

Et son voisin filait sur un vieux rouet qui a bien plu à Krumel, à qui j'emprunte 2 jolies photos

 

Pub Spinning
Pub Spinning

Mais il y avait aussi du tissage

Pub Spinning
Pub Spinning
Pub Spinning

Une photos des 2 animatrices, Zouzou et Mmm

A cause d'elles, j'ai passé la nuit à penser mèche, fibre, cardage, rouet, j'ai visionné mes gestes dans mon sommeil.

Je sens que je vais filer un de ces jours.

Mon stock actuel ? Pffff a répondu Zouzou : la nappe cardée ou le roving mis dans un sac sous vide n'occupe aucune place.

Mais un grand merci à elles et aussi à ma chanmante voisine au charmant accent.

Nous filons avec Krumel découvrir une nouvelle boutique parisienne.

Suite au prochain post

Pub Spinning
Repost 0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens