Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 16:20

Nous vivons un moment que les historiens pourront qualifier à l'avenir de dramatiquement historique

Toujours est il que le confinement est d'actualité et que les sorties sont autorisées mais de manière limitée

Il faut continuer à se protéger de la contamination et les masques sont réservés aux professionnels en contact avec les malades

Mais la crainte est réelle et il semble légitime de vouloir se protéger aussi

Mais il faut le faire de manière responsable, en laissant les masques à ceux qui en ont vraiment besoin

Depuis quelques jours fleurissent sur internet des tas de tutoriels pour s'en faire avec du sopalin, du tissu

Or un masque artisanal ne protègera jamais comme un vrai masque chirurgical ou un masque FFP2, sachez le

Mais il constitue une barrière physique momentanée qui peut contribuer à rassurer assez les gens, qui ainsi feront preuve de civisme vis à vis de masques

Sachez aussi qu'il peuvent donner une fausse impression de sécurité.

N'utilisez pas un masque mouillé, qui laisse passer encore plus le virus, changez en toutes les 4 heures maximum, ne le portez pas en collier une fois qu'il ne sert plus, ôtez le et lavez le.

Autre danger : un masque en tissu seul laissera passer beaucoup, une couche de molleton en synthétique va permettre de freiner le passer du micorbe

Donc NON au masque en tissu seul

NON aux masques qui ont des coutures devant, ce sont des tunnels qui traversent les épaisseurs et laissent encore plus passer le virus

Il circule des liens officiels, dont le CHU de Grenoble, avec un patron à télécharger et à imprimer

Il a plusieurs tailles et une forme en moustache, mais il est un peu complexe à faire et comporter une couture centrale 

Je vous suggère un tuto pour un masque multi tailles, basé à partir d'un vrai masque chirurgical ( parce que je fais partie de ceux qui doivent en utiliser)

Il est utilisable pour toutes celles qui n'ont pas d'imprimante, pas de règle graduée, juste une paire de ciseaux.

Il n'y a pas besoin d'être experte en couture, et il ne comporte aucune couture devant

J'ai pour cela utilisé mes petits bouts de tissus rapportés des voyages, une couverture en polaire tel qu'on en donne dans les avions et des restes d'élastique et de rubans

Masque

On commence par prendre une feuille de cahier grands carreaux des enfants

Et on va y découper un rectangle de 17x 19 cm mais selon les lignes déjà imprimées dessus

On va utiliser le haut de la feuille comme la première bordure

On va couper le long de la marge rouge pour la 2ème bordure

Et on va couper la 3ème bordure au niveau de la 17ème grande ligne PLUS une première mini ligne

( entre 2 grandes lignes, il y a 4 mini lignes)

Et on va couper la 4ème bordure le long de la dernière ligne verticale de la feuille

Masque

Voici ce que cela donne de près avec les mesures

Les nombres inscrits sont ceux qui indiquent les grandes lignes comptées à partir d'en haut

3 signifie donc comptez 3 grandes lignes bleues sur le papier ( autrement dit, comptez 3 grands carreaux )

 

Masque

On va coudre selon la ligne jaune, à 1cm des bords

Et on laisse une zone non cousue pour retourner le tissu

On va utiliser ce rectangle comme un gabarit pour bien placer le rectangle et calculer comment optimiser le tissu et faire plus de rectangles

Ici je le pose sur la couverture polaire

Masque

Je peux faire des tas de rectangles dans des tissus différents, en faisant bien attention de repérer les faces Endroit

Et je prends la précaution d'avoir lavé et séché le tissu avant, car parfois certains tissus se rétrécissent au lavage

Autant qu'ils le fassent avant qu'on les cousent.

(Je lave systématiquement tous les tissus juste après l'achat avant de les ranger)

Masque

Je vais donc découper par masque : 

2 rectangles en tissu et 1 rectangle en polaire

On met les 2 faces tissu Endroit contre Endroit et on pose dessus le molleton-polaire

Masque

On va positionner l'élastique

Il s'agit d'un élastique que j'ai dans mon stock, sans doute les élastiques de bordure de sous vêtements, mais tant pis

Il faut mesurer votre visage, mais il faut prévoir entre 18 et 19cm

Comme la longueur du rectangle est de 19cm et la largeur de 17cm, pas besoin là non plus de règle ou de mètre ruban, un petit pifomètre en mettant à-côté d'une des bordure suffira

Masque

Bon , la photo est à l'envers et elle servait à un autre tuto de masque, mais comme je n'en ai pas d'autres, regardez juste à la partie gauche de la photo : 

On va positionner l'élastique à 1cm de la bordure du haut et du bas, en touchant la bordure des côtés

Et on fixe avec des épingles les 3 épaisseurs

Masque

Là où sont les épingles, il y a les élastiques

Et on va coudre sur presque le tour ( rappelez vous la ligne jaune )

Donc on va juste faire une couture

Masque

La polaire ce n'est pas le plus facile à coudre, cela bouge un peu et je n'ai pas mis beaucoup d'aiguilles, mais même ainsi, cela ne gênera pas

Puis on va couper les angles

Masque

Pas besoin de couper les fils, ils seront dedans

On va utiliser le trou de la partie non cousue pour retourner le tout, un peu comme lorsqu'on sort un oreiller de sa taie d'oreiller

Grâce aux élastiques, cela vient tout seul

Masque

On finit de sortir le second élastique et on replie bien comme il faut la zone non cousue

On peut comme ici faire un tour de couture à 0,3cm du bord, mais je ne le fais même plus maintenant, juste une petite épingle, mais vous avez droit à la première mouture, bien pourrie

On déplisse bien les angles pour avoir un joli rectangle mais grâce aux élastiques positionnés aux angles, c'est très facile, et au pire avec une épingle on faire ressortir bien tout le tissu pur le retourner tout comme il faut

Masque

A ce stade, on pourrait déjà l'utiliser

Sauf que cela va bailler sur les côtés et cette perte d'étanchéité va donner le risque au virus de passer

Il faut donc faire les plis

Au début, je prévoyais d'en faire 3 comme le vrai masque chirurgical, sauf que à 1,1cm de distance les uns des autres, les plis auraient impossibles à piquer

Je n'en ai donc fait que 2

Masque

Pour cela, sur le rectangle j'avais dessiné Pli 1 et Pli 2 en vert

Ce sont des plis qui apparaissent sortis

On va les plier selon les lignes noires, situées 1,5 carreaux plus bas ( donc 1 grande ligne et 2 mini lignes ), les lignes noires seront en creux

Si on n'a pas dessiné les plis sur le tissu, ce n'est pas grave, on positionne le masque le long du trait jaune, on repère les 2 lignes vertes et on les plie au niveau des 2 lignes noires

Zéro outil nécessaire

Sauf bien sûr des épingles pour fixer les plis

Masque

Si on a déjà fait un tour pour la bordure, on se contente de piquer les 2 côté et fixer les 2 plis constitués

Si on a rien fait, on fait la couture qui fait le tour en même temps qu'on finit de fermer le trou et qu'on fixe les plis

Maintenant, je fais juste 2 coutures : une pour fixer l'élastique et les 3 tissus

Je retourne, je mets la bordure non cousu bien comme il faut, je fais les plis et je les maintiens avec des épingles et je passe une seconde fois à la machine à coudre

temps de réalisation : 15 minutes maxi

Masque

Le masque est totalement réversible

Mais j'ai choisi de faire les faces intérieures dans un même tissu, pour ne prendre aucun risque en inversant dedans dehors

Et surtout, il est quasiment de la même taille qu'un masque chirurgical

Masque

Pour les fils, je ne m'embête pas : je les rentre dans la doublure, avec juste une aiguille que je ressors bien plus loin : le fil, plus court, reste dans la doublure

Masque

Et voilà ce que cela donne

( désolée, elle n'est pas coiffée, les enfants passent leur temps à jouer avec)

Masque

J'en profite pour vous montrer un second tuto de masque : 

il est encore plus simple et plus rapide à faire

Comme je n'avais plus d'élastiques, j'ai cherché ce qui pouvait faire office

Je me suis dit que j'allais faire un vrai masque avec les rubans

Dans mes tiroirs, j'avais ces rubans, tissés, achetés je ne sais ou, je ne sais quand

Masque

Il sont clairement très très solides

Ce sont des rubans qui font 1 mètre de long, contre 98 cm pour les masques chirurgicaux

Du coup cela me simplifie la couture :

Je fais une couture simple avec les 3 épaisseurs de tissu, sans mettre d'élastique et en laissant le trou pour retourner

Puis je me contente de poser le ruban, de manière symétrique, le long du bord haut

Masque

Je mets un autre ruban en bas, en mettant une épingle pour bien fermer le trou qui a servi à retourner ( pour de vrais même pas besoin de l'épingle)

Masque

Je fais les plis, j'épingle et une seule couture pour faire le tour.

Je fais attention de faire un aller retour aux angles pour solidifier

 

Masque

Ce masque m'a donc pris 5 minutes seulement, avec juste 2 coutures et le façonnage

Masque

Et derrière cela tient aussi bien que les vrais

Masque

Je vous ferais peut être un autre tuto car je vais manquer de rubans bientôt et je fais faire des masques avec un gros élastique de pantalon pour le Cher et Tendre.

Ces tutos sont à votre disposition.

Soyez civiques, ne les utilisez pas pour les vendre.

Si vous les utilisez, si vous les diffusez, soyez sympas, faites un lien sur le blog, parce que je voudrais que tout le monde puis lire l'article précédent et comprendre qu'il faut se protéger

N'oubliez pas, restez chez vous !!

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2019 6 07 /12 /décembre /2019 20:17

Ah, enfin un moment pour venir vous faire un article

Dans mon dernier post, je vous avais fait part du changement de perspective de ma vie, plus écocentré qu'égocentré.

Il y a urgence climatique, énergétique, économique.

Cette urgence, je la ressens fortement, et plus je m'informe sur la question, plus je suis convaincue que nous irons dans le mur, nous n'avons plus de marge de manoeuvre. La question est maintenant de savoir si nous y allons à 200 km/h, 20 km/h ou 2km/h

Les dégâts ne seront pas les mêmes. Il faut ralentir. Il y a urgence humaine pour sauver le plus de monde.

Voici une image, piquée à Pablo Servigne que je trouve très parlante

Notre air, dans l'atmosphère occupe un volume autour de la terre et nous avons de l'eau sur la terre, mais c'est en majorité de l'eau salée non potable

Si on s’amusait à imager en volume par rapport à la terre ce que représentait vraiment la totalité de l'air et la totalité de l'eau potable

Tuto : teinture à la grenade

Vous voyez à gauche la petite bille rose et à droite la petite bille bleu :

Nous vivons de peu et nous polluons rapidement

Urgence donc.

Je chemine depuis un moment mais je ressens la nécessité d'en parler autour de moi, pour que cela puisse vous inspirer et que vous puissiez anticiper si un jour vous prenez le même chemin

Je partageais mes trucs de tricots, je vais aussi en parallèle partager mes trucs pour changer de mode de vie, n'être plus ce que Pierre Rahbi appelait les cueilleurs dans les rayons des supermarchés

Nous ne mettons dans notre corps que l'air, l'eau et la nourriture

Des trois, la nourriture est la variable que nous pouvons le plus à notre échelle maitriser, dans un monde qui change vite

Je pense que l'avenir est la possession de la terre, pour qu'elle redevienne celle qui nous nourrit . Il faut peu à peu redevenir maitre de ce que nous mettons dans nos assiettes.

Pour l'air, plantons le plus d'arbres, qui capte le CO2 et le transforme en oxygène

Si nous plantons des arbres fruitiers, alors nous pouvons, en une même action, améliorer l'air et manger 

Si vous avec un jardin et de la place, plantez vite un arbre, deux arbres, des arbres, vos enfants en récolterons les fruits

Si vous avez un jardin et peu de place, plantez une haie, les noisetiers par exemple qui vous nourrirons, sinon une haie à baies qui nourrira les oiseaux, ou une haie fleurie qui nourrira les insectes. Et pourquoi pas une haie avec les 3 ?

Si vous n'avez qu'un balcon ou qu'un petit bout de terrasse, mettez un arbre fruitier nain, ou un citronnier, ou des framboisier, ou des grimpants en pots

Si vous n'avez qu'un appartement, investissez vos fenêtres et plantez des fines herbes, des tomates cerises, plantez vos noyaux d'avocats au lieu de les jeter, essayer de faire pousser vos pépins de raisin ou de pomme

Plantez dans tous les endroits que vous croisez : un bout de terrain vague, jetez y vos noyaux de fruits, le petit bout de terre sur le bord d'un parking.

Offrez un arbre si vous visitez des gens qui habitent des maisons plutôt que des chocolats ou des fleurs coupées.

Offrez vos arbres en devenir à qui peut en reprendre soin

Si vous avez les moyens, achetez une maison un peu moins belle mais avec un tout petit peu plus de terrain

Si vous avez peu de moyens, achetez un terrain non constructible et plantez, faites votre potager

Si vous ne pouvez pas acheter, louez des terrains à potager, même à Paris c'est possible :  la Ville de Paris projette d'en louer sur le secteur de la Porte de Versailles, 140 parcelles seront à louer pour les riverains.

Si vous pouvez, allez faire un tour sur le parking situé sur les toits du Salon de Versailles, il y a 2 ans, c'était déjà superbe, avec une vue magnifique sur Paris

Si vous n'avez pas du tout de budget, proposez vos services à des personnes âgées : entretenez leur jardin, et partagez la production. Il y a des associations qui proposent grâce à des particuliers de valoriser un espace

Demandez la possibilité à votre syndic de créer des potagers dans la cour de l'immeuble, près des poubelles ( parfait pour recueillir les déchets alimentaires à composer) dans des jardins verticaux qui prennent peu de place, faits avec des palettes

Faites pousser des champignons dans un recoin sombre ou dans une cave

Parlons maintenant de mon expérience

J'habite en ville sur 500m2 de terrain, maison incluse

C'est un luxe dans mon Sud aux prix démentiels

J'ai planté peu à peu des arbres et des 3 du départ (2 noisettes, mimosa), j'ai maintenant dans le même espace, en plus : 8 agrumes (citron, citron vert, combawa, citron caviar, yuzu, pomelos, clémentine, orange) pomme, poire, mirabelles, érable, lilas, pêcher plat, pêcher nain, 3 nectariniers, 1 cerisier

Soit 22 arbres...

Certes, tous ne sont pas grands encore, tous ne produisent pas  mais l'adage le dit, les arbres comme les hommes, s'affinent au contact les uns des autres

J'ai donc décidé depuis 2 ans d'aller plus loin et de planter encore plus d'arbres, mais sur un terrain plus grand

Sur ce terrain, il y a déjà des arbres mais encore de la place pour en planter 

J'ai eu le plaisir de ramasser des grenades ( en me piquant au passage, le massif n'étant pas entretenu jusqu'à présent)

Tuto : teinture à la grenade

J'apprends un autre principe : ne pas surconsommer, voire ne pas consommer...

Avant d'acheter, je regarde si j'ai déjà à la maison, ou si je peux l'emprunter, ou si j'ai quelque chose qui peut remplacer

Si j'achète, alors je fais attention à ce que ce que j'achète serve plusieurs fois, dure longtemps ou serve à plusieurs fonctions ( et je devrais plutôt écrire ET au lieu de OU)

Du coup, à force, je fais même cela avec la nourriture

Donc j'avais des grenades.. beaucoup de grenades et beaucoup d'écorces de grenades

Un tricopine, merci à elle, a parlé de la teinture à la grenade et j'ai voulu essayer, histoire que mes écorces de grenade puissent servir encore un peu avant de finir sur le compost

Tuto : teinture à la grenade

Donc j'ai mis de côté les graines de grenades, au coloris grenat 

et j'ai haché menu l'écorce

J'ai mis cela dans l'eau 

Tuto : teinture à la grenade

Effectivement elle donne un coloris à l'eau

Comme la grenade contient des tanins, pas besoin de mordancer ma laine ( ouvrir les écailles de la laine, pour que la teinture pénètre)

Donc moins de produits dans l'eau de ma Terre

Je le constate en laissant trainer mes mains un peu dans l'eau un moment, ma peau semble rêche, sèche

Le coloris à obtenir serait du jaune, mais on l'obtient habituellement avec de l'écorce séchée ou marinée un moment

Comme mon écorce est fraîche, j'ai donc par sécurité laissé mes écorces plus longtemps 

Tuto : teinture à la grenade

J'ai laissé trempé une demi heure ou une heure, le temps de ne plus trop voir la teinte jaune de l'eau

Voilà ce que cela donne ( 100g écorce, 100g de laine)

Tuto : teinture à la grenade

Dans le même temps, j'avais lavé un pull et de chaussettes vertes, teintures artisanales et je voyais bien que mon eau dégorgeait malgré le filet de vinaigre

Alors pour ne pas laisser partir les colorants dans l'eau si rare de ma bonne Terre, j'ai tenté de mettre une pelote de fil blanc, déjà bobinée, qui trainait dans un coin

Tuto : teinture à la grenade

Mon idée était de teindre, et qu'avec la pelote entière il y a aurait une plus grande fixation de colorant en surface que dedans, afin de faire un fil gradient. Comme mon eau contenait déjà du vinaigre pour garder le vert fixé sur mon pull, il sert de mordançage pour la pelote, rien besoin d'ajouter

Et voilà

Du joli pull vert vif d'ici, j'obtiens cela

Tuto : teinture à la grenade

Comme je trouvais mon jaune très pâle, proche d'un beige que je n'aime pas, j'ai soupoudré mon écheveau de taches de poudre de curry

Les points, sur la laine mouillée, ont diffusé, faisant de ci delà des sortes d'auréoles qui ont donné un ton plus jaune.à ce beige

Tuto : teinture à la grenade

Donc mission multifonctions-des-choses remplie :

2 coloris sans rien acheter

moins de colorants dans la nature

et bien sût, un délicieux jus de grenade maison.

Les pépins et les écorces ont fini sur le compost

Tuto : teinture à la grenade

Je continuerais à partager avec vous mes petits trucs pour une vie plus simple, plus créative et plus gaie

Et vous quels sont vos trucs pour l'air ou l'eau ? Laissez moi les en commentaires ci dessous pour que tout le monde en profite

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2018 3 11 /07 /juillet /2018 08:21

Les vacances approchent ou elles sont déjà là

Vous allez peut être voyager pour l'occasion et pour faire simple, vous prévoyez peut être des ouvrages simples et une mer, voire un océan de jersey

Mais peut être avez vous sur les aiguilles un projet à faire ou à finir qui ne soit pas du jersey : du jacquard, ou de la dentelle

Ou peut être tout simplement un modèle qui nécessite un minimum d'instructions

Quand on est chez soi, on peut disposer de son modèle, voire d'un chevalet à tricot comme celui ci

Tuto : astuce pour tricoter en voyage

Plié, c'est juste une pochette de la taille d'une feuille A4 standart

Déplié, il devient chevalet et possède des aimants pour tenir la ou les feuilles ainsi qu'une règle aimantée violette qui montre où on en est 

On la déplace au fur et à mesure de notre avancée

Mais si c'est pratique, ce n'est pas un outil pratique à emporter

Et parfois, on peut voyager assis longtemps et on peut vouloir suivre son modèle

Donc voici une astuce simple pour voyager léger et tricoter compliqué

Munissez vous d'un protège document en plastique de ce genre

Tuto : astuce pour tricoter en voyage

Il peut aussi servir à y glisser vos documents de voyage

Mas vous pouvez aussi choisir ce type de chemise transparente, qui s'ouvre un peu plus aisément

Tuto : astuce pour tricoter en voyage

Pour le transformer en chevalet de tricot avec sa réglette, il suffit

1/ de glisser votre modèle de tricot dans la pochette ou la chemise de plastique ( donc transparent, c'est mieux )

2/ prenez d'un morceau de mouchoir, un bout de papier ou même votre billet de train ou d'avion pourvu qu'il soit uni et qu'il ait un bord droit 

Au besoin, repliez un morceau du papier

3/ placez le sur la ligne concernée et lisez les instructions situées juste au dessus

( j'ai volontairement flouté le haut de l'image car le modèle est payant )

Tuto : astuce pour tricoter en voyage

C'est une tablette de voyage comme on en voit dans les avions, les trains ou les voitures

Cela peut être aussi une table de camping

Mais vous pouvez aussi le scotcher sur la vitre du train avec un bout de sparadrap, pour l'avoir à hauteur des yeux ou même sur le siège avant vous

Il ne vous reste qu'à déplacer le mouchoir / le bout de feuille au fil de votre progression

Tuto : astuce pour tricoter en voyage

Et à la fin, tout peut se ranger sans prendre de place ou se jeter

Vous continuez à voyager léger, avec votre ouvrage terminé. 

Bien sur, vous pouvez aussi utiliser le truc dans les salles d'attente, quand vous attendez les enfants lors de leurs activités, en pleine nature etc

Vive le tricot nomade !!

Et bon repos estival à toutes, celles qui partent et celles qui se reposent chez elles !

Pour ma part, j'essaye de tenir le rythme de publication et de trouver 1 à 2 h pour un artciel

Je remercie chaleureusement toutes les fidèles qui me suivent malgré mon silence

Partager cet article

Repost0
17 juin 2018 7 17 /06 /juin /2018 10:35

Le temps défile un peu vite en ce moment, sans compter la gestion du déstockage ( et je remercie mes adorables acheteuses, merci )

Allez, on reprend le fil du blog

Voici un petit tuto pour insérer des poches dans un ouvrage en laine

Habituellement, lorsqu'on a des poches sur un ouvrage, il est souvent inscrit dans un modèle et les explications sont données 

On peut avoir des poches plaquées ( comme les poches arrière d'un jeans )

Pour ce faire, on tricote des poches à part et on coud l'ensemble 

Comme sur cette image piquée sur le net

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

On peut coudre de manière à dissimuler la poche, avec plus ou moins de réussite ou bien assumer un aspect couture visible.

(image de Vert Baudet )

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

On peut aussi jouer le contraste : une maille différente ou carrément une laine ou une couleur différente

( image piquée sur le net )

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

Il existe des modèles en top down qui vont intégrer les poches au cours du tricotage

Comme par exemple le Magical, d'Elena Nodel

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

On va tricoter de haut en bas et arrivé à la poche, on met les mailles en attente et on tricote le devant de la poche

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

On reprend ensuite les mailles et on finit le bas du corps

Pour le détail, je vous avais déjà fait un tuto pour cette construction en poche kangourou 

Voici un autre exemple de poche kangourou, mais bien séparées

Richter

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

En Top down, on peut aussi faire des poches en mettant des mailles en attente, et au rang suivant, on monte des mailles pour faire le devant de la poche et continuer comme si de rien n'était ( ou plutôt comme si on faisait une boutonnière horizontale )

Un fois le corps fini, on reprend les mailles en attente pour finir les poches, qui seront cousues à la fin sur les 3 bords

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

Je réalise que je ne vous avais pas monté ce petit pull fait en test (!!) cela cela datait du temps de mes hospitalisations et j'ai oublié de mettre à jour

et J'avais aussi un petit truc pour n'avoir pas du tout à coudre

Comme vous le voyez, on a tricoté une poche contrastante mais on peu faire cela en uni aussi

Ce petit pull va faire l'objet d'un autre post

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

On peut aussi intégrer les poches au cours du tricotage de modèles en bottom up

Ici, sur un ouvrage qui se tricote de bas en haut, j'ai tricoté les mailles du bas de la poche en kfb ( augmentation perlée ), mis les mailles endroit en attente car elles vont servir de devant de poche

Je tricote normalement avec les mailles envers nouvellement créées et une fois le devant fini, je reprends les mailles en attente et je termine

Je peux coudre, mais pour éviter cela, en cours de tricotage, tous les 2 rangs, je tricote la dernière maille de ma poche avec une maille du devant, pour la "coudre"

Bien sur, cela sera la première maille de la poche, pour l'autre poche

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

Mais dans tous ces cas, la poche va être constitué de 2 épaisseurs

Cela va donc être plus épais et se voir

On peut donc modifier cela et rendre la poche presque invisible en doublant cette poche par un tissu, comme pour nos vêtements fins

C'est la méthode préconisée par Cocoknits dans son pull Emma C que je vous avais montré précédemment

Voyons le tuto 

On commence par couper un rectangle dans un morceau de tissu 

Il faut qu'il ait le double de la taille du fond de poche qu'on peut avoir, plus une marge pour la couture

Le double parce qu'on va le plier en 2 et le coudre ( d'où la marge de couture )

On le coud sur les 3 bord, on le retourne dans le sens dedans-dehors 

Puis on coud le dernier bord

Ainsi on obtient un rectangle de la moitié de taille du premier ( moins les bords de couture ) où n'apparait pas de zone de couture

Si on fait la couture ainsi, il n'y a pas de lisière, pas d'effilochage du tissu possible, c'est plus élégant

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

On va positionner le morceau sur la zone de poche

Et on va coudre

Sur ma photo, le devant est à la droit de la photo

Je vais donc positionner ma poche sur l'autre bord et coudre l'autre bord de la fente de poche ( si si, l'autre bord  )

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

Une fois la couture finie, on va rabattre le fond de poche en tissu comme on veut qu'il soit au final

Cela vous explique donc qu'il fallait coudre sur l'autre bord de la fente de poche

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

Et là on n'a plus qu'à coudre les 3 autre bords

Bien sur, on coud à l'intérieur de l'ouvrage ( donc en face jersey envers si  notre ouvrage est en jersey endroit) pour que cela soit invisible

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

Peu importe le point de couture que vous faire du moment que la soit solide ( donc ne faites pas des points espacés, cela va passer entre les points )

et surtout que cela soit invisible sur le coté jersey endroit : donc piquez l'aiguille dans l'épaisseur de la laine, mais sans jamais la faire sortir coté jersey endroit

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

Ainsi faisant, rien ne se voit à la fin : ni les coutures, ni surtout de sur épaisseur

La poche se devine uniquement à sa fente

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

Et le premier endroit que vous avez cousu est donc bien rattaché à l'autre bord de la fente

Icc sur ma photo, c'est à gauche, donc le dos de mon ouvrage

Tandis que le reste de la poche est cousue sur ses 3 bords au devant de l'ouvrage

Tuto : faire une poche dans un ouvrage en laine ( mais pas qu'avec de la laine )

C'est fin, invisible

On peut choisir le tissu qu'on veut

Ici, j'ai cousu ma poche de biais mais on peut la coudre droit

Et surtout, ce genre de poche peut s'ajouter où on veut, il suffit de créer un fente

Cette fente peut être verticale comme ici, ou horizontale

Pour faire une fente verticale, on va tricoter séparément chaque côté de la fente pour la hauteur voulu, avant de tout reprendre sur un même rang

Pour faire une fente horizontale, on rabat et on remonte des mailles, comme pour une boutonnière

En espérant que ce tuto vous serve à intégrer des poches à vos ouvrages

Partager cet article

Repost0
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 11:03

Je ne sais pas comment vous faites vos boutonnières, mais je suis rarement contente des miens

En effet, je trouve que la création des boutonnières sur une bordure en côtes, rompt souvent le rythme des côtes

Tuto boutonnières bien droites

Bien sûr, cela finira caché par le bouton, mais je n'aime pas cette absence de régularité même dans les détails

Pour faire un boutonnière, souvent, on tricote 2 mailles ensemble et on fait un jeté pour créer la boutonnière

Lorsqu'on fait une boutonnière, on rabat les mailles l'une sur l'autre et on compense la maille supplémentaire en faisant un jeté, lequel jeté servira justement de trou pour passer le bouton

Or en rabattant, les bord sont arrondis car en rabattant, on passe une maille sur l'autre et on rabat le même nombre de mailles que demandé

Et souvent on décale le motif du trou puisque la maille qui a servi à rabattre n'est pas insérée dans la colonne de côtes

 

J'ai trouvé une autre méthode : 

Au lieu de faire 2 mailles ensemble puis un jeté, je fais plutôt un jeté et 2 mailles ensemble 

La colonne de côte reste donc bien alignée

Tuto boutonnières bien droites

Mais je trouve que cela créé quand même une tension sur les mailles, qui fait que les mailles de la colonnes ne sont pas identique

Normal, on tire forcément sur le jeté, vu que le bouton est plus large que la taille du jeté

Je pensais que c'était inéluctable et je faisais avec, jusqu'à ce que je découvre la méthode, le petit truc de Cocoknits

Je résume donc l'idée : 

L'idée de Cocoknit est de faire des boutonnières carrées, sans rompre le rythme des côtes

Mais elle va mettre une maille supplémentaire au début de la boutonnière et elle va la supprimer à la fin de la boutonnière 

C'est cette maille supplémentaire qui sert à rabattre

Comme on a le même nombre de mailles, le rythme des côtes est conservé, et le bord est carré car il n'y a aucune tension sur les mailles, grâce à la nouvelle maille crée

Tuto boutonnières bien droites

Allez, regardons en image comment faire

On a tricoté le rang de côte et on arrive à l'endroit où on veut créer la boutonnière : il s'agit de la maille endroit qui borde le trou

Tuto boutonnières bien droites

On va tricoter la maille de bordure en kfb, ( c'est la maille endroit ) c'est à dire en la tricotant par le brin avant puis arrière, avant de la poser sur l'aiguille droite ( augmentation perlée )

Tuto boutonnières bien droites

On obtient donc 2 mailles : la maille endroit, et une maille supplémentaire, envers

Tuto boutonnières bien droites

Puis on tricote normalement la maille suivante, qui sera donc sur des côtes 1/1 en maille envers

Tuto boutonnières bien droites

On va donc passer la première maille envers crée par dessus la seconde maille envers.

Ou autrement dit, on va passer la maille b ( du kfb) par dessus la maille normale

Tuto boutonnières bien droites
Tuto boutonnières bien droites

Et hop, on a donc rabattu une maille !

Tuto boutonnières bien droites

Et on va remettre la maille sur l'aiguille de gauche

Tuto boutonnières bien droites

et on va tricoter cette maille (du trou) avec la maille de l'autre bord de la boutonnière

Tuto boutonnières bien droites

Et hop

Tuto boutonnières bien droites

On poursuit ensuite normalement les côtes

Tuto boutonnières bien droites

Et voilà ce que cela donne, un bord carré, sans tension

Tuto boutonnières bien droites

Au rang suivant, on fait un jeté pour compenser au niveau du trou

Et au rang d'après, le jeté est tricoté selon le rythme des côtes

Voilà ce que cela donne, c'est quasi invisible

Tuto boutonnières bien droites

Partager cet article

Repost0
28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 16:54

Il y a quelques temps de cela, Camille avait lancé un SOS sur Ravelry: elle faisait face à une infestation de mites

Celles ci, parce qu'elles avaient du goût, avait visé des ouvrages finis au lieu de manger les pelotes

Camille cherchait donc des laines de remplacement 

Or celles ci, teintes à la main, n'avaient pas le même rendu bien que le coloris soit identique

Donc plutôt que de retrouver une pelote, je lui ai conseillé d'essayer de réparer et tant qu'à faire de le lui réparer

Voici donc ce que j'ai reçu la semaine dernière 

SOS dentelle

Il s'agit d'une étole en Madelinetosh, coloris Turner

SOS dentelle

A première vue la mite était gourmande et on a un gros trou

SOS dentelle

Mais à y regarder de plus près, il y a avait un accroc et d'autres fils mangés

SOS dentelle

Je me suis penchée sur le plus gros trou

SOS dentelle

Pas de chance, il était à 20cm en partant du début de l'étole, impossible de défaire et retricoter

Il va falloir restaurer

C'est l'occasion de vous proposer de me suivre dans le travail de restauration, pas à pas

J'ai pris les photos au fur et à mesure, sans garantie d'y arriver

Il s'agit d'une étole au motif en apparence simple, avec des rangs envers entier

SOS dentelle

La première étape est de reconstituer la grille dentelle

Je me suis basée sur ce que je voyais mais par précaution, j'ai aussi demandé à Camille la grille qu'elle avait gardé

SOS dentelle

La seconde étape a été de reconstituer le rythme des rangs

Puis d'arriver à mettre sur une aiguille un rang de motif

SOS dentelle

Pour faire cela, en partant du bas, j'ai repéré des répétitions des diminutions 

puis j'ai essayé de reconnaitre les rangs

J'ai commencé vers le bas, pour ne pas prendre le risque d'augmenter le trou

Puis, une fois que je fus sure de bien repérer, je le suis approchée du rang entier le plus haut juste sous le trou

SOS dentelle

Regardons le trou de plus près 

SOS dentelle

Bon, c'est un peu flou car j'étais trop près, mais clairement ce n'est pas juste un fil de mangé mais plusieurs

Il ne s'agit pas juste de rafistoler mais de refaire la dentelle

La laine ne file pas trop car c'est une laine single, qui a un peu feutrée sur elle même, tenant le trou à peu près indemne, sans que les mailles perdues ne file

C'est une chance

SOS dentelle

Bon, maintenant il va falloir trouver de la laine pour boucher le trou

Et cela sans faire appel à une autre pelote

Donc pour trouver du fil surement identique, rien de mieux de d'en prendre, directement sur l'ouvrage : il me suffit de faire un rang

Je dois donc repérer où se situe le rang de rabattage

SOS dentelle

L'étole a un haut et un bas

Le sens des mailles diminuées ( ssk et K2tog ) me permettent de repérer le aout et le bas et j'ai cherché le bout de fil au début ou en fin de rang

Un autre petit truc pour chercher ce rang de rabattage est de chercher la rangée v que fait le rang de rabattage

SOS dentelle

Il faut ensuite chercher du côté du creux du V le bout de fil

Je défais et je récupère les mailles sur une aiguille

SOS dentelle

Voici le haut de l'étole avant que je ne défasse le rang de rabattage

SOS dentelle

Lorsque je finis de défaire le premier rang, je redéfais un second rang

Car souvent les gens rabattent en rang endroit

Mon idée est de rabattre en rang envers : ainsi faisant, je récupère l'équivalent d'un rang de laine

SOS dentelle

Ceci n'est pas très facile car la laine a feutré et elle colle, le risque est de casser le fil

Mais avec de la patience et de la douceur, on y arrive

Mon petit truc est de défaire les 2 rangs et de rabattre sur un rang mais SANS couper le fil de suite

Je tricote via le bout libéré, le reste étant encore rattaché à l'étole

Car je ne connais pas la taille de l'aiguille utilisée. Même si la taille est signalé sur le modèle, cette taille est indicative, la tension de tricotage et de rabattage peut être différents d'une tricoteuse à l'autre

Si je coupe, je perds le fil

Si je garde, je peux rectifier au maximal cette tension

Mais avant de commencer par le gros trou, je vais déjà réparer les petits, là où le fi a juste été mangé une fois

SOS dentelle

Avec une aiguille et mon fil encore rattaché à l'étole ( mais que cela ne vous perturbe pas, c'est comme s'il était encore rattaché à la bobine ou la pelote ), je vais passer l'aiguille dans la maille coupée

Et je vais faire un noeud bien solide, avant de cacher les 2 bouts

SOS dentelle

Je répare l'accroc et je reprends les mailles sur le rang solide et entier sous le trou

Je vais tricoter un rang du motif

SOS dentelle

Je tricote normalement

Mais lorsque j'arrive là où se trouve une maille, je vais faire un K2tog ou un ssk entre la maille que je crée-tricote à neuf, avec celle qui est entière sur le bord du trou, un peu plus loin que le bord 

Cette manière de faire créé du "tissu" et permet en même temps de le "coudre" au "tissu" en dessous

Je laisse le trou tel que parce que le feutrage le maintient bien sans l'agrandir

Maintenant j'ai fini de reconstituer le trou, en finissant sur un rang endroit, avec des jetés

Et je vais grafter 

SOS dentelle

Je vais grafter entre mon aiguille en bois, qui tricote et l'aiguille enfilée, dans le rang entier déjà repéré, au dessus du trou

SOS dentelle

Et hop !

SOS dentelle

il ne reste plus qu'à rentrer les fils

SOS dentelle

Je coupe le fil qui allait vers le reste de l'étole

Je rabats souplement le dernier rang de l'étole, pour utiliser un maximum de fil et ne rien perdre

SOS dentelle

Voici la face envers

SOS dentelle

Bien sur, il y a par endroit une sur épaisseur, qui correspond à la zone de "couture" de mon rafistolage avec la bordure du trou, mais je la pense suffisamment invisible

Et voici le haut de l'étole

Il manque un demi rang, mais c'est quasi invisible ( oui, mode je-m'envois-des-renoncules-depuis-le-post-précédent )

SOS dentelle

Voici en tout et pour tout ce qui a été retiré de l'étole

SOS dentelle

Le petit bout de fil restant sera à garder précieusement pour une éventuelle future réparation

Et en emballant le tout pour renvoyer à Camille, j'ai eu la curiosité de lire le modèle

SOS dentelle

La créatrice dit que son modèle est gratuit

mais que la contre partie est qu'on se doit de faire au moins une chose au hasard, pas pure gentillesse 

Cela pourrait être de mettre de sou dans un parcmètre pour la voiture d'à côté

Pour ma part, ce sera de réparer cette étole, qui était chère au coeur de Camille : elle lui a été tricotée par une personne qui ne tricotera plus

Il s'agissait très certainement d'un ouvrage unique

Merci Camille de m'avoir donné l'occasion d'utiliser un peu de mon savoir pour rendre le monde plus doux à vivre

Le modèle est le Strangling Vine Scarf, modèle gratuit, en anglais 

Les explications comprennent une grille et des explications écrites.

Si cette rubrique vous plait, je mettrais plus souvent des reportages pour mes bidouillages réparation, j'adore cela au moins autant que tricoter du neuf

Partager cet article

Repost0
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 08:00

Voici un petit auto si vous voulez agrémenter un pull, lui donner un coup de jeune ou un coup de frais à peu de frais, si vous voulez finir vos petits restes de fils, facilement, avec un peu de patience et de manière totalement réversible

Un peu comme un tatouage de folie qu'on retirerait rapidement

Mes entants aiment le très coloré

Donc j'ai ajouté un col contrat en jaune vif ( mais vous pouvez choisir un coloris ton sur ton, un léger dégradé )

Le tuto va concerner comment ajouter le liseré jaune sur le côté

Ajouter une ligne de couleur sur un ouvrage

Ici le liséré va délimiter la séparation entre la partie jersey et le motif de torsade

Souvent les panneaux de torsades sont séparés par quelques mailles envers

C'est donc là que je vais faire le liseré.

Mais je pourrais le faire n'importe où  sur une colonne de mailles envers.

Et je peux tout autant le faire entre 2 mailles endroit, ce que j'ai d'ailleurs fait dans le dos de cet ouvrage

Ajouter une ligne de couleur sur un ouvrage

Je vais passer mon fil juste au dessus de la maille de bordure pour faire une boucle et je vais crocheter un rang de mailles serrées crochet

Je choisi un crochet de la même taille que mes aiguilles ou juste un poil en dessous

Comme je crochète lâche, j'ai pris un crochet 3,5 pour un ouvrage tricoté en 4mm

Je vais l'insérer par dessus une maille envers, là où cela fait comme une vague

Ajouter une ligne de couleur sur un ouvrage

Je passe mon fil par dessus ( je fais un jeté )

Ajouter une ligne de couleur sur un ouvrage

Je tire mon crochet sur le fil jaune et sous la maille bleue pour former ma nouvelle boucle sur le crochet

Ajouter une ligne de couleur sur un ouvrage

Je refais un jeté sur mon crochet

Et je repasse mon crochet sur le fil jaune et à travers la boucle jaune

Ajouter une ligne de couleur sur un ouvrage

Et hop, voilà ma maille serrée

Voici ce que cela donne, un petit relief

Ajouter une ligne de couleur sur un ouvrage

Ce petit relief, va s'inserrer tout naturellement dans le creux formé par la colonne de rangs envers et devenir presque plat

Ajouter une ligne de couleur sur un ouvrage

Et voici l'ouvrage fini

Ajouter une ligne de couleur sur un ouvrage

Je le trouve cool ainsi.

Mais on peut aussi l'imaginer dans un coloris plus discret et avec des lignes n'importe où, voire des lignes multicolores.

Faites  marcher l'imagination, brodez sur vos ouvrages, masquez les zones usées, trouées, les zones imparfaites.

Et avec un crochet, si c'est inesthétique, il suffit de défaire la maille.

Pour finir le rang, je passe mon fil côté envers, je fait une maille coulée, un noeud et je cache le tout

Partager cet article

Repost0
6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 10:52

J'avais traduit il y a un bout de temps la méthode continuons de SusieM ma version pdf ou  l'original en anglais 

J'avais ensuite pour plus de clarté, fait un tuto en photos.

J'ai entre temps perdu mes vieilles photos.

J'ai, depuis, refait d'autres photos et les avais réinsérées dans le tuto d'origine.

Mais vous m'avez signalé dans les commentaires que rien n'était visible. ( merci à celles qui me l'ont signalé)

J'ai donc décidé de refaire totalement un autre post avec mes explications du post précédent. C'est reparti :

Le principe est simple : en top down classique, on met 4 marqueurs pour séparer le dos, des manches et du devant et on augmente de chaque côté des marqueurs tous les 2 rangs, on aura donc +8 mailles tous les 2 rangs, on aura un raglan

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Le col est souvent du coup de type angle droit

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Vous voyez donc ici le début d'un pull en top down, on voit (ou tenter de voir, sur cette laine sombre) un cercle qui va devenir rectangle et 2 lignes qui partent en diagonale. Le long de cette ligne se font les augmentations, on y voir les 4 marqueurs.

Ici comme j'ai choisi de mettre une maille visible sur la ligne, j'ai 2 marqueurs de chaque côté ( donc 8 au lieu de 4 ) mais le principe reste le même à savoir que j'augmente de chaque côté de ces 2 marqueurs )

Et j'ai 18 mailles sur chaque épaule, qui va s'agrandir en même temps que mon dos et mon devant.

En contiguous, on a toujours 4 marqueurs mais très peu de mailles pour les épaules ( 1 ou 2, parfois certains modèles montent à 10 mais c'est très rare )

Je vais donc monter le nombre demandé de mailles mais juste 1 pour chaque épaule.

Ici mon modèle me demande juste 4 mailles pour chaque devant, mais on peut imaginer que cela fasse plus de mailles du côté des aiguilles, voire que cela fasse le tour our un pull

is on

is on

On va augmenter tous les rangs à l'extérieur des marqueurs des épaules donc au niveau du devant et du dos

Le nombre de 1 ou 2 mailles aux épaules reste fixe alors que le corps augmente

Voilà ce que cela donne au bout de quelques rangs

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Vue de près de la zone des augmentations, sous un autre angle, pour voir que on a toujours une maille aux épaules

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Et si je replie, on commence à se faire une idée du rendu ( vision en top down, on tricote tête en bas )

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Ensuite on déplace les marqueurs et on va à ce moment augmenter le nombre de mailles à l'intérieur des marqueurs de l'épaule, il y en a maintenant un peu plus

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Et on va maintenant poursuivre les rangs et arriver à élargir les épaules, sans élargir le devant ou le dos

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

En volume on obtient un joli modelé de l'épaule ( je retourne l'ouvrage pour mieux se rendre compte )

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

A la fin on obtient le même nombre de mailles qu'un top down classique. Je poursuis donc l'ouvrage.

Ici, j'ai monté des mailles pour joindre les 2 devants et faire le col en U

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

N'oubliez pas que vous tricotez en top down, donc de haut en bas et que vous avez donc "la tête en bas"

Donc si on le tourne dans le bon sens, cela se présente comme ça:

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Comment cela ce n'est pas très clair ? 

Allez, je réexplique :

J'ai augmenté mon nombre de mailles devant, puis augmenté mon nombre de mailles des épaules comme je l'aurais fait pour un raglan normal, mais j'ai juste modifié le rythme : au lieu de le faire de partout tous les 2 rangs, je l'ai fait tous les rangs à un endroit, puis tous les rangs à un autre endroit pour finir sur le même nombre de mailles

Puis arrivée aux aisselles, j'ai séparé les manches du corps.

Je monte toujours des mailles supplémentaires aux aisselles pour l'aisance et voici ce que cela donne si je déplisse le petit tas de la photo ci dessus. ( ici, j'ai rajouté à la fin une bordure de côtes pour la finition )

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Voici une vision du rendu de l'épaule, en 3D, je trouve qu'elle épouse bien la forme de l'épaule

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Le reproche que je ferais à certains modèles en contiguous, c'est de na pas bien calculer où démarrer cette pente d'épaule

Si c'est trop long, on aura un trop gros trapèze et des manches qui débuteront trop bas, donnant une carrure large et tombante à la fois

Si c'est trop court  il n'y aura pas assez de mailles pour élargir assez les manches. Voici 2 photos de SuzieM où on voit clairement que l'augmentation des mailles de la manche doit débuter avant le début de l'épaule

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

Si on débute la manche une fois que débute l'épaule, cela va tomber et "baver"

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

J'aime bien ce modèle Avril in April, car on peut mettre la bonne largeur de dos et rattraper ce qui manque en ajoutant les mailles pour fermer le devant comme on veut.

On peut aussi jouer sur le nombre de mailles à ajouter aux aisselles tant pour le corps que pour les manches. Et si besoin, on les annule en faisant des diminutions qui vont cintrer.

Ainsi, si je rajoute 2 mailles de chaque côté pour chaque face ( 2x2x2=8mailles ), je diminuerais de 2 fois 1 maille de chaque côté, une fois à mi chemin en l'aisselle et la taille et une fois à la taille

Si je rajoute 3 mailles ( 3x2x2=12mailles), je diminuerais de 3 fois 1maille de chaque côté, une fois à la taille, une fois au 2/3 de la taille, une fois au 1/3 de la taille.

Le nombre de maille est selon mon échantillon, pour obtenir entre 2 à 3 cm d'aisance, pas plus

C'est mon truc à moi, si vous suivez un modèle précis...

....suivez le modèle

La suite, c'est comme pour tout top down, on tricote jusqu'en bas, on rabat et on reprend les mailles des manches et on tricote la longueur que l'on veut

La méthode contiguous : nouvelle version avec photo ( c'est mieux avec photo )

J'espère que ces explications seront suffisamment claires et que vous verrez les images

En espérant maintenant avoir fleurir des ouvrages en contiguous

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 10:32

Cette année encore, je participe au Swap

Puisqu'il a té livré et porté, je peux vous dévoiler et vous parler de ce que j'ai offert à une tricopine, Lolotte1409, dans le cadre d'un échange sur Ravelry.

Depuis quelques temps, me taraude l'idée du simple.

J'avais envie de sortir du cycle de la consommation.

Je fais la cuisine, je tricote, alors puis-je offir des cadeaux tout maison ?

Et comme pour les tricots, faire des cadeaux où transparaitrait le Fait Main mais comme valeur ajoutée et non pas valeur minorée.

Du "fait artisanal" et "fait main" et pas du "fait maison"

Faire que le le cadeau soit pensé et aimé de A à Z, comme nos ouvrages savourés mailles par mailles.

Offrir l'objet mais aussi offrir le temps qu'on y a passé.

Car le temps aujourd'hui est une denrée rare, la main d'oeuvre un luxe. Offrons ce luxe.

C'est donc un challenge. Ca me plait.

Donc on y va ...

Je commence par les douceurs :

Il a été l'occasion pour moi, de me mettre à faire des chocolats maison

Pour une fois, je vous expliquer comment faire du non laineux :

Pour cela, il faut prendre du bon chocolat

Ce sera celui de mon chocolatier, Puyricard

Et des moules en chocolat, en silicone pour mieux les démouler, pas besoin de gras.

Le chocolat, c'est simple mais il faut être précis

On le chauffe entre 45 et 50°C pour le faire fondre ( chocolat noir ) puis on le laisse descendre à 27°C avant de le réchauffer à 30° afin qu'il soit à la bonne température pour être moulé

Les températures sont un peu différentes pour du lait et moins encore pour le blanc

Swap : Summer Sling Tote

Ici, ce sont simplement des bouchées de chocolat au lait

On voit que bien que j'ai tapoté mon moule, mais pas assez, il reste par endroit des bulles d'air

Swap : Summer Sling Tote

Ci dessous, ce sont des chocolats au chocolat noir, fourrés de ganache

Le moule est différent et mine de rien, tout ces petites bouchées font déjà 200g !!

Et on voit que selon le moule l'aspect peut facilement paraitre professionnel même pour la débutante que je suis

Swap : Summer Sling Tote

Pour ces chocolats, je prends donc mon chocolat qui est remonté à 30°C et je le verse dans mon moule, quasi à ras bord pour chaque alvéole

J'attends un peu, puis je retourne le tout pour que cela dégouline

Cela tapisse les bord et dépasse.

Plus j'attends, plus la coque sera fine

Une fois que cela ne semble couler, je retourne mon moule et je mets au frigo pour 20 minutes minimum

Je les remplis alors de ganache maison ( mélange de crème fraiche et de chocolat )

Cette pate semi molle doit remplir l'intérieur du moule déjà chocolaté et je dois secouer pour aplanir le haut

Et hop, retour au frigo pour 20 minutes

Mais il faut que cela arrive à environ 1 mm du rebord, parce qu'il va falloir reverser du chocolat à 30°C pour fermer le chocolat, de façon à ce que cela tombe pile au ras du bord

Swap : Summer Sling Tote

Donc il est assez indispensable d'investir dans un thermomètre

J'ai acheté le mien dans une boutique de cuisine en centre ville

 

Swap : Summer Sling Tote

Voici les moules utilisés et en comparaison avec la taille d'un couteau éplucheur 

Swap : Summer Sling Tote

J'attaque ensuite les bouchées au rhum

Je fait une pâte avec du chocolat, j'y ajoute du lait en poudre et du rhum et je fais des boules

Une fois réfrigérées, elles sont plongées dans du chocolat à 30°C avec un cure dents et déposées, face avec le trou du cure dent en bas

Cela suppose donc que j'ai du chocolat plein les doigts

Swap : Summer Sling Tote

Je les mets ensuite en petits sachets de plastique

J'en ai trouvé à Retif

Je ne savais même pas ce qu'était cette boutique, c'est chouette de découvrir des boutiques même  des années après.

Les petites fleurs sont un petit lot de décoration que j'avais eu il y a un bout de temps

Swap : Summer Sling Tote

On glisse le tout dans une boîte pour les protéger.

C'est fou comme l'emballage peut tout changer.

C'est tout que du marketing finalement

Swap : Summer Sling Tote

Comme je suis à fond recyclage, je suis allée fureter du côté de la pharmacie et j'ai trouvé une boite de bonne taille

J'ai donc  sauvagement - oui sauvagement, sinon cela n'a pas d'intérêt -  arraché l'étiquette

Cela donc fait un carton dit abimé ( ou moche dans un langage moins fleuri )

Alors j'ai collé des autocollants reçus lors de mon passage à la pyramide de chaussures pour accentuer le côté abimé et j'ai fait des graffitis

Et j'ai détourné le mot Urgent Médical en Urgent Amical

Swap : Summer Sling Tote

La carte fut maison :

J'avais dans mon stock un tissu avec des jolis oiseaux

J'ai donc découpé un oiseau et je l'ai collé sur un carton Canson, ceux du cartable de mes enfants qu'on en achète 20 000 en début d'année et qu'il leur en reste 19 998 en fin d'année.

 

Swap : Summer Sling Tote

Pour que cet oiseau se pose il me fallait une branche,

Un petit tour dans le jardin a suffit

Mais le bois, cela ne tient pas avec de la colle, surtout si le morceau n'est pas plat

Qu'à cela ne tienne, il me suffit de coudre avec un petit fil

Swap : Summer Sling Tote

J'y ai ajouté une autre petite carte, pour une blague sur les Bateaux, les petits, les grands

Une jolie photo, une paire de ciseau, un autre carton ( et hop, plus que 19 997  cartons)

Swap : Summer Sling Tote

Et je l'ai cousu au string

Parce que dans ce swap, j'ai fait des strings

Et reçu des strings

Cela devenait une tradition

Et je me devais de poursuivre la tradition, parce que c'est un petit moment de rire et d'autodérision

Swap : Summer Sling Tote

J'ai aussi offert un African Flower

 

Swap : Summer Sling Tote

Mais en fait, c'est un mètre ruban

Swap : Summer Sling Tote

Il a 2 faces : L'un en cm et l'autres en inches, parfait pour les mesures des modèles en anglais.  

Et pour rétracter le ruban, il suffit d'appuyer sur la fleur jaune

Swap : Summer Sling Tote

Pour faire cela, j'ai crocheté 2 faces d'African Flower, puis j'ai fait un rang de brides autour d'une des faces et aussi un autre rang de mailles serrées car c'était un peu étroit et j'ai cousu le tout

Swap : Summer Sling Tote

J'ai juste laissé une fente pour le ruban, et j'ai même resserré d'avantage en cousant pour qu'on ne voit plus le bleu en dessous

Swap : Summer Sling Tote

Et il s'enroule, pour cela il faut appuyer sur la fleur jaune.

Mais on peut tout aussi faire la même chose et le garnir pour le transformer en porte épingle :

un exemple ci dessous

Swap : Summer Sling Tote

Ensuite le laineux.

Lolotte tricote très bien, très pro, très joliment fini, très vite

Elle fait plein de choses, mais elle ne crochète pas.

Alors j'ai voulu lui offrir un ouvrage en crochet

Son choix s'est porté vers un Summer Sling Sling Tote

Pour un sac, il me semblait plus logique de prendre du lin, du coton ou des matières résistantes.

Dans mon stock, j'avais du coton bio, Katia Eco Coton

Le choix s'est fait sur la couleur qu'elle aimait

Sauf que la laine est plus fine que celui du modèle qui se crochète en 5 mm

Avec mon crochet en 3,75, je n'allais pas aller loin.

J'ai donc tout défait et pris mon fil en double et pour que cela rende bien, j'ai sorti mon crochet 6 mm

J'ai monté les rangs, cela va vite, c'est simple et bien expliqué

Swap : Summer Sling Tote

Le modèle est en anglais et gratuit et il ne comporte que 16 rangs

J'ai donc seulement crocheté jusqu'au rang 13 et il m'en a fallu un peu moins de 4 pelotes

Swap : Summer Sling Tote

Je refais une seconde face identique et je vais ensuite les coudre ensemble

La couture est faite de manière volontairement visible et à plat mais elle participe à l'aspect visuel. 

Swap : Summer Sling Tote

Le modèle se termine par une bandoulière faite de 2 rangs de brides, cousues là aussi de manière visible et à plat

Swap : Summer Sling Tote

J'ai décidé de doubler le sac mais aussi la bandoulière

Swap : Summer Sling Tote

Pour cela je pose son sac et dessine le contour

Je découpe et je couds ensemble et retourne les coutures contre la face intérieure de mon sac

Swap : Summer Sling Tote

Mais je décide aussi de faire en fait 3 doublures, dont l'une avec des poches pour y mettre téléphone et clés

Ces poches sont cousues d'abord sur une face et les 3 faces sont ensuite cousues ensemble

Swap : Summer Sling Tote

Je couds à petits points pour que cela soit invisible.

Je pique dans mon tissu de doublure mais seulement au milieu de ma "laine" pour que cela ne soit pas visible en face endroit.

Et je pique quand c'est possible en long de ma piqure machine

Swap : Summer Sling Tote

Et je joins la bandoulière au corps du sac

Swap : Summer Sling Tote

J'ai choisi un tissu d'ameublement pour son côté plus rigide que le tissu habillement, pour que le sac ait plus de tenue

Et le voici porté par Aubustine

Swap : Summer Sling Tote

Mais le mieux, c'est quand même qu'il soit porté par Lolotte

Swap : Summer Sling Tote

Voici le lien vers le sac : ( cliquez plutôt directement sur PDF Direct )

Summer Sling Tote

Et vers le mètre ruban : C'est celui que j'ai utilisé, ( en anglais et assez touffu je trouve, mais on s'aide des photos )

African flower

Sinon, un autre tuto, qui me semble plus clair

African Flower Pin Cushion

J'espère vous avoir convaincue de faire maison pour plus que le laineux

Et j'espère que cet hiver, sous le sapin, il y ait plus de fait main et de recyclé

Partager cet article

Repost0
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 13:26

En Top down, vous connaissez sans doute les encolures avec raglan, en contiguous, en set in sleeves, avec des mailles relevées sur les bords du dos et des devants.

Mais connaissez vous les manches marteaux ?

ou Saddle Shoulders en anglais ?

C'est une forme d'emmanchures qui permet de faire des épaulettes.

Je vous montrerai prochainement les 2 ouvrages que j'ai fait avec mais parlons d'abord de cette technique avec un tuto

La construction est très intéressante.

On débute en tricotant les fameuses épaulettes.

 

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Ici, à droite de la photo, vous voyez l'épaulette telle que tricotée sur les aiguilles.

Les mailles sont encore sur l'aiguille.

La partie blanche en dessous est un montage provisoire, qui permet de  détricoter dans l'autre sens, sans avoir à relever des mailles.

Le montage n'est pas obligatoire dans une manche marteau.

Après avoir tricoté une première épaulette, on coupe le fil et on met en attente ( d'autres technique sont possibles sans forcément couper le fil, mais c'est plus clair à comprendre ainsi )

On tricote une seconde épaulette, sans couper le fil

Voici comment elles vont se positionner dans l'ouvrage

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

En partant de la seconde épaulette, celle qui est encore sur l'aiguille, on va tourner à 90° et relever des mailles sur un côté

Ce coté sera le dos de notre ouvrage

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Les marqueurs que j'ai mis ici servent à délimiter le motif de mon épaulette, mais comme elles sont à 1 maille du motif, vous pouvez imaginer qu'elles soient pile à l'angle.

Une fois les mailles relevées sur l'épaulette niveau dos, on va monter des mailles pour aller rejoindre l'autre épaulette

Cette partie qu'on va créer sera les mailles de la nuque

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

On va rejoindre l'autre épaulette et on va y relever des mailles, qui formeront le reste des mailles du dos.

option A (explication plus bas)

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Avec la photo ci dessus, vous comprenez comment l'ouvrage va se présenter

Mais voici ce que vous aurez à ce moment là sur vos aiguilles

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Vous aurez donc à remettre sur l'aiguille les mailles en attente sur l'arrête mailles ( on a bien sur tricoté le rang en les basculant sur l'aiguille )

Là, on tourne une fois encore l'ouvrage pour relever les mailles sur l'épaulette

Mais cette partie sera alors le devant de l'ouvrage

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Arrivée là, on va tricoter le devant.

Ici je vous montre le montage du Laurina, mon dernier test knit, qui pourra servir à celles qui le mettront sur leurs aiguilles

Ici on va tricoter quelques rangs du devant et faire l'encolure

 

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Ce que je n'ai pas montré c'est que sur cet exemple ci, au niveau de l'endroit où j'ai noté option A, on a fait quelques rangs aller retour dans la partie dos

( on n'a donc pas tricoté les mailles destinées aux manches, justes celles relevées sur les 2 épaulettes )

Le Laurina va ensuite vous demander de tricoter vers la toute première épaulette et d'y relever des mailles puis de tricoter quelques rangs pour le devant

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

A ce stade, la spécificité de l'encolure Saddle Souliers est terminée, on poursuit classiquement en top down

Bon, allez vous me dire, qu'est ce que cela apporte de faire des Saddle Shoulders ?

Ben, cela fait une emmanchures dont la pente n'est pas en biais comme un raglan, pas verticale comme si on relevait des mailles sur les pans des devants et dos

Cela donne une épaulette, sans couture dans sa version top down

 

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Cela pourrait un peut s'apparenter à une forme de contiguous

Voici un pull en contiguous avec une manche un peu marteau

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Vue de face : 

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Le pull vert est le Trooper 

L'avantage d'un montage provisoire pour l'épaulette est de n'avoir pas à relever de mailles pour tricoter dans l'autre sens

Cela permet donc de tricoter une encolure, sans aucune démarcation

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Au prochain post, je vous montre le Laurina que vous entrevoyez ci dessus.

Et pour vous convaincre que c'est sympa, le Saddle Shoulders, voici un autre modèle tricoté avec :

 

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Stillwater de Laura Aylor

Tuto : Saddle Shoulders ou Manches marteau

Partager cet article

Repost0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens