Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 09:27

Je vous ai montré aux posts précédents les 2 petits hauts que j'avais tricoté pour aller avec le jupe bleue

Je les montre fièrement mais ils ont fait suite à quelques échecs retentissants de l'an passé, que je vais vous conter

En été, il fait chaud et il fait de plus en plus chaud chaque été et cela va durer voir s'aggraver 

Donc je mise en plus en plus sur le durable mais aussi sur les matières d'été

Jusqu'à récemment, je ne trouvais pas de modèle qui me faisaient craquer alors j'avais décidé de me l'inventer, et pour la jupe bleue, je pensais qu'un haut simple avec juste un peu de dentelle et un col danseur mettrait en valeur le coté ballerine de la jupe

J'ai donc monté des mailles et bidouillé un motif dentelle piqué sur un modèle avec le nombre de mailles d'un autre

Pour cela j'ai pris un joli bambou de chez Habu, que j'ai tricoté en double

Emma d’été

Mais cela s'est vite transformé en sac à patates parce que flemmarde et en déplacement je n'avais pas pris le temps de mettre sur 2 jeux d'aiguilles et d'essayer en route

Donc il a fallu défaire et rembobiner au passage sur les 2 bouts d'un seul gros écheveau

Emma d’été

Par prudence en déplacement, j'avais emporté un autre écheveau, de la Lébie un mélange de soie et de Seacell qui est une algue, donnant une sorte de viscose et qui est conseillé sur le matières d'été

Emma d’été

Là encore improvisation totale parce que vacances, déplacement, nuits d'été, cigale et tout ces trucs qui vous font perdre des neurones pensants ( mais pas les neurones savourants )

Donc je monte un nombre moyen de mailles de mes ouvrages et je tricote un bottom up de cotes 1/1 puis une dizaine de cm de jersey en 3,25 avant de m'apercevoir que non décidément là encore c'est trop large

Retour en pelote au retour

Tristitude, mais consolation parce que j'ai tricoté le haut blanc, True Romance

Cette année, retour à la campagne, vacances, nuits d'été, cigales , voilà t y pas que je traine dans un vide grenier et que je tombe sur un joli lot de 100% coton qui serait parfait pour un autre haut d'été

Emma d’été

Je passe les pelotes au lavage

je ne m'embête pas, je mets tout cela direct dans l'eau savonneuse, puis dans. l'eau clair et hop au soleil qui sèche tout ultra rapido

Je décide de partir sur un modèle que j'ai déjà fait et que j'aime beaucoup mais qui tombait un peu large, et qui a rétréci au fil des lavages au point de finir en micro brassière

Il est tricoté en 4, je me suis dit qu'en 3,5 cela allait être parfait

Le tricot commence donc bien mais péniblement parce que ce coton, c'est juste de le corde à tricoter

Je finis ma première pelote et ciel, après quelques rangs avec la seconde pelote du même bain, effet de rayure franc, comme si j'étais passée du crème au blanc

Je regarde mes pelotes, c'est bien le même bain

Je regarde mes pelotes, c'est visuellement le même coloris

Bon, ben c'est l'effet du temps qui passe et qui marque

Donc fini pour moi les achats laineux en vide grenier

Je trouverais bien des micro projets à faire avec ce que j'ai déjà mais je dois prendre une autre laine

Emma d’été

Allez c'est reparti pour le candidat d e l'an passé, surtout qu'il porte un joli nom, celui du coloris créé spécialement pour moi par la douée Barbara des Laines du Scarabée

Je voulais un vert frais, printanier et j'aime le jaune

donc on part sur de l'anis qui lui rappelle le Ginkgo Biloba d'où ce nom de Ginkgo à moi

Je voulais un rendu de fingering en 3,5, pas rigide mais pas trop transparent ce qui aurait été le cas si j'avais tricoté en 4mm

Par flemmardise bis ( je vous rappelle qu'on est en été, nuits chaudes, cigales, neurones et tout le reste) je prends la même première pelote, que par flemmardise ter ( euh, je vous épargne le couplet ..) je n'ai pas remis en écheveau, lavé, étiré, séché, remis en écheveau avant de mettre en pelote ( à ce stade on comprend mieux ma flemmardise )

Je retricote donc directement via la partie détricotée et je vois bien que la maille est irrégulière même après blocage

Emma d’été

Le modèle commence par le haut, avec un col arrondi et plus haut dans la nuque ( on devine encore la partie irrégulière)

Emma d’été

il s'agit en fait d'un pull en Contiguous avec une augmentation à rythme différent entre le devant/ dos et les manches

Emma d’été

Ce qui permet sur les mailles des manches de mettre un motif dentelle

Emma d’été

Mais devant, manche et dos sont tricotés ensembles

Emma d’été

Pour mieux comprendre voici comme il débute :

avec les mailles du devant (très peu), des manches (constant) et du dos ( qu'on augmente vers le raglan)

Et au fil des rangs, on augmente le nombre de mailles du dos et du devant au niveau du raglan mais aussi devant vers la poitrine, ce qui en fait une sorte de V

Emma d’été

On peut rester en V ou rajouter des mailles d'un coup pour fermer l'encolure ce qui est le cas ici

Comme on continue à augmenter juste au niveau des dos et devant sans augmenter sur le manches, au lieu d'avoir un ovale qui grossit, on a un rectangle, qu'on va prolonger

Emma d’été

On continue ce rectangle jusqu'à avoir la hauteur de l'emmanchure et on replie en 2 pour tricoter ensuite en rond

On se contentera pour les manches sur ce modèle de faire une bordure en côtes 1/1.

Pour ma part comme je l'ai fait plus serré, j'ai fait moins de diminutions

Emma d’été

Malgré sa simplicité il est plein de petits détails comme la maille envers qui imite la couture sur le côté

Emma d’été

Il y aussi des rangs raccourcis sur le bas pour faire un arrondi avant les côtes 1/1

Emma d’été

Le modèle est Emma de MarGuéNée que j'avais eu le plaisir de tester et qui est maintenant présenté en une nouvelle version incluant l'anglais 

Il m'a fallu environ 600m de fil fingering en 400m pour 100g en taille XS pour des aiguilles 3,5

il est plus près du corps que le premier

Allez débauche d'images

Emma d’été
Emma d’été
Emma d’été

Et pour rappel, voici la version que j'avais faite il y a 2 ans et qui a rétréci malgré la composition des laines

 

Emma d’été

Le voici dans sa version 3,5mm

Emma d’été

Voici le modèle, en français, payant

Et iles proposé pour le même modèle en version enfant à adulte donc de 2 ans à XXL

EMMA

Partager cet article

Repost0
29 août 2020 6 29 /08 /août /2020 14:36

Il y a longtemps de cela, je suis tombée amoureuse d'un motif, qui mêle torsades et dentelle

Juno de juillet

Ce motif, qui a normalement sa place sur un châle, est celui d'un gilet créé par Yellowcosmo et que j'avais eu le plaisir de tester il y a des années de cela

Le gilet a depuis un peu feutré et surtout rétréci et je m'étais promis de le refaire

mais pas sous forme de gilet, parce que je ne porte pas de gilet boutonné, et que le le-dit gilet avait été transformé déjà en pull

non, cette fois ci je le ferai directement en pull

Pour cela, j'ai pris le motif qui se forme sur 10 mailles et j'ai pris le même nombre de mailles que le modèle + 1 mailles pour tomber sur un nombre pair

Mon idée était d'en faire une version été, avec un motif qui tombe moins bas sur la poitrine

donc j'ai fait seulement 4 rangs de côtes 1/1 au lieu de 8 et 2 rangs de jersey avant d'attaquer le motif

Juno de juillet

J'ai suivi normalement les explications mais au lieu de tricoter en aller retour ( le motif dentelle se fait sur les rangs endroits) j'ai tricoté tout en rond, remplaçant le rang envers par un rang où je tricote les mailles comme elles se présentent, donc maille endroit si je vois une maille endroit, maille envers si je vois une maille envers

Juno de juillet

Bon, le soucis que je n'avais pas anticipé  que le gilet avait un nombre de motifs impair, ce qui permettait de centrer le motif dans le dos et de centrer le rang de boutons devant

Alors j'ai réparti les mailles symétriquement pour définir les manches

et voilà ce que cela donne

Juno de juillet

Pour les manches, j'ai fait simple : arrivé au rang de séparation corps/manches, j'ai juste laissé les mailles en attente dans le but de faire une bordure de 4 rangs de côtes 1/1

Juno de juillet

Et quand j'ai repris les manches, j'ai aussi repris les mailles aux aisselles, cela fait juste une mini bordure plus nette, sans effet manches de TShirt

Juno de juillet

Au niveau du corps j'ai juste fait des augmentations tous les 20 rangs ( 4 par rang), pour donner une légère forme de A que je trouve plus seyante

Juno de juillet

Car la "laine" utilisée est un 100% soie, de la Juno Fibre Art en 4 brins, 400m aux 100g, coloris Céleste

Je voulais une matière d'été où je n'aurais pas chaud et la soie c'est super pour cela

Et cela drape joliment donc pas trop besoin de s'embêter à ajuster les ouvrages sans oublier que la soie s'étire aussi au blocage donc le compte peut ne pas être bon.

Donc malgré les apparences sur le mannequin, ce sont uniquement des augmentations 

Je termine sur une bordure de côtes 1/1 en bas

Juno de juillet

Voilà donc un top tout simple, dans une laine qui met en valeur le motif

Juno de juillet

Et comme pour tout ouvrage maintenant j'essaye d'appliquer la règle, un objet, plusieurs usages

Donc rappelez vous cette jupe qui n'avait pas de haut assorti avant que je ne lui tricote le True Romance du post précédent

Juno de juillet

Maintenant elle peut se porter avec 2 tops différents

Juno de juillet

Et pour le fun, j'ai trouvé un autre double usage : ma mère qui tournait en rond m'a proposé de m'aider pour mettre en pelote le reste de l'écheveau

Il faut dire que lorsque je suis flemmarde, je tricote directement depuis l'écheveau, en enlevant directement le brin pour le tricoter et je refait l'écheveau quand je finis la séance de tricot

Donc elle m'a aidée

Juno de juillet

Ce qui nous a permis de passer pas loin d'une heure à causer l'une à côté de l'autre en défaisant le méli mélo

Mais au final on y arrive 

Juno de juillet

Et j'ai quand même mis en pelote le second écheveau pour éviter de recommencer

Le modèle, ancien mais toujours aussi efficace, est en anglais et payant

Juno

Partager cet article

Repost0
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 08:33

Voici un ouvrage qui date d'un an déjà mais que je porte souvent et que le temps actuel me rappelle de vous montrer

Cela n'échappe à personne que c'est l'été 

Et qu'en été il fait plutôt chaud

il était donc nécessaire que je me tricote un petit haut

Celui ci commence par une bordure de dentelle, donc comme souvent dans ce cas, en partant d'en bas

True Romance

On y ajoute des dilutions sur le côté, toujours sur une base de jersey endroit

True Romance

Puis une série d'augmentations jusqu'à la poitrine

True Romance

Ce qui est bien avec le coton, c'est que l'échantillon varie à sec ou au lavage, avec souvent un effet de poids qui étire le coton

donc si on est un peu limite avec l'échantillon, on rattrape cela à la mise en forme

Mais attention, cela se joue sur quelques cm à peine

Puis on arrive à la partie sous les seins où on débute ce qui me semble être le point fort de ce modèle

True Romance

Il s'agit d'un point dentelle très simple, symétrique et qu'on répète aussi symétriquement, il se fait sur 4 rangs

On peut suivre le modèle mais on peut aussi le débuter où on veut sur la poitrine, en dessous, depuis le nombril, etc...

Arrivé à l'encolure, on va poursuivre le motif de chaque côté, ce qui en dessine le décolleté

True Romance

Pour le côté aisselle, il y a quelques diminutions, mais on continue assez droit jusqu'en haut

Comme c'est du jersey, cela roulotte un peu sur le bord externe, ce qui lui donne une forme plus triangle, qui n'est pas gênant

True Romance

J'ai tricoté cet ouvrage car je voulais un vêtement qui puisse aller avec une jupe que je m'étais achetée

True Romance

J'ai pas mal de vêtements encore dans mes armoires, malgré mes tris, mais ni avant ni après je n'avais de petit haut blanc à assortir avec cette jupe

il faut dire que le blanc devient vite gris

Et que j'évite d'acheter du colon coloré ou blanc, lequel est blanchi de manière pas toujours très sympa avec la planète, mais surtout consomme entre 5 et 22m3 pour produire 1kg de coton

Voilà donc ce que donne ce petit haut avec la jupe

True Romance

Vous vous demandez peut-être être pourquoi j'avais du coton blanc : il provient d'un achat fait il y a quelques années dans une mercerie qui allait fermer définitivement ( mon dieu, 7 ans déjà !!)

il s'agit d'un Eco coton qui en limite son impact, une laine sport 120m pour 50g, qui se tricote entre 3 et 3,5 mm

il s'agit aussi du reste du plaid que j'avais fait pour mon fils

Plaid de la Baltique

(J'ai relu l'article publié il y a 3 ans déjà, cela a fait remonter plein de souvenirs et plein de réflexions qui vont out être m'inspirer un autre article)

Le modèle du haut s'appelle True Romance, vraie romance

Il se tricote en 3mm, il faut compter 640m dans ma taille, et le modèle est en anglais payant

Me voici donc pourvue d'une jupe qui ne dort plus au-fond-de-l'armoire-car-je-n'ai-rien-qui-va-avec et je suis aussi pourvue d'un-haut-qui-va-avec-tout car ma nouvelle devise est "plusieurs usages pour un seul objet et plusieurs objets peuvent remplir un même usage"

True Romance

Mon retour après un an d'utilisation : le coton est doux, agréable, mais comme souvent avec le coton, il s'use et peluche un petit peu, les photos que je montre sont celles de l'ouvrage après 1 an.

par contre, lavé séparément à la main, il continue à rester bien blanc

Donc quitte à avoir du coton chez moi, autant qu'il tienne longtemps. 

Voici le modèle en anglais et payant et sa version d'origine

True Romance

True Romance
True Romance
True Romance

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2020 2 07 /07 /juillet /2020 20:16

Bonjour à toutes

Déjà un mois depuis mon dernier article ?!?

Je ne réalise pas que le temps passe aussi vite et je suis touchée de votre fidélité et vous en remercie

Celles qui me lisent sur Ravelry savent déjà pourquoi j'ai moins de temps, pour les autres, je viendrais vous raconter en image si cela vous intéresse : depuis 2 ans, je me suis engagée dans un changement radical de vie pour une autonomie toujours plus grande sur tout les plans. Après avoir décidé de faire tous mes vêtements laineux et non laineux, je me lance dans l'autonomie alimentaire, en produisant peu à peu toute ma nourriture et même ma propre huile ou mes oeufs dans une maison en ville et aussi mon autonomie énergétique en produisant une grande partie de mon électricité. Je consomme local et ne voyage quasiment plus

Je n'en parle guère ici car le blog est un blog de tricot, mais si cela vous intéresse aussi, il peut aussi prendre une coloration plus verte, car l'avenir nécessite que chacun prenne sa part et accélère les changements : 

Pour espérer rester dans la limite des 2 degrés seulement de réchauffement climatique, nous devrons avoir l'équivalent d'un confinement par an durant 30 ans

C'est sans doute impossible, mais "Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer", disait Guillaume d'Orange

Et toute limitation de nos excès sera un plus pour nos enfants et nos petits enfants

Car comme le disait St Exupéry ( le Petit Prince) : "Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants."

Quel rapport avec le tricot me direz vous ?

Je ne souhaite plus surconsommer, ni jeter. Donc je réfléchis en amont à ce que j'achète mais aussi à ce que je produis

Un ouvrage laineux se garde plus longtemps, mais si la combinaison laine/ modèle/ couleur tombe bien, on en aura usage plus longtemps : ainsi un pull décolleté et à manches courtes dans un coton ne sera pas porté en hiver, un châle en mohair ne le sera pas en été, pas plus qu'un tshirt en laine

Je tricote donc moins, d'abord parce que j'ai moins de temps, que j'ai déjà pas mal tricoté et que mes armoires sont pleines et je fonctionne de moins en moins au coup de coeur, notamment pour mes achats laineux

Cela conduit à moins vous montrer d'ouvrages

Quand on y pense c'était un peu fou de tricoter un ouvrage par 15 jours, soir une moyenne de 26 ouvrages par an, le blog ayant 9 ans, faites les comptes

J'ai moins fait des tests knit aussi car moins de temps et aussi, l'urgence des tests, le contexte du coup de coeur, l'envie d'aider me faisait participer et j'ai réalisé que les tests étaient moins portés que les autres ouvrages

Je n'ai donc fait les tests que pour des ouvrages que je dois me faire

Et ce qui manque à ma garde robe en ce moment n'est plus les bêbêtes en laine mais les vêtements d'été

ChristallittleK a proposé il y a quelques semaines de tester un tee shirt en soie, aiguille 3,25, avec une laine de 700m pour 100g, soit une laine dentelle lace

Il se trouvait que j'avais en stock un écheveau de ce métrage, acheté pour sa couleur, nommé Bijou, qualité Epeire 100% soie, 750m aux 100G de la marque Les Laines du Scarabée

J'adore son coloris doré

Valentine

J'hésitais avec l'autre écheveau de soie, en fingering 400m aux 100g, donc 2 fois plus épais, coloris Antique Lace

Valentine

Mais allons y pour le doré, un peu plus chaud pour un ouvrage moins chaud

Valentine

On monte des côtes 1/1 avant de faire des augmentations puis le motif dentelle

Valentine

Celui ci dessine une forme de coeur inversé puis 3 séries d'un motif

La dentelle est assez facile, intuitive car symétrique et se fait tous les rangs, mais comme on tricote en rond, cela importe peu

il n'y a pas d'augmentations sur le motif dentelle car les trous de la dentelle permettent un effet augmentation

Or, on est sur de la dentelle qui s'ouvre au blocage, de la soie qui s'étire au blocage et le t-shirt est taillé ample avec une emmanchures déjà assez basse

donc j'avais toutes les craintes que après blocage cela ne s"étire d'avantage, avec un motif qui tombe sous la zone de décence poitrinaire

Non pas que je sois pudique, mais j'avoue préférer qu'on me regarde dans les yeux et n'avoir pas de temps à perdre le matin pour savoir si tel ou tel sous-vêtement colle avec le sus-sous-vêtement 

Donc pour moi je plus simple était de ne faire qu'une seule série de répétition et de continuer en jersey

en pratique, je m'arrête donc au rang 30 du modèle 

Valentine

Cela met en évidence l'aspect coeur

Et pour éviter que les manches ne tombent, j'ai fait des manches raccourcies :

Je n'ai fait qu'une diminution, puis un rang de "2m end, 1 jeté" tout au long pour faire un rang de trou trous, puis un rang de jersey avant de rabattre

Le modèle dit de rabattre en Icord, ce qui fait une finition très soignée

Valentine

On voit que sur le modèle initial pour faire les manches, on relève aussi les mailles sous les aisselles, donc j'ai aussi un rang de trous trous sous les aisselles

J'avais pas prévu l'aspect aérodynamique, mais pourquoi pas ?

Le top reste transparent, je dois donc songer à quel sous-vêtement je dois mettre, mais il est clairement très léger dans les grandes chaleurs 

Le voici dans sa version d'origine

Le bas se termine aussi en Icord

Valentine

Comme le modèle taille court ( on fait 2 rangs d'augmentations pour donner une forme légère en A, séparées par 30 rangs) j'ai fait une augmentation supplémentaire avec 30 autres rangs

On reprend ensuite les mailles du Col en côtes 1/1 pour faire une Icord

Ce n'est pas obligé, mais cela a pour avantage de resserrer le col au cas où cela ferait tomber trop bas l'empiètement 

J'ai donc fait cette Icord, d'autres testeuses non : un col large fait que l'ouvrage tombe plus bas et donc pas besoin de le rallonger, mais l'emmanchure sera forcément plus bas

Mais on peut aussi décider de faire une Icord sur 3 mailles avec le nombre de rangs équivalent au nombre de maille du col de sa taille et relever directement avant de faire le col, cela évite ed couper le fil

J'adore ce tomber de soie e son coloris faussement uni, dont le coloris brillant et doré est difficile à capturer

Valentine

Cela fait un top simple et délicat

Valentine

Qui tombe impeccable

Valentine

dans sa version donc rallongée

Valentine

Et le voici porté

Valentine

Valentine
Valentine

Le modèle est en français et en anglais, payant, avec une remise de -20% avec le code valentine20 d'ici minuit

Valentine

Merci ChristalLittleK pour ta confiance

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2019 6 28 /12 /décembre /2019 09:07

Bonjour à tous

La fin d'année est souvent une période chargée pour moi car j'aime finir mes dossiers ou encours quand je passe une "étape", et j'aime faire mes cadeaux en laineux, sans oublier que la période est souvent celle d'un suicide calorique imposé, dans une ambiance d'allers et venues qui me prend temps et énergie

Mais j'aime cette possibilité de se revoir les uns les autres, c'est une chance, alors j'en profite.

Mais je profite aussi des matins calmes, avant que le soleil ne se lève pour mettre au clair mes dossiers laineux.

Et je vous retrouve avec plaisir pour un pas si petit article.

Commençons par un ancien ouvrage.

Un très ancien ouvrage...

Avec un petit air de rétrospective...

Lorsque j'ai repris le tricot en 2011, et que j'ai découvert internet, je suis tombée par hasard sur un châle rouge, pris en photo dans la neige. Cela m'a fait un tel choc visuel que je m'en rappelle encore : C'était le châle Haruni, du blog Pomme Cannelle, qu'elle présentait en dansant dans la neige.

Neige, blanche et froide, évocatrice pour moi des plaisirs de l'hiver, extérieur et action

Pomme cannelle, qui évoque saveur, odeur et chaleur, dans un intérieur gourmand

Haruni, merveille de dentelle qui a lancé de ce jour ma fascination pour les châles dentelles

Restait ce rouge sang, vif, intense, vivant et vibrant dans cette immensité froide et ce mouvement que j'imaginais à travers l'écran.

Cela a été un tel déclic que je me suis lancée dans ce premier châle sans rien connaître au tricot dentelle et j'ai ouvert pour l'occasion mon blog avec un premier article, tout court mais déjà avec des envies d'y lâcher mes velléités de raconter en mot, en touches d'humour, de faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux, et j'ai pondu une Petite histoire d'été

Et j'ai tellement aimé faire les châles que cela m'a poussé à faire mon premier tuto

Mais au fond, j'avais beau tricoter quelques châles rouges, ici une Petite histoire d'automne, là un rêve ou un autre, ou encore un zeste de légèreté, me lançant dans des tests, je n'arrivais pas à retrouver ce choc visuel que je réalise avoir cherché sans le savoir

C'est avec un Alpenglow que j'ai approché cette notion de froideur chaleur, dentelle et ce rouge si particulier

Il ne ressemble guère au Haruni, mais je réalise, en écrivant cet article, que depuis, je n'ai plus continué ma quête du châle rouge

Bon, je sais que vous me voyez venir, et que vous vous dites, elle va nous parler d'une châle rouge

Gagné !!

Sauf que ce n'est pas cela que je voulais vous raconter

En fait, à mes débuts tricotesques, j'avais tellement d'envies et si peu de gens qui croyaient en mes capacités ("euh, tricoter ? un truc pour sortir les poubelles c'est cela ??") que je demandais comme une faveur qu'on accepte un de mes ouvrages

Ma secrétaire, adorable, a accepté. Serait-ce parce qu'elle avait quelques appréhensions quant à un rapport plus ou moins lointain sur ma capacité à lui signer le chèque de fin  de mois ou pas ? Nul sauf elle ne le saura jamais.

Mais nous avons fureté un petit temps sur internet, car elle ne voulait pas un truc mémère, elle préférait un truc bien moderne

Nous nous sommes mis d'accord sur un Summit

Nous étions, je le rappelle, fin 2011, il y a 8 ans

C'est que le Summit, c'est un modèle fort sympa, mais fort long à tricoter

J'ai commencé par prendre de la laine Gloss Lace, de Knit picks, une laine dentelle de 800m aux 100g

Tricoter une étole avec un fil dentelle, c'est un suicide laineux

Je n'avançais pas, c'était petit, c'était mou

Et les trous étaient plus gros que la laine

Alors, j'ai changé de laine, refait avec de la Mink, une fil arnaque qui a fait passer du mohair pour du vison soit disant éthique

Le vison, voilà ce qui aurait tenu chaud autour des trous, n'est ce pas ?

J'ai donc défait et refait.

Mais en 2016, j'ai de nouveau jeté l'éponge et tout défait.

Pourquoi ? parce que sa construction est particulière : 

Swiss cheese scarf

il se tricote non rang par rang, mais bordure de trou par bordure de trou : 

On tricote 5/ 6 mailles sur 5/6 rangs avant de passer au trou suivant

C'est très joli, mais c'est très long surtout sur des minis rangs

Je ne savais jamais où j'en étais dès que je m'arrêtais. Sans compter que du jersey, cela roulotte, donc les bordures des trous devenaient plus fins encore.

J'ai fini par défaire, surtout quand j'ai appris que cette laine était une arnaque et que j'ai réalisé qu'un élevage tout éthique qu'il soit n'était peut être pas dans mes valeurs

Et j'ai demandé à ma secrétaire si elle était d'accord pour qu'on change de modèle

Elle a accepté, ne croyant plus trop que j'allais le lui faire un jour, mais croyant encore à la possibilité d'une signature en bas d'un chèque en fin de mois

Janvier 2016, nouvelle année, je décide d'un renouveau

Je change de modèle et je change de laine

Je pars sur une Plucky Feet, un joli fil bien retordu de 389m aux 100g

Mais au bout d'une vingtaine de cm, je déclare de nouveau forfait.

La laine me semble froide, pour un ouvrage plein de trous, j'ai peur qu'il ne tienne pas chaud et reste dans un coin

Et surtout c'est un modèle plein de mousse ( oui des trous en mousse cela existe dans le merveilleux monde de la laine) 

Mais le calvaire continue : Je me trompe de face et parfois je fais un rang de trop et ne m'en rend compte que bien plus loin

Je décide de refaire une fois encore

Mais cette fois ci, ce sera un bête fil rouge avec plein d'acrylique dedans

Un bon classique de Chez Bergère de France, de la Quatrain, 70% Acrylique, 24% laine et 6% autre, sans doute du nylon pour la solidité

Elle fait du 144m aux 50g, soit du 288m aux 100g, soit une laine sport, que je vais tricoter en 3,5

Cela le rend plus épais et puis, tout le monde le sait, l'acrylique c'est à base de pétrole, et le pétrole cela sert à se chauffer.

Mais au tricothé, ma tricorne m'apprendra comment reconnaitre ma face endroit de ma face envers

Voici la face endroit

Swiss cheese scarf

Si vous regardez bien, en bas du rond, en face endroit, on distingue un mini chainette de rabattage

Le haut du trou est monté sur l'autre face et j'en distingue donc la face envers

Avec cette base, je sais me repérer et cela monte vite, je m'y attèle tout l'été et il me faudra moins d'un mois pour finir la bête

Swiss cheese scarf

C'est qu'elle est longue, je n'ai pas mesuré mais plus de 2,5m

Parlons du modèle : 

Il s'appelle swiss chasse scarf : écharpe fromage suisse

autrement dit, une écharpe Emmental

Sa construction est très simple : on monte des mailles et on tricote des rangs mousse, 3 barres suffiront

Puis sur un rang on rabat 10 mailles, on tricote 10 mailles, on rabat 10 mailles etc jusqu'à la fin du rang

Au rang suivant, on tricote et lorsqu'on arrive au dessus des mailles rabattues, on monte 10 mailles

En fin de rang, on retrouve donc le nombre initial de mailles

On tricote 3 autres barres mousse avant de refaire le meêm rabattage mais cette fois ci en décalé : sur les 10 mailles qu'on avait tricoté plus bas

On fait les trous en quinconce 

En plus clair, on fait une écharpe en mousse, où tous les 6 rangs on mets des boutonnières horizontales

Et 6 rangs plus haut, on refait les boutonnières mais en quinconce, en chevauchant sur une maille ( la dernière maille qui est rabattue )

Le poids de la laine va ouvrir la boutonnière et donner un rond

Swiss cheese scarf

On peut noter que les trous en bas de l'écharpe sont moins ronds car il y a moins de poids qui tire

Je ne peux donc que me réjouir d'avoir pris une laine plus épaisse et plus lourde

Il m'en a fallu 300g, soir 6 pelotes de laine vintage, soit 867m

Swiss cheese scarf

Les coloris des laines anciennes en acrylique piquent souvent la pupille d'une manière défavorable

Mais ce modèle, par sa simplicité et son graphisme, apporte la touche de modernité et le coloris en est magnifié

Swiss cheese scarf

C'est un beau rouge intense, noté 23722, mais très rouge père Noël

Swiss cheese scarf

Il ne paye pas de mine au touché en pelote, mais le porté et le tombé dans ce motif me ravit : il est doux, et étonnamment chaud

A offrir à ceux qui ne sont pas lainocompatibles

Swiss cheese scarf

Il a été offert à ma secrétaire qui l'adore et qui n'y croyait plus, accompagné bien sur de ma signature au bas d'un chèque

Ce modèle s'adapte donc à toute laine, toute taille d'aiguilles, et on peut faire le nombres de mailles qu'on veut si on respecte le quinconce

Pour celles qui auraient besoin malgré mes explications, voici le modèle, en anglais et gratuit.

Il est proposé en laine Lace, aiguille 3,25mm plus fin et plus court, 732m et se prête à toute fantaisie de coloris

Swiss cheese scarf

Et moi, j'ai des envies de m'en refait un pour moi !!

Et pour les curieuses, voici le Summit, modèle en anglais, gratuit

Summit

Swiss cheese scarf

Partager cet article

Repost0
15 août 2019 4 15 /08 /août /2019 22:53

Voici une éternité que je ne suis pas passée par ici.

J'ai tant à raconter que je ne sais pas par quoi

Alors autant le faire pour une actualité laineuse, d'un modèle qui sort aujourd'hui.

MarGueNée avait lancé un appel au test Knit pour un délai rapide.

Cela fait un moment que je n'ai plus le temps pour tester et tenir les dead lines

Mais avec l'été, et la possibilité de tenir d'un délai rapide m'ont incitée à dire oui, ce d'autant qu'il s'agissait d'un ouvrage d'été, sans manche

Il s'agit un ouvrage en top down, avec un montage du haut du dos.

On relève les mailles sur chaque épaule et on fait un col en V en augmentant d'une maille tous les 2 rangs avant de fermer

J'ai suivi la version initiale qui était tous les 4 rangs, ce qui rend le décolleté plus profond 

Une fois le décolleté fermé, on joint en rond pour faire le corps, qui se termine par des rangs de cotes 1/1

On relève les mailles pour faire 4 rangs de cotes 1/1 pour les manches

Globalement l'ouvrage a une forme rectangle.

Son point fort est le contraste entre un devant épuré, en jersey, col en V et le dos, ajouté par un motif assez simple à suivre.

L'échantillon demandé était de 23m x. 32 rangs, soit une laine sport, ou une fingering tricotée en 3,5mm

L'été, j'aime porter des coloris clairs

J'ai tourné dans mon stock, pour me fixer sur un Cotton Glacé coloris blanc cassé. L'échantillon était parfait, mais j'ai trouvé le rendu un peu trop épais pour les soleils d'ici. J'ai changé pour une laine identique en coloris Persimmon, un orange un peu assourdi, parfait pour les peaux bronzées.

Mais j'ai réalisé après avoir fini le haut du dos que je n'aurais pas assez de fil dans ce coloris là.

SETSUKO

J'ai défait et retourné mon stock, constitué de divers fils mais plus riches de fils très fins pour les matières d'été que de fingering

Je voulais aussi un rendu fluide.

Et à force de fouiller, j'ai réalisé que j'avais mal classé un fil ramené l'an dernier du japon, un mélange de lin 30% et soie 70%, de la marque Fly Yarn Sillk Linen, acheté dans la chaine de magasin Yazawaya

C'était finalement un fil fingering, car les pelotes font 25g et non 50 g, avec un métrage total de 792m, le métrage du modèle annonçant 700m pour un modèle en S, porté large à 90 cm de large.

 

SETSUKO
SETSUKO

Le rendu en est très fluide

Et la soie ajoutée au lin le rend doux au tricotage, rien à voir avec le pur lin

SETSUKO

J'ai eu un mal fou à tenter de relever les mailles sur cette matière fluide

Ce n'était pas très beau, faisant de trous aux lieux des relevages

Impossible de faire une Icord comme prévu autour du col.

Après 2-3 soirs d'essais infructueux, je suis partie sur un crochetage de tous les rangs avec un petit crochet de 3mm, puis un nouveau tour, avec une bordure de vagues : je fais 3 mailles en l'air que je fixe au rang précédent toutes les 2 mailles

SETSUKO

Le motif du dos est un point facile qui se fait sur 12 rangs

C'est un même motif sur 6 rangs qui est placé en quinconce. Il est donc facile de se repérer.

Le modèle propose des rangs raccourcis pour faire une nuque plus haute et une pente d'épaule

Puis on attaque le motif

SETSUKO

On tricote le haut en aller retour et sous l'emmanchure en rond.

Le motif est facile à suivre tant en aller retour qu'en rond. 

Lorsque je tricote en rond, je tricote plus serré, ce qui rend mon ouvrage finalement plus près du corps que prévu, sans compter que la fluidité de la matière allonge le tout

 

SETSUKO

Je décide vu qu'il est près du corps de ne pas faire de côtes et de poursuivre avec mon crochet

Pour les manches, je fais 2 rangs de mailles serrées, 1 maille par rang tricoté, avec un crochet en 3

Pour le bas, je rabats lorsque j'ai obtenu la longueur voulue et je fais 2 rang de mailles serrées, avec un crochet en 3,5

SETSUKO

J'ai utilisé tout petit peu moins que 5 pelotes, soit 125g

Mais à la pesée, ma balance annonce 138g ???

soit je vérifie ma balance, soit les pelotes sont généreuses

Cela fait donc un métrage de 500m à peine sur les 700m demandé ( 5 pelotes) ou 547m ( pour 138g)

L'ouvrage est donc aéré.

Il est bien beau, mais moi, j'avoue que je suis encore à chercher LE modèle qui couvre assez tout en restant suffisamment aéré pour l'été ( pensez canicule )

Je pense que je vais le garder pour les printemps avec un caraco en dessous ou le teindre pour le garder en version été.

Le modèle est sorti ce jour et il est en français, payant, bénéfices versées à la recherche contre le cancer

Une version en anglais existe.

Il s'appelle SETSUKO.

Il se décline en 10 tailles, de 70 à 130cm de tour de poitrine.

Un modèle identique va sortir avec des manches longues et un échantillon plus dense, pour une version automne hiver.

Le voici en version originale dans une laine plus épaisse, quelle trouve plus couvrante.

A refaire donc en version hiver !

 

SETSUKO

Partager cet article

Repost0
26 juin 2019 3 26 /06 /juin /2019 18:09

Chaque ouvrage est unique et il est tricoté avec cœur : 

Un vêtement tiendra chaud les gens qu’on aime

Une layette porte dans ses mailles l’espoir secret qu’il ne serve pas longtemps et qu’il tienne chaud autant qu’il aide à grandir 

Depuis mes premiers pas sur Ravelry, je suis émerveillée par ces beaux châles en dentelle tricotés pour une mariée et je rêve d’en tricoter un plein de délicatesse, attention particulière pour un instant particulier

Un châle de mariée est un ouvrage officiel, un ouvrage de cérémonie

Il porte en lui une idée d’excellence

Mais durant tout ce temps, pas de mariage, pas de mariée.

Il faut dire que les mariages se font rares.

On s’unit, on se PACS on se désunit parfois.

Imaginez donc la frustration de la tricoteuse que je suis et le châle de mariée est donc devenu un Graal quasi inaccessible. 

De plus il faut pouvoir connaître la mariée pour le lui proposer.

Un châle reste un accessoire intime pour une cérémonie certes publique. 

J’aime cet optimisme aveugle qui se conjugue à un amour infini qui est espérance d’un chemin avec l’autre, optimisme qui est le ferment nécessaire pour que s’enracinent les beaux moments qui seront le socle des passages plus difficiles.

J’aime ces moments de Toujours, de Jamais, d’Eternité, d’Avenir

J’aime encore plus quand le fond rejoint la forme, quand les gens sont beaux aussi à l’intérieur

La mariée est une mariée particulière pour moi :

C’est la fille d’un cousin plus âgé,  cousin de cœur car adopté officieusement par ma tante, attendri par ce pauvre étudiant malingre venu loin des siens faire ses études. 

C’est au chevet de cette même tante qu’il eut le coup de foudre pour sa future femme.

J’ai donc vu grandir cette petite, adorée et adorable, jolie et joliment habillée par sa maman qui lui faisait ses robes. 

J’aime les membres de cette famille qui sont dans la sincérité et l’authenticité 

Un jour de décembre dernier, à l’occasion d’une première cousinade, j’ai confié ma passion du tricot et je les ai vu s’émerveiller de mes modestes ouvrages.

Ce jour là, nous avions aussi appris le futur mariage et j’ai donc proposé de lui tricoter un châle de mariée et elle a accepté avec plaisir. 

C’est aussi le premier mariage de la nouvelle génération.

Le temps passe vite quand on prépare un mariage et je n’avais guère de nouvelles à mes questions : coloris, forme, matière, quel type de robe ?

Alors un mois avant, je me suis mise au travail, au peu au hasard, en espérant tomber juste, pressée par les délais.

Mon choix s’est porté sur le Hortense beaded Lace Shawl.

Il se tricote en 3,5 mm et à une forme en V qui tient bien sur les épaules.

Je voulais un châle arachnéen à cause du mois de juin, en mérinos pour tenir chaud quand même. 

J’ai pris de la Austermann Mérinos Lace, 100% mérinos, à 350m la pelote

Hortense Beaded lace shawl

Sauf que la pelote fait 25g, donc moitié plus fin que ce que je pensais : 1400m aux 100g !

C’est une heavy cobweb ou un light lace ... bref c’est fin, et en 3,5mm je trouvais que cela serait sans tenue

Alors j’ai sorti mes 3,25 mm et le résultat me satisfait 

Le modèle est modulable et comporte plusieurs grilles indépendantes, plus faciles à lire : une première grille de 6 rangs, une seconde de 12 rangs et une autre de 6 rangs.

Ces grilles peuvent peter remplacées par une version en jersey, appelée Modeste Hortense

Pour ma part, ce sera châle tout dentelle 

Je décide de ne faire que 4 répétitions y motif du corps car en fait, les rythmes d’augmentation sont importants : + 6 mailles tous les 2  Rangs

C’est que les rangs commencent à être longs et que si le modèle est parfaitement clair et bien écrit, il reste un modèle de châle russe

Les châles russes, je les trouve plutôt ardus, aux motifs complexes, non intuitifs. 

Heureusement les rangs envers se font en mailles envers

Je décide de ne pas faire de perles ( beaded Shawl) que je trouve froid au contact mais plutôt des noppes, pour donner de la texture à ce châle fin

Après la grille du corps, on attaque la grille de transition, puis les grilles du motif : les Border Chart 1, border Chart 2 order Chart 3 

Là, cela se complique vraiment : il n’y a que 22 rangs dans le Broder Chart 1, et 28 dans la Chart 2, mais le dit motif fait plus de 24 m

Malgré mes marqueurs, mon chevalet et ma règle qui note les rangs, il suffit que le quitte la grille des yeux, mon œil erre sur le rang 

Quand j’ai retrouvé où je suis sur la grille, je suis perdue sur mes aiguilles, je compte et recompte et quand je m’y retrouve, me voici de nouveau égarée sur la grille 

Je perds du temps, je défais, je noppe...​​​​​​​

Puis un soir, un petit mail d’excuse, elle a fort à faire pour organiser tout sur son temps libre et elle me joint des photos

Et là, je réalise que si je suis à pester sur mes rangs à 400m, sa mère travaille aussi : c’est elle qui a cousu les robes que je vois portées

Que de pression et d’amour pour sa maman !

Que d’amour, de simplicité et d’affirmation de ce qui est essentiel pour cette mariée qui va porter le jour de ses noces une robe fait maison !

Me voilà toute regaillardie car la simplicité de la robe va contraster avec la dentelle 

Et cette forme sera parfaite pour ce décolleté en V dans le dos

Il ne sera pas trop haut, ni trop bas

Je décide de tirer un trait non pas sur le châle mais un trait sur la grille du châle, un trait vertical qui me dessine 2 grilles de 12 mailles, plus facile à suivre et à mémoriser 

À raison de 2 rangs tous les soirs, je viens à bout des 62 rangs de la bordure

 

Hum, malgré les 400m par rangs, j'ai une shawlette !

Mais ne désespérons pas

Un petit tour au blocage et voyons ce que cela donne.

Je sais bien que pour l'instant vous n'avez rien vu, mais un châle de marié, comme une mariée, cela peut se faire attendre un peu.

Petit sachet assorti à la robe

 

Hortense Beaded lace shawl
Hortense Beaded lace shawl
Hortense Beaded lace shawl
Hortense Beaded lace shawl

Allez, on déplie

Hortense Beaded lace shawl

Le corps du châle, avec ses 4 répétitions 

Hortense Beaded lace shawl

La transition vers la bordure

Hortense Beaded lace shawl

La bordure

Hortense Beaded lace shawl

La finition qui imite les picots

Hortense Beaded lace shawl

La forme en V, due aux augmentations à la fois aux bords et au centre du châle

Hortense Beaded lace shawl

Le châle dans sa globalité

Hortense Beaded lace shawl

Et le voici porté

Hortense Beaded lace shawl
Hortense Beaded lace shawl

Sa forme tient bien sur les épaules

Hortense Beaded lace shawl

Et finalement il n'est pas si court que cela

Hortense Beaded lace shawl

Il a beaucoup plu et j'ai eu bien des compliments, surtout venant de non tricoteurs, se demandant si j'avais choisi le modèle exprès.

Mais le plus important est qu'il ait bien plus à sa destinataire

Et moi, j'ai atteint mon Graal.

Et  l'histoire ne s'arrêtera pas là, mon autre nièce m'a commandé un châle pour elle, mais sans mariage cette fois ci...

Partager cet article

Repost0
10 mai 2019 5 10 /05 /mai /2019 22:37

Me revoici sur le blog pour un nouvel ouvrage sur le mode mise à jour

C'est un ouvrage fini il y a déjà 3 ans, que j'aime beaucoup, que je porte souvent mais que je n'avais pas eu le temps de montrer encore

Il me semble idéal pour ce printemps qui n'en fait pas de venir ( au point que j'envisage de vous monter les ouvrages de cet hiver, mitaines, chaussettes et autres bonnets )

Il s'agit d'un modèle en anglais, habituellement payant, qui avait été offert lors de sa sortie.

Je l'avais donc gardé en stock sans plus y penser

Joli, mais sans rien qui ne me frappe le regard

Jusqu'au jour où m'a pris l'envie de tricoter un ouvrage à partir d'un de mes fils chouchou, la Feet de chez The Plucky Knitter

Cette laine, très retordue, 90% Mérinos et 10% Nylon est increvable chez moi, zéro usure, zéro bouloches 

Je l'avis utilisée un peu de ci. delà mais surtout et

A l'époque, pour acheter cette laine, il fallait se lever très tôt ou se coucher très tard, ce qui revient au même quand c'est 2h du matin, et tenter de dérocher le graal

Depuis, la teinturière a ouvert une boutique en ligne, régulièrement approvisionnée,heureusement pour mon sommeil

A l'époque donc, j'avais réussi à décrocher 2 pelotes d'un vert improbable

Poema

Ce coloris s'appelle The Green Goddess, autrement dit, la déesse verte

Un vert vert, avec des reflets de gazon frais, de soleil dans les branchages, un zeste de ce jaune qu'on trouve dans les rizières ou les pâturages et qui signe la luminosité de ces verts très printemps

Un vert qui appelle la verdure, le renouveau

Or j'avais 2 pelotes de 115g, pour un métrage total de 777m

Ce qui équivalait chez moi à un ouvrage court ou décolleté

Donc j'ai cogité : court + vert = pull de printemps = manches 3/4 + trous trous et/ ou décolleté

J'ai donc en toute logique sorti le modèle du Poema, offert précédemment

Il s'agit d'un pull qui se tricote en aiguilles 4 et top down, de haut en bas, en commençant par le col, qui est rond

Sa spécificité est d'avoir des manches raglan et de la dentelle sur les manches.

On monte donc les mailles du dos, des manches et quelques mailles pour l'encolure

Poema

On va tricoter en aller retour, en augmentant classiquement au niveau des raglans

Mais on va aussi augmenter d'une maille à chaque extrémité, pour que l'encolure fasse comme un V

Poema

Vous voyez ci dessus le dos et les 2 demi devant en jersey endroit 

Les 2 manches sont en jersey envers sur lequel ressortent un motif de dentelle et de mailles glissées qui se croisent

Lorsqu'on atteint la hauteur préconisée par le modèle, on va monter un nombre de mailles, sur une hauteur de quelques rangs pour avoir une encolure plutôt arrondie en U

 

Poema

On va ensuite, une fois le nombre nécessaire atteint, fermer le cercle et tricoter en rond

On continue à tricoter en augmentant au niveau du raglan et en poursuivant le motif dentelle des manches

Poema

On sépare ensuite le corps et les manches

Le corps est tricoté en jersey endroit avec un jeu de diminutions et augmentations qui vont dessiner la silhouette

Poema

Cette simplicité met en valeur la laine, qui n'est pas unie

Le point notable est cette dentelle

Aubustine, n'ayant pas de bras, j'ai du mal à vous la montrer correctement

Mais ce que j'aime surtout, et que je n'avais pas remarqué de prime abord, c'est le col

Poema

Il est rond certes

Joliment rond 

Mais pas que ...

Poema

C'est un col qui a une bordure de côtes qui nait d'une bordure en relief

Cela va dessiner comme un collier, une bordure très très nette, très structurante, qui tient bien

C'est parfait, notamment dans les ouvrages top down qui parfois tendent à bavouiller un peu

Poema

Et je réalise que c'est le point fort du modèle

Alors comment va-t-il se faire ce col ?

On va classiquement relever les mailles pour faire le col

Puis on va tricoter une dizaine de rangs en jersey endroit avant de replier ces 10 rangs pour faire le pli

et on va "coudre" ce pli avec le rang qui a permis le relevage des mailles

Cette "couture" se fait en tricotant 2 mailles ensembles, l'une du pli, l'autre du rang de relevage

Poema

Le modèle préconise de relever de suite les mailles du rang de relevage

Je ne l'avais pas fait pour ne pas tricoter avec une aiguille qui m'encombrerait, mais c'est vraiment utile

Sur ma photo, à gauche vous voyez les 2 aiguilles, celle de devant porte les mailles du haut du pli, celle de derrière port les mailles du rang de relevage de départ

A droite, c'est ce qu'on obtient une fois le pli "cousu"

Voici de plus près

Poema

Voici ce que cela donne au fil du pli cousu

Poema

La difficulté si on relève après coup comme moi, est de bien faire attention de coudre le pli face à la bonne maille du rang en dessus

Sinon, comme en couture on va avoir un effet de biais, qui via torsader le pli

J'ai du relever, coudre, défaire, relever ailleurs, recoudre plusieurs fois

Je vous conseille donc de vous embêter quelques rangs avec la seconde aiguille, c'est moins fastidieux

Une fois tout le pli formé, il suffit de finir le col en tricotant quelques rangs de côtes 1/1 et de rabattre

Poema

Ce pull a été tricoté alors que j'étais en convalescence du début de mes soucis de santé, quand j'en appelais à me gaver un peu

J'avais donc tricoté sans m'embêter à alterner et j'ai réalisé à la fin du corps que les 2 écheveau n'avait pas le même vert : du même coloris, on aurait dit une plante au soleil et l'autre à l'ombre

La démarcation était très nette à la taille

Poema

Par chance elle tombait pile à la taille

J'ai donc fait le col, qui ressortait plus sombre mais comme si c'était volontaire

Et j'ai alterné sur le reste des manches

Vous pouvez donc constater combien le fait d'alterner tous les rangs contribue à masquer les différences de coloris

Mais c'est un peu compliqué de tricoter la dentelle sur un petit diamètre, tout en alternant les écheveaux

Je suis allée au bout de mon fil et j'obtiens des manches 3/4

Voici ce qu'il donnait alors sur moi

Poema

Depuis, la laine a dégorgé un peu de son vert et la luminosité du jaune ressort, ce qui la rend plus vivre, joyeuse et vibrante.

Les photos du pull sur Aubustine, montrent le pull 1,5 ans après le tricotage. Il a été porté et reporté et la laine n'a pas bougé.

C'est vraiment ma laine chouchou

En attendant que le printemps ne vienne vraiment, voici le Poema, ans sa version d'origine

Poema

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2019 5 04 /01 /janvier /2019 13:11

Un Grand merci pour vos mots qui me touchent, m'ont fait rire parfois

Pas facile de faire le grand écart entre les enfants pleins de vie et l'état de ma mère qui suit une pente contraire, petitement, par à coups, mais surement

Parfois je suis dans le déni, parfois j'essaye d'oublier et parfois je fais face et parfois je me réjouis quand je la retrouve

Je ne sais pas ce que je souhaite, que cela aille vite ou lentement. Les 2 sans doute. Et je pense que cela sera long mais autrement.

Je profite de ce temps de pause pour revenir aussi sur les projets tricotés que je ne vous ai pas montrés ici

Voici un projet que certaines ont déjà vu mais qui me permets de rester dans ma  liste pour ne rien oublier

C'est un projet qui m'a suivi durant mon été, et que j'ai plaisir à revoir puisqu'il retrace mes déplacements

C'est le Gloamin Tide, un tricot mystère ( oui encore ) dévoilé semaine après semaine, 6 en tout

La difficulté dans ces tricots mystères est de savoir comment associer les couleurs

Il fallait partir sur 3 écheveaux de 400m de fil fingering ( 400m pour 100g)

Ce sera de la Lilou

Gloamin Tide

Puis je me suis dit que ce serait l'occasion d'utiliser mes restes de mon étole, les 3 pelotons entamés de gauche faisant la première couleur

Gloamin Tide

J'ai tricoté 2 petits pelotons ensemble pour un effet rayé fondu et augmenter la quantité de fil

Un petit test, ok, ça va c'est assez fondu mais assez différent

Gloamin Tide

C'est donc parti, Indice 1, débutant sur le sol de chez moi

On tricote un premier triangle, avec des motifs de fleurs, qui hélas se fondent dans ma laine

Gloamin Tide

Second indice, on termine par une petite queue

Intriguante cette construction ???

Gloamin Tide

On continue avec une seconde pointe, aux mêmes motifs de fleurs

Cette fois ci, sur une table de Corée

Gloamin Tide

Petite balade en centre ville, avec entre les buildings un petit espace de verdure

Gloamin Tide

Et un petit gout d'Asie le long de la rivière

Gloamin Tide

Revenons au tricot

On tricote ensuite une seconde pointe, en faisant là encore un dégradé avec des motifs de fleurs qui se perdent encore dans ma laine changeante

Gloamin Tide

Cette fois ci, le bout de châle est sur un tatami japonais dans un salon décoré de poupées japonaises et de panneaux de papiers peints coulissants chez l'habitant d'une ville de banlieue de l'ile de Kyushu, au sud de Fukuoka

 

Gloamin Tide
Gloamin Tide
Gloamin Tide

Nous avions décidé de visiter plutôt le musée de la Bombe atomique de Nagasaki plutôt que celui de Hiroshima

Cela nous a permis d'éviter les inondations meurtrières

Triste mémoire, tant de morts et pourtant tant de résilience.

Aujourd'hui

Gloamin Tide

Hier

Gloamin Tide

Et partout ces petites grues faites par les visiteurs, symboles de paix

L'histoire des 1000 grues

Gloamin Tide

Nouvel indice, cette fois ci on va relier les 2 pointes

Gloamin Tide

Ah, ça y est je crois que je comprends comment on obtient un châle 

Gloamin Tide

Le sol est celui d'une yourte, sans fenêtre, sur l'ile de Yakushima

Cette île est patrimoine mondiale de l'Unesco : dans le climat tropical du Japon cette île est une exception : il y pleut dit on 35 jours par mois et la nature est luxuriante

 

Gloamin Tide

Le climat, et donc le paysage, sa faune et sa flore, diffèrent du nord au sud d'un pays ou d'un continent. Sur cette île, cette différence est notable du haut des montagnes parfois enneigées au bas des plages tropicales

Ces iles malgré tout volcaniques produisent des sources chaudes 

Certains font l'objet de jolis établissements et certains plus loin au sud, loin de l'aéroport ou du port, sont des sources ouvertes 24h sur 24h puisqu'en plein air : quelques pierres autour d'un bassin et de l'eau qui coule

A l'entrée qui est un recoin de plage, une simple boite où glisser le prix de 100 yens ( soit 80 centimes )

Une simple cloison de troncs de bois permet de séparer les hommes des femmes

Celui ci m'a permis de tempérer dans un eau bien chaude, face à l'océan dans une sentiment intense de calme et de communion avec la nature. 

Gloamin Tide

Le soleil couchant a fait arriver le village et j'ai pu côtoyer femmes et enfants

Sacrée plongée dans leur vie quotidienne, en oubliant qu'on ne porte rien sur soi

Le repas fut de coquillages au barbecue

( avec et sans coquille, un étrange gout de coque)

Gloamin Tide

Nouvel indice : Le châle se poursuit par le remplissage du centre 

Gloamin Tide

Et voilà, le centre est fini et mon voyage aussi

Gloamin Tide

Regardons de plus près ce centre : un motif de dentelle tout simple sur du mousse.

J'ai choisi de laisser un gros trou au centre, pour rester sur le motif à gros trous de dentelle

Gloamin Tide

Petit zoom sur la laine, pour montrer ses nuances

Gloamin Tide

Les laines sont de la Lilou Blue fingering 55% Bleuface Leicester et 45% soie, une base que j'adore, mousseuse et prenant bien les couleurs, dans le coloris Crème brulée

Et de la Lilou silkly fingering, 50% Merinos, 50% soie, coloris White Noise, Snow Leopard et Woodstack  pour aller du plus clair au plus foncé

Il m'en a fallu 907 m pour des aiguilles 3,75

Gloamin Tide
Gloamin Tide

Et voici le châle terminé

Gloamin Tide

Un tomber parfait avec la laine, avec un motif très féminin

Gloamin Tide

Mais il se porte aussi enroulé et le motif de fleurs et de trous trous ne se voit plus

Reste la laine, aux couleurs plus masculines et adopté par le Cher et Tendre

Gloamin Tide

Le modèle est en anglais, payant de Ysolda Teague

Gloamin Tide, qui signifie la marée du crépuscule, marée montante donc qui me rappelle donc cette plage sanctuaire sur Yakushima où viennent pondre les tortues 

Gloamin Tide

Et vous, avez vous un ouvrage qui raconte votre vie ? un souvenir particulier ? avez vous un sanctuaire intime que la vague du crépuscule vient recouvrir ?

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 15:53

J'aime la dentelle et j'aime les torsades, la dentelle pour sa légèreté, son aspect aéré et sa finesse et les torsades pour cette notion de solidité, de torsion, de complexité

J'aime ces aspects, en apparence si contradictoires

Et pourtant j'avais trouvé un modèle qui mêlait les deux  : le Juno de Yellowcosmo

Voici un autre modèle qui m'a emballée

Il mêle lui aussi dentelle et torsades, mais il est destiné d'avantage pour les saisons froides

Et surtout sa construction m'a épatée, le tout sans couture

Car en effet, les motifs de torsades font des ouvrages lourds qui nécessitent des coutures pour bien tenir l'ensemble

Et aussi parce que c'est un peu complexe de tricoter plusieurs grilles en même temps

Je m'y étais aventurée avec le gilet Aidez et j'avais un peu galéré

Ce modèle ci permet d'avoir moins de mailles sur les aiguilles

On commence par tricoter un panneau, qui est une répétition de 2 fois le motif, ce qui permet de bien le mémoriser

Il inclut un panneau de torsades avec des zig zag, et un panneau de dentelle

Ces 2 panneaux sont répétés une fois

On peut les repérer entre mon marquer noir et blanc et le fil rouge

 

Rhapsody in cables

Au bout de quelques centimètres, on va faire des augmentations pour dessiner l'encolure

Rhapsody in cables

Oui, vous avez bien compris : le modèle se tricote d'un côté à l'autre et il démarrer par le milieu du devant

Mais on va aussi tricoter une partie du dos avec le devant, un peu comme ces empiècement dos qui existent sur les chemises d'homme

On monte quelques mailles et on va le rattacher au reste du devant déjà tricoté

Rhapsody in cables

Normalement, le modèle demande un montage provisoire, mais j'ai opté pour un montage en e ( long tail cast on, souple d'où je relèverait ensuite les mailles )

Rhapsody in cables

Le modèle se tricote en laine épaisse ( Worsted à 171m aux 100g) pour des aiguilles de 4mm

Mais j'ai voulu des torsades encore plus épaisses et j'ai pris une laine Aran ( maux 100g), de la Traveler Aran, de cher The Plucky Knitter, un mélange 65% Merino, 20% Soie, 15% Yak à 201 mètres pour  115 grams, ce qui revient à du 174m aux 100g, donc une ligth Aran

couleur Ruffled Feathers

Le tout toujours en aiguilles 4, et j'ai le même échantillon 

A ce stade, je devrais séparer les mailles : une partie pour le corps et une autre pour les manches qui doivent se tricoter en rond, avec les mailles les plus à droite sur ma photo ci dessous

Rhapsody in cables

Mais je n'avais que 5 pelotes, soit une à deux centaine de mètres de moins que ce que demandait les modèle

J'ai donc préférer tricoter le reste de l'ouvrage d'abord et finir les manches avec ce qu'il me resterait de fil

J'ai donc relevé les mailles depuis mon rang de montage

Rhapsody in cables

J'ai prévu de vous faire un tuto

C'est légèrement visible mais je trouve cela moins gênant pour moi que le décalage de motif que cela ferait sur mon montage provisoire

Donc on tricote la seconde partie à l'identique

Rhapsody in cables

On remonte des mailles pour l'empiècement du dos ( je me suis contentée de relever les mailles du morceau précédent ) et on dessine l'encolure et voilà ce que donne le devant et l'empiècement du dos complet

Rhapsody in cables

A ce stade, gros moment de doute

il ne me reste que 3 pelotes pour faire le dos, l'encolure et la manches

peut être que je dois ajouter une autre couleur à l'encolure pour gagner un peu de fil ?

Rhapsody in cables

Bof, tous les gris ne se valent pas

tant pis, on va tenter le sort

Je vais déjà finir ma pelote actuelle en tricotant les 2 manches en même temps, en rond donc

Rhapsody in cables

voilà ce que cela donne dans le dos

Rhapsody in cables

cette partie du dos va demander des rangs raccourcis pour rattraper la différence de niveau

Rhapsody in cables

Puis on enchaine le dos tout droit

Le motif est facile : c'est le panneau de torsades initial, auquel on ajoute des torsades standard

Rhapsody in cables
Rhapsody in cables

Cela va donc relativement vite

Rhapsody in cables

A ce stade, il me reste la pelote en cours et je dois faire des côtes en bas, les côtes des manches et de l'encolure

Cela me semble bizarre que le dos soit si étroit

Mais confiance, on va déjà coudre le devant et le dos de chaque côté.

Bingo, le motif se déserre et j'ai une même largeur devant et derrière

Rhapsody in cables

Je me suis amusée à faire une couture visible et plate

Je vous ai aussi pris des photos pour un tuto

Le col finalement resserre l'ensemble et demande peu de fil

Je décide de raccourcir les manches et de faire plus d'augmentations : tous les 4 rangs au lieu de 8 rangs

Et je m'arrête quand il n'y a plus de mailles en jersey et qu'on arrive au motif

Quelques rangs de côtes 2/2 et hop

 

Rhapsody in cables

Le modèle demandait des cotes en bas

Mais j'avais peur de n'avoir pas assez de fil

mais surtout j'aimais bien finir sur ce motif dentelle

Cela donne un pull large  sans cet aspect resserré que donnent les côtes en bas d'un ouvrage

Rhapsody in cables

Et hop, sur Aubustine, mannequin vedette

Rhapsody in cables

Petit zoom sur le bas sans côtes

Rhapsody in cables

A vrai dire, le motif du dos nécessitait des côtes, mais je les ai faites plus courtes

Rhapsody in cables

Bof, allez vous me dire, construction peut être intéressante mais surtout très compliqué pour un résultat moyen, qui se voit avec cette ligne au milieu

Ben, moi, je dis pas bof

C'est l'un de mes pulls préférés

C'est juste que cette construction nécessite d'avoir des épaules qu'Aubustine n'a pas

Allez, je prends le relai

Rhapsody in cables

Je trouve le col juste parfait, ni trop haut, ni trop bas, porté juste comme ça

Rhapsody in cables

Cela n'apparait pas sur le mannequin, mais la longueur est celle d'une tunique et les côtes auraient "ballonisé " le tout

Rhapsody in cables

Quant aux manches, finalement je les aime comme ça :

c'est un pull assez épais et chaud du fait du yak

et la dentelle, le col ouvert et les manches courtes permettent de n'avoir pas trop chaude dedans

c'est un pull parfait pour n'avoir rien en dessous ou presque

Rhapsody in cables

Et le choix de la couleur, un peu sombre et neutre pour des torsades me semble être un classique revisité.

Au final il m'aura fallu 1006m, voire moins : il me reste de quoi rallonger les manches au besoin

Rhapsody in cables

Et voici le modèle d'origine

Rhaspody in cables par Joji, en anglais et payant

Rhapsody in cables

Et son mini décalage d'une demi maille

Rhapsody in cables

Partager cet article

Repost0

  • systemeb
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog
chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits
  • le tricot est une passion dévorante, alors pour en parler des heures sans lasser les proches, j'ai ouvert ce blog chers visiteurs, soyez prévenus, je serais intarissable. Mais n'hésitez pas à me laisser vos coms je partage volontiers mes petits

Recherche

Catégories

Liens