Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2018 2 20 /03 /mars /2018 17:45

Le printemps, c'est le moment où la nature se réveille, quand tout prend un nouvel essor et quand soi même on se renouvelle, à partir de ce qu'il y avait au départ.

Lors du post précédent, je vous avais parlé du modèle Ranunculus que j'avais tricoté dans un mohair en lace avec manches courtes mais col large

Pour ce printemps, voilà que sur le même modèle, a poussé un col plus étroit, suivant la méthode de montage tubulaire à 1 aiguille de la créatrice

Ranonculus DK

Avec le printemps, voilà aussi que soudain poussent des manches longues.

Quelle surprise que de voir se rallonger les manches pour un printemps me direz vous ?

Aucune surprise vous répondrais je, que d'avoir besoin de manches longues quand le printemps tarde un peu

Ranonculus DK

La taille de fil a elle aussi pris de l'ampleur :

D'un fil lace à light fingering, me voici passée à un fil DK, qui se tricote habituellement en 3,5 à 4 mm.

Le rendu en est donc plus épais

Mais le modèle restant en aiguilles 6, le résultat reste dégaugé, aéré, aérien

La laine est de  la (Vi)laines, de la BFL ou Blue Face Leicester, une race de mouton à tête noire, dont la laine est un peu sèche ( pas rêche ), chaude et gonflante.

Pour ce printemps qui traine, et qui ne vient que d'un pas de seigneur, il fallait un coloris royal, un joli violet profond portant le nom très évocateur de "Pas besoin d'un Prince"

Ce violet est d'autant plus intense que le BFL, cela prend très profondément les couleurs

Ranonculus DK

Et bien sur le modèle a aussi été raloongé pour le corps

Ranonculus DK

Le motif de dentelle et de points texturés donnent une impression de semis de fleurs, qui le rend très féminin.

Oui, le méthode Coué pour faire venir le printemps, cela peut se tenter

Ranonculus DK

Et c'est qu'ainsi vêtue, je croise la route d'un prince, qui me tend une rose

Toutes celles qui comme moi ont rêvé sur la pub Impulse, soudain un inconnu vous offre des fleurs.. comprendront la référence...

Ranonculus DK

Mais que nenni, nenni noble prince !

Sachez que je porte haut Renunculus, qui signifie dans langage Latino botanistique : Renoncule

Et que je ne saurais accepter que des Renoncules

Ranonculus DK

Et sachez aussi Noble Principe que je porte aussi hardiment un coloris qui me fait dire que je saurais très bien m'offrir toute seule des fleurs, et à l'occasion m'en envoyer

Just renoncules, what else ?

Celles qui boivent du G. Clooney comprendront aussi la référence

Ranonculus DK

Alors si vous aussi vous êtes des princesses libres et libérées, n'hésitez pas à vous offrir des fleurs, à vous en lancer en ce joli jour de printemps

#Metooenrenoncule !!!

Rassurez vous, je ne suis pas sur les réseaux, je plaisante

Ranunculus : toujours le même modèle en anglais, payant, déclinable de la laine dentelle lace à Worsted

Voici la version manche courte, matière d'été

Ranonculus DK

En version manches longues, avec ou sans biais, en matières d'été

Ranonculus DK
Ranonculus DK

Et les version manches longues, worsted, qui va à pas mal de silhouette.

J'adore ces modèles polyvalents

Ranonculus DK
Ranonculus DK

Partager cet article

Repost0
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 21:55

Voici un joli petit ouvrage que j'aime beaucoup dans une laine que j'aime beaucoup

Parlons d'abord de ce fil : 

C'est du Pure Cashmere de la marque Hedgehog Fibres

Je l'avais tricoté à l'occasion d'un test pour Yellowcosmo, le châle Qilian

et j'avais été émerveillée de sa douceur ( normal, c'est du 100% cachemire ) mais aussi de sa légèreté : on a du 400m aux 50g, soit du 800m aux 100g

Ce fil est donc un fil lace, mais son côté duveteux le rend facile à tenir

Il ne file pas, justement à cause de son aspect duveteux

Et le cachemire, y a pas à dire, c'est doux et terriblement chaud

J'avais donc dare dare racheté un écheveau lors de mes balades parisiennes, notamment à la boutique de Lil Weasel

Le coloris est le discret Dove ( colombe en anglais) 

Et il m'est plaisant de penser que Hedgehog, qui veut dire Hérisson, puisse donner tant de douceur.

Comme pour la majorité des coloris de chez Hedgehog, on a des coloris qui se mêlent de manières à la fois improbable et harmonieux, parfois des tons très sourds, terre, parfois on bascule dans le flashy le plus intense

Pour un écheveau si luxueux, j'avais choisi un bleu tendre, matiné de gris terreux pour jouer la sécurité, alors que je suis plutôt Perroquet dans les goûts  

Ranunculus

Parlons maintenant de l'ouvrage plutôt que d'animaux

Il s'agit d'un pull top down, qui se tricote en aiguilles 6 pour le corps et aiguilles 5 pour les côtes. Il monte donc très vite et peut se décliner d'un fil dentelle ( lace) à Light Fingering dans le modèle initial

Mais si je dis UN pull top down, je ne serais pas très exacte

Il est proposé en 2 tailles, car il est large, ce qui convient à la majorité des personnes, avec des manches courtes ou longues, droites ou en biais. Les options sont proposées au fil du modèle.

Le tour de buste va de 97 à 122 cm.

Cela correspond à la taille 32 à 48 inches  et le métrage proposé est seulement de 400m à 560m de fil. Donc une pelote peut suffire à un ouvrage. Même en grande taille.

Comment est ce donc possible ?

Découvrons le modèle : 

On commence par le haut et d'emblée, on a 2 choix de col : version large et version plus étroite

La version large se monte des mailles normales, l'autre version avec un montage tubulaire très original et que je n'avais pas rencontré jusqu'à présent

C'est le principe du montage tubulaire d'Ysolda mais en beaucoup plus simple, puisqu'il ne faut qu'une seule aiguille et un bout de fil

On fait un montage provisoire avec un brin de fil et un crochet

On ne monte que la moitié des mailles nécessaires 

Au rang suivant, on ajoute un jeté après chaque maille, ce qui double automatiquement le nombre de mailles pour retomber sur le nombre initial de mailles

Au rang suivant encore, on tricote les jetés

Pour un montage tubulaire selon la méthode classique, on va tricoter une maille sur 2, glissant une maille sur 2

Pour ce montage, on va faire de même, mais avec la même aiguille

Les autres mailles étant les jetés créés, on ne perd pas les mailles, donc pas besoin d'une autre aiguille circulaire

Comme on tricote d'emblée en rond, pas besoin non plus d'une autre aiguille circulaire 

J'ai mis un temps fou à comprendre la technique et il faut faire pour comprendre.

Je ne vous fais pas non plus de tuto, car c'est spécifique au modèle.

Ce qui m'a coincée dès le départ c'est qu'on monte un très petit nombre de mailles, à tricoter d'emblée en circulaire

C'est donc un peu serré surtout si on prend une petite taille de crochet

Il faut soit tricoter avec des aiguilles doubles pointes, soit avec 2 jeux de circulaires ( et là, franchement, on perd l'intérêt de n'avoir qu'une seule circulaire, soir je suggère de monter les mailles provisoires avec un crochet de grande taille, cela n'aura pas d'impact final et rend la fermeture des cercle pour tricoter en rond plus facile

Mais bon, le temps de comprendre ce système, j'ai débuté sur mon montage classique, ce d'autant que  je voulais un col large

Donc c'est parti pour quelques rangs de côtes torses

On attaque ensuite des rangs raccourcis pour former le nuque et le devant plus creusé

Ranunculus

Vous voyez ci dessus ma plus petite circulaire de Chiaogoo

Cela suppose que pour un montage tubulaire, j'aurais eu un cercle plus étroit, ce qui m'a fait cogiter des heures, car j'avais extrapolé pour le faire un un échantillon en aller retour ... mais cette technique ne s'applique pas à un aller retour

Après quelques rangs devant, on attaque le motif texturé

On groupe les mailles, 3 par 3

Ranunculus

Au rang 6, on groupe les mailles une fois encore

A ce stade, multiples erreurs de ma part, parce que le modèle indique de tricoter un maille puis grouper les mailles entre la 3ème et la 4ème maille

Est ce donc la 3ème depuis le début ? ou la 3ème de chaque groupe ( donc la 4ème maille du rang pour le premier groupe ) ???

J'ai donc fait et défait zoomant à fond sur les divers ouvrages déjà faits et bien sur différents

mais à vrai dire, le rang ne faisant que 150 rangs, défaire et refaire va vite et j'ai décrété que ce serait pour moi l'option je fais une maille et je groupe les mailles 2, 3 et 4

Je trouve que cela aligne bien mes groupes

Voici ce que cela donne :

Ranunculus

On fait ensuite 2 série de rangs texturés avec des mailles glissés avec la laine devant

Il faut faire attention à ce stade, de garder la même tension de fil

On attaque ensuite une série de jetés

Ranunculus

Ces jetés en quinconce vont faire un petit motif floral

Ranunculus

Puis on refait une série de groupes de mailles

Ranunculus

A ce stade, on a juste tricoté 33 rangs et on a fini l'empiècement

On met les mailles des manches en attente et on attaque une série de rangs de jersey pour le corps

Cela permettre de mettre en valeur ma laine variée

Ranunculus

Le modèle prévoir un corps de seulement 10cm, prolongé de 8cm de côtes 1/1

On peut faire des manches courtes ou des manches longues

Il y a une petite confusion dans ce sens sur le modèle : 

il est noté One size ( oversized) , short sleeve ( long sleeve), 400m ( 560m)

J'ai donc pensé que les explications du métrage correspondaient réciproquement à ce qui était entre parenthèses et réciproquement à ce qui était en dehors

Et donc que si je ne le faisais pas trop oversized, je pouvais espérer rajouter des manches un peu plus longues

Pfff, en ce moment j'ai le neurone mou, je bosse beaucoup et j'ai pas mal d'obligations, je poursuis encore et toujours ma rééducation ( oui, plus d'un an déjà ... pfff)

Donc, partie sur mon neurone mou, j'ai rallongé le corps en laissant juste de quoi faire 8 rangs de côtes 1/1

Du coup, je n'avais plus assez pour les manches

Alors j'ai rabattu et j'ai obtenu un pull version col large à manches courtes alors que je pensais avoir un pull version col large manches longues... pour l'hiver.

Ce modèle est polyvalent et propose aussi un col serré et des manches longues normales ou de biais

J'avais une petite appréhension pour le coloris de la laine

Le tricot en dégaugé rend l'ensemble très transparente

Mais malgré la trasnparence, on ne voit pas ma main !!

Ranunculus

Mais allait on voir aussi le motif texturé sur cette laine contrastée ?

Alors on essaye, ..et on sort la fidèle Aubustine

Ranunculus

Sauvée !

On voit le motif. 

Vous allez me demander comment porter un pull transparent en hiver, très aéré et aérien, bien décolleté et manches courtes ?

Réponse : avec un sous pull

Et voici comment je me pavane avec ma-pelote-pour-un-pull

Ranunculus

De plus, le cachemire permet de ne n'avoir pas froid.

Le modèle Ranunculus est un modèle en anglais, très clair, bien expliqué et qui monte vite.

Il est payant mais je vous le recommande au vu de ses multiples variantes 

Partager cet article

Repost0
21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 22:06

N'avez vous pas un modèle fétiche ? Le modèle que vous tricotez encore et toujours par et qu'il plait et qu'il reste indémodable ?

Pour mon fils, c'est le Broadford, un pull top down, avec un panneau de torsades sur le devant

Je le lui avais tricoté en bleu Klein il y a de cela 2,5 ans et il l'a porté jusqu'à ce que la laine s'allonge et que la couleur passe

Entre temps mon neveu s'est entiché du modèle et a réclamé le même, en version orange fluo

Le temps a passé et mon fils ne rentrait plus dans son pull

Je me suis dis que j'allais le donner au neveu, plus petit, et en refaire un neuf pour mon fils

Il sera en Plucky Sweater, laine que j'adore pour son increvabilité, coloris Paris is Always a Good Idea, un bleu roi, celui de notre drapeau national

Aiguille 4mm, 

Voici l'ancienne version, où on voit qu'il avait un peu de marge pour y grandir

Broadford revisité

Avec ce nouvel ouvrage, je profite vous montrer la construction particulière en détail

On commence donc par monter des mailles dans le dos

On fait quelques rangs raccourcis

Broadford revisité

Puis on tricote droit quelques rangs 

Broadford revisité

C'est ce que vous avez sur les aiguilles

Mais pour de vrai, sur le pull fini, voici ce que cela donne

Le petit trapèze du départ est inversé grâce aux rangs raccourcis et représente la pente des épaules avec la nuque

Broadford revisité

Et les rangs plus bas, toute la partie des omoplates jusqu'à l'aisselle

Broadford revisité

On retourne ensuite l'ouvrage pour relever des mailles et monter la première épaule

Broadford revisité

Ci-dessous voici l'épaule gauche, avec son encolure en V et le début des torsades qui apparaissent

Broadford revisité

On s'arrête là aussi à l'aisselle et on recommence sur l'autre épaule

Broadford revisité

Et voilà ce que cela donne à la fin de l'encolure, lorsqu'on réunit les 2 devant pour faire le col en V

Broadford revisité

Voici ce que cela donne replié

On va poursuivre le devant en un morceau jusqu'à avoir la même longueur que le dos

Comme on est à l'aisselle, on réunira alors le devant et le dos sur une seule circulaire pour faire tout le corps en rond

Broadford revisité

Le devant sera agrémenté d'un panneau de torsades, qui est en fait un ensemble de mailles croisées

Broadford revisité

C'est là que je. vois qu'il a grandi : là où je ne mettais que 3 répétitions de motifs, j'en mets 4, soit quasi 10cm alors que je suis passé du 10 ans au 12 ans

Broadford revisité

C'est bien beau, mais ce pull, plus grand, je le trouve monotone

Trop de bleu, pas assez de relief

Je trouve qu'on ne voit plus assez les torsades, qui sont pourtant le point fort du modèle

Alors je vais faire comme précédemment, je vais lui rajouter un col de couleur différente, là encore avec un effet de relief

J'ai pris du jaune Euréka, en MCN de chez (Vi)laines, tricoté en double

Broadford revisité

La teinture maison, parfois cela continue dégorger

C'est pour cela que le pull de ses 10 ans, au joli rebord vert anis fluo a fini par devenir un vert plus bleuté, plus fade

Donc j'ai mis du jaune pour anticiper et avoir au final du vert

Mais vous me direz, et je me suis dit aussi, qu'un col jaune canari seul, c'est quand même voyant

( Non, ce jaune n'est pas voyant, que nenni !!)

Donc on va équilibré cela avec d'autres endroits voyants

J'ai donc rajouté une ligne de jaune, au bord du panneau de torsades

Broadford revisité

et parce que j'aime la symétrie, une autre ligne jaune pour border le panneau de torsades. 

Broadford revisité

Cette ligne jaune va casser la monotonie du bleu et mettre en valeur la torsade, découper le bleu en parties plus petites

Pour faire cela ( tuto à suivre ), j'ai crocheté des mailles serrées le long de la colonne de mailles envers, il y en souvent pour séparer les torsades du reste du jersey

Broadford revisité

Et pour équilibrer, j'ai poursuivi les lignes dans le dos

 

Broadford revisité

Cela donne tout de suite un autre air au pull, plus tonique, moderne

Il a reçu de nombreux compliments :

"Trop cool, maman !"

"Ah, la couleur ! Chouette !" par les copains

"Joli" par la maitresse 

et le summum, mais là j'ai un doute sur le compliment, par le Cher et Tendre :

"il est très beau, je l'aime beaucoup, on dirait un maillot de foot "...

Au prochain post, le tuto pour, vous aussi, transformer vos pulls en tenue de l'équipe de l'OM ou du PSG, par la simple force d'un crochet et d'un bout de laine

Et toujours, le Broadford, modèle en français, payant, modèle de 4 à 14 ans, pour tricoter pour une équipe entière si besoin

C'est également une solution pour apporter de la nouveauté à vos ouvrages et pour finir vos petits restes de fil.

Il m'a fallu 40m de fil pour tricoter le col en double et faire les bandes du corps en simple.

Vous pouvez aussi passer un simple fil avec une aiguille à coudre le long de la colonne de mailles envers, en passant l'aiguille un fois en dessous, une fois au dessus, comme un tissage.

C'est plus rapide mais le risque est que cela parte avec les lavages.

J'avais utilisé ce truc pour le pull orange fluo du neveu

Broadford revisité

Partager cet article

Repost0
14 février 2018 3 14 /02 /février /2018 22:27

Je cause assez peu sur internet en ce moment et je m'en excuse

Depuis 2 ans, je refaçonne lentement mais surement mes vies, mes priorités et ma manière d'aborder les choses, mon rapport aux personnes, aux moyens de communication actuels.

Pardon donc si vous ne recevez pas de suite une réponse à vos messages, je ne suis pas devenue asociale ou autiste, j'ai juste besoin de cela.

Cette lenteur voulue m'oblige à faire des choix : Je dois tricoter en fonction des besoins

Je voulais un pull pour moi, en Sweater de chez Plucky Knitter car j'adore cette base, 90% Mérinos et 10% Nylon, qui le rend increvable pour mes enfants.

Je voulais un pull boxy pour l'aisance, parce que je n'ai pas fini de perdre tous les plis chocolatés de ma convalescence, parce que facile à assortir le matin avec un pantalon pour aller chez le kinésithérapeute

Je voulais un pull avec plein de torsades, des tas de torsades compliquées,

Un pull girly, avec une couleur forte, visuelle qu'on ne me piquera pas et qui me permettrait d'utiliser mes pelotes coloris Goin Steady, un rose fluo et bleuté, tirant un peu vers le fuchsia, très difficile à rendre en photo mais superbe en vrai

Ce pull parfait, il est venu à moi par le biais d'un test kit pour MarGuéNée, appelé Madoka

C'est un modèle mixte prévu pour les bébés, les enfants et les femmes

Au départ, il devait être pour l'un de mes petits, mais finalement ils sont encore fidèles à leurs pulls alors vive le tricot égoïste 

Voilà donc des torsades bien complexes comme j'aime

Madoka

Le panneau central est composé d'une torsade très complexe qui en fait est des croisements maximum de 2 mailles, de colonnes de mailles torses

Madoka

Comme on croise peut de maille à la fois, l'ouvrage reste fin

Le modèle est en français, il se tricote en aiguille 4 pour une laine DK ( en moyenne 250m aux 100g )

Le motif comporte aussi des mailles enroulées à leur base

Les losanges au centre se développent sur des jetés, donnant un air de dentelle à l'ensemble ce qui l'allège visuellement

Madoka

Au départ, le panneau de torsades se développait sur un pull tout en maille envers

Finalement il sera fait de mailles endroit

Comme j'aimais bien l'aspect initial, j'ai fait des mailles envers sur tout le devant du pull, encadrant donc le panneau de torsades central

Madoka

La grille comporte 24 rangs

Les explications sont en français, sur diagramme et en version écrite

Je le déconseille à une débutante mais il est plus simple qu'il parait et plaira aux tricoteuses expérimentées ou qui n'ont pas froid aux yeux

Il se tricote en rond depuis le bas

Madoka

A ce stade de tricotage, je réalise mon erreur, le panneau de torsade, cela resserre forcément

Donc mon devant sera plus serré que le dos

cela n'a pas trop de de conséquence sur le modèle qui compter du jersey endroit partout sauf sur le panneau central

Mais pour moi qui ai tricoté différemment devant et derrière, cela va amener vers l'avant les mailles du dos

On voir donc apparaitre de chaque côté mon jersey endroit

Madoka

Mais on espère encore aux vertus du blocage

Donc je poursuis

J'attaque maintenant les épaules

Il faut donc tricoter l'encolure, avec une épaule après l'autre

Comme le pull est Boxy, donc large, son emmanchure sera tombante sur les bras

Donc l'épaule va comporter des rangs raccourcis vers l'encolure puis des rangs raccourcis vers l'épaule

Ci dessous, j'ai fini l'épaule gauche, j'ai rabattu les mailles au centre et je vais attaquer l'épaule droite

Madoka

Le modèle demande à rabattre les mailles centrales avant de débuter l'épaule

Mais j'ai fait d'abord l'épaule gauche, ce qui me permet d'enchainer sur le rabattage du centre

Ce m'évite de couper le fil comme prévu 

Ci dessous, vous voyez la double pente de l'épaule

Madoka

Avant de faire l'épaule, il y a eu des rangs d'augmentation pour faire le gousset des manches

Madoka

Le modèle prévoit 5 à 10cm d'aisance mais je voulais un pull plus large encore et j'ai donc fait la taille M1 au lieu de ma taille XS habituelle, soit 2 tailles au dessus

Mais pour les manches, je voulais contraster avec des manches fines comme pour mon Campus, j'ai donc tricoté de manière à avoir une hauteur d'emmanchure égale à celle de la taille XS

J'ai ensuite relevé les mailles pour les manches

Madoka

On les tricote du bord de l'emmanchure vers les poignets

J'ai suivi les instructions de la taille XS

J'ai fait seulement 4 rangs de côtes au lieu de 8 pour perte en harmonie avec l'encolure

Madoka

La taille S aurait peut être été plus confortable finalement pour les bras

On finit sur l'encolure, que j'ai aminci ( 4 rangs et rabattage au lieu de 8 )

Madoka

Voilà ce que cela donne avant blocage

Madoka

Le jersey endroit déborde un peu sur le devant mais ce n'est pas choquant

Par contre, il est plutôt près du corps, j'aurais du viser la taille M2 ou L pour l'avoir Boxy comme j'aime

Madoka

Et voici après blocage, en égalisant devant et dos

J'ai utilisé pile 4 écheveaux de 115g, soit 989m pour 460g aiguille 4 pour le corps et 3,5 pour les côtes

Madoka

Hum; je préfère la version près du corps 

Mais il faut reconnaitre que le blocage ouvre le motif très joliment

La pente de l'épaule est parfait grâce aux rangs raccourcis

Madoka

Tout est délicatesse entre les cordes qui se croisent

Madoka

Peut être est ce du à ma laine très retordue, mais le blocage pourtant fort agressif, n'a pas permis de trop élargir le corps, il est revenu à ce qu'il était, sans être autant moulant

Madoka

Il est comme je le concevais : manche près du corps, corps avec aisance

Le modèle est encore en test

Les photos sont montrables, avec accord de la créatrice, avant sa sortie prévu je crois en mars

Il fera partie de la collection à venir, qui sera en français et anglais, payant mais dont les droits qui iront à la recherche contre le cancer. 

Ce modèle inclut aussi le Végéta que je vous avais montré précédemment

Alors qu'en pensez vous ? Voyez vous les bras ou le corps plus large encore ?

 

Madoka

Partager cet article

Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 08:00

Une fois n'est pas coutume, je commence par la fin :

Je vous montre un ouvrage entier, fini, dès les premières photos et cela alors que je fais un test knit que le modèle n'est pas encore sorti

Je vous monte les photos en accord avec la créatrice MarGuéNée

C'est pour vous montrer que parfois les choses ne semblent pas forcément être ce qu'elles sont et que la richesse d'un modèle se dévoile peu à peu

Je teste actuellement un petit pull qui sera proposé en taille bébé, enfant et adulte

Voici ma version, faite en taille 3 mois avec 203m de fil, soit 85g d'un écheveau de 274m pour 115g, soit une laine dit Sport

C'est de la Plucky Knitter, ma marque chouchou, qualité Crew, un mélange 75% Mérinos 25% coton, qui passe en machine, le pull étant destinée à une future jeune maman de mon travail

J'aime bien cette petite et quand j'ai vu son ventre devenir rond,  je lui ai demandé si un tricot main lui ferait plaisir. Ses yeux se sont illuminés et cela m'a récompensée par l'avance

J'avais cet écheveau, solitaire, isolé, acheté dans un lot surprise, déclassé car ne correspondant pas à une couleur désirée, dits OHW

Lorsqu'il est arrivé au milieu des autres écheveaux surprises, j'avoue que j'ai été déçue de ce bleu vert, autant que pour les autres écheveaux 

Vegeta

Mais par expérience, je sais que chaque laine a son potentiel et que les couleurs parfois gagnent à ne pas être ensemble

Je cherchais donc une laine qui puisse passer en machine pour un bébé d'été et ce mélange devenait parfait, avec son 25% coton

Et j'ai regardé cette couleur dite ratée de plus près et elle m'a semblé parfaite pour un bébé

Vegeta

Le modèle est un pull qui se tricote en bottom up, ce qui m'a permis de vous refaire quelques photos pour le tuto Pull en bottom up, promis depuis si longtemps 

Vegeta

Cet ouvrage, se tricote en 4mm pour le corps, ce qui monte assez vite

On tricote le corps en rond, les 2 manches en rond et on réunit le tout pour faire l'empiècement

Or c'est cet empiècement qui pour moi fait LA marque du pull, qui tranche avec sa simplicité et lui donne tout son caractère 

Vegeta

Cet empiècement comporte une ouverture vers le devant, parfait pour passer aisément la tête et se referme avec des boutons, que j'ai choisi de mettre en oursons

Vegeta

Le modèle demande de faire des boutonnière un peu plus hautes, je les ai voulu plus fines, comme pour les côtes du bas du corps et des manches

J'a donc fait moins de rangs

Et surtout. j'ai ajouté 2 mailles supplémentaire pour ajouter plus de jeu à l'angle : j'ai fait un jeté, que j'ai tricoté au rang suivant avec une maille envers et une maille endroit

Vegeta

Cela permet de respecter le rythme des côtes mais d'ajouter plus de jeu pour que cela ne tire pas lors du rabattage et que cela suive l'angle

Vegeta

L'autre point fort de ce modèle, c'est la présence de rangs raccourcis devant sur quelques rangs, mais qui vont suivre l'arrondi du cou et faire une belle encolure

Vegeta

Cela va donner un ouvrage très proche des vêtements de confection

Vegeta

Mon autre petit truc est que lorsque je relève les mailles du bord de cette encolure, de la patte de boutonnage qui est mobile, je relève quelques mailles supplémentaires sur la partie fixe du devant.

C'est dans cette partie suppélementaire que je mettrais la boutonnière et le bouton

Cela permet de bien recouvrir avec la patte de boutonnage, sinon le bouton ne couvrira pas totalement et on aura un petit trou.

 

 

Vegeta

En parlant de petit trou, il se trouve que initialement le modèle ne prévoyait pas de mettre des mailles en attente à l'aisselle lorsqu'on joint les manches au corps et qu'on met tout sur une seule aiguille

J'ai signalé cela à la créatrice qui a fait les modifications et le modèle sortira avec des mailles rabattues

Mais moi, j'avais déjà fini

Ce sont les aléas des tests

J'ai laissé aussi car je savais qu'en taille 3 mois, cela n'aurais joué que sur quelques mailles

Mais voilà ce que cela donne quand on ne laisse pas de mailles à l'aisselle : cela peut tirer et laisser un trou

Vegeta

Un bébé de 3 mois tirant peu sur les bras, j'ai juste eu à refermer le trou 

Vegeta

Le modèle termine sa phase de test, notamment pour les tailles adultes

Je vous préviendrais de sa sortie, mais il devrait faire partie d'un Ebook

Il porte le nom de Végéta, un personnage du manga Dragon Ball Z dont la créatrice est fan.

Et pour ma part, je suis ravie d'avoir acheté ce OHW, ce raté qui donne un joli résultat.

Laissez donc leur chance à vos pelotes mal aimées, changez de regard

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 22:18

J'ai repris le chemin des tests knit, de manière certes sporadique afin de me ménager, de ne pas trop me mettre la pression

L'ouvrage qui m'a fait replonger est un pull assez identique à un ouvrage que je voulais me tricoter depuis mon voyage au Japon l'été dernier : il serait en laine Habu, large des manches et du corps, avec un drapé pour bien en valeur cette laine

Mais Kiki, nom de cet ouvrage à tester, a l'avantage d'être en top down, au contraire de celui que j'avais en tête

Pour ce dernier j'ai demandé à la vendeuse de la boutique de Kyoto la même laine que le modèle, un jaune doré pale 

Elle m'a tendu un cône de fil, 1026m de fil, que j'ai pris, confiante, d'autant plus confiante que la boutique était petite, quasi dans la pénombre et qu'elle était dans l'arrière boutique - usine, à bobiner les cônes à exporter

J'aurais du me méfier car elle n'était pas vendeuse...

Voici le fameux or pâle à la lumière du Sud et non du Soleil Levant

Kiki

C'est marron, moi qui ne porte pas de marron ....

Tant pis, je l'ai, je le garde et je le tricote

De plus Kikli a une construction qui va rendre mon cône agréable à tricoter puisque sans couture et sans couper quasiment mon fil

Il se tricote en aiguille 3,5, après une petite bordure de côte 1/1

J'anticipe l'évasement du col en tricotant la bordure en 2,75

Kiki

Comme on peut le constater, c'est un raglan qui s'élargit avec l'augmentation du corps et des manches

Arrivée à une certaine hauteur, on met les mailles des manches en attente

Kiki

Petit essai sur Aubustine

Kiki

Regardons le plus près cette laine 

On voit que le Wrappd de la soie donne un aspect chiné à ma laine qui oscille entre marron, chocolat et caramel

Kiki

On augmente à un rythme différent entre manches et corps

Et petit détail que j'aime beaucoup, il y a même une pente d'augmentation différente du corps entre les épaules et le reste du devant

Cela va dessiner l'épaule 

Kiki

Une fois le corps fini, on fait juste une bordure de côtes 1/1 pour finir les manches 

Kiki

Après la séparation corps / manches on va diminuer peu à peu le corps

Cet excès de "tissu" va donc venir draper les manches chauve souris

Kiki

Une fois les diminutions faites, on arrive à hauteur des hanches et on finit sur une bordure de côtes 1/1

Kiki

J'ai tricoté cet ouvrage avec de la N-80 Wrapped Merino

C'est juste un mince filet de mérinos, entouré d'un très fin fil de soie

Ce n'est pas tordu, juste wrapped, c'est à dire entouré autour, et donc le fil de mérinos n'a aucune torsion

Ce n'est donc pas un brin de laine, mais un bout de fil de couture

C'est donc très pénible à tricoter car cela n'a AUCUNE élasticité

Cela s'ajoute à l'effet cône-qui-ne-se-dévide-jamais-très-bien-et qui-tombe-toujours

Cette effet est un effet qui dure sur 1026m, ce qui équivaut environ à 6 pelotes

Et pour vous imaginer la finesse de ce fil, il ne pèse en tout que 168g

Il est noté Fingering, mais c'est plutôt light fingering avec plus de 600m aux 100g

Cependant, que j'aime chez Habu, c'est que le résultat est toujours à la hauteur :

Le fil n'a aucune élasticité, mais l'ouvrage qui en résulte, les côtes, tout est élastique à souhait et a un tombé incroyable

Et l'absence d'élasticité fait que mon ouvrage a le bon échantillon puisque le fil prend le diamètre de mon aiguille

Kiki

Voilà ce que cela donne après blocage

Kiki

Une fluidité, qui ressemble pas mal aux ouvrages achetés en boutique.

Il est réversible devant derrière. 

Kiki

Ce que j'aime dans Kiki, ce sont ses manches 

Kiki

L'ampleur ne se devine pas et la finesse ma laine fait que cela ne poche pas

Kiki

Personnellement, j'ai choisi de le tricoter en taille 12 ans et non pas XS parce que je le voulais un peu plus court et moins ample

Kiki

Je voulais que la séparation se fasse juste sous le coude

Kiki

Et comme vous pouvez voir de la fluidité

Et la pudeur est sauve même bras levés

Kiki

Vous êtes peut être surpris de me voir tricoter du marron, ce qui n'est pas ma zone habituelle de couleur

Mais finalement, je réalise que cela va bien avec ce que j'ai, qui est souvent coloré

Par exemple avec une étole couleur or de la Droguerie

Kiki

Le modèle Kiki est sorti ce soir

il se décline de la taille 2 ans à la taille 4XL.

J'ai pu le voir porté sur des enfants, c'est très mignon et c'est très adapté au petit bedons des jeunes enfants.

Il ne présente aucune difficulté particulière, il faut juste faire attention au rythme des augmentati

Il se tricote en 3,5 et il est en français et payant 

Mais tous les bénéfices sont reversé à la recherche contre le Cancer

Merci Marianne pour ta confiance et merci de m'avoir remis sur le chemin des tests

Kiki sur Ravelry

Cet ouvrage est un des modèles de l'Ebook de MarGueNée, en collaboration avec les laines (Vi)laines : Ode à Miyazaki

Il explore toutes des constructions possibles des ouvrages et il se décline en taille enfant et adulte et propose des ouvrages pour garçons et filles

Chaque modèle peut s'acheter individuellement ou dans le cadre de l'ebook et chaque modèle pote le nom d'un des personages du dessin animé du grand Miyazaki.

Fan de lui et fan de tricot, je ne pouvais que craquer sur l'un des modèles pour mon retour dans le monde du test knit. 

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 23:32

Dans mon post précédent, je vous avais parlé de ma visite à Pull Soho

Outre les belles laines, je n'ai reporté que des laines que je n'aurais pas pu acheter sur internet et un livre qui m'avait déjà intriguée quand je l'ai découvert sur Ravelry

Molly version B

En effet, j'ai découvert Julie Weisenber, alias Cocoknits, via les modèles utilisant de la laine Habu, notamment après avoir vu son modèle Belle.

J'ai vu qu'elle avait d'autres jolis modèles, intemporels mais avec ce petit quelque chose de différent.

Mais surtout, sur son site Cocoknits.com, j'ai vu qu'elle proposait une méthode pour tricoter des sweaters qu'elle appelait la Cocoknits méthode qui se résume cette photo

Molly version B

Ce n'était ni un top down classique en raglan, ni du Set in Sleeve comme Barbara Walker, ni du Contiguous comme SusieM, ni du Ziggurat comme AsaTricosa

Cela se rapprocherait le plus du Contiguous, un peu comme j'avais bidouillée seule avec mon White Lotus, qui fait l'empiècement en même temps que le col, l'arrondi du haut de l'épaule et le creusé des aisselles comme sur les modèles en aller retour à coudre

Molly version B

Je voulais comprendre comment elle avait mis cela en forme et aussi comprendre ce qu'elle appelait le Cocoknit Sweater Worksheet, ou Feuille de Travail des sweaters Cocoknits

En voici une

Molly version B

En fait, c'est assez simple et inhabituel :

En effet, les modèles habituellement disent par ex d'augmenter tous les 2 rangs de tel nombre de mailles, un tel nombre de fois, pour obtenir tel nombre de mailles en tout

Ici, point du tout

On tricote à la fois le col, le devant, le dos, et les manches 

Donc on augmente à la fois à chacun de ces endroits mais à une fréquence différente

Donc pour ne pas se perdre, il faut noter sur la Worksheet ces diverses augmentations

Or il y a des colonnes sur cette Worksheet, qui correspondent à un devant, à une manche, au dos, à une manche, au second devant, séparés par des lignes verticales

Chaque fois qu'on doit augmenter, on note en regard +1m

Si on augmente à l'aisselle, côté manche, on notera +1 dans la partie manche mais sur chaque aisselle et cela pour les 2 manches

Si on augmente le col, on notera juste +1 sur le début de la colonne devant et +1 à la fin de l'autre devant

J'ai tendance à le faire sur mes feuilles de notes, mais ici, tout est noté à l'avance et on n'a plus qu'à suivre et si on laisse l'ouvrage de côté un moment, on sait s'y retrouver de suite

C'est malin et intuitif

Et le modèle est écrit en fonction : Le modèle dit à quel rang on s'arrête pour chacune des tailles

Il faut donc tirer un trait à la dite rangée

Si on doit augmenter sous l'aisselle 5 fois tous les 2 rangs à partir de la fin, il suffit de compter en remontant 5 fois depuis le trait et noter à chaque fois +1

Ma remarque serait qu'il est inutile de noter les rangs pairs, il n'y a pas d'augmentations pour ces rangs et cela allonge la feuille

J'ai donc juste utilisé un papier à petits carreaux

Voici ce que cela donne

Molly version B

Visuellement on est proche d'un top down classique

Molly version B

Mais la construction est plus complexe sans être difficile : 

On commence en fait par la nuque, en tricotant les mailles entre l'espèce de V

On coup le fil et on relève des mailles sur une épaule puis on relève des mailles pour l'autre épaule

On relève alors des mailles sur les manches et on remet le tout sur les aiguilles comme ci dessous

 

Molly version B

Cela fait quelque chose de très proche de l'anatomie des épaules, très structuré.

Pour l'encolure, on n'augmente pas les mailles ( méthode inverse du bottum up où on rabat des mailles ).

Non, on va faire des rangs raccourcis qui vont creuser le col tout en laissant une bordure nette.

J'avoue que c'est inhabituel et j'étais un peu perdue pour cette partie mais au final, j'ai trouvé cela super astucieux

Molly version B

Certes, sur ma laine, c'est peu visible et le col semble larrrrge, mais il lui manque la bordure

J'ai utilisé de la Rowan Lima, une laine chainette 84% baby Alpaga, 8% merinos, 8% nylon, à 110m pour 50g, une laine douce, qui se tricote en aiguille 5

Comme ma laine est molle et qu'elle semble se distendre parfois avec le temps, j'ai préféré faire une bordure avec des aiguilles plus serrées à 3,75 afin de resserrer le col mais aussi lui apporter de la tenue

La couleur est marron glacé, coloris Lima 888

Il m'en a fallu 717m soit 7,2 pelotes 

Mas ne cherchez pas, elle ne se vend plus

Molly version B

Les manches sont agrémentées de coudières, ici faites par des rangs mousse

Molly version B

J'ai été bluffée par cet empiècement qui n'a aucune couture mais qui ressemble aux ouvrages cousus

La bordure est facile à relever car il n'y a pas de trous : il y a un rang où relever et l'arrondi est formé par des rangs raccourcis, si si

Molly version B

La poitrine est formée par des augmentations à l'aisselle, peu visibles sur ma photo et sur ma laine, mais on voit que l'ouvrage suit bien les courbes du mannequin

Molly version B

La taille est formée par des diminutions puis des augmentations

Ensuite le choix est donné entre un version A de Molly, classique en côtes ou une version B, plus arrondie avec des rangs raccourcis qui font un dos plus long mais surtout incurvé aussi devant

J'ai choisi la version B, arrondie comme la photo du livre, le pull bleu, plus féminine que la version A

 

Molly version B

On termine par une bordure en côtes 1/1 assortie à l'encolure

Les manches se terminent par un jersey qui roulotte 

Molly version B

J'adore ce pull faussement classique, qui mêle jersey au point mousse et aux côtes mais aussi 

La laine est douce et chaude et le dos plus long couvre bien les lombaires pour les frileuses

En aiguille 5, cela va vite

Molly version B

Du coup, il me restait un peu moins de 3 pelotes d'un fil qui ne se fait plus

Donc hors de question de le laisser dormir dans mon stock

Donc je me suis dis que j'allais faire un col avec ce qui me restait, en montant 126m avec un montage tubulaire, tricoter en côte 1/1 jusqu'à ne plus avoir de fil

Je termine avec un rabattage tubulaire (tubulaire bind off) mais avec une aiguille plus large ( 6mm sur 3 rang + celui du rabattage) pour avoir un col légèrement évasé

Molly version B

Rien d'exaltant, ni à voir, ni à faire

Mais ce col va pouvoir s'évaser à volonté une fois porté

Molly version B
Molly version B

Et surtout, ce col, porté avec mon pull, lui donne un aspect différent selon comment le col est posé

Molly version B
Molly version B
Molly version B

Comme dit le Cher et Tendre, je me suis ainsi tricoté un pull d'automne, avec une encolure arrondie et un pull d'hiver avec un gros col enveloppant et chaud

Moi, j'aime aussi cette construction de l'épaule, qui fait une ligne "de couture" plus en arrière que ce qui se voit d'habitude 

Molly version B

J'adore les coudières

Je les ai positionnées à la symétrie de ma manche mais si c'était à refaire, je les mettrais plus décalées, plus vers l'intérieur du bras.

J'ai suivi les instructions mais si c'était à refaire, je les aurais faite 4cm plus haut pour anticiper la distension de la laine

Molly version B

Voici Molly version B

Molly version B

Et Molly version A, avec le bas tout droit

Molly version B

C'est exactement le même modèle et pourtant, il a un tout autre aspect

Un seul modèle permet donc de varier les ouvrages et c'est le cas pour d'autres modèles dans le livre

On peut aussi tricoter les coudières en jersey avec ou sans rayures pour personnaliser le pull

( c'est expliqué )

Molly version B

Voici les Autres modèles de Cocoknits. Ils sont en anglais

Le livre est vendu dans les boutiques de laine mais on peut aussi télécharger individuellement les modèles sur Ravelry surtout si on ne compte en tricoter que quelques uns.

Pour ma part, je ne regrette pas l'achat car au delà du modèle, j'ai appris une nouvelle méthode de construction de pull top down et je compte me refaire le Molly en version A cette fois ci.

Une chouette découverte et une vraie nouveauté que je voulais partager avec vous

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 18:55

Voilà des années que je songeais à faire venir Aubustine chez moi 

Mais je ne l'avais pas fait parce que je voulais qu'elle ait sa place propre et ne voulais pas qu'elle encombre.

On est toujours trop encombrés dans la vie.

entre temps j'ai fait du vide et que je peux la caser

Et puis j'avais asseze de faire mes photos de blog en guettant le moment où j'aurais un photographe de bonne volonté sous la main, ce qui de facto retardait la prise des photos donc de la publication des articles, ben je me suis dit qu'une assistante devenait nécessaire

Une petite recherche un internet et la voici arrivée ce matin d'Angleterre

Aubustine et White Lotus

Si Aubustine a la taille mannequin, je crains hélas que sur le plan poitrinaire, elle ne soit pas aussi lisse que prévue.

La faute au transport sans doute

Du coup, je me demande si je vais la renvoyer chez elle ou pas mais en tout cas, c'est parti pour un petit essai

C'est l'occasion de lui faire essayer mon petit ouvrage en top down, contiguous

Rien de complexe, mais un petit ouvrage à porter ne été quand il fait bien chaud, en soie sauvage, acheté à l'occasion de mon voyage au Japon

C'est de la Tsumugito, de la marque Avril, assez proche de Habu

55g et environ 450 m, tricoté en aiguille 3 mm, couleur 19, blanc cassé

Aubustine et White Lotus

L'ouvrage commence par le haut, en contiguous donc on monte les mailles de la nuque, des manches et d'une partie du devant et on augmente d'abord le dos et les devants

Une fois la distance cou - épaule obtenue ( donc la carrure ), on déplace les marqueurs pour faire les manches

Aubustine et White Lotus

Et on augmente aussi les devants côté du centre afin de faire une pente en V pour le décolleté

Aubustine et White Lotus

Pour le décolleté, rien de compliqué, aucune bordure, juste le bord de l'ouvrage pour un maximum de simplicité ou d'épure

Aubustine et White Lotus

Le soucis de certains modèles de contiguous est de débuter les mailles de l'épaule trop loin par rapport à la pointe de l'épaule

Du coup la carrure est plus large mais tombante

Ici, on débute vers la fin de la clavicule et les mailles sont augmentées sur les manches mais selon un rythme plus proche de celui des manches cousues

Ceci est facilité par le fait qu'en contigouous, on augmente tous les rangs et on tous les 2 rangs comme en raglan 

Cela semble épouser mieux l'arrondi de l'épaule

Aubustine et White Lotus

Le point notable du modèle est la dentelle des manches

On augmente pour avoir un nombre suffisant pour obtenir de quoi tricoter le motif de Lotus

Oui, Lotus, comme mon Green Lotus

J'en ai fait une variation, version top down et non bottum up

Aubustine et White Lotus

La taille est dessinée par des diminution et des augmentations, mais c'est optionnel. Le bas se termine par un simple rabattage en rang envers

Aubustine et White Lotus

Bon je vous en parle comme si c'était un modèle sorti ou à sortir

Mais là encore, je me tâte à mettre en page mes notes

Je renvois aux calendes, mais peut être pas grecques, une publication des 2 modèles

.....

Mais ne désespérez pas !!

Car il y a des années de cela je vous avait promis de refaire le tutoriel du contiguous version photos, article qui avait sauté lors de la mise à jour d'over blog

Et comme mon ordinateur est tombé en panne, que j'ai cassé mon téléphone aussi, je n'avais plus aucun fichier

La seule solution était d'attendre que je refasse un ouvrage et donc des photos

C'est chose faite

Hélas, un peu à cause d'une mise à la machine de mon Avril in April, un de mes pulls préférés, porté et reporté

Il était fait en mélange de feuille de papier de lin et de fil mérinos cobweb

Le merinos a feutré progressivement, ce qui peu à peu l'avait rétréci ( et m'a donné l'impression de grossir d'été en été !!)

Il avait aussi changé de couleur, tout en restant chiné

Je n'avais rien remarqué 

 

Aubustine et White Lotus

Du coup, par chance j'avais encore un écheveau de Lin Shoshenshi de Habu, ma marque chouchou et le même mérinos

Donc j'ai refait à l'identique

Et j'ai refait les photos, quasi à l'identique aussi

L'article sortira donc dans quelques temps

Aubustine et White Lotus

Mais pour les photos portées, on va confier cela à Aubustine, la bien nommée

Aubustine et White Lotus

J'aime bien ce modèle parce que la manche tombe bien 

Aubustine et White Lotus

Un petit zoom sur la partie contiguous

Aubustine et White Lotus

J'ai refait une séparation avec pan devant et derrière, plus long derrière

Ce modèle est en anglais et gratuit

Avril in April

Aubustine et White Lotus

Donc expérience concluante pour Aubustine

D'ailleurs, pour la renvoyer, cela va être difficile car mes petits se sont déjà occupés du carton de la Damoiselle 

Aubustine et White Lotus

Partager cet article

Repost0
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 17:06

Lors de mon dernier message, je pestais sur le modèle Majula, sur le rendu, sur le déroulement du test, bien que je trouvais la créatrice adorable lors de nos échanges et que je regrettais qu'ils soient si peu nombreux (les échanges, pas la créatrice, qui est au singulier )

Je dois aujourd'hui rendre à César ce qu'il lui appartient

Non point ses abattis à ce pauvre César, mais la vérité et rien que la vérité

Depuis mon post, la créatrice m'a envoyé le pattern et je peux confirmer qu'il y a maintenant sur le patron les explications de comment on fait le point dentelle

Et pour confirmer qu'elle est adorable, elle a eu la gentillesse de m'envoyer en plus un autre pattern en remerciement de mon travail

Je pense que c'était spontané car elle ne parle pas le français et ne lis pas mon blog

C'est une jolie surprise et je me dois me faire mon mea culpa :

J'ai oublié que derrière toutes ces créations, il y a des femmes comme moi qui ont une vie, peut être un métier prenant

Que nous ne sommes pas forcément pareillement libres de notre temps

Que nous sommes différentes et que si j'ai l'habitude de communiquer lors des tests, d'autres peuvent fonctionner autrement

Et que le tricot, même si le modèle est payant, reste une histoire de passion et de passionnées

Et qui si nous ne sommes pas toutes des professionnelles de la création, nous sommes animés des mêmes désirs de partager notre passion, de créer des modèles que d'autres vont avec la  même passion avoir plaisir à tricoter pour que d'autres, peut être encore, aient plaisir à les porter.

Que si ce n'est pas optimal sur le plan professionnel, cela peut s'arranger

Il n'y a pas d'école pour devenir créatrice et écrire un patron.

On apprend par l'expérience, donc par les erreurs

C'est en forgeant qu'on devient forgeron.

Donc parlons du modèle qu'elle m'a envoyé

C' est un modèle top down, tricoté en 3,5 mixte

The Cosiest wifey ever ( qui veut dire, si je ne me trompe pas, la femme la plus douillette, confortable !)

The Cosiest Wifey ever

Il ressemble un peu au Ease mais avec un col haut mais drapé avec une pente d'épaule plus intéressante, pas un simple raglan

The Cosiest Wifey ever

Le bas des manches est joliment travaillé

The Cosiest Wifey ever

Et la forme est proposée en version droite ou en A

The Cosiest Wifey ever

C'est une jolie surprise

Et seconde surprise, Chatawak, qui me lit, entre détricotage du pull et découpe, m'a suggéré l'option 5 : me racheter l'ouvrage

Quelle surprise de voir que vous ne considériez pas ce pull comme totalement atroce et raté

Et là aussi nouveau mea culpa :

J'ai critiqué cet ouvrage car il ne m'allait pas sans penser que l'aspect Boxy, large, peut permettre d'aller à d'autres personnes qui ne portent pas de vêtements ajustés

Et l'effet fronce en bas peut convenir à celles qui aurait une silhouette en forme de A donc des hanches plus fortes que le haut

Donc retour à ce que je faisais avant  : parler d'un ouvrage en mentionnant ses points forts et ses points faibles et laisser à chacune décider si elle aime ou pas

Il partira donc chez elle dès demain pour vivre sa vie d'ouvrage-qui-sera-porté

Je suis ravie qu'il ne dorme pas dans mon placard, en forme de Majula ou de pelotes, mais qu'il soit monté, aimé

Et j'attends de recevoir une photo sur elle !!!

Cela m'ouvre toujours des perspectives de voir par les yeux des autres.

Merci Chatawak pour cette belle leçon de vie

 

Et pour vous donner des nouvelles de ma santé puisque certaines me questionnent, voici pile 6 mois que je me suis faite opérer

Aujourd'hui, je marche sans la canne sauf sur les terrains très escarpés des montagnes

Je conduis et je retravaille à mi temps ( un groooos mi temps qui doit être quasi un plein temps)

Je recuisine debout des vrais repas

Je monte les escaliers sans me tenir à la rampe, en enchainant

Mais j'ai encore du mal à les descendre

Je poursuis ma rééducation qui est passée de 4 fois par semaine depuis ma sortie à 3 fois par semaine

Comme je sature un peu, j'ai fait une pause de15 jours qui m'a permis de progresser encore plus et je passe la semaine prochaine à 2 fois par semaine

Je maudis toujours autant mon kiné lors des 5 dernières minutes car il force mais j'arrive presque à être symétrique

Je peux porter environ 5kg, mais j'ai encore besoin d'aide pour les trucs plus lourds

Il y a aussi pas mal de questionnements et d'envie de changements qui bouillonnent et que je ne peux réaliser physiquement.

Bouger me manque

J'ai donc le sentiment de me heurter encore à des portes fermées et c'est parfois frustrant

Je suis aussi super fatiguée, ce d'autant que je finis à peine de remettre d'aplomb ce qui devait l'être, on ne s'absente pas impunément de sa vie, de sa maison, de son jardin, de son boulot plus de 3 mois

Mais bon, lorsque je regarde en arrière, je vois bien le chemin parcouru, et je sens aussi l'envie de refaire du sport, l'envie de vivre, l'envie de tricoter

 

Alors je partage avec vous le sentiment que j'ai eu lors d'un mini séjour dans un ecovillage en Italie, partie pour me ressourcer dans la nature, au milieu de gens qui ont su faire de leur utopie une réalité concrète

6 mois avant, j'étais en haut des montagnes, blanches, avec un bâton en main, en Italie déjà

6 mois après, de nouveau en montagne, mais autre saison, autre bâton, en Italie encore

Qui sait ce que sera ma vie dans les 6 autres mois ?

A moi de rendre le prochain épisode passionnant

Et pour les yeux, quelques photos, faites sans retouches, sans noir et blanc, juste avec mon téléphone sur le télésiège, quelques heures avant.

 

The Cosiest Wifey ever

Impression lunaire

The Cosiest Wifey ever

J'aime l'impression d'être, tel l'oiseau, au dessus des choses

The Cosiest Wifey ever

J'aime ces images, je les savoure car je n'irais plus au ski de sitôt

( je sais, on est en été....)

The Cosiest Wifey ever

Changement de décor, de saison

Vue de la terrasse où j'étais encore il y peu, assise à crocheter

The Cosiest Wifey ever

Tout ceci est le fruit du travail de l'homme qui a rebâti à partir d'un village médiéval du XIIIème siècle abandonné

Le prix des locations financent les travaux

Nous mangeons ce qui est produit dans le potager et c'est délicieux

Mais rien à voir avec l'abondance des buffet sdes clubs et la frugalité qui s'en dégage est un rappel que nous ne pouvons avoir une expansion infinie dans un monde aux ressources finies

Et n'avoir pas faim en sortant de table nous rappelle notre surconsommation habituelle

The Cosiest Wifey ever

En route pour une petite balade

The Cosiest Wifey ever

La rivière nous appelle en bas, dans le trou

The Cosiest Wifey ever

L'eau est un délice ! Une fraicheur vivifiante; il fait bon s'y baigner.

Bon, ce post part dans tous les sens, mais j'avais envie de partager ces photos aussi parce que je songe à celles qui ne partent pas, ou pas toujours, à celles qui parfois sont coincées comme je l'ai été dans mon lit des semaines durant

Je m'étais promis que je remarcherai, que je retournerais dans la nature

Ce post, c'est un peu ma revanche sur les évènements de la vie

Et c'est un rappel que je ne suis rien devant ces montagnes immenses et éternelles

Que 6 mois ce n'est rien à l'échelle d'une montagne

Beauté, humilité et effort.

Portez vous bien !

Partager cet article

Repost0
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 12:57

Je fais des test kit depuis 5 ans maintenant et j'aime cette hyperactivité autour de la création, suivre des instructions, tenir une dead line, échanger avec la créatrice et voir ensuite la galerie des divers projets des unes et des autres

Cela me donne l'impression d'être dans les coulisses, les arrières cuisines, les préparatifs d'une cérémonie ou d'un spectacle

Mais malgré l'envie, j'ai décliné plusieurs tests depuis l'an passé parce que je ne me sentais plus me mettre la pression pour un loisir alors que j'avais d'autres combats à mener

Je n'aime pas ne pas tenir mes engagements

Sauf que toute règles à ses exceptions

Depuis mon test pour HeletZel, Magellan, j'ai mieux cerné ce que j'aimais porter, ce que je portais de fait non stop, sans me prendre la tête le matin : un pull large, voire boxy, plutôt en jersey mais avec la petite note de dentelle qui féminise le tout, pour aller avec toutes mes tenues, en toutes occasions, détendu ou plus habillé.

De là est née l'idée du pull Green Lotus ( Je me tâte encore d'en faire ou non un modèle )

Mais je gardais en tête un pull vraiment boxy avec de la dentelle

Je ne pensais pas en avoir vu auparavant hormis le Tegna, mais que je n'aimais pas car trop court, trop été et la dentelle me paraissait trop simple

Et son caractère bottom up était un frein.

Alors quand j'ai appris que Marzena cherchait des testeuses pour son Majula, j'ai jeté mes principes aux orties et j'ai postulé

En plus la dead line était large, 2 mois....

J'ai postulé et eu l'accord positif

Mais j'ai appris après coup que Marzena fait ses tests par Facebook et je n'aime pas Facebook 

J'ai rejeté une fois de plus mes principes aux orties et j'ai ouvert un compte

Alors que je me suis inscrite via mon pseudo et mon mail laineux, quelle ne fut pas ma surprise de voir apparaitre en proposition d'amis tous mes contacts professionnels et associatifs liés à un autre mail.

Puis impossible d'aller de l'avant en mettant une photo de mon visage.

Je réalise que ma foi, malgré tout ce que j'ai jeté aux orties, il me restait des principes 

J'ai donc, la mort dans l'âme, annoncé que je me retirais du test

Silence radio de la créatrice

Mais nouvelle surprise 1 semaine après : je reçois le pattern dans ma boîte mail avec l'accord de faire le test par le mail.

Et comme mes principes me dictaient de tenir ma parole, ben, j'ai répondu oui

D'ailleurs comment d'ailleurs résister à ceci ?

Majula

J'adore cette couleur dorée

Mais j'avais déjà un pull boxy jaune

Donc j'ai sorti mes Précieux, de la primo Sport de The Plucky Knitter, couleur Bashful, qui dormait en attendant que le bon projet vienne l'éveiller

Le métrage disponible était parfait : 4 pelotes de 105g, 1048m.

Ce qui m'a plu, c'est cette dentelle complexe, qui me rappelait mes châles, tricotée en la rattachant au corps

 

Majula

J'aurais pu certes me contenter de bidouiller un rectangle large et rattacher un jolie dentelle

 

Majula

mais ce pull semblait avoir des rangs raccourcis et tomber parfaitement, à mi bras pour le corps et avait un joli col

Majula

Le Jersey du corps était l'occasion émettre en valeur la laine

Comme j'avais 3 pelotes d'un lot et 1 pelote d'un autre bain, j'ai alterné mes pelotes tout le long, en tricotant 1 rang puis l'autre mais sans croiser les fils pour éviter les démarcations.

Majula

La construction me semblait originale :

Je commence à tricoter 2 débuts de devant, avec les augmentations  puis je les rattache ensemble

Majula

Je tricote ensuite le devant jusqu'à l'emmanchure

Majula

Je relève ensuite les mailles pour faire le dos (en rajoutant des mailles pour la nuque )

Majula

Je tricote ensuite le dos

Voci ce que cela donne une fois plié, lorsqu'on arrive à l'emmanchure

 

Majula

Là, nouveau couac

La créatrice me demande de tricoter 12 cm d'emmanchure et cela me semble serré alors que j'ai le bon échantillon

Je lui fait un mot et elle me rassure : tout ira bien, c'est serré par ce que c'est un pull boxy qui tombe sur les bras et avec le blocage cela tombera bas

Comme sa réponse met plusieurs jours à arriver, il a bien fallu que je décide

Je me suis dit que comme j'avais visiblement des gros bras, que la construction quasi rectangle me permettait de faire grandir l'emmanchure, j'allais le mettre à mes mesures. 

J'ai donc fait 13,5cm

 

Majula

Puis je suis prise d'un doute

Certes ma convalescence fait que j'ai bon appétit, mais quand même mes bras ne sont pas si différents des siens, voire moins

J'ai bien le bon échantillon et il n'est pas précisé avec ou sans blocage, mais avec le blocage, je devrais avoir plus

Le modèle annonce 50cm de large, ce qui ne fait jamais que 6cm de plus que ma distance épaule-épaule

Ce qui fait déborder mon pull boxy de 3cm de plus de chaque côté

Or j'ai beau regarder les photos, son pull lui tombe plus bas que la moitié du bras, donc bien loin des 3cm que je peux avoir 

Et je ne peux espérer récupérer encore quasi 10cm de plus au blocage

J'ai comme un autre doute et je regarde le pattern de plus près

Elle demande pour ma taille 12cm, cela donne donc 24 cm

Or sur le schéma, le modèle annonce 25cm

Et je vois que les erreurs de calcul se retrouvent aussi pour les autres tailles en inches

Nouveau mail qui se résume à un "ah, oui, c'est 25cm, fais donc 12,5cm"

Hum, j'ai comme l'impression que tout le monde ne maitrise pas la création

Je continue et j'arrive à la partie dentelle

Majula

Nouveau doute, nouveau mail avec toujours des super silences radios de la créatrice :

La grille dentelle est superbe, bien détaillé, mais il y manque les explications pour certains points

Certes ils sont légendés, j'ai leur nom, mais pas comment on fait le point

Or j'ai assez de fait de dentelle pour savoir que le point en question n'est pas un point classique

Je suis donc coincée et en plus je réalise que la construction est inhabituelle : globalement  s'il n'y a pas de règle écrite, il y a un consensus pour rattacher la dentelle en fin de rang au corps parce que on commence à tricoter le devant de l'ouvrage

Or il est demandé de rattacher la dentelle en début de rang, ce qui fait qu'on tricote d'abord le dos

Nouveau mail à la créatrice pour lui demander de le spécifier sur le pattern et aussi pour lui suggérer des noms plus conventionnels pour les points.

Majula

C'est sur Ravelry que je trouverai la solution : 

En effet, il existe un modèle de chaussettes Vallmo socks comprenant le même point de dentelle, sous forme de grille, modèle par ailleurs gratuit et comprenant les explications détaillées de comment faire ( vidéo en anglais )

Je m'en inspire et j'ai fait des photos pour un éventuel auto en français si nécessaire pour les non anglophone

Parce que bon, la dentelle est quand même superbe même si j'ai quand même un super grosse impression que la créatrice, au demeurant toujours très gentille mais toujours aussi quasi mutique depuis le début du test s'est contenté d'apposer à l'envers la jolie grille à un pull boxy de sa création et qu'elle ne maitrise pas trop la dentelle ( pas même le terme ktbl pour maille torse ) et que lorsque je lui suggère des termes plus conventionnel de tricot anglais elle me répond qu'elle toujours écrit comme cela et que cela allait perturber ses habitués.

Majula

Je vais ou bout du bout de mes pelotes et voilà, les manches sont presque des manches longues

Majula

Je lui trouve un air un peu bizarre, mais, on connait la magie du blocage

D'alleurs je tire comme un dingue pour bien avoir l'effet boxy, comme on me le demande

Cela a pour conséquence d'élargir mon col

Majula

On connait aussi l'effet du blocage sur la dentelle

Majula

Hum, j'ai comme un doute - oui, j'en ai plein sur ce post ici, sur ce pull ci

donc photo pour l'allure générale

Majula

C'est très différent du Majula montré sur les photos

Mais prenons la pose comme elle, on ne sait jamais

Majula

C'est un peu mieux mais quand même cela ne tombe pas comme elle sur les bras 

Je l'essaye donc sur Machamaya

Majula

Je sais pas, ce n'est pas laid, mais ce n'est pas joli comme sur les photos

Majula

Prenons la pose pull boxy

Majula

Hum...

Finalement, bof ...

Il est quand même plus long, fallait il que je le bloque ne l'élargissant plus que je ne tire vers le bas ?

Et finalement je finis pas comprendre ce qui ne me plait pas

La dentelle se rattache au corps 1 rang sur 2

Cela va fatalement faire des fronces

Or un carré de 10cm x 10cm a rarement le même nombre de mailles et le même nombre de rang, quelque soit la taille des aiguilles utilisées

Majula
Majula

Cet aspect de fronce est parfait pour Shawl qui va s'élargir plus bas, mais pas pour un pull

Changer la taille des aiguilles n'y changera rien car il restera le ration de 2 rangs dentelle pour 1 maille du corps

Habituellement on relève 3 mailles pour 4 rangs

Donc pour approcher ce ratio, il faudrait faire ainsi pour limiter l'aspect fronce : 

On fait moins de répétitions du motif dentelle en allant vers le ratio 3 pour 4 mailles :

J'en ai fait 7, il aurait fallu en faire 6, en vérifiant que le nombre de mailles de la dentelle corresponde à celle su corps en 6 répétitions

On fait 2 mailles ensemble pour rattacher la premier rang de dentelle, oui 2 aller retours normaux puis 2 mailles du corps ensemble et 2 aller retour normaux

Au stade actuel du test, j'ai eu très peu de retour de la créatrice qui a sorti le modèle hier, quasi aucun échange avec les autres testeuses

Je ne saurais pas vous dire si le modèle a été modifié par rapport à mon exemplaire de test puisque je n'ai pas reçu de modèle sorti, ce qui est pourtant habituel pour remercier les testeuses

J'ai vu la galeries des ouvrages réalisés et parmi les pesteuses, celles qui ont fait ma taille signalent qu'il est trop petit 

Bref, vous l'aurez compris, pour la première fois, je ne conseille pas un ouvrage que j'ai testé.

Ce n'est pas lié à la créatrice mais à l'aspect professionnel du modèle

Mais voici quand même le lien pour celles qui veulent se faire leur propre opinion ( modèle payant et en anglais )

Majula

Quant à moi, je me tâte pour savoir ce que je vais faire de ce pull

La laine est superbe, douce, je peux donc la défaire

option 1 : je défais tout et je remets tout en pelote, tant pis pour le temps passé dessus

option 2 : je défait la dentelle et je fais un pull un peu large, tant pis pour la dentelle ( mais je trouve ce pull trop large ou pas assez )

option 3 : je coupe au ras de la dentelle et je transforme cela en châle dentelle tant pis pour le pull ( mais il me restera de la laine )

option 4 : je coupe au ras de la dentelle et je rajoute une autre couleur pour faire un pull et un châle bicolores

Qu'en pensez vous ?

Partager cet article

Repost0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens