Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 11:59

Il y a des ouvrages qui nous inspirent plus que d'autres.

Je dis ouvrage et pas modèle, car un ouvrage c'est la somme de notre capacité à tricoter, à choisir la laine, associer les couleurs et le rendu final de la laine.

Il suffit d'un élément qui manque pour que, je ne sais pas, cela ne rend plus comme on pensait et l'envie de finir manque.

Pour ce qui est du modèle, pas de soucis, il me plaisait puisque je l'avais déjà tricoté pour l'un de mes fils, en Physalis Richter Sweater tricoté en 6 ans et en 3,75.

Le voici dans sa version originale

 

Richter, le pull, pas l'échelle

Sauf qu'avec des jumeaux qui grandissent, il me fallait en tricoter un second, et le temps que je me décide, il me fallait passer à la taille supérieure.

Alors j'ai voulu retenter mon coup et tricoter avec une laine plus épaisse, pour utiliser des aiguilles plus grosses et gagner du temps.

Et comme mon petit aime le vert et le noir, ma foi, je me suis dit que la Cascade irait, elle se vend beaucoup, cela doit être bien, et puis ma théorie de laine pas cher pour les enfants etc, etc ...

J'ai donc pris de la Cascade 220 qui m'a servi pour un Little Vedur, que je n'ai pas osé montrer ici tellement il était vert mais que je vous montrerais ... euh, un de ces jours, quand je n'aurais plus rien d'autre à montrer

J'ai pris aussi de l'Eco+, ce gros écheveau de 250g, tellement gros que pour bobiner, c'était limite.

Comme il se tricote en bulky, je suis partie sur des aiguilles 5,5.

Bien entendu, on ne change pas comme ça un modèle en 3,75 pour des aiguilles en 5,5.

J'ai donc fait mon échantillon et mes calculs et pour retomber sur mes pattes, j'ai fait une taille 2 ans pour obtenir un 8 ans.

Et là , je répête, ne faites pas comme moi si vous n'avez pas l'habitude de bidouiller, d'ajuster la hauteur d'emmanchures notamment.

L'avantage du top down, c'est qu'on peut ajuster sur l'enfant.

J'ai donc fait mon corps, avec son zig zag dans le dos et j'ai réalisé que la Cascade 220 et l'Eco n'avaient pas la même taille. 

Le modèle ayant une poche, celle ci devait être suivie d'assez de rangs en dessous pour être jolie, or à ce stade, cela devenait une tunique pour mon petit et le rendu, même en noir, ne me plaisait pas dans cette laine.

Il a donc trainé quasi un an dans mon panier à ouvrage.

Et cet hiver, mes enfants ayant encore grandi, je me suis trouvée pourvue d'un ouvrage qui nécessitait juste quelques rangs pour finir le corps et les manches.

J'ai donc décidée de le finir.

Je le trouvais très très noir, et le fil plus fin, bien que voyant était noyé dans ce noir.

Il me fallait changer pour une laine plus épaisse.

J'en ai profité pour faire les fonds de tiroir.

Il me restait 82m de Malabrigo Rios ultra coloré, couleur Indicieta, utilisé pour un Howlcat.

Au lieu de faire une capuche, ils n'ont plus l'âge, j'ai fait un col en côtes brisées 1/1 

Et hop !

Richter, le pull, pas l'échelle

Et cela fait de jolies couleurs sur les manches.

Pour le rythme des rayures, j'ai fait 1 rang de couleur , 5 rangs de noir, 1 rang de couleur, 4 rangs de noir etc jusqu'à ce que j'arrive à 1 rang de noir et 1 rang de couleur.

Et à ce moment là, je change : 1 rang de noir, 2 rangs de couleur, 1 rang de noir, 3 rangs de couleur etc...

Et je me suis contentée d'un rabattage au rang envers, pour n'avoir pas de côtes en bas, comme un vêtement en tissu

Richter, le pull, pas l'échelle

Et hop, voici la bête

Richter, le pull, pas l'échelle
Richter, le pull, pas l'échelle

J'ai du avoir une intuition car je l'ai fait un poil plus long que je ne fais d'habitude, car la Cascade, cela feutre, c'est même très utile pour cela.

Et après juste 2 lavages précautionneux à la main, la laine a boulochée et a feutré légèrement en retrécissant, et a déteint sur la Rios

On le voit bien sur l'image ci dessous

Richter, le pull, pas l'échelle

Mais cela a eu un gros avantage, c'est que le pull leur va bien maintenant et que sa texture a changé, on est proche d'un vêtement, plus de mailles qui accrochent.

Je ne m'embête plus à laver à la main.

Ce pull qui pour moi est un échec ( feutrage, bouloche ) est pourtant très apprécié de mon petit :

Il a des POCHES !!

Richter, le pull, pas l'échelle

Mais à le voir en version dynamique, je me demande bien à quoi pourraient lui servir des poches, vu que les mains sont souvent ailleurs ?

Richter, le pull, pas l'échelle

Ah, si je sais, à y mettre sa langue !

Ah, non, finalement, il n'a pas non plus sa langue dans ses poches

Richter, le pull, pas l'échelle

Pour celles qui veulent le faire en version classique, le modèle est Richter Sweater (cliquez sur le lien)

Je me porte de mieux en mieux et je peux me tenir assise, marcher, parler

Mais un seul truc à la fois, sinon je suis vite KO.

Le chirurgien a poursuivi le traitement mais m'a surtout montré que je pouvais tenir assise 3h de suite vu comment il m'avait oubliée pendant une heure, qu'il m'a causé pendant 30 minutes des raisons de son retard, de mon état actuel pendant 30 minutes et de mon état passé durant encore 1h.

Rassurez vous c'était très amical

Et du coup, j'ai repris la voiture !!

Juste assez longtemps pour aller à la Poste ou la Supérette et revenir vite me reposer pour le reste du temps.

Mais cela me donne un autonomie et j'entrevois enfin une normalisation de ma vie.

Voici un colis arrivé plein d'humour, par Marie Hélène, qui m'a littéralement prise au mot : elle m'a envoyé du Rooïbos qu'elle boit le matin, pour que nous soyons en lien et des sardines en boîte !

Yes, elle a osé !! Comme j'ai ri en ouvrant ce colis qui était si bien collé que je croyais qu'on m'envoyais un livre. Il ya vait aussi une petite poupée, pour elle qui regrette l'hiver

Merci Marie Hélène pour cette bouffée de délire et d'humour, merci d'avoir pris la peine de le matérialiser, tu m'as envoyé du rire et cela fait du bien !

Richter, le pull, pas l'échelle
Richter, le pull, pas l'échelle

Et pour boucler, je pense, la boucle, un colis home made de Valérie avec de la confiture de figue, des piments séchés.

Valérie, merci pour ces douceurs qui sont des bouts de toi envoyés vers moi.

Mais bien plus que la douceurs des mets, ce que je savoure c'est ton initiative d'avoir dispatché mes coordonnées à celles qui le souhaitait.

Sans toi, tout ceci n'aurait pas pu se faire.

Ce cadeau est pour moi bien plus précieux encore.

Au prochain post, je ferais le point et le tirage au sort, parce que moi aussi j'ai envie de vous offrir quelque chose, surtout maintenant que je suis mobile

Richter, le pull, pas l'échelle

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mimitis 17/04/2016 18:53

Ton pull est très joli . contente de voir que tu vas mieux !!
Bises et bonne soirèe!

Marie-Hélène 16/04/2016 20:24

Je suis super contente de t'avoir fait rire et surtout de voir que tu vas mieux.A demain matin alors pour le rooïbos du dimanche!
Bonne soirée

maryy 13/04/2016 11:50

Je suis heureuse pour toi de voir que tu vas de mieux en mieux. Retrouver un peu d'autonomie est très positif pour le moral ! Par contre un tricot qui feutre pas top, d'ailleurs si tu as un remède miracle pour défeutrer ?!!! biz

Marie 12/04/2016 22:14

Heureuse de savoir que tu vas de mieux en mieux. Par contre inquiète pour le pull en Cascade 220 que je n ai même as encore terminé !

Valérie C 12/04/2016 20:02

Ah tu l'as reçu !! Tant mieux. La carte n'était pas longue, mais je n'avais pas beaucoup de place ...
Remets toi vite et tricotes bien !

martichat 12/04/2016 15:00

Ende gut, alles gut !

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens